Résultats Apple T1 2016 : un trimestre record, mais contrasté

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a présenté les résultats financiers du premier trimestre de son année fiscale 2016. Courant de la fin septembre à la fin décembre 2015, il ne bénéficie pas seulement du lancement des nouveaux iPhone, mais aussi des fêtes de fin d’année. Il apparaît pourtant comme un trimestre contrasté.

Les bureaux dApple à Results Way (Cupertino). Image Apple.
Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

Chiffre d’affaires et bénéfice

D’un côté, il s’agit du nouveau meilleur trimestre de l’histoire d’Apple, qui a dégagé un chiffre d’affaires de 75,872 milliards de dollars (+1,71 %) et engrangé un bénéfice de 18,4 milliards de dollars (+2,22 % ou 3,06 $ par action). La progression est faible, mais ce n’est pas une surprise : on pouvait s’attendre à une stagnation, voire même à une baisse, qui aurait été la première en treize ans.

Il faut au contraire saluer la performance : Apple aligne un nouveau « meilleur trimestre de l’histoire ». Un fait d’autant plus notable que les taux de change sont défavorables à la firme de Cupertino — 100 $ de ventes au T4 2014 « valent » aujourd’hui 85 $. Or la société réalise deux tiers de son chiffre d’affaires en-dehors des États-Unis.

Ventes de Mac

Il faut toutefois noter que les ventes de Mac régressent de 3,75 %, alors qu’elles avaient augmenté de manière spectaculaire ces deux dernières années. Apple a tout de même vendu 5,312 millions d’ordinateurs, mais Wall Street en attendait 5,8 millions. Il n’empêche que c’est suffisant pour continuer à grignoter des parts de marché sur les PC, dont les ventes diminuent plus fortement encore.

Ventes d’iPhone

Personne ne s’attendait à ce que l’iPhone fasse des miracles ce trimestre, et il n’en a pas fait : Apple en a certes vendu 74,779 millions, un nouveau record, mais ce chiffre ne progresse que de 0,42 % malgré les nouveautés et une vaste campagne marketing.

Les analystes sont hypersensibles aux chiffres de ventes d’iPhone, et pour cause : il représente plus des deux tiers de l’activité d’Apple. Or à mesure qu’il parvient à maturité, le marché du smartphone ralentit, et rien ne dit qu’un éventuel iPhone 5se ou qu’un incontournable iPhone 7 ne relance les ventes.

D’autant qu’Apple souffre, comme tous ses concurrents, de paramètres conjoncturels lourds. Luca Maestri, le directeur financier de la société, remarque ainsi un ralentissement de la croissance des ventes d’Apple dans des marchés aussi dynamiques que la Chine, Hong Kong, la Russie, et le Brésil.

Ventes d’iPad

Et ce n’est pas l’iPad qui va venir seconder l’iPhone : les ventes de tablettes baissent pour le huitième trimestre consécutif, très nettement d’ailleurs (–24,73 %). Elles peinent à atteindre 16,122 millions d’unités, un chiffre qui rappelle 2012.

Il faudra attendre le prochain trimestre pour observer l’effet de l’iPad Pro sur le taux de renouvellement de l’iPad, historiquement. En cela, il vaut sans doute mieux comparer l’iPad au Mac plutôt qu’à l’iPhone : on constate alors que les deux « types » d’ordinateurs d’Apple évoluent à pied d’égalité, l’iPad pesant 7,084 milliards de dollars et le Mac un peu moins de 6,75 milliards de dollars.

Services et autres produits

Les services ne sont pas loin derrière : ils représentent 6,056 milliards de dollars (–2,85 %), un chiffre qui inclut ce trimestre les 548 millions de dollars de dommages versés par Samsung (c’est une définition comme une autre du « service »). Les revenus de l’App Store ont augmenté de 27 % et le nombre de transactions de 18 %, deux chiffres record.

Mais ce chiffre est sans doute moins intéressant que celui des « autres produits », catégorie fourre-tout qui contient notamment l’Apple Watch. À 4,351 milliards de dollars, elle progresse de plus de 60 % pour le deuxième trimestre consécutif, une bonne indication du niveau de ventes de la montre connectée.

Bientôt 5 milliards de dollars pour l’Apple Watch et les casques Beats, plus de 6 milliards pour les services parmi lesquels Apple Music, 6 à 8 milliards pour l’iPad et le Mac… La stratégie de diversification de Tim Cook porte lentement ses fruits : Apple est l‘iPhone company comme elle n’a jamais été l’iPod company, mais ce n’est pas une fatalité.

Pour le deuxième trimestre

Reste qu’Apple s’attend à passer un deuxième trimestre difficile. En tablant sur un chiffre d’affaires compris entre 50 et 53 milliards de dollars, Luca Maestri annonce clairement que pour la première fois depuis 2003, les ventes de la société vont baisser (et sensiblement : entre 8,6 et 14 %). Sans s’engager sur des prévisions à plus long terme, le directeur financier d’Apple pense que ce deuxième trimestre devrait être le pire de l’année, avant un rebond et un retour à la croissance.

Aller plus loin

Les annonces effectuées à l’occasion de la conférence téléphonique qui a suivi l’annonce de ces résultats, sur MacGeneration et iGeneration :

Notez par ailleurs ces chiffres, donnés pêle-mêle par les dirigeants d’Apple :

  • la société a « rendu » 9 milliards de dollars aux actionnaires ce trimestre ;
  • ce qui porte l’ampleur de son programme de rachat d’actions et de versement des dividendes à 153 milliards de dollars sur les 200 prévus ;
  • un dividende de 0,52 $ sera d’ailleurs versé le 11 février 2016 aux actionnaires de référence au 8 février ;
  • mais la société « dort » quand même sur 216 milliards de dollars de réserves ;
  • la quasi-totalité — 200 milliards — est détenue en-dehors des États-Unis, ce qui fait dire à Luca Maestri que la société sera « très active sur le marché des obligations » en 2016.

avatar patrick86 | 

"Et je ne vois pas en quoi je serais un fan"

Observez-vous.

Vous ne supportez pas qu'Apple et ses produits ne correspondent à votre idéal, parce que vous vous êtes attaché durant plusieurs années à la marque et à ce que vous avez cru qu'elle était.

Si vous n'étiez pas un fan, vous ne perdriez pas votre temps à pester ici et iriez simplement voir ailleurs sans vous soucier d'Apple.

Mais au fond, votre coté Mac-fan on s'en fout — enfin perso je m'en cogne. C'est votre snobisme et votre condescendance, envers quiconque est satisfait d'un produit Apple, qui sont désagréables.

avatar patrick86 | 

"Vu la soit-disante puissance des iPad actuel, dont Apple vente d'être aussi rapide qu'un MacBook"

Je ne parle pas de puissance de calcul, mais de fonctions et surtout interaction avec l'outil. Bref. D'IHM.

Sur Mac, j'ai de nombreuses fenêtres sur plusieurs bureaux virtuels. J'utilise des raccourcis clavier, une souris, voire les deux ensemble. Je fais des glisser-déposer d'une app à l'autre et souvent entre plusieurs bureaux virtuels. etc.

Un appareil dont l'IHM est conçue autour d'un écran tactile ne permet pas tout cela. Il permet d'autres formes d'interactions, mais pas les même qu'avec un clavier + souris.

Il faut donc concevoir des interactions adaptées à cette IHM pour qu'elle soit réellement utile.

le OS X du Mac sur iPad serait frustrant pour un utilisateur chevronné du Mac.

Sans compter que beaucoup trop de boutons, contrôles et menu sur OS X sont trop petits pour être atteints facilement au doigt, puis ceux qui apparaissent quand on passe la souris dessus… Tout cela serait difficile d'accès, voire inaccessible sur un écran tactile.

--

"Toujours à défendre les choix stupides de la pomme,[…] contrairement au fanboyisme."

Contrairement à vous, je ne considère aucunement comme un problème ne pas acheter de matériel Apple pendant un an, et encore moins ne me sent obligé de soutenir l'entreprise. (mon dernier achat est un mon iPad et remonte à plus d'un an, le prochain sera… j'en sais rien)

avatar XiliX | 

@lolodigital78 :
Et les 75 millions d'acheteurs d'iPhone, et les 5 millions d'acheteurs de Mac, et les 12 millions d'acheteurs d'iPad et les 4 millions d'acheteurs d'AWatch, et...
Eux aussi ils sont contents...
Les fournisseurs aussi...
Etc.. etc... etc

avatar SIMOMAX1512 | 

Avec des marchés qui arrivent ou qui sont déjà à maturité ( mac, iPhone , iPad ) pour Apple la croissance viendra de nouveaux marchés , pour l'instant avec l'Apple watch ça fonctionne assez bien tout le monde prédit à ce marché un chiffre de plusieurs dizaine de milliard de dollars sur le wearable on peu donc s'attendre à ce qu'apple s'en accapare comme d'habitude la grosse portion. Après on a eu sur la dernière décennie le réveil du géant chinois maintenant on attend de savoir si l'Inde va s'éveiller ou pas comme l'a fait la Chine.
Pour l'icar il faudra attendre quelques années pour voir si ça arrive et marche.

avatar SIMOMAX1512 | 

Les ventes de Mac en baisse ça suit aussi une certaine logique, avec l'augmentation de fin d'année des prix ça a dû en refroidir plus d'un .

avatar curly bear | 

Apple stagne, plateau, etc.
Quelle société ne voulait pas stagner à 18 milliards de BÉNÉFICE en un trimestre ?
A titre de comparaison, Apple engrange en BÉNÉFICE ce qu'Alphabet déclare en CHIFFRE D'AFFAIRES.

Quant aux actions, Apple a en réserve (cash) 39$ par action, soit 40% de leur valorisation en CASH. Encore quelques années et ils vont pouvoir redevenir privés et arrêter de devoir satisfaire les estimations de Wall Street.
ça ce serait top. Mais je rêve.

avatar melaure | 

Sur le plan financier tu as parfaitement raison …

Mais quand une marque se positionne sur le Hype, un jour elle passera Has-been … Cook n'a aucune inspiration après Jobs. Mais elle ne tombera pas comme ça, il suffit de voir Microsoft qui a sérieusement morflé avec Ballmer, mais en gardant un gros business de fond … et puis ça repart un jour. On n'est pas prêt de voir disparaitre ces marques, mais on aura pas une autre décennie 2000 chez Apple avec des produits qui nous ont vraiment impressionné (et donné envie).

avatar waldezign | 

@melaure :
Postule chez Apple! Quand on est une personne surdouée et visionnaire comme toi...
Ce serait dommage que Tim Cook se passe de tes conseils, vu qu'il s'en sort assez mal...

avatar waldezign | 

@melaure :
Je crois qu'à ce stade, faut tomber les oeillères... Le monde Apple va continuer à se vendre, même dans l'ancien monde. J'ai plein de collègues qui sont en train de switcher, justement pour le clef en main d'Apple. Il en ont marre des solutions bancales des concurrents... Performantes, mais pas user-centered.

avatar melaure | 

On en reparlera quand Tim Cook aura fini de vivre sur les acquis de Steve Jobs ...

Et non autant dans les années 80/90/2000 ça aurait été sympa de bosser chez Apple, maintenant ce n'est plus une entreprise attirante sur le plan technique, mais une machine commerciale infernale. Il suffit de voir le lavage de cerveau des vendeurs en Apple Store ... ;)

avatar yoyo3d | 

Tim Cook a déjà annoncé une baisse prévisionnelle des ventes d'Iphone sur le 1er trimestre 2016 par rapport au 1er trimestre 2015, selon l'AFP.

avatar Sulfate | 

Il est où l'autre boulet (c1 quelque chose) qui crie toujours au bide de l'AW ?

avatar poco | 

On vit dans un monde fantastique!

L'ensemble de ceux qui se réjouissent des fantastiques bénéfices d'Apple sont tous des acheteurs de produits Apple. Donc ils ont acheté des produits avec des taux de marge que certains qualifieraient d'indécents s'ils étaient le fait de leur médecin, de leur boucher, du paysan et/ou agriculteur et même du constructeur de leur automobile.

Par contre si leur patron, ou bien un de leur fournisseur se pointe au boulot avec une BMW à 50K€ demain ils le traiteront de voleur.

Ah la Raison!

avatar Lestat1886 | 

@poco :
Généralises pas :)

avatar marenostrum | 

on paie en papier (qu'on a en stock) des trucs sophistiqués (que pour les produire il faut exploiter la planète entière. ça veut dire des trucs qui en fait valent plus que l'argent en papier). si on était payé en pièces d'or, ce serait different. on aurait payé que les trucs de première nécessité.

avatar Glop | 

@poco
T'as une idée des marges des dentistes, des fabricants de prothèses dentaires et des opticiens ? Dixit Que Choisir, la marge brute sur un verre correcteur est de 317% !!

avatar jeserkrugger | 

iPad mini2 32go, rien à redire pratique, fluide fonctionnant vraiment bien léger... Peut être le meilleur appareil Apple (faut que j'aille voir le mini4)

avatar 0MiguelAnge0 | 

Je pense que ces chiffres vont faire méditer Apple. Il ne suffit plus tous les 2ans de resortir l'ancien iPhone réchauffé de gadgets et de lui offrir une nouvelle couleur (en 2017, ils ont prévu un bleu galactique?!), pour continuer à doper les ventes. D'ailleurs dans un an, avec les chiffres de ventes de l'I7 pendant les périodes des fêtes on saura fixé....

avatar letofzurichois | 

J'espère que Tim a prévu de venir lire vos prévisions ! Il pourra maintenir Apple grâce aux conseils avisés de certains.

avatar iRobot 5S | 

Et les chiffres d'iPod ??????

Franchement Apple croyait que c'était avec sa dernière arnaque nommé MacBook que les ventes de Mac allaient augmenter ?

avatar spece92 | 

«Les services ne sont pas loin derrière : ils représentent 6,056 milliards de dollars (–2,85 %)» c'est pas +2,85 % ? Apple Pay ?

avatar popeye1 | 

Faut quand même pas oublier l'optimisation fiscale. Des milliards d'impôts qu'Apple ne paye pas et qui devraient être déduit. Ça commence à intéresser les gouvernements, européens notamment. À terme, ça ne devrait pas être à l'avantage des multinationales type Apple, Google, Amazon...

avatar Crkm | 

Je leur donne 2-3 ans avant de couler,pas plus.

avatar Goundy | 

P..taiiiin!! Les vraies questions que je me pose : à qui profite tous cette argent ? Quelle est l'influence d'Apple sur USA? Que se passera-t-il si un jour Apple retire de la banque tous ce pognon?

avatar Glop | 

Produit Intérieur Brut US (2014) : 18.287 milliards de $
Budget fédéral US (2015) : 3.800 milliards de $
Dette américaine (chiffre de 2012): 16.433 milliards de $
Dépense militaire US : 600 milliards de $/an
Fortune d'Apple : 216 milliards de $, dont une bonne partie dans des banques d'Asie et d'Europe

Les chiffres Apple sont gigantesques, mais c'est négligeable par rapport à l'état américain.

avatar ysengrain | 

Une fous de plus les analystes ce sont trompés ! Les ventes d'iPhone n'ont pas baissé.
Ça ne les empêchera pas de continuer à nous abreuver de « réel qui n'a pas lieu ».

avatar philiipe | 

Lu à l'instant sur LeMonde.fr :
"[l'analyste] a indiqué qu’Apple était en train d’augmenter ses prix sur certains marchés pour préserver ses marges, ce qui a pour effet de ralentir les ventes"

Comment disant l'ancien patron de Nokia en refusant d'adopter Android: " l'effet bénéfique est de courte durée, c'est comme se pisser dessus pour se réchauffer en plein froid"

Apple devrait mieux respecter ses clients, et moins regarder son cours de bourse (surtout avec USD 215 milliards de trésorerie...

avatar enzo0511 | 

Malgré un split inconnu sur la catégorie autres, passer de 2.7 à 4.35 milliards on peut aisément deviner que la différence c'est les ventes d'Apple watch

avatar goretexman | 

J'aimerais bien connaître la valeur de leur SAV, combien cela représente il en CA et bénéfices. Je viens de faire changer la carte mère de mon MacBook pour un peu moins de 1000 € et remplacer la batterie de mon 5S pour 75€

Ça représente des sous aussi.

avatar poco | 

De toute façon même si Apple a surement atteint un sommet (ou pas loin) en terme de ventes d'unités vendues, sa base matériel dans le monde fait qu'il existe un vrai éco-système Apple qui peut lui permettre d'attendre et de diversifier avec les services la prochaine révolution (voiture? j'y crois pas perso mais bon) sans compter sa trésorerie pharaonique et sa base d'utilisateurs conquise à sa cause.

Maintenant faudrait qu'ils continuent à mettre le paquet sur leurs OS parceque sans OS X - iOS beaucoup de monde ici serait déjà parti à la concurrence.

avatar Fabeme | 

Perso je ne vois pas comment il ne pourrait pas y avoir un ralentissement, le ralentissement économique est mondial, la reprise suite à 2008/2009 n'a pas fonctionné, les pays qui s'en sortent le font en trompe l'oeil, et les finances du pékin lambda ont prises un sérieux coup.

Apple avait jusqu'alors une solide aide à la croissance avec l'Europe qui s'est révélé moins juteuse que la Chine qui se déploie, du coup Apple a sacrifié son marché Européen en montant fortement les prix alors que cela ne se justifiais pas, les bénéfices ne retournant pas aux USA in fine, d'où un solide coup de frein car des barrières psychologiques ont été franchises, le tout dans un contexte de récession, et la Chine finalement avance moins vite que prévu, d'une part parce que son économie repose sur la dette des autres économies, ce qui est un bon plan à la base, c'est comme ça que les USA vivent depuis longtemps, mais c'est pas bon quand tu vie sur la dette des USA justement qui arrosent leur marché intérieur de liquidités, et de l'Europe moribonde où les économies vont mieux, mais pas ses acteurs.
Et en plus la Chine est très protectrice sur ses marchés, et privilégie les solutions maison, Apple s'en sort encore car elle a la bas une image de luxe, mais ça n'est pas suffisant pour avoir de solides relais de croissance.

Donc bon, ça doit baisser un jour, et Apple ferrait bien de s'inquiéter de conserver sa base utilisateurs car j'entend beaucoup de personnes qui partent autour de moi suite à des choix pas trop acceptés comme la finesse vs batterie, les capacités de stockage qui viennent polluer l'expérience de mise à jour, les quantités ridicules de stockage des Macs, des soucis de stabilité, de fiabilité (écrans Retina notamment, cables fragiles, batteries à problème sur des séries d'iPhone, etc.) et d'une manière générale d'image. Le tout à un prix aujourd'hui trop haut par rapport à la concurrence.

Bref, l'écosystème Mac il faut l'aimer en ce moment...

avatar webHAL1 | 

Ce qu'il faut garder à l'esprit en analysant ces chiffres et, surtout, les prévisions pour les prochains trimestres, c'est qu'Apple peut tout à fait continuer à augmenter son chiffre d'affaire et son bénéfices, tout en voyant certaines catégories de produit se vendre légèrement moins. Si la Pomme arrive à augmenter sa marge, à trouver des relais de croissances, à faire (encore davantage) fructifier son énorme trésorerie, il sera possible de voir les ventes d'iPad et de Mac (voire, dans une moindre mesure, d'iPhone) diminuer peu à peu sans qu'Apple ne décline financièrement.

Pour ma part, je trouve les ventes d'iPhone incroyables, et je suis optimiste pour le futur à court/moyen terme de ce smartphone. Je pense que l'Apple TV peut également être une bonne surprise à l'avenir, si la société parvient à créer un écosystème similaire à ce qu'elle a fait avec iOS. En vendant de plus en plus de petits boîtiers, et en développant sa boutique d'applications, il me semble qu'il peut y avoir un marché potentiel très vaste. Par contre, les ventes d'iPad et surtout de Mac sont inquiétantes. Les ordinateurs d'Apple n'ont jamais eu autant de visibilité et, même si Windows 10 a reçu de bonnes critiques, les Mac sont toujours perçus comme nettement plus facile à utiliser, moins sujet aux virus et autres chicaneries du Net et, simplement, "plus cool". Et si les chiffres de l'iPad chutent de manière aussi spectaculaire, on peut difficilement se dire que les gens achètent moins de Mac car une tablette leur suffit... Je pense que la Pomme devrait clairement se poser la question du prix auquel elle vend ses ordinateurs, car selon moi c'est là que le bât blesse. Finalement, pour ce qui est de l'Apple Watch, je crois que, sans nombre d'unités vendues, on ne peut pas en tirer de véritable conclusion. Mais je lui vois un destin ressemblant davantage à celui de l'iPad et celui de l'iPhone, c'est-à-dire des ventes qui baisseront rapidement après un certain temps.

Cordialement,

HAL1

avatar enzo0511 | 

-3.83% en pré ouverture pour l'instant

Ça va faire mal

avatar Horfilas | 

@Crkm :
Ça fait 40 ans qu'Apple doit couler.

avatar BLM | 

«les taux de change sont défavorables à la firme de Cupertino — 100 $ de ventes au T4 2014 "valent" aujourd’hui 85 $.»
Bizarre cet argument; il ne vaudrait que si les prix en devises étrangères était resté constants… or chacun sait qu'il n'en est rien, que ces tarifs ont été (fortement) ré-évalués pour justement corriger la fluctuation des devises!
100 $ au T4 2014 de vente faite en Europe correspondait à ~80€ (je n'ai pas les taux en tête; 1€=1.2$?); maintenant le même montant 80€ ~ 85$.
OK
Le pb de validité de votre argument vient du fait que ce qu'Apple commercialisait 100$ ou 85€ est maintenant vendu 100€ soit 100$.
Votre argument (en l'inversant de surcroît) est valable en € (85€ 2014 = 100€ 2015), pas en $ (100$ 2014 = 100$ 2015).
Apple n'a pas "moins" vendu à cause de fluctuations sur le marché des changes… mais peut-être parce qu'elle commence à se casser les dents à cause de la forte réévaluation de ses tarifs en devises locales, pour conserver constants ses tarifs en $.

avatar enzo0511 | 

l'action Apple est en train de plomber le marché US qui a déjà du mal avec la chute du pétrole... :(

cela dit, en dessous de $95, c'est une belle affaire pour ceux qui veulent investir

$45-50 de plus value potentielle à horizon 1 an - 18 mois

avatar rikki finefleur | 

Ce qui est intéressant c'est de voir que Apple a perdu des pdm sur tous les continents, sauf en chine.

Est ce donc que les gens sont moins enclins à payer en 2015 un smartphone 800-1000 euros, ce qui était possible au début des smartphones n'est peut être plus d'actualité..

Également j'ai vu dans un article dans la presse US que l'image d'apple est un peu vieillotte ou plan-plan, un peu comme de son dirigeant qui pense surtout $, mais un peu trop clairement et publiquement..

avatar Glop | 

Ce qui est intéressant c'est de voir que Apple a perdu des pdm sur tous les continents, sauf en chine.
Ce qui serait intéressant c'est de connaître les pdms par catégorie de smartphones : low-cost, milieu de gamme et haut de gamme. Et le taux de progression des modèles jetables à 70 €, que les gens achètent en remplacement d'un téléphone classique. J'ai tendance à penser qu'Apple gagne des parts de marché dans le haut de gamme, le seul terrain de bataille qui l'intéresse.

Est ce donc que les gens sont moins enclins à payer en 2015 un smartphone 800-1000 euros, ce qui était possible au début des smartphones n'est peut être plus d'actualité..
Sauf qu'il y a eu 74,7 millions d'iPhones vendus au dernier trimestre 2015, nouveau record de vente. Le ralentissement attendu au premier trimestre 2016 est dus à la conjoncture économique mondiale, mais ce n'est qu'une hypothèse. Il faut attendre les chiffres dans 3 mois pour en avoir la certitude.

A mon sens, le ralentissement économique ne pas pas influer sur l'attractivité des iPhones, mais sur leurs cycles de renouvellement. Certaines personnes vont attendre un an de plus avant d'acheter le dernier modèle.

Également j'ai vu dans un article dans la presse US que l'image d'apple est un peu vieillotte ou plan-plan, un peu comme de son dirigeant qui pense surtout $, mais un peu trop clairement et publiquement..
Moi j'ai lu dans la presse US que l'homme n'a jamais été sur la lune, que le gouvernement fédéral cachent des camps de concentrations dans des installations souterraines, que la TV véhicule des signaux de contrôles mentaux, qu'Obama est un musulman communiste et qu'on a retrouvé l'épave d'un B-17 sur la lune !

avatar dvd | 

régression OK mais ce sont quand même des résultats faramineux !

avatar enzo0511 | 

un grand merci à Apple hier pour m'avoir fait gagner beaucoup d'argent grâce à la chute de son cours :)

la mise à la baisse la veille des résultats a payé

pour une fois que c'est moi qui me fait de l'argent sur le dos d'apple et pas l'inverse ;)

du coup, cette PV me financera entièrement le prochain Mac Pro

avatar Glop | 

Sale capitaliste, le peuple aura ta peau .. Sauf si tu m'achètes le MBP 15" full option, pour que je puisse plaider ta cause auprès du comité révolutionnaire.

avatar enzo0511 | 

tu sais, honnêtement, si on ne profite pas de la bourse, on se fera toujours avoir...

quand tu vois le baril de pétrole qui joue au yoyo à cause de problèmes géopolitiques ou encore nos entreprises qui se portent très bien mais dont les actions se cassent la gueule à cause de la dette grecque ou de la croissance chinoise

1 ou 2 fois par an il se passe un mini krach, il faut bien en profiter

Pages

CONNEXION UTILISATEUR