Tim Cook sur les outils de contrôle parental et sur la « crise » de la surveillance

Mickaël Bazoge |

Tim Cook a profité de sa fin de semaine pour répondre à quelques questions d’ABC concernant plusieurs sujets d’actualité. Celui qui a occupé la scène médiatique ces derniers jours, c’est le contrôle parental, avec la suppression des apps tierces exploitant des outils de gestion de flotte.

Le CEO d’Apple explique pour commencer que le modèle économique de son entreprise est de vendre ses iPhone. « Mais je ne veux pas que vous utilisiez trop nos produits » : « Ce que nous voulons, c’est que nos produits enrichissent votre vie, qu’ils vous permettent de faire des choses que vous ne pourriez faire sans eux ».

D’où la fonction Temps d’écran introduite avec iOS 12, qui permet aux utilisateurs de se tenir au courant de l’usage qu’ils ont de leurs appareils. Et, le cas échéant, de revoir leurs habitudes afin de passer moins de temps dessus. Tim Cook en convient : ça n’a rien changé pour lui, il passe toujours autant de temps derrière ses écrans.

En revanche, son usage des notifications a changé, il s’est rendu compte qu’il dégainait trop souvent son iPhone : environ 200 fois par jour. « Je pensais que c’était moitié moins ». Il indique aussi recevoir beaucoup de courriels de parents qui ont de « super idées » pour améliorer les options de contrôle des appareils de leurs enfants.

« Il n’existe aucun standard pour être parent. Les gens ont des visions différentes ce qu’ils veulent autoriser à leurs enfants ou pas », explique-t-il. « Ce qui peut me sembler raisonnable [pour un enfant] ne le sera peut-être pas pour mon voisin ».

Tim Cook n’a cependant pas indiqué si Apple comptait proposer une API de contrôle parental aux apps qui le demandent. En revanche, il laisse entendre que des nouveautés vont être proposées dans Temps d’écran (lire : Contrôle parental : les éditeurs rejetés de l'App Store demandent une API publique).

Autre préoccupation de Tim Cook, le respect de la vie privée dans ce qu’il qualifie de « crise de la surveillance ». Un cheval de bataille bien connu du patron d’Apple, pour qui les services en ligne qui recueillent des données sur leurs utilisateurs sont pires que les voyeurs qui se cachent derrière les fenêtres pour vous espionner : « [Ces services] en savent bien plus sur vous que les voyeurs ».

Quand on lui pose la question sur la contradiction qu’il y a à gagner de l’argent sur des apps distribuées par l’App Store qui enfreignent la confidentialité, Tim Cook répond qu’Apple ne touche rien sur Facebook. En ce qui concerne Google, la situation est différente selon lui.

Le constructeur génère des revenus grâce à Google, qui est le moteur de recherche par défaut de Safari, un privilège qui rapporte beaucoup à la Pomme. Surtout, cela permet à Apple d’offrir avec Safari « le meilleur navigateur web ».

avatar SyMich | 

"Google... un privilège qui rapporte beaucoup..."
On voit tout de suite où s'arrêtent les bonnes résolutions quant à la confidentialité ☹️

avatar reborn | 

@SyMich

Il faut aussi prendre en compte l’intelligent tracking prenvention, et la possibilité de changer de moteur de recherche..

avatar SyMich | 

C est bien parce que Google sait très bien qu'une infime partie des utilisateurs seulement changera le moteur de recherche par défaut et que les systèmes de prévention du tracking sont du bullshit qu'ils sont prêts à payer 9 millards par an pour ce "privilège" que leur accorde Apple!

Mais Apple peut continuer à affirmer qu'ils ne collectent pas nos données et ne les vendent pas... en fait, ils laissent les autres (Google aujourd'hui, Goldman Sachs bientôt) le faire directement.

avatar reborn | 

Du bullshit ? Demande à Criteo..

avatar SyMich | 

Ils récupèrent suffisamment d'informations sur les utilisateurs d'iPhone pour que ça vaille 9 milliards par an. (C'est aujourd'hui 1/4 des revenus d'Apple dans la catégorie "Services")

avatar webHAL1 | 

@SyMich
« On voit tout de suite où s'arrêtent les bonnes résolutions quant à la confidentialité ☹️ »

Tu n'y es pas du tout ! C'est pour faire en sorte que Safari soit "le meilleur navigateur web". Parce que s'il proposait à l'utilisateur au premier lancement de choisir un moteur de recherche, ça n'en ferait plus du tout "le meilleur navigateur web". ?

avatar CorbeilleNews | 

@webHAL1

???

avatar IGerard | 

Utilisez DuckDuckGo ... qui en plus utilise Plan d’Apple en version web pour les cartes

avatar ClownWorld 🤡 | 

@IGerard

D’accord avec vous pour des raisons de confidentialité mais faut avouer que Google sort les résultats pertinents plus rapidement

avatar IGerard | 

@ClownWorld ?

Je ne sais plus, ça fait un bail que je ne m’en sers plus. Mais je vous crois sur parole.

Ce n’est pas un hasard si ils sont incontournables.

C’est juste un choix personnel et j’avoue que ça ne me pose pas de soucis.

avatar bidibout (non vérifié) | 

@IGerard

J'ai fais le même choix, mais le problème reste tout les mouchards présents sur les sites, dans les données de navigation j'ai pleins de choses se rapportant à Google Analytics, Facebook, Amazon... sans jamais être allé sur ces sites.

avatar Shralldam | 

@ClownWorld ?

Pour faire une recherche sur Google via DuckDuckGo, il suffit de placer !g dans la requête. Ainsi, Google ne saura pas que la requête vient de votre IP.

avatar ClownWorld 🤡 | 

@Shralldam

Sympa ?
Merci ?

avatar areayoko | 

Une des questions que je me pose, (je ne m'y connais absolument pas la dessus, mais en gros pas mal de sites dont probablement mac g, ont des cookies ou des affiliations avec google, qui peuvent nous tracker rien que parce qu'on passe sur le site, via l'adresse ip, et que même sans arriver via une page google, finalement ils peuvent bien nous retracer et connaitre nos habitudes. Je ne tiens pas à jouer les conspirateurs, en fait j'en sais rien, je me demandais si quelqu'un pouvait nous éclairer la dessus) Need Help ! :)

avatar ClownWorld 🤡 | 

Vu la levée de boucliers ? qu’il y a eu lorsque Apple a annoncé ses mesures anti pistage, je pense que c’est utile, et Apple améliore à chaque nouveau firmware, sans être naïf je pense que c’est mieux que la concurrence

avatar Link1993 | 

@areayoko

En fait, Google propose un service d'analyse pour les webmasters, pour savoir combien de personnes sont venus, d'où ils viennent, par quel moyen, combien de temps, etc...
Ce service, s'appelle Google Analytics, et est vraiment puissant ! Au point qu'il soit devenu incontournable pour faire de l'analyse de trafic. Tous les sites l'utilisent, MacG compris...

avatar areayoko | 

Je te remercie pour ta réponse, et en même temps la question qui en découle, c'est finalement est ce que via google anayltics et leur process de ouf d'ingénieur (en même temps c'est leur job), est ce que google ne sait pas tout qui que tu sois et d'ou tu viennes en croisant leurs infos via nos multiples connexions en faisant une analyse transversale qui ne me semble quand même pas techniquement impossible).

Après évidemment avoir une politique un peu résistante comme celle d'apple, c'est toujours mieux. Ma question c'est n'est t'elle pas vaine ?

avatar Link1993 | 

@areayoko

Alors, j'ai connu vite fait analytics a ses début (y'a genre 10 ans), très rapidement (ce n'est pas mon domaine, et j'utilise un plugin WordPress fonctionnant en local pour mes besoins perso). Donc je vais parler de comment ça marchait originellement. En fait, ça récupérait ton IP, et aussi à priori un cookie spécifique à ta machine, permettant de déterminer si c'est le même visiteur. A partir de là, il t'indique le nombre de pages vu par ce visiteur, et d'où il vient. Et c'est à peu près tout.

J'ai plus l'impression que c'est pour lister les pages existantes, pour ensuite les indexer, plutôt qu'autre chose à mon avis. Mais je ne saurais réellement te le dire :/

avatar jackhal | 

Non, tout finit dans la politique générale de vie privée de Google, qui est pour le moins évasive. En gros c'est "comme on a des données, si ça se trouve à un moment on va en faire quelque chose. Et peut-être que ça nous arrive déjà un peu.".

Et au passage, MacG, vous avez le droit de prendre 30 secondes pour activer AnonymizeIP d'Analytics. Dans un pays un peu plus traumatisé par le fichage des citoyens (l'Allemagne), c'est obligatoire. Mais en France, la plupart des sites laissent l'enregistrement complet des IP actif. C'est franchement débile, ça ne change rien aux stats, le seul qui y gagne dans l'affaire c'est Google. Pourquoi par défaut ils enregistrent l'IP complète ? Mmmmh... pour le fun, sans doute ?
https://privacyscore.org/site/134174/

avatar bibi81 | 

Ce service, s'appelle Google Analytics, et est vraiment puissant ! Au point qu'il soit devenu incontournable pour faire de l'analyse de trafic. Tous les sites l'utilisent, MacG compris...

Non tout les sites ne l'utilisent pas. Il y a des alternatives comme matomo par exemple.

avatar macam | 

@areayoko :
Si tu as Firefox : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/lightbeam/
Tu attends un ou deux jours, ou tu ouvres une vingtaine de sites, et tu auras un visuel confirmant ce que tu dis.
(Bon, ça tombe mal, Firefox rencontre un bug ce week-end qui empêche de télécharger et utiliser les extensions...).

avatar CorbeilleNews | 

@Shralldam

Comment en être sûr ?

Est-ce pareil pour images !gi ou maps !gm ?

Cependant on récupère quand même les cookies ?

Merci

avatar Chris_974 | 

@Shralldam

Quant à choisir un moteur de recherche qui respecte votre vie privée, autre que DuckDuckGo il y a Qwant et c’est français. Ce n’est pas pour rien que nos militaires français utilisent dorénavant cet excellent moteur de recherche sur leur intranet.
Je l’ai adopté et il rend de très bons services tout comme DuckDuckGo.

avatar showmehowtolive | 

@Chris_974

Ce qui est pénible avec Qwant c’est qu’il n’est pas intégré à la barre de recherche.

avatar showmehowtolive | 

@Chris_974

Par contre les résultats sont souvent moyens. Perso je suis souvent obligé de lancer une recherche Google ensuite.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR