Apple déplacerait une partie de sa production de la Chine à Taïwan

Nicolas Furno |

Apple dépend de la Chine pour ses usines et la production de la majorité de sa gamme de produits. Face au coronavirus qui bloque une partie du pays, le constructeur aurait choisi de déplacer une partie de sa production dans un autre pays, et c’est Taïwan qui aurait été élu d’après Taïwan News. Ce choix n’est pas innocent, Foxconn et Pegatron, les deux entreprises qui assemblent les iPhone, sont taïwanaises et le pays reste un acteur important dans ce domaine.

Tim Cook à gauche, pendant la visite d’une usine Foxconn en Chine (photo Bloomberg).

La rumeur ne dit pas qu’Apple va quitter la Chine pour autant. Le changement de pays ne concernerait qu’une petite partie de la gamme : certains iPad, des Apple Watch ou encore les nouveaux « AirPods Pro Lite » qui auraient pris du retard à cause de l’épidémie. On peut comprendre que seules les nouveautés qui ne sont pas déjà en cours de production en Chine pourraient être produites à Taïwan plutôt qu’en Chine. Et encore, cela ne concernerait pas l’iPhone, la production la plus importante de la firme de Cupertino.

Le coronavirus va peut-être accélérer les plans d’Apple pour diversifier l’origine géographique de sa chaîne d’assemblage. Mais il ne faut pas s’attendre à ce que la firme quitte la Chine de sitôt, ce qui n’est de toute manière pas son intention. L’échelle est si grande que même si c’était le cas, il faudrait des années pour y parvenir, pas des mois.

avatar noooty | 

Et pas en France ?
Ah non, pas au pays de la grève assurée...

avatar pagaupa | 

@noooty

Facile...

avatar Sindanárië | 

@noooty

Commun

avatar anonx | 

@noooty

Parce que tu es prêt de travailler pour 200€ par mois rigolo? 🤡

avatar oomu | 

Si c'est pour rendre heureux un politicien ou un général bien gras, OUI ! #sarcasme

avatar Christophe Durandeau | 

@anonx
Parce que tu crois que les ouvriers dans ces usines travaillent pour 200€ par mois ??? C’est bien mal connaître la Chine et surtout l’économie de toute la zone côtière.
Il faut arrêter avec l’image des petits chinois de 5 ans qui fabriquent des chaussures Nike pour 1€ par jour.

avatar anonx | 

@Christophe Durandeau

Oui à Foxconn ! Même moins chez eux...

Et bien ailleurs sûrement... on parle d’une dictature, normal que t’y sois pas mis au courant 🙄

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Foxconn

avatar hairsplitter | 

La salaire moyen d'un Taïwanais est de 1260 €
(source: https://pvtistes.net/dossiers/cout-de-la-vie-a-taiwan/6/

avatar anonx | 

@hairsplitter

Il y a un souci de compréhension avec le terme « MOYEN »???

On parle d’ouvrier de Foxconn hein 🙄

Donc salaire minimum !

Et encore prouver su il ne s’agira pas de travailleurs détachés...

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Foxconn

avatar oomu | 

quoi, y a jamais de crise en Asie et de violences ? coooool !

avatar Tatooland | 

C’est une bonne nouvelle. Il est urgent de se “dé-intoxiquer” de l’approvisionnement en Chine lorsque c’est possible.
Trop être dépendant de la Chine c’est s’assurer un coup de bâton lorsque le gouvernement chinois le décide.

avatar SyMich | 

Il suffit d'accepter de payer nos iPhone plus chers, pour permettre de les faire produire dans des Pays (Taïwan par exemple) où les salaires sont sensiblement supérieurs à ceux pratiqués en Chine.

avatar oomu | 

"Il suffit d'accepter de payer nos iPhone plus chers"

il me semble l'avoir déjà accepté.. HAHAHHAHA...Heu...

avatar lepoulpebaleine | 

@oomu

Il faut peut-être comprendre plus cher que cher (comme Coluche et son plus blanc que blanc).
Pour l’instant la barrière psychologique des 2000 € n’a pas été atteinte. Mais il y a peu de marge.

avatar MarcMame | 

@SyMich

"Il suffit d'accepter de payer nos iPhone plus chers, pour permettre de les faire produire dans des Pays (Taïwan par exemple) où les salaires sont sensiblement supérieurs à ceux pratiqués en Chine. "

———
Vraiment ? Tu es certain de toi ?
Prenons l’exemple du Mac Pro.
Est-ce que les Mac Pro produits sur le sol Américain sont vendu plus cher que ceux assemblés en Chine ?

avatar anonx | 

@MarcMame

Est ce qu’ils sont vendus déjà?

Ne pas comparer avec l’iPhone vendus par millions 🙄

avatar MarcMame | 

@anonx : "Est ce qu’ils sont vendus déjà?"
Quel rapport ?
------------
"Ne pas comparer avec l’iPhone vendus par millions"
Et pourquoi ça ?

La question est pourtant simple : le Mac Pro affiche un prix de vente. Ce tarif est-il différent que la machine soit assemblée en Chine ou aux USA ?

avatar Ducletho | 

@MarcMame

Qu’entends-tu tu par produire le macpro aux us? Assembler le matériel venu de Chine ? Parce que le coût n’est pas du côté de l’assemblage, mais bien de la fabrication

avatar MarcMame | 

@ Ducletho : "Qu’entends-tu tu par produire le macpro aux us? Assembler le matériel venu de Chine ? Parce que le coût n’est pas du côté de l’assemblage, mais bien de la fabrication"
--------------------
J'utilise le terme "produire" comme synonyme "d'assemblé".
Si le cout n'est pas du coté de l'assemblage mais de la fabrication, alors la chine n'étant qu'un assembleur, n'entre pas en ligne de compte (quelque soit le produit, iPhone compris).
Mais je pense qu'affirmer que l'assemblage ne représente pas un cout significatif est une erreur d'appréciation.

avatar SyMich | 

On n'a aucun moyen de le savoir, le prix ayant toujours intégré un assemblage final aux USA (dans la même usine Flextronic que celle qui assemblait les Mac Pro 2013)

avatar MarcMame | 

@ SyMich : "On n'a aucun moyen de le savoir, le prix ayant toujours intégré un assemblage final aux USA (dans la même usine Flextronic que celle qui assemblait les Mac Pro 2013)"
-------------------------
Encore une fois, tu passes à coté de la question.
Et l'assemblage aux USA n'a concerné que le Mac Pro 2013 et lui uniquement.
Je repose la question : pourquoi un Mac Pro assemblé aux USA couterait le même prix que celui assemblé en Chine ?

avatar SyMich | 

Non! Apple a toujours prévu d'assembler le nouveau Mac Pro chez Flex dans la même usine que les Mac Pro 2013.
Les tarifs du nouveau Mac Pro ont donc toujours intégré le surcoût des lignes d'assemblage texanes. On n'a aucune idée des tarifs qui auraient été affichés si Apple avait prévu de les assembler à 100% en Chine.

avatar MarcMame | 

@SyMich : "Non! Apple a toujours prévu d'assembler le nouveau Mac Pro chez Flex dans la même usine que les Mac Pro 2013.
Les tarifs du nouveau Mac Pro ont donc toujours intégré le surcoût des lignes d'assemblage texanes. On n'a aucune idée des tarifs qui auraient été affichés si Apple avait prévu de les assembler à 100% en Chine."
--------------------------------
On y arrivera pas, tu as l'esprit trop fermé en voulant absolument tout ramener au seul ratio du cout de revient.

L'idée que je tente de faire passer c'est que le tarif d'un produit manufacturé (n'importe quel produit) n'a que peu de rapport avec son cout. C'était le cas jusque dans les années 70/80 mais plus aujourd'hui.
Aujourd'hui, le tarif d'un produit est le résultat de calculs de la limite haute de ce que le client est près à investir pour l'acquérir, de la marge que souhaite le fabricant et du volume qu'il souhaite écouler.
On le voit très clairement chaque année lorsqu'on s'amuse à décortiquer le cout réel d'un iPhone face à son prix de vente. Et non, la R&D, le marketing et la logistique n'explique pas tout, particulièrement lorsqu'on parle en centaines de millions d'unités par an.

Ce que je veux dire c'est que l'assemblage en Chine plutôt qu'aux USA ne bénéficie pas au client final mais au constructeur et ses actionnaires. (En dehors du fait qu'il serait quasi impossible de produire de tels volumes aux USA ou même en Europe)
Je suis persuadé qu'une augmentation de 100% du cout de la main d'oeuvre n'aurait qu'un impact minime sur la marge.

Conclusion : la marge brut de sociétés comme Apple est indécente voire immorale.

avatar Trillot | 

@MarcMame
Au sujet du tarif d'un produit manufacturé:

Il n'y a rien de nouveau dans ce raisonnement, c'était déjà comme ça il y a 40 ans.

avatar MarcMame | 

@Trillot

C’est très exactement ce que j’ai écrit si tu avais pris la peine de me lire.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR