Des actionnaires mécontents qu’Apple ignore leurs propositions

Stéphane Moussie |

Apple ne tiendra pas compte de propositions de plusieurs de ses actionnaires portant sur l’écologie et les droits de l’Homme.

Une proposition vise à instaurer au sein de l’entreprise un « comité des droits de l’Homme » entièrement dédié à cette problématique, et une autre demande à ce qu’Apple communique sur sa capacité à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Objection d’Apple, qui juge en faire déjà suffisamment sur ces deux sujets, rapporte Reuters.

Ce refus n’a rien de nouveau : à chaque réunion annuelle des actionnaires, Apple écarte la plupart, sinon toutes, les propositions des investisseurs, quel que soit leur thème.

Un représentant d’actionnaires s’inquiète toutefois d’une nouvelle disposition prise par Apple qui pourrait lui permettre de balayer d’un revers de main de nombreuses propositions d’un coup, sans qu’elles soient examinées durant l’assemblée générale.

Dans un document remis à l’autorité américaine des marchés financiers, Apple fait valoir que les conseils d’administration sont généralement les mieux placés pour déterminer si les résolutions sont suffisamment importantes pour être mises aux voix.

avatar Link1993 | 

Ce n’est pas si farfelu comme proposition ici donné. Quand Apple prétend faire beaucoup dans l’écologie (plus que la majorité des entreprises dans l’IT apparemment), pourquoi n’irai t’elle pas encore plus loin ?

D’ailleurs, vous aussi vous voyez des amis écolos prétendre qu’Apple c’est le mal, et achète quand même leurs produits ? Moi oui...

avatar C1rc3@0rc | 

Ce n'est pas aussi simple que ça en a l'air.

Cook et Maestri ont engagé Apple sur une voie financiere avec une politique d'orientation du cours de l'action et de production de dividendes pour les actionnaires.

Cette orientation, qui s'oppose a la politique de Jobs face au monde de la finance, implique de suivre une politique qui repondent aux attentes et mecanismes du systeme speculatif, et la y a des fondamentaux a respecter.

Le fait qu'un groupe d'actionnaires demande de mettre a l'ordre du jour des question d'ordre environnementale et de droits de l'Homme implique qu'il y a obligatoirement des engagements chiffrés et qui sont de nature a deplaire au systeme speculatif.

Ça veut pas dire qu'Apple n'a pas de politique sur ces sujets et des objectifs, mais ils sont programmé sur le long terme et apparaissent dans leurs realisations sans etre sanctionnables par les speculateurs. C'est tres malin comme strategie, car de ce fait les speculateurs ont pas de données ni de leviers sur l'orientation strategique. Ils sont mis devant le fait accompli et ne peuvent qu'en evaluer a posteriori l'impact financier et cela n'est jamais officiel...

L'approche de Cook et Maestri est un succes total puisque Apple est aujourd'hui la plus grosse valeur du Dow Jones et le cours de son action va vers les 200$, qui seront probablement atteint en 2018.

avatar misterbrown | 

Depuis quand Apple écoute ses clients /Actionnaires ?

Ils auraient dû investir ailleurs

avatar lecureuil | 

@misterbrown

Seulement s'ils pèsent aussi lourds qu'Icahn

avatar misterbrown | 

@lecureuil

Oui voilà

avatar Paquito06 | 

@lecureuil

Icahn s’est retire d’Apple il y a un an et demi. Il ne pesait rien dans Apple par ailleurs. Les individus ne pesent pas grand chose dans Apple (Levinson est le plus gros, il possede genre 1 million d’actions sur 5 milliards). Les institutions, oui. Les deux plus grosses etant Vanguard et BlackRock (6.5% et 4.3%). Apple ne les ecoute meme pas, ils ne demandent rien non plus, Apple est trop grosse.

avatar zoubi2 | 

@Paquito06

La  possède combien d'actions Apple ?

avatar Paquito06 | 

@zoubi2

Une firme ne peut pas detenir des actions d’elle-meme. Les actions sur le marche sont detenus par d’autres firmes ou des individus. Au sein d’Apple, Tim en detient le plus grand nombre, 900,000. Mais Apple utilise de temps en temps le cash qu’elle a a foison pour racheter ses propres actions qui disparaissent alors et fait ainsi monter le cours de l’action artificiellement.

avatar zoubi2 | 

@Paquito06

"Mais Apple utilise de temps en temps le cash qu’elle a a foison pour racheter ses propres actions qui disparaissent alors"

Merci... Mais je suis lourdingue...

Une société a émis 10.000 actions. Un actionnaire en a 100 = 1% ==> minable, le CA rigole. La société rachète 9.850 actions qui disparaissent ==> le minable devient majoritaire. Argh.

Où est-ce que je me plante ? Et si je ne me plante pas, il doit falloir manier le rachat d'actions avec précaution, non ?

avatar Paquito06 | 

@zoubi2

Tu ne te plantes pas. Mais aucune boite ne racheterait autant d’actions pour qu’un individu ou une firme depasse a lui/elle seul(e) les 50%. La prise de participation est aussi tres controlee et regulee, elle ne se fait pas facilement.

avatar zoubi2 | 

@Paquito06

OK, merci.

avatar Ducletho | 

@misterbrown

Quand ils virent sJ par exemple ?

avatar jackhal | 

Ce ne sont pas les actionnaires qui ont viré Steve Jobs.

avatar Ducletho | 

@jackhal

Ben voyons, qui valide le départ de sJ et son retour ?

avatar jackhal | 

Le conseil d'administration.

avatar Bloodwave | 

En gros c'est :

"Shut up and take your dividends"

avatar Nesus | 

@Bloodwave

Ce n’est pas en gros. C’est clairement le message.

avatar hautelfe | 

Les dividendes ne se détachent pas de leurs actions ?

avatar Paquito06 | 

@hautelfe

Oui, chaque trimestre.

avatar hautelfe | 

@Paquito06

Dommage, j'avais l'impression qu'Apple offrait des dividendes en lisant les commentaires.

avatar Paquito06 | 

@hautelfe

Ahah. Ok 😁

avatar Bloodwave | 

@Hautelfe

Pourquoi ce n'est pas le cas ?

https://www.macg.co/aapl/2015/04/apple-est-le-plus-gros-payeur-de-divide...

Sinon, n'étant pas un pro de la finance comme tu l'es sans doute, n'hésite pas à m'expliquer la subtilité afin d'éclairer ma lanterne...

avatar hautelfe | 

@Bloodwave

Pour faire simple, il s'agit ici d'un détachement de dividende.
Ce que touche les actionnaires est retranché du cours de l'action.
C'est le ce qu'on appelle le système par distribution.

L'autre système est la capitalisation: l'action prend de la valeur.

avatar Bloodwave | 

Le profane que je suis te remercie pour les précisions sémantiques.

avatar Jeff Tremblay | 

Quand les actionnaires veulent diriger à la place des dirigeants ... quelles sont les motivations de ces actionnaires si "humain et environnementaliste" , je garde toujours un doute sur leurs intensions profondes et à ce jour je n'ai pas d'exception : Ils nourrissent un besoin de visibilité pour leur capital politique ou d'influence.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR