Apple a divulgué des données de parlementaires démocrates à la demande de l'administration Trump

Félix Cattafesta |

En 2017 et au début 2018, le ministère américain de la Justice enquêtait sur des fuites d'informations sensibles concernant les rapports entre l'administration Trump et le gouvernement russe. D'après un article du New York Times, le ministère a alors fait saisir les données de deux parlementaires démocrates. Cette saisie a été exigée à Apple, qui n'a pas d'autre choix que de s'exécuter.

La Maison Blanche. Source : Matt H. Wade

La paranoïa de l'administration Trump était telle que les enquêteurs pensaient que de potentiels "leakers" discutaient avec des journalistes via les ordinateurs de leurs proches. Apple aurait donc fourni les données d'assistants et de membres de leurs familles, dont un était mineur.

À l'époque, les deux parlementaires siégeaient à la commission du renseignement de la Chambre des représentants. Eric Swalwell, un des deux politiques visés, explique avoir été notifié par Apple que ses données avaient été saisies. Cette notification lui est parvenue récemment, car le ministère de la Justice avait imposé à Apple une clause de non-divulgation qui a expiré cette année.

Le mail ne détaillait pas la portée des données saisies, mais un proche de l'affaire explique qu'Apple n'aurait partagé que des métadatas et des données de comptes. La firme de Cupertino n'aurait donc pas partagé de mail, de photos ou d'autres contenus. Apple n'a pour le moment fait aucun commentaire.

Adam Schiff, le second parlementaire visé et représentant de Californie à l'époque, a déclaré que cette demande illustrait une fois encore le fait que Donald Trump utilisait le ministère de la Justice comme « un bâton contre ses opposants politiques et les membres des médias ». Ce genre d'action reste très rare, mis à part dans les affaires de corruption. L'enquête a été relancée un an plus tard et n'a rien prouvé de compromettant sur les deux démocrates suspectés.


Tags
avatar CorbeilleNews | 

Ils n’avaient probablement rien à se reprocher s’ils avaient un compte FaceBook

Plus sérieusement on voit là les dérives des libertés bafouées que certains acceptent tous les jours sans même y voir le moindre danger

Ca fait peur ...

C’est bien joli la séparation des pouvoirs, mais dans les faits, je me demande si un jour il ne faudra pas faire en sorte que l’on ne puisse plus jouer aux chaises musicales après chaque élection ?

avatar oomu | 

un gouvernement autocrate retournera tous les outils gentiment mis au point et tout ce qui est centralisé pour la convenance des gentils contre sa population, élus, opposants et même alliés, comme le gvt trump avait commencé et comme cela se passe en Chine et toujours + en Russie.

l'informatique c'est super

mais l'informatisation de la société donne un pouvoir démesuré à un état.

avatar kinon | 

@oomu
"mais l'informatisation de la société donne un pouvoir démesuré à un état."
C'est un fait
Mais d'un autre coté elle donne aux corrupteurs, corrompus, complotistes, états étrangers agressifs, terroristes, des moyens d' agir sans risques.

Donc être TROP pointilleux sur les possibilités de l'Etat d’accéder à certaines informations c'est accepter de facto que les malfrats et autres ennemis en profitent, eux, sans limites.

On a un autre exemple de ce dilemme avec l'Europe. Son administration campe sur des principes très rigides sur la libre concurrence alors que les autres États (dont bien sûr les plus puissants) s'en moquent et ont quasiment tous des politiques de protection de leurs entreprises, quand ce n'est pas l'extra-territorialité de leur justice...
Résultat on se fait bouffer, mais avec fierté !
Les bonnes intentions confinent parfois à la bêtise.

avatar anonx | 

Mouarffff

A ceux qui se croyaient en sécurité et disaient gneugneu quand on leur parlait du Cloud Act et cie 🤡

https://www.google.fr/amp/s/www.lemagit.fr/conseil/Quelles-differences-entre-CLOUD-Act-et-PARTIOT-Act-et-quels-impacts-sur-les-entreprises-francaises%3famp=1

À démanteler tout ça ☺️

avatar raoolito | 

@anonx

" ...un proche de l'affaire explique qu'Apple n'aurait partagé que des métadatas et des données de comptes. La firme de Cupertino n'aurait donc pas partagé de mail, de photos ou d'autres contenus."

tant que vous communiquez par autre chose que vos propres pigeons voyageurs, vous laisserez des traces

avatar anonx | 

@raoolito

Alors c’est bien les proches mystérieux qui utilisent le conditionnel mais ça change quoi au problème? 😂🤪

C’est sûr que tant que tu n’es pas mis au courant par la presse tu risques pas de t’inquiéter de quoique ce soit… c’est rassurant en effet 🙂

avatar raoolito | 

@anonx

alors la je ne comprends pas votre réponse
désolé

avatar Dimemas | 

@ Raoolito :
c'est pourtant clair et limpide !
et je suis entièrement d'accord avec anonx

avatar Derw | 

@Dimemas

« c'est pourtant clair et limpide ! »

Non.

avatar oomu | 

"tant que vous communiquez par autre chose que vos propres pigeons voyageurs, vous laisserez des traces
"

ce n'est pas le point du jour'.

et ce ne sont pas des "traces" qui sont en jeu ici.

aussi, le fatalisme n'est pas un argument.

avatar frankm | 

« divulgué », mis à disposition. Pour être exact

avatar Paquito06 | 

@frankm

Oui c’est bien mieux et les nuances de langue font ici une grande difference. On croirait en lisant le titre qu’Apple a filouté des infos sur demande de l’administration Trump, alors qu’il s’agit de se plier a une requete legale du DoJ a laquelle on ne peut echapper… 🤬

avatar pagaupa | 

@Paquito06

« alors qu’il s’agit de se plier a une requete legale du DoJ a laquelle on ne peut echapper »
Moralité, sécurité ou pas, tout le monde rentre dans le même moule...

avatar Paquito06 | 

@pagaupa

Ouais. J’crois bien que personne n’est au dessus des lois 🤓

avatar Dimemas | 

la vie privée est importante hein pour Apple.
Après, quand on voit le niveau de dangerosité du gars orange... je les plains

Comme quoi, la grande démocratie américaine est belle et bien une façade

avatar House M.D. | 

@Dimemas

En l’occurrence en effet Apple s’est fait tordre le bras par le DoJ pour donner ces infos… c’est ça ou être accusé d’entrave à la justice.

Ça donne une idée de l’état à la fois de parano absolue et surtout de sensation de pouvoir absolu de l’autre Orange…

avatar fte | 

@Dimemas

"la vie privée est importante hein pour Apple."

Pour son département marketing, absolument.

avatar chriselden | 

c'est bientot fini pour ces enc..... de démocrates! on en reparle dans quelques temps... Bidon à la poubelle!

avatar IsaPain | 

@chriselden

Mince, on a un agent Orange d'infiltré ici...
Back to the US à Mar a Lago si possible.

avatar raoolito | 

@IsaPain

+1
un electron libre ! vite, tapons-le, il va s'en aller :D !

avatar oomu | 

"un electron libre ! vite, tapons-le, il va s'en aller :D !"

où ça un électron libre ? je ne vois qu'un troll qui crache une sorte d'aigreur incompréhensible.

surtout qu'il est bizarre, il semble faire croire qu'il est partisan d'un camps (binaire, car les usa son binaires, c'est bleu ou rouge, le jaune est interdit), alors que c'est débile d'être partisans et militants de camps qui se foutent de vous.

je ne suis dans le camps de personne car personne est dans mon camps.

qui en a à fiche d'un bidon ou d'un troumpé ? ce sont des ricains tous les deux.. du moment que le gouvernement du jour ne gène pas trop les intérêts de l'Europe, on s'en tape du nom et de la perruque.

c'est pour cela que ce compte n'est pas un électron libre ni même un proton tranquille, mais bel et bien un troll aigri de la vie, vie o combien étrange.

avatar raoolito | 

@oomu

un troll en roue libre !

avatar Paquito06 | 

@chriselden

"c'est bientot fini pour ces enc..... de démocrates! on en reparle dans quelques temps... Bidon à la poubelle!"

Atta je t’aide a lire l’article:
“L'enquête a été relancée un an plus tard et n'a rien prouvé de compromettant sur les deux démocrates suspectés.”

avatar House M.D. | 

@Paquito06

C’est bien le souci avec les fans de la moumoute orange, ils ont tellement de théories du complot et autres vulgarités en tête qu’il ne reste plus assez de place pour la compréhension correcte d’une langue, fusse-t-elle maternelle…

avatar pagaupa | 

@chriselden

Trumpiste ? 😂😂😂

avatar debione | 

Dans l'article traitant du sujet que j'ai lu, ils parlaient non seulement de ces deux telephone mais aussi des telephone des proches ( famille, et amis) et qu ils avaient recupéré mail et conversation....

avatar Insomnia | 

C’est dans ces cas que je rigole quand Apple vente les mérites de protéger nos données 😅 dire que des parents souhaitaient récupérer les données de leur enfant et a refusé…bref deux poids deux mesures.

avatar Derw | 

@Insomnia

« bref deux poids deux mesures. »

C’est bien, vous avez découvert le fonctionnement des états, fussent-ils démocratiques…

avatar oomu | 

la loi des USA.

avatar occam | 

L’affaire est plus ample et ses ramifications plus graves que ce que rapporte l’article de MacG :
https://www.theguardian.com/us-news/2021/jun/11/trump-doj-democrats-data-seized-apple-adam-schiff

avatar oomu | 

merci.

avatar raoolito | 

@occam

pas vraiment plus grave. sur le fond c'est la meme chose, mais ils développent plus c'est vrai
bon bigT est un pourri, ça on le savait déjà

avatar Terrehapax | 

L'ironie est que ces parlementaires avaient soutenu toutes les lois récentes autorisant la surveillance sans mandat des citoyens américains par les agences de sécurité. Glenn Greenwald, le journaliste qui a aidé Edward Snowden a révéler les écoutes massives de la NSA, a consacré une chronique récente à ces arroseurs arrosés :
https://greenwald.substack.com/p/trump-doj-obtained-data-on-schiff

avatar IRONMAN65 | 

Ben déjà c’est une action légale et judiciaire, par contre les démocrates et la NSA…..cf Snowden

avatar baklawa | 

C’est assez édifiant de voir Apple s’engager dans des combats qui n’en sont pas vraiment en sortant un bracelet arc en ciel et prônant la sécurité des données personnelles tout en balançant ses utilisateurs à l’Etat. Soit dit en passant, s’ils n’avaient pas de données perso ils n’auraient rien pu donner. A méditer

avatar pagaupa | 

Bravo! Cela s’appelle la sécurité Apple... à contour variable !...
Et il faudrait croire que nos données sont à l’abri... 😂

avatar Terrehapax | 

Je trouve absurdes les attaques contre « la sécurité Apple ». En l’occurrence, l’État américain a exigé d’Apple, conformément aux lois en vigueur (approuvées par les Démocrates) des informations figurant dans le Cloud. J’aimerais que les rebelles m’expliquent quoi faire. Je rappelle que Apple avait refusé de livrer au FBI le code d’accès au iPhone d’un terroriste islamique qui avait tué plusieurs personnes chez son employeur. Quand la loi le lui permet Apple refuse. Quand la loi autorise l’espionnage sans mandat d’un juge, il n’y a pas grand chose à faire.

avatar Terrehapax | 

Précision : dans le cas du iPhone du terroriste en Californie, Apple, qui ne connaît pas les codes d’accès, avait refusé d’aider le FBI.

CONNEXION UTILISATEUR