Fermer le menu
 

Diversité chez Apple : du blanc avec des petites touches de couleur ici et là

Mickaël Bazoge | | 21:55 |  34

La diversité, c'est un crédo d'Apple qui devrait aller de soi, mais dans un contexte politique difficile — aux États-Unis comme ailleurs —, c'est devenu un combat de tous les instants. Le constructeur a livré son nouveau rapport sur la diversité, accompagné d'une vidéo qui célèbre une humanité « plurielle », pas « singulière ». Apple compte 130 000 employés partout dans le monde.

En 2017, les femmes représentent 32% des effectifs, un chiffre qui n'a pas évolué depuis l'an dernier ; 36% des salariés d'Apple de moins de 30 ans sont des femmes, 1 point de mieux qu'en 2016. 29% des cadres sont des femmes (+1), 39% des cadres de moins de 30 ans chez Apple sont des femmes (+3 points).

Depuis 2014, la représentation des femmes dans les effectifs du groupe a augmenté de 2 points. La société a embauché 37 000 femmes. 68% des effectifs chez Apple sont des hommes, avec des nuances importantes selon les secteurs d'activité : dans la techno pure et dure, ils sont 77%. Dans tout ce qui ne touche pas à la tech, les hommes sont 61%. À la direction, ces messieurs pèsent 71%.

23% des effectifs du groupe sont issus de minorités (+1 point par rapport à 2016), 31% des employés de l'entreprise de 30 ans sont des employés provenant de minorités. La moitié des embauches réalisées entre juillet 2016 et juillet 2017 aux États-Unis concerne justement des minorités qui sont historiquement sous-représentées dans le secteur des technologies.

Au sein d'Apple, le salarié type est un homme blanc : c'est le cas pour 54% pour l'ensemble des effectifs aux États-Unis. Il y a bien sûr des variations : ils sont 76% dans les directions des Apple Store, et 62% à la direction d'Apple tout court.

À gauche, en 2017 ; à droite, les chiffres de 2014. Cliquer pour agrandir
Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


34 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar doobie28 10/11/2017 - 09:15 via iGeneration pour iOS

En fait ceux qui sont contre les quotas ne font jamais partie des minorités.

avatar françois bayrou 10/11/2017 - 21:25

Ils vivent sur une autre planète, ça doit être ça

avatar noxx09 10/11/2017 - 10:07

Leur liste de "races", c'est vraiment n'importe quoi... Remarquez, c'est toujours n'importe quoi. Ce que je vois c'est l'apparition de la race "undeclared" à 9% : un ras le bol de cette vision de l'humanité aux États-Unis ?
Il y a bien des discriminations à combattre, mais cette approche uniquement en terme de "races" et "d'ethnies" me paraît très réductrice et sans guère de fondement scientifique dès que l'on sort des grandes généralités de couleurs de peau et d'origine géographique familiale, mais elle est hélas bien ancrée là-bas.



avatar Issou la chancla 10/11/2017 - 12:27

Jamais vu un seul reubeu ou noir dans les Apple Store dans lesquels je suis allé.
Les responsables d'agence : toujours blancs ...

Ca doit être valable qu'aux USA?

avatar Madalvée 10/11/2017 - 21:02

Aucun doute sur la volonté d'être à l'image de la société : dans les images d'illustration une fois sur deux le mec est black, des fois ça fait même un peu forcé.

avatar Terrehapax 11/11/2017 - 03:42 via iGeneration pour iOS

Mais quelles sont les références : la population mondiale, la population résidant aux Etats-Unis, les habitants de Californie.
Ne pas oublier que beaucoup de salariés appartenant à des minorités ethniques sont des immigrés de la première génération, donc encore étrangers pour la plupart.
Et puis, Apple en est un bon exemple, les êtres humains ne sont pas interchangeables : ce sont les meilleurs venant de n’importe où qui sont recrutés, sans quota. Si les femmes sont minoritaires ou bien les Asiatiques surreprésentés, cela veut dire quelque chose sur une population donnée à un moment donné.

avatar SugarWater 11/11/2017 - 09:30 via iGeneration pour iOS

Comme la couverture de Ive :)

avatar LisbethSalander 12/11/2017 - 18:59 via iGeneration pour iOS

J’anime beaucoup, et c’est toujours louable ce genre d’initiative.

avatar Elmediterraneo 14/11/2017 - 09:35 via iGeneration pour iOS

Ca met vraiment mal a l’aise ce racisme « inversé  » et « positif » comme si ils avaient quelque chose a justifier.
Faut nuste prendre pour un job la meilleure personne qualifié peu importe sa couleur ou ce qu’il ou elle aime faire de sa vie privee. Dommage que Tim Cook utilise Apple pour faire passer ses idees politiques. Steve Jobs ne se prenait pas la tete avec ce genre de choses la et restait concentré sur les produits sans en faire un tout un plat sur les sujets politiques.

Pages