Avortement aux États-Unis : Apple couvrira les frais de déplacement de ses employées

Stéphane Moussie |

Tandis que la Cour suprême des États-Unis a mis fin au droit à l'avortement au niveau fédéral le 24 juin et que neuf États ont d'ores et déjà banni l'avortement, Apple va apporter son soutien à ses employées touchées par cette interdiction.

Manifestation en faveur du droit à l'avortement devant la Cour suprême des États-Unis le 24 juin. Image Ted Eytan (CC BY-SA)

« Comme nous l'avons déjà dit, nous soutenons le droit de nos employés à prendre leurs propres décisions en matière de santé reproductive. Depuis plus d'une décennie, les avantages d'Apple permettent à nos employés de se rendre ailleurs pour disposer de soins médicaux indisponibles dans leur État d'origine », a déclaré Apple peu après la révocation de l'arrêt Roe v. Wade qui garantissait le droit à l'avortement dans tout le pays.

Autrement dit, Apple prendra à sa charge les frais de transport pour ses employées devant se rendre dans un autre État pour avorter. Microsoft, Google, Meta, Amazon, Tesla, Netflix, Disney et d'autres grandes entreprises ont annoncé le même soutien. Du côté des États, la Californie et l'État de New York promettent de devenir des « sanctuaires » pour l'avortement.

Le revirement de la Cour suprême, victoire à retardement pour Donald Trump qui a ancré à droite l'institution au cours de son mandat, fait peser toutes sortes de risques directs ou indirects pour les femmes. Parmi les risques indirects, il y a l'utilisation des données personnelles enregistrées dans les apps de santé pour poursuivre celles ayant recours à une interruption volontaire de grossesse.

Flo, une application de suivi des cycles menstruels utilisée par plus de 100 millions de femmes, avait été épinglée par les autorités américaines l'année dernière pour des pratiques « trompeuses » autour de son partage de données. Contrairement à ce que l'éditeur soutenait, des données personnelles sensibles étaient partagées à Google et Facebook, entre autres. Juste après la fin du droit constitutionnel à l'avortement, Flo a annoncé l'arrivée prochaine d'un « mode anonyme » qui retirera les infos d'identité du compte Flo.

Alors que la politique de confidentialité des apps tierces n'est pas toujours claire ou vérifiable, l'une des meilleures options numériques pour suivre ses cycles menstruels est l'application Santé d'Apple. Les données sont chiffrées de bout en bout et ne sont partagées avec d'autres apps que si vous l'autorisez explicitement (rendez-vous dans Santé > Partage > Apps pour vérifier les autorisations accordées aux apps tierces).


avatar holzmann | 

👏🏻

avatar Pierre H | 

Oui bravo à Apple pour le coup de pub pas cher.
Au final ce ne sont pas les employées d'Apple et les classes moyennes qui seront les plus emmerdées. Comme d'hab, la mesure va enfoncer encore plus ceux qui sont déjà pauvres.

avatar Paquito06 | 

@Pierre H

“Au final ce ne sont pas les employées d'Apple et les classes moyennes qui seront les plus emmerdées. Comme d'hab, la mesure va enfoncer encore plus ceux qui sont déjà pauvres.”

Exactement. Celles qui ont les finances pour n’auront qu’a sauter dans un avion pour aller se faire avorter dans un Etat voisin plus accueillent, au Canada ou ailleurs. Mais ca n’impact pas que les femmes non plus, ca serait trop facile. 1 homme sur 5 aux US (au minimum, c’est en fait bien plus mais ces donnees sensibles sont plus compliquees a recuperer, ca serait en fait la moitie selon certaines etudes) est impliqué dans un avortement. Les consequences economiques, bien reelles pour ces messieurs, va rapidement les rattraper. Aussi, les consequences sociales et pro: 1 homme sur 2 qui a du etre impliqué dans un avortement a son jeune age est poussé a faire davantage dmetudes et a deceocher un job pour gagner plus, en moyenne. Oui, les consequences de cette decision sont assez larges pour la societe.

avatar TheUMan | 

Encore une question où des gens savent mieux que vous ce qui est bon pour vous "à l'insu de votre plein gré"...

avatar DadGeeK | 

Et le secret médical là dedans ? On en parle ?
Un employeur n’a pas à connaître les infos médicales de ses salariés. Comment faire ?
C’est bien beau les annonces mais derrières celles-ci on oublie l’essentiel. Le droit à la vie privée. Les GAFAM dans tout cela ?

avatar Dimemas | 

excellente remarque... j'étais en train de me poser la même question...

avatar Yoshi_1 | 

@DadGeeK

Je suis d’accord avec vous… mais malheureusement à cause des décisions de quelques arriérés, il faudra faire une entorse… Je ne pense pas qu’il faut incriminer les employeurs ni les GAFAM dans cette décision.

Édit : j’ajoute qu’on ne sait pas comment ça va se passer, peut-être que des cellules spécifiques seront mises en place par les entreprises pour pouvoir garantir l’anonymat des personnes demandant un déplacement…

avatar MGA | 

@Yoshi_1

« il faudra faire une entorse » faire une entorse remets en cause le principe en entier. Vous trouverez toujours une raison qui semblera justifiée pour « faire une entorse » mais c’est une très mauvaise idée… même (et surtout) pour de l’argent.

avatar Calamos | 

@MGA

Les GAFA proposent une prise en charge sur le volontariat, si les femmes veulent en faire la demande. Aucune obligation.

Le souci vient de la cour suprême, pas des GAFA (pour une fois ! Lol).

avatar MGA | 

@Calamos

Ce volontariat n’en est pas un, c’est un leurre. En tout cas il n’y a pas de raison que l’un des secret les plus fondamentaux (au moins en France) coûte cher à ceux qui souhaitent le maintenir.
Les gafam et x ne sont évidemment pas responsables mais elles proposent une mauvaise solution à un vrai problème.
Elles n’ont aucune compétence intellectuelle et philosophique pour réfléchir au secret médical (même les employés US étaient retissants au programme médical envisagé par Apple je crois que macg en a parlé), ni au problème de l’avortement aux USA (et sauf erreur il n’y a pas eu de réflexion publique et politique aboutissant à un compris ou consensus aux USA, juste des décisions de justice) En tout cas il n’appartient pas aux Gafamx de se substituer au débat public et politique.
Vu de France voir cette société fracturée, complètement folle de violence avec ces tueries et aussi rétrograde par exemple sur l’IVG, ne donne pas très envie… faisons en sorte de ne pas être colonisé par ces influences néfastes. 🙏

avatar marenostrum | 

t'es dans la même décadence depuis pas mal de temps. la bas c'est plus violent parce que la vie aussi est plus dynamique qu'en Europe. ça va ensemble.

avatar MGA | 

@marenostrum

« la vie aussi est plus dynamique qu'en Europe » difficile de juger tant les critères sont nombreux.

avatar marenostrum | 

le souci vient des femmes qui tuent leur enfant. ou qui font l'amour sans réfléchir.

avatar Calamos | 

@marenostrum

J’espère que c’est de l’ironie… ironie cynique et déplacée…

avatar cuco | 

Le souci vient d’hommes qui disent des conneries…

avatar fousfous | 

@DadGeeK

Il est où le rapport?
L'application santé ne transmet pas les informations justement.

avatar r e m y | 

Aucun rapport avec l'app Santé ! 🤦‍♂️
On parle des salariées qui vont demander la prise en charge du déplacement à leur employeur en devant donc révéler à cet employeur qu'elle souhaite avorter...
Ça pose évidemment énormément de questions.
- Un employeur doit-il être au courant que telle ou telle employée souhaite bénéficier d'une IVG?
- Que devient cette information une fois transmise à l'employeur?, comment la confidentialité est-elle garantie? (sachant que l'employée en question pourra être poursuivie en justice, de retour dans son État de domicile, pour s'être fait avorter...)

avatar fousfous | 

@r e m y

Pas à l'employeur, à la mutuelle d'entreprise...
C'est pas du tout la même chose.

avatar holzmann | 

@DadGeeK

le secret médical concerne la transmission d’informations médicales d’un patient par un personnel de santé.

Si la salariée souhaite bénéficier de cette assistance, c’est son choix et personne ne la force à le faire.

avatar TheUMan | 

"Si la salariée souhaite bénéficier de cette assistance, c’est son choix et personne ne la force à le faire."
@holzmann
Mais LOL: est-ce que vous vous entendez écrire ?
Vous êtes pour la double peine à ce que je vois...

Non seulement cela force à donner des infos intimes sur soit, mais en plus, on doit s'estimer heureux de ne pas être obligé de le faire, et se taire parce que l'on n'aura pas le droit à une aide...

On aura tout lu....

La cause est nulle tout comme la solution proposée...

avatar codeX | 

@TheUMan

Pas la peine de pousser des cris d'Orfraie sans même savoir comment le dispositif sera mis en place dans les entreprises. Maintenant si tu as une meilleure solution, nous sommes tout ouïe.

avatar Boboss29 | 

@TheUMan
C'est toi qui n'a rien pigé malheureusement.

Ze t'explique :
de nombreuses femmes ne pourront plus légalement, ou simplement avorter. Apple propose de prendre en charge la démarche pour ses employées qui le désire. Donc une employée d'Apple qui désire se faire avorter aura le choix de le faire par ses propres moyens (donc surement d'aller dans un autre état voire un autre pays, à sa charge) ou de contacter son employeur, j'imagine qu'un service adéquat style médecine du travail existe, et donc sera prise en charge par une administration adéquat (un médecin qui validera le dossier, donc préservera le secret médical), et pourra se voir prendre en charge la démarche. Tout simplement...

avatar Paquito06 | 

@Boboss29

“j'imagine qu'un service adéquat style médecine du travail existe, et donc sera prise en charge par une administration adéquat (un médecin qui validera le dossier, donc préservera le secret médical), et pourra se voir prendre en charge la démarche.”

Ce genre de service existe, du moins pour les boites qui tiennent la route. Il y a des numero verts, des lignes telephoniques anonymes, etc. pour differents services (burnout, stress, whistleblower, etc.), où ton manager et l’employeur n’en savent rien, ca reste entre toi et le praticien. C’est au niveau du remboursement qu’il faut anonymiser, mais certaines boites se posent meme pas la question et distribuent des enveloppes: je ne serais pas etonné qu’un GAFA distribue aux femmes une enveloppe de $2,000 sans poser de question par ex. pour couvrir ce genre de besoin, si un systeme d’anonymat pour le remboursement n’a pas ete mis en place.

avatar marc_os | 

@ TheUMan

> La cause est nulle tout comme la solution proposée

Vous conseillez quoi, l'aiguille à tricoter ?

avatar TheUMan | 

@marc_os
Apple cherche à résoudre un problème maladroitement.
La cause de ce problème est insupportable.
La solution n'en est pas une car non anonymisée (l'employeur n'a RIEN à savoir !).
Donc, si vous voulez me faire dire que "c'est mieux que rien" ben non je ne le dirais pas.

avatar marc_os | 

@ TheUMan

> Apple cherche à résoudre un problème maladroitement

Apple vient juste de faire une déclaration de principe, on ne connait pas encore les modalités, mais ça ne vous empêche pas de juger... Qui est "maladroit" en vérité ?

avatar TheUMan | 

@marc_os
Tu le fais exprès ou quoi ?
Je te parle pas de la cause mais de la réponse qu'Apple apporte au problème.
On est pas obligé d'adhérer à toutes les solutions simplement parce que c'est Apple ou que cela répond à un problème. On a le droit (le devoir) de critiquer ce qui ne va pas dans la réponse apportée. Le point de l'anonymat n'étant pas clair cela ne résout rien en l'état. Et pour le coup Apple ne paie pas l'IVG mais les frais de déplacement !!! C'est aussi discutable : comme faire du buzz sans prendre parti...

On est pas loin du chèque de 100€ de Macron pour résoudre le problème de coût de l'essence...

avatar marc_os | 

@ TheUMan

> Je te parle pas de la cause mais de la réponse qu'Apple apporte au problème.

Donc selon vous Apple ne devrait rien faire au lieu de ne pas faire assez (selon vous) ?
De plus, on ne connait rien des modalités exactes, mais cela ne vous empêche pas de critiquer.

avatar occam | 

@marc_os

Aiguille à tricoter ?
Non. Cintre en fil de fer, selon Nicola Jennings :
https://www.theguardian.com/commentisfree/picture/2022/jun/26/nicola-jennings-on-the-us-supreme-court-overturning-roe-v-wade-cartoon

Et à l’intention de tous ceux qui feignent encore la surprise :
https://www.washingtonpost.com/politics/2022/06/27/supreme-court-praying-football-coach/

La mécanique est embrayée, le programme est en marche. Jour après jour, mesure après mesure, étape après étape.

Ceux qui pensent ne pas pouvoir se permettre de prendre le temps de lire l’ouvrage de Stephen Marche, « The Next Civil War: Dispatches from the American Future » — ils ont tort, il est vital — seraient bien avisés de se pencher sur sa note funèbre :
https://www.theguardian.com/commentisfree/2022/jun/26/second-civil-war-us-abortion

avatar holzmann | 

@TheUMan

Bah je suis surtout pour le libre droit d’avorter. Si ce libre droit n’existe plus, c’est bien que des boites aident les employées à le faire oui.

avatar MGA | 

@holzmann

« le secret médical concerne la transmission d’informations médicales d’un patient par un personnel de santé. » ou par une personne soumise au secret (personnel des personnels de santé), en effet.
« Si la salariée souhaite bénéficier de cette assistance, c’est son choix et personne ne la force à le faire. » le manque d’informations du grand public sur les conséquences de la fourniture de ces informations est évidente, de nombreux questionnaires et échanges avec les employeurs sont abusifs et comptent sur ce manque d’informations.

avatar Paquito06 | 

@DadGeeK

“Un employeur n’a pas à connaître les infos médicales de ses salariés. Comment faire ? “

Non, aux US, la loi dit qu’un employeur ne peut pas te poser de questions sur ta condition medicale a l’embauche (pour eviter la discrimination). Une fois que tu es embauche(e), l’employeur ne va pas te demander, et s’il le fait, pour certaines raisons a definir, ce n’est pas une raison valable pour te virer. Alors deja, l’employeur peut virer sans raison dans la grande majorite des cas (sauf dans le public, au niveau federal hein), mais en plus avec le covid si tu ne respectes pas le statut vaccinal, ca peut aussi etre un motif, mais on s’eloigne. Enfin, libre a toi de ne rien dire, mais si les frais pour aller te faire avorter ailleurs sont elevés, tu vas demander un remboursement et les RH seront informés, certes, mais t’es pas obligée. Clairement, une ingenieure chez apple a $500k/an dans un Etat qui interdit l’avortement, n’aura pas necessairement envie de chercher a se faire rembourser $2,000 si elle souhaite rester discrete (oui, un avortement coute autour de $1,000 max, meme avec une assurance sante pourrie).

J’ai lu que Google autorisait les relocalisations dans des Etats ouverts sans avoir a apporter une quelconque justification aussi, c’est pas mal.

avatar marc_os | 

@ Paquito06

Je doute que les employées des App Store touchent $500k/an.
Juste un exemple.

avatar Paquito06 | 

@marc_os

“Je doute que les employées des App Store touchent $500k/an.
Juste un exemple.”

J’ai bien precisé ingenieur… mais pour les employés en apple store (non pas app store, un peu plus virtuel), y en a 272 aux US, dont 53 rien qu’en Cali qui n’ont pas a se soucier de cela, il reste les Etats qui vont bannir. On a aussi des Etats qui peuvent bannir mais qui n’ont aucun apple store (Montana, North Dakota, South Dakota, Vermont, West Virginia, and Wyoming). On cible donc les femmes qui souhaitent avorter dans quelques store d’Etats republicains qui auront banni l’avortement. Pour Apple, ca represente peanut, y a meme pas a reflechir, comme dis plus haut, ca s’apparente quasiment a de la recuperation politique/sociale, assez facile pour apple, meme s’il n’y a qu’une seule chose a dire, merci.

avatar marc_os | 

@ Paquito06

> Pour Apple, ca represente peanut

Et alors ?
Visiblement votre objectif c'est critiquer pour critiquer.
On se demande bien pourquoi dans ce contexte.
Car même si ce n'était que purement symbolique, c'est justement important.
Mais pas pour vous visiblement... je me demande bien pourquoi. Serait-ce une critique inavouée du droit à l'avortement qui se cacherait derrière vos propos ?

avatar Paquito06 | 

@marc_os

“> Pour Apple, ca represente peanut
Et alors ?”

Et alors lis la suite de mon commentaire au lieu de choisir 3 mots hors du contexte🥱

“Visiblement votre objectif c'est critiquer pour critiquer.”

Lis la suite, a nouveau… 🥱

“On se demande bien pourquoi dans ce contexte.
Car même si ce n'était que purement symbolique, c'est justement important.
Mais pas pour vous visiblement... je me demande bien pourquoi. Serait-ce une critique inavouée du droit à l'avortement qui se cacherait derrière vos propos ?”

Meme pas. Je suis pro liberte. Donner le choix plutot que le restreindre 👍🏼

avatar marc_os | 

@ Paquito06

Ok, j'ai raté la dernière phrase.
Mea culpa.

Mais je ne vois pas l'intérêt ni la pertinence des critiques gratuites qui précèdent comme quand vous parlez de « recuperation politique/sociale », ce qui est un jugement gratuit et infondé.

avatar Paquito06 | 

@marc_os

“Ok, j'ai raté la dernière phrase.
Mea culpa.”

Zero souci 😘

“Mais je ne vois pas l'intérêt ni la pertinence des critiques gratuites qui précèdent comme quand vous parlez de « recuperation politique/sociale », ce qui est un jugement gratuit et infondé.”

Je pointais juste du doigt que pour une boite comme apple, ca va rien couter, une telle mesure. Ils ont pas mis des semaines a y songer, dans la foulee ils l’ont annoncé cela, comme les petits copains. Ca donne une super image d’apple pour pas grand chose, c’est tout. Ce n’est pas mal, c’est une bonne chose, mais c’etait facile.

avatar marenostrum | 

ils payent pas la bas des congés parentales ? sinon ils font d'économies. 3 mois, 6 mois ou 1 an leur coute plus cher que payer un docteur et un aller-retour.

avatar Paquito06 | 

@marenostrum

“ils payent pas la bas des congés parentales ? sinon ils font d'économies. 3 mois, 6 mois ou 1 an leur coute plus cher que payer un docteur et un aller-retour. “

Les congés parentaux sont payés, oui, encore une fois, pour les structures genereuses style gafa ou start up californiennes, pour le reste c’est plus compliqué, c’est selon l’Etat (et ses lois, la boite, etc.). Ca peut aussi dependre de ton statut (anciennete, contractor ou non, etc.). Ma femme par exemple peut avoir 4 mois de congés maternité, pour moi ca serait 2 mois de congés paternité. Y a aussi des programmes genre on te file $25k si tu prends une mere porteuse (comme ca l’employee continue a travailler…), voire meme $15k si tu adoptes.
Oui, ca coute pas grand chose un avortement ($1,000 ~, si tu dois voyager dans un autre Etat, frais de transports etc. disons $2,000 tout inclus), donc pour une boite comme apple, c’est pas grand chose si ca doit arriver, plutot que de payer des congés mat comme tu dis.

avatar zoubi2 | 

@marc_os

"Visiblement votre objectif c'est critiquer pour critiquer"

??? Comprends pas... @Paquito06 fait tout le contraire...

avatar zoubi2 | 

@Paquito06

👍👍👍👍

avatar Stéphane Moussie | 

@DadGeeK : Ebay, qui a annoncé la même mesure qu'Apple, a déclaré à TechCrunch que la prise en charge des frais d'avortement sera géré par l’intermédiaire de prestataires de soins de santé afin de préserver la confidentialité. Apple n'a pas précisé ce point en ce qui la concerne.

https://techcrunch.com/2022/06/24/tech-companies-respond-to-u-s-supreme-court-abortion-decision/

avatar DadGeeK | 

@stephmouss

Merci. Cela clarifie la question pour eux au moins

avatar Y.I | 

@DadGeeK

Y a une différence entre « vous êtes obligées de nous le dire » et « si ça ne vous dérange pas de nous le dire on est prêt à vous aider et à prendre en charge financièrement »

avatar Boboss29 | 

Certes il y a le secret médical, et vue la situation, c'est pour ta pomme si tu veux te faire avorter anonymement. Par contre si tu le désires (ou plutôt les femmes qui sont concernées), la société qui fait cette proposition, en l'occurence Apple, permets à ses employées de demander de l'aide pour faire cette démarche. A chacun de voir, mais je crie un Grand Bravo à Apple pour cela. Et non, ce n'est pas Apple qui va pratiquer l'IVG, mais va uniquement financer la démarche qui va devenir de plus en plus compliquée pour toutes les femmes aux USA... ☹️

avatar Paquito06 | 

@Boboss29

“mais va uniquement financer la démarche qui va devenir de plus en plus compliquée pour toutes les femmes aux USA... ☹️”

… qui resident dans des Etats conservateurs (Republicains), principalement le Sud et Midwest. Sur les côtes, aucun souci, rien ne change.

avatar marc_os | 

@ DadGeeK

> Les GAFAM dans tout cela ?

Rien à voir avec la choucroute.
Moi je vois derrière votre soit disant intérêt pour le "secret médical" une critique envers des entreprises qui déclarent soutenir le droit à l'avortement et prennent des mesures concrètes en la matière.
Alors peut-être que dans le détail il faudra être vigilant à certaines questions, mais si l'alternative est "secret médical absolu" vs. "charcutage à coup d'aiguilles à tricoter", la réponse est claire à mon avis. Quoiqu'il en soit, il revient aux femmes concernées de décider par elles même, ni à vous ni à moi de le faire.

avatar DadGeeK | 

@marc_os

Absolument pas. Bien au contraire. C’est juste la question du secret médical qui m’intéresse.

avatar marc_os | 

@ DadGeeK

> Absolument pas

Quoi ?
Le fait que c'est aux femmes concernées de décider ?
De plus, il ne s'agit que d'une première annonce.

Vous pourriez attendre qu'on en sache plus sur les modalités avant d'émettre des doutes qui là présentement ne sont que des doutes à priori. C'est pourquoi je m'interroge sur la sincérité de votre questionnement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR