Apple TV+ : dans quelle galère Apple s'est-elle lancée ?

Christophe Laporte |

Lorsque Steve Jobs révéla à son biographe, Walter Isaacson, qu'il avait trouvé le moyen de « craquer le code » du marché de la télévision, personne n'imaginait qu'il s'agirait de produire des séries télé avec Jennifer Aniston et Jason Momoa. Et il est probable que ce n'est pas ce que le fondateur d'Apple avait en tête…

Impossible de tenir le décompte des changements de pied stratégiques d'Apple pour coloniser le salon. En 2007, avec le lancement de la première Apple TV, la Pomme voulait en faire l'iPod de la télé. Puis il a fallu en faire une box pour le streaming. Puis une boutique d'applications. Puis un agrégateur de contenus tiers. Et ensuite une console de jeux… Et maintenant, c'est une des fenêtres du service de streaming d'Apple.

À la fin des années 2000, l'enjeu des grandes marques d'électronique était de se tailler la meilleure place dans le salon, devenu l'épicentre d'une bataille acharnée qui aiguisait l'appétit des acteurs de la high-tech. Apple a tout essayé dans ce domaine, sauf de lancer son propre téléviseur. Pourtant, et pendant des années, on a cru que la lumière sortirait d'un tel appareil : le projet a longtemps été dans les tuyaux d’Apple.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen

Tags