Apple n'apporterait aucun soutien à Donald Trump

Florian Innocente |

Apple a informé en privé les leaders du Parti républicain qu’elle n’apporterait aucune forme de soutien à leur future convention présidentielle. Deux sources au fait de ces échanges, ont expliqué au quotidien Politico qu’Apple avait pris ombrage des propos de Donald Trump sur les femmes, les minorités et les immigrés.

En février dernier, Trump s’était rangé sans ambiguïté du coté du FBI dans la polémique autour de l’iPhone de San Bernardino. Contrairement à sa future adversaire Hillary Clinton, qui avait souligné la complexité du problème que posait le cas de cet iPhone verrouillé.

Trump, lui, avait manifesté son exaspération à l’endroit d’Apple : « Pour qui se prennent-ils ? Non, nous devons accéder à ce téléphone » (lire aussi Donald Trump veut boycotter Apple en tweetant depuis son iPhone).

Cette convention, qui devrait donner à Trump le statut de candidat officiel du parti pour l’élection de novembre se tiendra du 16 au 21 juillet à Cleveland.

Apple ne donnera ni argent, ni assistance technique au travers de la mise à disposition de matériels et logiciels. Ce que les entreprises high-tech ont généralement coutume de faire, sans pour autant s’engager derrière un camp en particulier. HP a également prévu de boycotter cette conférence.

D’autres, tels Microsoft, Google ou Facebook devraient à l’inverse y contribuer. Habituellement, les entreprises de ce secteur assistent les partis de manière égale. Politico rappelle qu’en 2008, Apple avait fourni à chacun des deux camps l’équivalent de 140 000 dollars en portables et autres produits.

En avril dernier, Google a déclaré qu’il assurerait la technique pour la retransmission en live de cette convention, qu’il fournirait des gadgets de réalité virtuelle et compilerait des données liées à l’événement. Au même moment, Microsoft annonçait qu’il mettrait à disposition des portables et des logiciels mais pas d’argent, aux organisateurs des deux conventions.

Tout cela alors que la perspective de voir Trump accéder au Bureau ovale a agité les figures de la Silicon Valley au début de l’année. Sans que cela débouche visiblement sur quoi que ce soit de concret, hormis ces prises de position d’Apple et d’HP (lire Une coalition de grands patrons, dont Tim Cook, contre Donald Trump).

Début juin, c’est Intel qui s’est retrouvé en plein cafouillage à propos de l’engagement supposé de son patron Brian Krzanich derrière Trump. Krzanich avait dû annuler en catastrophe une réunion de collecte de fonds (prévue pour rester discrète), après qu’elle eut été éventée par le New York Times. Intel s’était trouvé obligé de déclarer que « Brian Krzanich ne soutenait aucun des deux candidats à la présidentielle. [Nous] sommes intéressés par les deux campagnes afin d’avoir un dialogue ouvert sur les sujets importants au sein de l’industrie des technologies ». Le soutien personnel de Krzanich pour Trump aurait été également source de dissensions au sein de la direction Intel. D’aucuns se demandant si le CEO était naïf ou inconséquent.

Aucun responsable d’Apple ne s’est publiquement et directement exprimé sur Donald Trump, à une légère exception près dans le cas de Tim Cook. Lors de son récent voyage en Inde, il avait été interrogé sur le sujet et avait esquissé une critique en creux des positions du candidat républicain :

L’objectif que nous nous fixons est de faire les meilleurs produits qui enrichissent la vie des gens. Nos valeurs sont que nous sommes ouverts à tout le monde, nous croyons fermement dans la diversité et nous croyons que les meilleurs produits sont fabriqués par les gens les plus différents et nous accueillons tout le monde. C’est vers cela que nous portons… nous sommes assez bons pour nous libérer l’esprit de pas mal d’autres choses.

Il n’y a pas d’information à ce jour sur ce qu’Apple entend faire pour la convention des Démocrates qui se tiendra du 25 au 28 juillet à Philadelphie.

avatar Bigdidou | 

Oui, enfin, c'est surtout qu'Apple (et donc quelque part Tim Cook} supporte monsieur Trump qui serait étonnant...
Cette News a le mérite de préciser les choses, mais c'est franchement un non événement.

avatar melaure | 

Si trump est élu, ca va etre chaud pour Apple, car ils étaient déjà dans le collimateur ... A suivre ...

avatar iPop | 

@melaure :
Espérons les ricains moins bête que nous.

avatar bonnepoire | 

De ton point de vue...

avatar Bigdidou | 

@bonnepoire :
"De ton point de vue.."

Il tient des propos racistes et misogynes, c'est un fait, pas une opinion. Qu'il soit sincère, lui seul le sait, mais au fond, ça n'a aucune importance, contrairement à ses propos.

avatar bonnepoire | 

Non ce que je veux dire est que les autres sont sans doute mysogynes, sexistes, racistes, ou de parfaites raclures. Mais que la politique est une comédie et que rien ne transparaît. Lui n'est pas politicien, il débite des conneries comme nous le ferions tous. Je le trouve plus honnête que les autres bien que plus maladroit.
Tout le monde pense ou dit des énormités, ça ne fait pas de nous des montres. Il ne dépend d'aucun lobby contrairement à ses concurrents et c'est sa faiblesse. Par contre il parle comme les gens et contre toute attente c'est devenu sa force.

Je ne suis pas partisan du tout mais je ne supporte pas les jugements que les médias nous imposent. C'est malsain au possible.

avatar iPop | 

@bonnepoire :
"Il ne dépend d'aucun lobby..."

Pour un type qui a perdu sa fortune à plusieurs reprise....

avatar iPop | 

@bonnepoire :

Si je suis ton résonnèrent Bush était (très) sincère.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bonnepoire
Curieuse logique que celle de préférer quelqu'un qui parle et agit comme un salopard à celui qui hypothétiquement pourrait avoir les mêmes défauts.
Il n'y a plus qu'à trouver les pires des criminels et l'on sera sur de ne pas être déçus.

avatar bonnepoire | 

Tu déformes mon propos.

avatar Almux | 

Il faut surtout bien s'exprimer, avec nos propos. C'est pour cette raison que notre langage écrit doit être précis. Imagine tes propos uniquement sous forme d'émojis… quelle pagaille d'interprétations cela ferait!
Si j'essaye de te reformuler, cela pourrait-il donner: "Trump utilise un langage populiste qui fait ses preuves au niveau mondial. La majorité de la population d'un pays votera systématiquement pour qui la caresse dans le sens du poil, sans se fatiguer à réfléchir plus loin ou remettre en question son mode de vie et sa façon de penser."
Ce genre de phrase pourrait-il convenir?

avatar bonnepoire | 

Encore moins. Je ne le trouve déjà pas populiste.

Hollande est populiste et démago. Je pense que Trump est honnête dans sa démarche. Il est juste très maladroit. On est pas un con comme je peux le lire quand on a bâti un tel empire.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bonnepoire "On est pas un con comme je peux le lire quand on a bâti un tel empire"

En général, quand on a un tel empire on a du sang plein les mains et une quantité de cadavres phénoménale. Ca n'a rien à voir avec l'intelligence mais la pulsion prédatrice

avatar bonnepoire | 

Parce qu'en politique on est clean? Mon brave...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bonnepoire
Dérapage ! Relis nos échanges :
Tu prétendais que le fric accumulé par trump était gage d'intelligence
je te répondais : non gage d'un mental prédateur avec sang et cadavres cachés.

"Et les politiques ?" : c'est un dérapage dans le sens où ce n'est pas un argument qui permet de définir Trump. C'est une autre question indépendante. Une fois que tu auras admis que Trump est un prédateur sanglant et riche en cadavres dans le placard, un être pathologique, on pourra réfléchir comment sont les autres hommes politiques.
Je refuse de pratiquer la savonnette glissante, où l'on passerait d'un sujet à un autre dès que l'interlocuteur se sent mis en faiblesse dans son argumentation.

avatar bonnepoire | 

De plus en plus malhonnête. T'as vôté Hollande toi!

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bonnepoire "T'as vôté Hollande toi!"
ah la bonne savonnette glissante ;-(

Je refuse de pratiquer la savonnette glissante, où l'on passerait d'un sujet à un autre dès que l'interlocuteur se sent mis en faiblesse dans son argumentation.

avatar bonnepoire | 

Je vois très bien le lien pourtant.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bonnepoire
hors jeu (la question n'est pas que tu prétendes à un lien, mais que tu en fasses la démonstration afin qu'on puisse tous le constater)

avatar oomu | 

non @bonnepoire je ne voterai pas un salopard sous prétexte qu'il crache en permanence, qu'il dit tout et son contraire et qu'il est un millionnaire raté.

je préfère élire quelqu'un qui se comporte correctement, qui a des défauts mais les contrôle, et qui évite de chercher à diviser le pays en permanence.

Bref, évidemment qu'on veut des gens qui ne sont pas en permanence en mode "je dis ce qui me passe par la tête, je suis une petite peste de 5 ans, youhouhouhouhou"

C'est de la Vraie Vie qu'on parle ici. Pas de fantasmes de clown à la présidence pour aller taper qui nous dérange dehors.

-
Trump n'est pas un "idiot qui dit ce qui lui pass par la tête, aaAAAaw il est si sincère ce con". C'est un homme d'affaire rusé, connu de longues dates pour ses frasques, qui dit exactement ce que veut entendre le public aigri-conservateur des républicains.

Il est exactement un bonimenteur, un commerçant: il vous vendra (ici un propos politique aigri) ce qu'il pense être le plus rentable.

Sur plusieurs sujets, en fonction de son interlocuteur et de l'ambiance du jour (avant et après un drame par exemple), il a dit tout et son contraire.

Ce n'est pas une étourderie de sa part, il dit ce qu'il pense que les gens veulent entendre sur l'instant.

Tout mensonge et tout pognon sera bon pour obtenir un pouvoir qui lui fait envie.

Ni plus ni moins. Et je rappelle que Trump est connu depuis des décennies.

-
Une personne politique est un produit manufacturé et marketé. Vous en êtes le consommateur.

avatar bonnepoire | 

Je m'en fous, je n'ai pas a voter. Quoi qu'il en soit, je ne voterais pas Clinton, qui pour moi est bien pire vu les lobbys auxquels elle doit son élection. Je préférais ne pas aller voter du tout.

avatar oomu | 

si j'étais américain, soit je voterai Clinton, car c'est dans l'intérêt égoïste et personnel des USA: elle est + raisonnable vis à vis de ce qui rassemble les américains et connaît parfaitement les rouages du pouvoir (avec toute la perfidie nécessaire).

Soit je ne voterai pas du tout parce qu'idéalement, la farce politicienne n'a pas trop d'impact sur ma vie et je peux réussir à rester loin des turpitudes et lubies idéologiques des politiciens et populations.

Bien évidemment, jamais je ne voterai un "salopard décomplexé".

Je n'ai rien contre les Lobbies. Un lobby (groupe de pression) représente un intérêt. ça tombe bien, j'en ai aussi des intérêts. (par exemple je cotise à l'April qui est un lobby).
Certains lobbies vont dans mon sens, d'autres non. Et je compose avec cela.

Clinton est loin d'être quelqu'un de sympathique. Elle a fait et encouragé des trucs pas propres ("on a vu, on est venu, il est mort!"). HaaAAa mais elle a fait avancer les pions US partout où elle est passé. Une bonne soldate.

---
dans le fond, je ferais bien de la politique, mais j'ai une vie moi, j'ai autre chose à foutre que de courir après des honneurs, des sous, du pouvoir et me faire insulter à longueur de journées ou hurler dans des "meetings".

Naaaan, pourquoi m'emmerder ? je vais prendre un des malades que ça fait bander toutes ces conneries. Ouais faut être un cas pathologique pour aimer ça... j'sais bien, limite frénétique atteint de tics faciaux, mais on en choisira un ou une pas trop violent.

On lui laissera du pognon, un yatch et des médailles pour que ça soit satisfait et il fera le job pendant que je continuerai à Vivre.

Un politicien c'est mieux qu'un mafieux, le politicien évite (en général) de tuer. C'est pas grand chose, mais c'est déjà ça.

Ceci est l'Élection.

avatar bonnepoire | 

La mauvaise foi... et les contradictions.

avatar oomu | 

OUI ! Merci.

Oui je suis de mauvaise foi, c'est le BUT. Rajouter de l'absurde à des propos absurdes et arbitraires. Des Lubies. Et en plus je trolle.

Oui je suis contradictoire. J'écris souvent sur le moment et avec le but avoué de rajouter de la distanciation, du ridicule.

Mais y a une vraie part de sincérité et un propos régulier de ma part: TOUT Cela est une FARCE et y participer autrement que pour faire de la FARCE est une Erreur. Autrement dit: c'est un spectacle, une industrie, les "idées politiques" sont un produit vendu à des consommateurs (nous). Par exemple, moi je suis friand d'idées de gauche et/ou progressiste. Vous avez raison d'en discuter mais ne pas oublier que dans le fond c'est une distraction. Rions-en. Tant que ceux qui dominent ne nous envoient pas au casse-pipe...

je suis partisan du "ça va mieux en le disant." :)

Sinon le paragraphe sur Clinton, en gros: le pragmatisme l'emporte sur l'idéalisme si on me force à choisir. Idem pour les lobbies.

avatar Hoooti | 

@oomu :
Oomu, président. \o/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR