Les survols d'Apple Park deviennent dronement plus difficiles

Florian Innocente |

Les vidéos de survols d'Apple Park en drone vont-elles mourir de leur belle mort ? Peut-être. Apple paraît faire une chasse plus active et plus efficace aux pilotes de drone qui survolent son bâtiment, comme l'a observé Duncan Sinfield, un habitué de l'exercice.

Dans les commentaires de son dernier (ultime ?) film, il explique que la sécurité d'Apple le localise maintenant en 10 minutes voire moins. Deux Prius convergent généralement vers lui, on lui demande s'il est un employé d'Apple et il remballe ses affaires.

Cette rapidité doublée d'une certaine précision lui donne à penser qu'Apple s'est peut-être équipée de détecteurs de drones. Il cite à titre d'exemple ce que fait la société de San Francisco Dedrone qui s'est forgée une spécialité dans la surveillance des alentours d'entreprises, de pistes d'essais, de résidence privées, de prisons ou de lieux de grands événements (depuis des stades jusqu'au forum économique de Davos).

DeDrone utilise un assortiment de radars, antennes et caméras fixes ou mobiles pour détecter les transmissions radio entre un drone et son pilote (avant même qu'il ne le fasse décoller), distinguer un drone d'autres objets volants et analyser ses formes pour en établir la marque et modèle, puis intercepter si possible le flux vidéo transmis, en suivre le parcours tout en localisant le propriétaire de l'engin (exemple d'un rapport type).

Le chantier d'Apple Park étant en passe de s'achever il n'y a plus grand chose à faire pour les pilotes de drones amateurs. L'intérêt pour ces vidéos s'amenuisera tout seul. Reste la sécurité au quotidien, où le drone est devenu un danger potentiel, au même titre qu'un intrus pénétrant sans autorisation.

avatar hackroman | 

« en localisant la localisation du propriétaire »
Deux solutions s’offrent à vous :
- en localisant le propriétaire
- en déterminant la localisation du propriétaire.

Dans tous les cas, localiser la localisation ne me semble pas très correct. ^^

avatar Florian Innocente | 
Woups. Corrigé, merci.
avatar whocancatchme | 

Ne suffirait-il donc pas de pré programmer le parcours du drone avec les coordonnées GPS et de le faire revenir ?

Pas de transmission radio, pas de détection par les radars ?

Je suis un génie je sais

(j'ai vu la detection par vidéo mais ça doit être plus difficile)

avatar C1rc3@0rc | 

@whocancatchme

Ça pourrait eviter une partie de la detection, mais d'une part l'interet du drone c'est de pouvoir interagir avec surtout dans une operation de reconnaissance ou de surveillance - on peut alors decider de se focaliser sur une zone ou detail non previsible a priori.

D'autre part je suis pas au fait de la nouvelle legislation americaine sur le sujet (ça evolue en permanence, maintenant faut un brevet de pilote qui partage la formation de celle d'avion...) mais je crains que l'addition soit plus salée si on est pas en mesure de maitriser l'appareil en temps reel...

Apres, les methodes de detection recuperent les communications entre le drone et le pilote mais - comme le rapporte l'article - il y en a d'autres: signature radar, detection visuelle et j'imagine aussi detection du bruit tres caracteristique...

Donc a moins d'un drone "furtif" et maquillé en aigle royal...

Bon apres il pourrait aussi faire un drone en forme de Macbook Retina pour ne pas etre detecté ;)

Sinon un drone c'est potentiellement une arme et avec la situation de guerre que Trump est en train de lancer - pour faire comme Bush - ça va etre de plus en plus difficile d'utiliser et meme se procurer - legalement - des drones...

avatar gela | 

Question sécurité, c'est vrai que le drone pourra être très dangereux et beaucoup moins cher qu'un tueur à gage. Si on peut y monter un paint-ball, on pourra lui montrer un pistolet.

avatar ya2nick | 

@gela

Un petit pain de c4 ou de Semtex (ma culture des explosifs vient d’Hollywood) sera plus efficace je pense.

avatar Yohmi | 

Je ne cautionne pas le jeu de mot du titre. Florian, tu sors ! 😹

avatar Florian Innocente | 
Ca m'arrange comme ça je peux partir plus tôt du boulot.
avatar naas | 

@innocente

Je walid le titre 😀

avatar YARK | 

? Moi je trouve ça drône.

Par contre je rejoins whocancatchme : en programmant le parcours et en réceptionnant le flux vidéo alors que le drone est en l'air, au pire ils interceptent le drone, mais pour récupérer le propriétaire...

avatar MrMeteo | 

Bravo pour le titre 😆

avatar Bruno de Malaisie | 

Excellent titre. Dronement bon!!!

avatar DG33 | 

Vol au-dessus d’un nid de pommes

avatar 6nemax | 

Apple peut s'équiper d'armes anti drôles à visée laser ! ;-)

avatar marc_os | 

Faudrait informer EDF/Areva de l'existence de ces techniques de surveillance pour leurs centrales !

avatar JLG01 | 

Tant que le bâtiment était en construction, il y avait un intérêt documentaire à le survoler.
Maintenant, c’est plus proche du voyeurisme ou de l’espionnage et peut donc être légitiment combattu.

CONNEXION UTILISATEUR