Apple sponsorise discrètement le Super Bowl

Mickaël Bazoge |

La finale du championnat de football américain, mieux connue sous le nom de Super Bowl, est cette année remarquable à plusieurs titres. D'une, c'est l'édition 50 (L en chiffre romain), ce qui en fera un match évidemment symbolique. De deux, la rencontre se tiendra le 7 février au Levi's Stadium de Santa Clara, en Californie, juste à côté de la Silicon Valley.

Pour cette édition très spéciale d'un événement suivi par des centaines de millions de spectateurs, Apple participe activement à son organisation. Yahoo Finance a obtenu la confirmation de la Pomme qu'elle est un des sponsors du comité hôte du Super Bowl, pour une somme tenue confidentielle. L'entreprise a placé Bruce Sewell, vice-président en charge des affaires juridiques, au groupe consultatif de ce comité du Super Bowl 50, en compagnie de Marissa Meyer (Yahoo) et Brian Krzanich (Intel).

Ce comité est une des trois manières mises à la disposition des entreprises pour soutenir l'événement. Il y a évidemment les publicités télévisées (Apple est particulièrement connue pour y avoir diffusé son spot "1984" lors de l'édition… 1984), le sponsoring du match à proprement parler, et ce fameux comité.

Ce dernier a pour mission de coordonner les transports, de gérer la logistique, mais aussi de mettre sur pied des événements autour de la rencontre — bref, de faire monter la sauce dans la ville hôte. Généralement, ce sont les municipalités qui donnent de l'argent au comité, mais cette fois les entreprises ont complètement financé les besoins de l'organisme, soit 50 millions de dollars environ.

Etre sponsor du comité hôte donne le droit d'utiliser, dans sa communication, le logo de l'événement (ci-dessous), mais uniquement dans l'État de Californie. Ce n'est pas grand chose, ce qui explique pourquoi ce sont habituellement les villes qui financent les activités de ce groupe. Les partenaires du Super Bowl 50 ont droit à plus d'égards, comme l'utilisation du logo de la NFL (la ligue de football US) et d'autres douceurs durant l'événement.

Keith Bruce, le CEO du comité, explique même sans rire qu'Apple se fiche du macaron. « Leur opinion », estime-t-il, « est que la NFL devrait les payer pour avoir le droit d'utiliser leur marque. Parce que cette marque a bien plus de valeur que le logo de la NFL ». Apple ne dit pas pourquoi elle a souhaité être sponsor du comité, mais Bruce a son avis sur le sujet : le groupe participe à l'aspect caritatif du comité (25% des fonds levés sont distribués à des organismes de charité), il a droit à une loge privée durant la rencontre… et il montre qu'il est un « ;bon citoyen » de la Silicon Valley. Le stade Levi's est à 15 minutes du campus de Cupertino, et « Apple fait beaucoup la promotion de ce partenariat en interne à ses employés ».

Apple a été parmi les premières entreprises à signaler son intérêt pour le sponsoring du comité hôte (Uber a aussi mis de l'argent dans l'affaire). Et puis ce partenariat ne peut pas faire de mal alors que la NFL a mis à l'encan la diffusion par streaming de trois matches de la prochaine saison (lire : Bientôt du foot US en exclusivité pour l'Apple TV ?).


avatar Minileul | 

Pub pour Apple Pay, car Play et ... Apple car ;-)

avatar Rigat0n | 

Si seulement ils pouvaient nous gratifier d'une belle pub à la 1984 pour marquer le coup et montrer que "Think Different" est encore dans l'ADN d'Apple ! Contrairement à beaucoup je suis plutôt satisfait de la gamme de produits actuels d'Apple (beaucoup moins de leurs prix en revanche mais c'est une autre histoire), mais je regrette que l'esprit un peu impertinent de la société se soit perdu. Les pubs Apple d'aujourd'hui me sont insupportable, édulcorées à mort, faussement zens ou poétiques... Enfin ! On peut toujours rêver.

avatar XiliX | 

@Rigat0n :
Je suis d'accord avec toi pour l'impertinence d'Apple d'antan. Mais j'en doute que cela puisse fonctionner aujourd'hui. Apple risque même de se faire traiter d'arrogant pas son impertinence

avatar malcolmZ07 | 

@Rigat0n :
Apple n'a plus besoin d'être impertinent et jouée au trublion ... Il faut évoluer. Moi je suis fan de leur pub. Notamment celle de l'iPad 2 je crois "lorsque la technologie s'efface" et celle de l'iPad pro avec la merveilleuse chanson des Alabama shakes : Sound and Color.

avatar lmouillart | 

C'est quoi le "Think Different" avec 1/8 - 1/10 de la population mondiale comme clients ?

avatar béber1 | 

c'est quoi l'argument quantitatif de ta question ?

avatar Terrehapax | 

Le "football" américain, c'est bien ce "sport" dont les "joueurs" passent leur temps à se défoncer la boîte crânienne au point que leur espérance de vie ne dépasse pas 40 ans, et encore quand ils ne se retrouvent pas paralysés dans une chaise roulante avant ?
De moins en moins de parents américains sont disposés à laisser leurs fils choisir cette activité. D'où le rouleau compresseur du marketing NFL auquel Apple a tord de s'associer. Cela me déçoit.
Je vous conseille de voir le film "Seul contre tous" (en VO "Concussion") qui raconte l'histoire vraie de ce médecin légiste qui enquêta sur les dommages au cerveau des joueurs et que la NFL a tenté de faire taire. Il doit sortir en France en mars prochain.

avatar Aldwyr | 

@Terrehapax :
Parce que le rugby, c'est mieux ?:/

Bon, d'accord, le football américain, c'est pas encore du blood blaw, même s'il essaie de s'en rapprocher.
L'idée est que, c'est du pain et du jeu.
Les joueurs de ce genre de sport préfère vivre pas longtemps et comme des rois, que le contraire et soumis à une entreprise.
Je peux comprendre leur choix ("je préfère vivre 1 jour comme un lion plus tôt qu'une vie comme un mouton"), même si je préfère largement d'autre sport plus subtile.^^'

avatar warmac33 | 

@ Terrehapax
en fait je crois que tu es tout simplement gêné par les conséquences du sport de haut niveau, ce qui s'entend par ailleurs. Mais de là à pointer un sport en particulier... Quand on sait ce que s'injectent les cyclistes, les pains que se mangent les rugbymen ou les hockeyeurs, les cocktails de créatine des tenniswomen...

Sinon pour info le "L" n'est effectivement pas utilisé cette année, pour plus de clarté et d'esthétique.
Et sinon revoir cette pub "1984", toujours aussi géniale, me fend le cœur quand je vois ce qu'est devenue apple, comparativement à la mièvrerie des pubs actuelles pour rejoindre les com' précédents.

avatar Rigat0n | 

@Terrehapax :
Je pratique le rugby amateur, j'en prends plein la gueule (et j'adore ça), j'ose même pas imaginer les chocs que se mangent les professionnels. C'est pareil dans plein d'autre sports. Au rugby, savoir percuter l'adversaire ça fait totalement partie du jeu, idem au football américain j'imagine. C'est comme ça !

avatar House M.D. | 

@Terrehapax :
C'est sûr qu'il vaut mieux supporter les pleureuses du football européen, qui pleurent de s'être cassé une jambe sans même avoir été touché, et empochent des millions à faire les guignols en courant après une balle...
Tout sport de haut niveau (à part le susnommé) comporte une part de risque et un raccourcissement de l'espérance de vie. Les rugbymen encaissent des chocs, les tennismen se font des dégâts aux membres et au dos, les skieurs risquent la chute à haute vitesse, les pilotes de F1 encaissent les G et risquent l'accident, idem pour l'acrobatie aérienne...

avatar loloeroket | 

Santa Clara c'est carrément au cœur de la Silicon Valley. Pas juste à côté.

avatar aldomoco | 

@lmouillart :
'C'est quoi le "Think Different" avec 1/8 - 1/10 de la population mondiale comme clients ?'
... et être en même temps la première au monde c'est justement ça le "Think Different" !

avatar aldomoco | 

@béber1 :
...punaise tu refais surface ?

avatar MiniMac | 

@Terrehapax :
Leur espérance de vie n'est pas tant due aux chocs qu'ils reçoivent sur le crâne ( bien protégé du reste ) qu'aux "traitements" annexes qu'ils prennent régulièrement et en toute légalité …!!!

avatar Maliik | 

Le ballon de rugby fait pensé fortement logo Apple (petite feuille au dessus de la pomme à le même angle et la même forme que le ballon).
Quelle coquine cette Apple !

CONNEXION UTILISATEUR