Tim Cook sur la confidentialité : « Nous avons heureusement l'exemple européen devant nous »

Stéphane Moussie |

Invité à s’exprimer sur la confidentialité au Parlement européen, Tim Cook a fait salle comble ce matin. Devant les régulateurs mondiaux des données, le CEO d’Apple a réaffirmé que la vie privée était un droit fondamental.

Crédits : merci S.

Dans son discours d’une vingtaine de minutes (dont le contenu avait été dévoilé dès hier), point d'orgue d'une tournée sur le Vieux Continent, Tim Cook a notamment décrit l’Europe comme un modèle à suivre. « Nous ne pourrons jamais tirer parti du véritable potentiel de la technologie sans la pleine confiance des utilisateurs qui l’utilisent », a-t-il déclaré.

Sans jamais les citer nommément, Tim Cook a critiqué en creux Google, Facebook ou encore Amazon tout au long de son allocution :

Tous les jours les données de millions de personnes sont soigneusement collectées, assemblées, traitées afin de définir des profils en ligne. Des algorithmes transforment des préférences inoffensives en préjugés durcis.

DR

Dénonçant un « complexe industriel de la donnée » qui ne sert qu’à enrichir ceux qui contrôlent le système, le dirigeant a appelé à ce que cela cesse. « Il est temps que le reste du monde, y compris mon propre pays, suive votre exemple », et de lister quatre principes :

  • les entreprises devraient anonymiser les données personnelles, ou mieux encore ne pas en collecter ;
  • les utilisateurs devraient savoir quelles données sont collectées et dans quel but ;
  • les données appartiennent aux utilisateurs. Ils ont le droit de les copier, les modifier et les supprimer ;
  • la sécurité des données doit être assurée.
DR

C’est en substance le programme du RGPD entré en application en Europe en mai dernier. Apple a pris récemment plusieurs mesures dans ce sens, dont l’extension du portail RGPD au monde entier, ainsi que l’obligation pour les applications tierces d’avoir une politique de confidentialité.


avatar r e m y | 

@harisson

Merci. C'est beaucoup plus clair ainsi ?

avatar oomu | 

c'est le problème des algorithmes de recommandation comme sur youtube ou apple music

Cela devient problématique sur youtube et facebook où on aura tendance à être nourri de contenus politiques.

Les algos vont avoir une rapide tendance à transformer ce qui était juste une préférence à un moment donné en une conviction forcenée sur ce qui vous intéresse dans la vie et vos considérations politiques.

A ce moment, vous n'aurez qu'un seul pan de l'actualité, qu'un seul point de vue, celui qui correspond vaguement à un vous à un moment donné. mais pour toujours.

On obtient des phénomènes de radicalisation (dans nos médias hein) et de hooliganisme social.

avatar harisson | 

@oomu

Le pire sur Youtube, c'est quand je clique sur le menu Tendances ou quand je lis les commentaires des vidéos que je regarde ^_^

Après pour les points de vue, le problème ne vient pas des algorithmes mais de 'Nous'. La radicalisation n'est catalysée que par une situation préexistante (ou présupposée existante) induite, selon moi, par nos sociétés.

avatar Un Type Vrai | 

Surtout que le but est aussi de vendre la même chose à tout le monde quelque soit les goûts.

On va essayer de te faire croire que comme tu as cherché une armoire sur la redoute, tu essayes d'acheter des armoires tous les 4 matins.
Mais en plus que les gens qui achètent des armoires achètent aussi des miroirs et que tu ferais bien d'en prendre un, celui-là pas cher sur CDiscount...

Va-y, reste plus qu'à cliquer et tu seras comme ton voisin, même si vous êtes différents.
Et tu vas l'avoir pour 70% moins cher (on sait pas moins cher que quoi, mais c'est 70% quand même !!)

Et pour moi, ce système (vente privée, recommandation etc.) n'a qu'un seul but, nous retirer notre objectivité (on ne voirt que ces produits) et donc notre différence.
Il y avait une vidéo futuriste de Google sur le sujet avec une femme qui a acheté une jupe et qui reçoit une notification de ses lunettes avec une remise dans le magasin à 200m à droite pour acheter le haut qui va avec parce que c'est la mode. Fraudrait que je la retrouve...

avatar ditek | 

https://twitter.com/qwantcom/status/1055076824324206592?s=21

Je ne suis pas le seul à l’avoir dit au moins !

avatar HERVE VILAREM | 

@ Harisson

Cuisinier est très impressionné de la lyrique avec laquelle Macron nous encule, d'autant que l'ayant personnellement vécu dans d'autres situations, il juge le résultat très interessant à cons sidérés.
Je crois que la seule défense vis à vis de toutes ces nouvelles techniques c'est de les surplomber.
Apprendre à subir ou apprendre l'indifférence ? C'est pas gagné mais beaucoup on déjà perdu, alors...

avatar harisson | 

@HERVE VILAREM

Je n'ai pas bien compris ton premier paragraphe ;)

Pour ma part, la seule défense est l'introspection (i.e. mieux se connaître soi-même) et le détachement (l'indifférence conduit trop, pour moi, à notre propre déshumanisation), on ne surplombera jamais la Machine (technologique et système).

avatar Un Type Vrai | 

Le danger est simple... L'indifférence générale donne le pouvoir aux extrèmes.

avatar andr3 | 

Article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, 10 décembre 1948.

Le reste n’est que simple verbiage.

avatar bluesilence | 

"Nous avons heureusement l'exemple européen devant nous", la phrase idéale pour me faire nettoyer mes intestins et mon colon, merci Tim je me sent plus léger et frais!

avatar melaure | 

S'il ne faisait pas de langue de bois façon politicien, il dirait que l'Europe est un exemple en tant que continent qui se laisse piller fiscalement sans réellement réagir ... merci l'Europe, merci les bobos, et merci les contribuables (clin d'oeil à Brunet).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR