Apple détaille les requêtes d'accès aux appareils iOS et aux comptes iCloud

Mickaël Bazoge |

Si Apple ferraille contre le FBI pour protéger la confidentialité des données de ses utilisateurs, le constructeur de Cupertino doit également se plier aux mandats émis par la justice et autres requêtes des forces de l’ordre. Apple a livré ce matin les chiffres de ces demandes officielles, pays par pays, concernant le deuxième semestre de 2015.

En France par exemple, les "demandes d’appareils" (une catégorie qui comprend les terminaux perdus ou volés et les demandes de contact d’un propriétaire d’appareil iOS) se sont montées à 1 610, ce qui représente 3 679 appareils. Pour 35% d’entre eux, Apple a fourni des informations. Aux États-Unis, le nombre de requêtes a été de 4 000, pour 16 112 terminaux ; Apple a livré pour 80% d’entre eux des informations.

Cliquer pour agrandir

Il arrive également que la police ou la justice demande à Apple d’accéder aux comptes iCloud d’un utilisateur. La Pomme précise sur sa page Vie privée qu’« en réalité, peu de comptes sont réellement concernés par des demandes d’informations ». Le constructeur tient aussi à rappeler qu’il étudie chacune des requêtes : ainsi, au deuxième semestre, seuls 0,00612% des utilisateurs d’iCloud ont été concernés par des demandes d’informations émanant des autorités.

Cliquer pour agrandir

En France, il y a eu 60 demandes d’accès à des comptes iCloud (pour un total de 65 comptes). Pour 30% de ces requêtes, Apple a fourni des informations. C’est évidemment plus pour les États-Unis, mais le chiffre reste limité avec 1 015 requêtes d’accès à iCloud, pour 5 192 comptes en tout (dans 82% des cas, Apple a livré des données).

Les chiffres sont encore plus faibles — et c’est heureux — concernant les requêtes urgentes, liées par exemple à un danger de mort ou d’accident imminent. Il y a eu quatre demandes de ce genre en France, 43 pour la Grande-Bretagne, et 106 pour les États-Unis.

Cliquer pour agrandir

Apple dévoile une estimation des demandes liées à la sécurité nationale aux États-Unis. Durant le premier semestre, la fourchette s’établissait entre 750 et 999 demandes ; au deuxième, ces requêtes se sont établies entre 1 250 et 1 499. Le constructeur ne peut pas se montrer plus précis, comme la loi l’exige. Enfin, Apple a procédé à trois suppressions de comptes pour autant de requêtes.


Tags
avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

11989 demandes en Allemagne soit un chiffre 10 fois supérieurs à ses voisins : d'où vient cette anomalie.

35% des demandes françaises "positives"
contre 83 % pour la Finland, 72% le Danemark, etc
D'où viennent ces fluctuations? Requêtes françaises jugées irrecevables ? ou appareils français mieux protégés que ceux des autres pays?
Des tableaux de chiffres, c'est bien :-) mais là où ça devient vraiment enrichissant, c'est lorsqu'ils permettent de mettre à jours des "anomalies" qui éclairent le phénomène étudié d'un regard neuf

avatar Mickaël Bazoge | 
C'est difficile à dire (législations spécifiques à tel ou tel pays ?), et il est possible qu'Apple ne puisse pas en dire plus.
avatar PierreBondurant | 

@J'en_crois Pas_mes yeux :
Je me suis posé la même question: qu'est ce qu'ils fonts avec leurs iphones en Allemagne!
Le chiffre est soit buggé soit hallucinant

CONNEXION UTILISATEUR