Résultats Apple T4 2015 : un trimestre « tranquille » pour bien finir l’année

Anthony Nelzin-Santos |

Apple a présenté les résultats financiers de son quatrième trimestre fiscal, qui correspond peu ou prou à notre troisième trimestre calendaire. L’occasion de faire le point sur les ventes de Mac à la rentrée, de mesurer les premiers effets des nouveautés de septembre, et bien sûr de conclure l’année fiscale. Avant d’entamer la longue préparation des fêtes.

Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

Chiffre d’affaires et bénéfice

Luca Maestri, le directeur financier d’Apple, avait tablé sur un chiffre d’affaires compris entre 49 et 51 milliards de dollars. Les analystes institutionnels sont restés sagement dans cette fourchette, tandis que les « amateurs » ont plutôt parié sur 52 milliards de dollars. Une fois n’est pas coutume, leur optimisme n’a pas payé, puisqu’Apple a annoncé un chiffre d’affaires de 51,501 milliards de dollars, en progression tout de même de 22,3 % d’une année sur l’autre.

Le bénéfice atteint 11,1 milliards de dollars, soit 1,96 dollar par action (+ 30,59 %). Sur l’année, Apple cumule 233,716 milliards de dollars de chiffre d’affaires et 53,377 milliards de dollars de bénéfice, et entre ainsi dans le top 15 des sociétés les plus rentables de l’histoire, devant Berkshire Hathaway et Chevron. Alors que sa croissance avait donné l’impression de ralentir ces trois dernières années, elle repart sur une cadence à deux chiffres (27,86 %), un fait remarquable à cette échelle.

Autres données financières

La marge brute atteint 39,9 %, contre 38 % l’an dernier. Apple réalise désormais 62 % de son activité hors des États-Unis, la Chine étant désormais son deuxième marché. Le conseil d’administration de la société a approuvé le versement d’un dividende de 0,52 $ le 12 novembre prochain, à tous ceux détenant des actions en date du 9 novembre.

Ventes de Mac

L’été est loin d’avoir été riche en nouveautés matérielles ? Qu’importe ! Les entreprises profitent souvent de la torpeur estivale pour réviser leur parc d’ordinateurs, et les parents préparent forcément la rentrée en guettant la moindre promotion back to school. Le quatrième trimestre est donc un bon trimestre pour le Mac, et celui-ci n’a pas fait exception : Apple a vendu 5,709 millions de Mac, soit 3,42 % de plus que l’an dernier.

Le Mac continue de grignoter des parts de marché sur le PC, d’autant plus ce trimestre où les ventes se sont effondrées face au lancement à contretemps de Windows 10. Même si les principaux fabricants ont essayé de vider leurs stocks à prix coûtant plutôt que d’annoncer de nouveaux produits loin des fêtes, de nombreux utilisateurs ont préféré mettre à jour leur matériel existant, puisqu’ils pouvaient le faire gratuitement. Résultat : selon IDC, les ventes de PC ont baissé de 10,8 %.

Ventes d’iPhone

Le quatrième trimestre ne contient guère plus que le week-end de lancement de l’iPhone 6s, mais il s’agissait d’un week-end record, soutenu pour la première fois par la demande chinoise. Reste qu’il est difficile de dire qu’il a soutenu à lui tout seul la croissance des ventes d’iPhone, qui ont atteint 48,046 millions d’unités ce trimestre où de nombreux clients ont pourtant dû attendre les nouveaux modèles.

Ce chiffre est dans la fourchette basse des prévisions, supérieur de 22,34 % à celui de l’an passé. Quoi qu’il en soit, Apple a écoulé près d’un quart de milliard d’iPhone cette année, 231,218 pour être exact (+ 36,64 %). Reste maintenant à savoir combien de smartphones Apple vendra au premier trimestre : 75 millions ? 80 ? 85 ? L’iPhone représentant plus des deux tiers de l’activité de la firme de Cupertino, ce chiffre sera l’objet de toutes les attentions, et déterminera sans doute la teneur du discours des analystes et des médias généralistes dans les mois à venir. Mais au vu des premières prédictions, il s’agit de savoir s’il sera seulement « excellent », ou plutôt « exceptionnel »

Ventes d’iPad

Pour le septième trimestre consécutif, les ventes d’iPad sont dans le rouge : Apple n’en a vendu « que » 9,883 millions d’unités, alors qu’elle en avait écoulé plus de 12 millions l’an dernier à la même époque. Même les analystes les plus pessimistes n’imaginaient que les ventes passeraient sous les 10 millions, c’est dire. Sur l’année, la firme de Cupertino a vendu un peu moins de 55 millions de tablettes, un chiffre inférieur à celui de 2012.

Comment se comporte l’iPad dans le monde de l’éducation ? Apple a essuyé un sérieux revers à Los Angeles, mais a pris au sérieux la concurrence accrue des Chromebooks en simplifiant le déploiement de ses tablettes. Et en entreprise ? Les chiffres communiqués par Apple ne permettent pas de juger de l’effet des apps métier développées par IBM et des annonces de Cisco. Bref, il est plus difficile que jamais de commenter les ventes d’iPad — on peut les considérer comme décevantes à l’échelle d’Apple, mais elles restent très élevées si l'on voit l'iPad comme l'ordinateur qu'il est.

Autres chiffres de ventes

Apple ne communique toujours pas sur les ventes de l’Apple Watch, mais la montre connectée a toutefois été mentionnée dans le communiqué de presse : « la croissance » du chiffre d’affaires « a été alimentée par les ventes record d’iPhone, la plus grande disponibilité de l’Apple Watch, et les records absolus des ventes de Mac et de revenu des services. » Les services, justement, ont rapporté 5,086 milliards de dollars ce trimestre (+ 10,37 %). Autrement dit, les boutiques en ligne d’Apple représentent désormais un business de 20 milliards de dollars annuels.

Les « autres produits », cette catégorie qui englobe aussi bien l’Apple Watch et l’iPod que les appareils Beats, ont généré un chiffre d’affaires de 3,048 milliards de dollars. Après une augmentation de près de 50 % au trimestre précédent, cette ligne comptable a progressé de plus de 60 % ce trimestre : l’Apple Watch fait donc mieux que compenser le déclin de l’iPod, mais Apple refuse de donner plus de détails.

Pour le T1 2016

Apple commence ses années fiscales en fanfare, puisque son premier trimestre comptable correspond au quatrième trimestre calendaire, celui des fêtes de fin d’année. Luca Maestri prévoit que les résultats de la firme de Cupertino atteindront de nouveaux sommets : il table sur un chiffre d’affaires compris entre 75,5 et 77,5 milliards de dollars et une marge brute oscillant entre 39 et 40 %.

Sans surprise ? Pas nécessairement : le T1 2015 n’était pas seulement le meilleur trimestre de l’histoire d’Apple, c’était le meilleur trimestre de l’histoire tout court. De nombreux analystes doutent d’ailleurs de la capacité d’Apple à reproduire la performance, au point que l’action plafonne à 10 % de son plus haut depuis quelques mois. Dans l’ensemble toutefois, Wall Street table sur un chiffre d’affaires de plus de 77 milliards de dollars, en ligne donc avec les estimations du directeur financier d’Apple.

Rendez-vous dans trois mois pour le résultat.

Aller plus loin

Les annonces effectuées à l'occasion de la conférence téléphonique qui a suivi l'annonce de ces résultats, sur MacGeneration et iGeneration :

Notez par ailleurs ces chiffres, donnés pêle-mêle par les dirigeants d'Apple ou calculés par nos soins :

  • la croissance du chiffre d'affaires d'Apple équivaut au chiffre d'affaires de 90 % des sociétés du Fortune 500 ;
  • le monde de l'entreprise pèse pour 25 milliards de dollars dans les résultats annuels d'Apple, un chiffre en progression de 40 % ;
  • Apple a réalisé quinze acquisitions cette année ;
  • les réserves d'Apple ont augmenté d'un tiers pour atteindre 206 milliards de dollars ;
  • la société a consacré 143 milliards de dollars à son programme de rachat d'actions et de versement de dividende, sur les 200 milliards prévus, dont 17 milliards ce trimestre ;
  • le panier moyen de l'iPhone augmente de 11,25 % sur l'année pour atteindre 670 $, un bon indicateur du succès du modèle 5,5 pouces et des grosses capacités ;
  • le panier moyen de l'iPad n'a jamais cessé de baisser, perdant encore 4,95 % cette année pour passer sous les 425 $ ;
  • celui du Mac baisse très légèrement cette année, mais se maintient à 1 237 $ ;
  • 61 % des appareils iOS sont passés à iOS 9 ;
  • 40 millions de personnes utilisent Apple News ;
  • le nombre de transactions effectuées avec Apple Pay croît de plus de 10 % par mois depuis son lancement.

avatar SMDL | 

@Lopokova Lydia :

"Le jour où tu auras fait autant que moi en terme d'action politique contre le néo-libéralisme, Richard Stallman achètera une licence Windows."

;))

avatar alan1bangkok | 

bon, tout ça c'est bien beau , mais j'ai faim
qu'est ce qu'on mange ?
qui paie ?

avatar Vanton | 

@alan1bangkok :
À cette heure ci, il n'y aura guère qu'un kebab pour être ouvert...

avatar Lopokova Lydia | 

Mal placé ;-)

avatar alan1bangkok | 

Heure de chez moi...Bangkok

avatar Vanton | 

@alan1bangkok :
Ah... Un peu d'exotisme ne me ferait pas de mal, tiens.

avatar alan1bangkok | 

bienvenue
on est prié de laisser son tel au vestiaire
http://nomadslandcambodia.com

avatar HollyvierSsjGod | 

Qu'adviendra-t-il d'Apple quand l'iPhone ne se vendra plus?! Surtout quand on voit que tous les produits post Steve Jobs ne sont que des échecs (Apple Watch, Apple Music, etc.). Dépendre aux 2/3 d'un seul produit, et bien.

avatar Arcetnathon | 

Un échec, c'est quand le résultat est vraiment mauvais.

Jusqu'à preuve du contraire, ca se vend de plus en plus. Ils passent d'1,8 milliards à 3 milliards. Noyé dans d'autre produits, c'est compliqué d'avoir un chiffre net, mais c'est pas encore alarmant.

Pour comparaison la division Surface à fait quasi -30% chez Microsoft. Et personne ne parle d'échec.

avatar en ballade | 

la Chine 2eme marché de la world company.....ce qui est en soit un bon retour du "made in China"

avatar patrick86 | 

@Lopokova Lydia :

Je vais essayer de montrer pourquoi vous restez souvent incompris et arrivez rapidement au conflit.

Vous avez une compréhension globale de la chose (Apple, le commerce, le système capitaliste, etc.) qui vous permet d'éviter de vous tromper de combat. C'est bien et votre volonté de partager cette compréhension n'est pas un tort, au contraire.

Le problème de fond est votre manière de le faire, ou en réalité et trop souvent, de ne pas le faire.
Je veux bien vous croire quand vous dites ne pas insulter les gens, mais qualifier leur propos. Le fait est que pour beaucoup, c'est ambigu. De plus, ça laisse toujours dans l'incompréhension ("pourquoi me dit-il que je dis de la merde s'il n'est pas foutu de m'expliquer où je me trompe ?"). Vous avez souvent des propos censés et intéressants, mais votre mépris pour les autres contributions ne met pas les vôtres en valeur.

Vous avez du respect et un intérêt pour les contributions de qualités ? Apportez les vôtres.

S'il vous semble qu'un sujet est mal compris, mal analysé par les lecteurs (ou l'auteur de l'article) : expliquez pourquoi.

Pondez un bon gros pavé qui, d'une part découragera bien plus ceux qui ne veulent pas vous comprendre d'essayer de vous faire taire, mais surtout, sera bien plus intéressant pour tous les autres lecteurs — pensez aussi à ceux qui ne commentent pas.

Vous aurez probablement deux ou trois kikoolol qui vous reprocheront de faire des commentaires trop longs. Qu'importe. Ne répondez pas, ils se lasseront d'eux-mêmes.

--

Le moralisme ne fonctionne pas. Pire, il est le meilleur moyen d'éloigner les individus de la cause défendue.

Seul l'EXEMPLE a une portée profonde et durable.

avatar Lopokova Lydia | 

@patrick86

Tu sais bien que je donne très souvent des exemples et des explications, mais un petit groupe ne veux surtout pas chercher à comprendre.

Ce n'est pas grave je n'écris pas pour eux.

Passer certaines limites de mauvaise foi, il ne reste plus grand chose à faire.

Il n'y a pas pire sourd que qui ne veut pas entendre.

Mais je ne me plein nullement des attaques d'une petite meute qui ne supporte pas d'être dérangé dans ses certitudes faciles :-)

avatar patrick86 | 

@Lopokova Lydia :

Je sais que ça peut paraître étrange, mais chacun est libre d'essayer de comprendre ce qu'il veux.

avatar Lopokova Lydia | 

@Patrick

Je te trouve un rien optimiste en evoquant des tentatives de compréhension.

Essayer de comprendre serait pour certains le risque de ne plus pouvoir se reposer sur leur confortables certitudes.

avatar byte_order | 

On ne peut passer son temps à systématiquement vouloir sortir de sa zone de confort.
La vie est déjà suffisamment complexe et difficile, pouvoir sortir de sa zone de confort en permanence est un luxe que peu peuvent s'offrir.

C'est pas par hasard si les révolutionnaires sont rarement issus de la couche laborieuse d'une population...

avatar melaure | 

Parce que essayer de faire prendre de la distance à des gens qui se comportent comme des membres d'une secte, c'est facile ???

Vous êtes trop ficelé dans le monde Apple pour pouvoir raisonner en comparant l'offre informatique, je vraiment désolé pour vous .. quelqu'un disait qu'on devrait avoir de la compassion (comme pour ces pauvres migrants), mais réveillez-vous vous êtes des consommateurs. Tout ce fatras de "com et pseudos valeurs" autour de la pomme, ce n'est qu'un tissu de conneries aujourd'hui ...

Moi je ne m'intéresse qu'au produit pour ce qu'il EST réellement et pas ce qu'il représente ou l'image qu'il peut donner de nous. Et Apple nous facilite le transit intestinal (pour rester poli, et je quand même suis loin d'être le seul à voir comment on est pigeonné) avec son matos limité et le fait qu'on a pas d'autres alternatives de constructeurs sous OSX !!! Voilà c'est dit !

Je ne suis pas mécontent qu'Apple soit toujours là, mais pas pour nous sortir des gammes qui se moquent de plus en plus du client. Ils ont besoin d'une bonne claque comme fin des années 90, ce qui a fait ensuite des années 2000 exceptionnelles ...

avatar patrick86 | 

"Parce que essayer de faire prendre de la distance à des gens qui se comportent comme des membres d'une secte, c'est facile ???"

La secte dont vous parlez n'existe quand dans votre imaginaire.
La schizophrénie se soigne, mais moi je ne peux rien pour vous. C'est un psychologue que vous devez consulter.

" Tout ce fatras de "com et pseudos valeurs" autour de la pomme, ce n'est qu'un tissu de conneries aujourd'hui ..."

Ni plus, ni moins qu'hier.

"Moi je ne m'intéresse qu'au produit pour ce qu'il EST réellement et pas ce qu'il représente ou l'image qu'il peut donner de nous."

J'ai un Mac parce qu'il est pour moi un bon outil qui fait EFFICACEMENT ce que je lui demande.

Nous ne nous comprenons pas sur ce point parce que nous n'avons pas les mêmes considérations.
Vous ne regardez que la technique pure ; je prend aussi en compte la conception, l'ergonomie, l'esthétique, le bruit, etc.

Je ne serais certainement pas client Apple si je ne n'achetais qu'une configuration technique. Je me monterais moi-même ou ferait monter du PC sur mesure.

Vous croyez que j'achète du Apple parce que leur bosse dit qu'ils veulent rendre le monde meilleur ? Soit. Si vous voulez. Vous êtes dans l'erreur, mais c'est vous que ça regarde.

--

Et je vais vous dire très honnêtement : que vous soyez d'accord ou non avec mes considérations sur l'outil informatique et mes choix de produits, je m'en cogne le coquillart avec une patte d'alligator femelle.

avatar feefee | 

@patrick86

"La secte dont vous parlez n'existe quand dans votre imaginaire.
La schizophrénie se soigne, mais moi je ne peux rien pour vous. C'est un psychologue que vous devez consulter."

ha ben non tu peux pas dire que LL qu'il insulte trop et faire pareil pareil avec melaure :-)
Mais je te suis à 100 % sur ce coup :-))
C'est pour çà que moi ca me gene pas que certains ici se fassent un peu bousculer quand ils racontent n’importe quoi , c'est trop facile sinon ..

Quant à dénoncer les posts de LL à Macg comme certains le font, juste pour faire taire des gens qui réfléchissent plus qu'eux, je trouve çà d'une stupidité , ca me dépasse.

Ca n'en gène pas beaucoup les insultes directes de fanboy ou d'abrutis lobotomisés juste pour des choix et après ça s'insurge contre des qualificatifs mérités sur des p^ropios débiles.

Non, se faire bousculer c'est la rancon de la bêtise, faut assumer.
Ici yen a trop qui balance des theories demagos sans aucune analyse et qui voudraient qu'on leur dise amen .
Et ca les emmerdes quand on les met le nez dans leur fiente .

Après faut quand même pas déconner, on parle de quoi là ? et surtout à qui ?
Qui à son vrai nom en pseudo , ca fait du tort à qui exactement ?
On est pas sur FB là tout est anonyme .
Tout çà c'est dans les nuages , des idées , des réflexions, faut assumer et accepter de se remettre en cause

Apres je te suis que vouloir répondre aux attaques pc'est usant et ne sert à rien , meme si je l'ai fait (beaucoup) , le fait encore (moins) et le ferai encore tout de même.

Et je regrette moi aussi certains contributeurs haïs par certain s ici juste parce qu'il défendaient Apple, c'est attristant cette vision binaire des choses.

avatar rikki finefleur | 

t@patrick
Tu sais patrick , le problème est simple.

Cette personne est incapable de parler sans être agressive et insultante.
Ce ne sont pas les fonds de sa pensée qui posent problème, . Il le droit d'avoir les idées comme tout à chacun. Bien qu'il croit que sa parole doit être universelle et s'imposer à tous (c'est dire le personnage).

Vous et moi et vous ne sommes pas forcément d'accord, mais au moins vous vous êtes d'un autre standing, respectueuse, que cette personne très mal élevée. Je ne vous ai jamais vu insulter quelqu'un magré des avis divergents.

La discussion est une richesse, lui ne voit que l'affairisme, et ce besoin vital de marcher sur les pieds des autres, et ce allant jusqu'à l'injure.

Sans respect , il n'y a pas de discussion. Et encore moins quelqu'un qui se réfugie derrière les injures et ses tentatives vaines de rabaisser les gens. C'est juste affligeant d'en arriver a de tels procédés.

Bonne journée à toi.

avatar feefee | 

@rikki finefleur

"Vous et moi et vous ne sommes pas forcément d'accord, mais au moins vous vous êtes d'un autre standing, respectueuse, que cette personne très mal élevée. Je ne vous ai jamais vu insulter quelqu'un magré des avis divergents."

Maiiiis bien sur que non , c'est faux :-)
Regarde la réponse de Patrick à Melaure :) et ca me derange pas plus que çà.

On a tous plus ou moins insulté ses détracteurs, face à la mauvaise fois , on en rajoute souvent.
C'est juste quye pour Patrick tu n'as jamais dépasser SES bornes.
Par contre tu dépasses souvent celles de LL.

Et le problème c'est qu'au lieu d’essayer d'écouter le principal ou de corriger certains propos, tu dévies , tu te focalises sur les soit disant insultes pour ne retenir que çà.
TU te focalises sur la personne et pas sur ce qu'il te dit.
TU imagines un personnage 100% mauvais et tu veux faire adhérer les autres à ta vision restrictive.
Tu veux absolument faire croire qu'il intervient sous différents pseudos , ca serait quoi le but ?
pas besoin de ca non ? C'est ridicule de remettre ca sur le tapis sans arret.
Comme pour éviter de discuter sur le fond .

avatar Un Type Vrai | 

"celui du Mac baisse très légèrement cette année, mais se maintient à 1 237 $ ;"

Donc le macbook est un four !
Ouf !

avatar Espcustom | 

Tous les ans les chiffres d'apple me font un peu halluciner. ca monte tous le temps et tous les ans (ou presque), jusqu'ou ca ira? car il faudra bien un moment que ca s'arrete.

en tout cas ils gèrent apple d'une main de maitre, enfin si tout ca si les chiffres sont propres, car les chiffres ca se manipulent. D'ailleurs rien sur la watch, c'est étonnant, ou bien c'est que ce n'est pas le succès annoncé..

Mais bon ces chiffres quasi irréalistes ne justifie pas non plus, les directions prisent sur certaines catégories de produits comme les derniers imacs.

avatar lmouillart | 

Excellents résultats.

Trimestre après trimestre on a confirmation que les tablettes ne seront pas un relai de croissance en cas de baisse des smartphones. Ce qui sera aussi probablement le cas de l'Apple Watch. Cependant l'iPhone se débrouille mieux que ce qui avait été prévu il y a quelques années, le marché est lui plus grand que prévu, et il existe une porosité plus importante que ce qui avait été envisagé entre iOS et Android, surtout au profit du premier.

On voit aussi que contrairement à ce qui est dit à propos des marges des produits, par les ayatollahs de la pomme, les marges sur les produits sont importantes (sur Macs et iPad) et colossales sur les iPhone. On soupçonne aussi contrairement à ce qui est rabâché que les 30% sur les services compensent plus que très largement les frais de fonctionnement et que donc là aussi les marges sont plus que très confortables.

Ce que l'on peut attendre pour l'année prochaine ? Une hausse des tarifs, qui à la vu des ventes semble encore pouvoir être augmenter sans que les ventes n'en pâtissent.

Ce que j'attends d'Apple ? Qu'elle redistribue plus à l'ensemble de l'industrie informatique ses avancés : sous forme de code libre (sachant qu'elle est elle même très grande utilisatrice de ll). Sous forme de standard plutôt que de solutions "à la Microsoft" et donc totalement propriétaire, par exemple Metal VS Vulkan.

avatar byte_order | 

"Cependant l'iPhone se débrouille mieux que ce qui avait été prévu il y a quelques années, le marché est lui plus grand que prévu,"

Probablement parce qu'il y pas que le marché qui est plus grand que prévu mais la taille de l'écran des iPhones qui est désormais plus grand que ce qu'ils avaient prévu et refusé initialement de dépasser.
:-)

"Par exemple Metal VS Vulkan."

Faut pas trop espérer d'Apple qu'elle pousse Vulkan, tout comme elle n'a jamais fait grand chose pour soutenir OpenGL en son temps.

Pas grave, le succès de Vulkan viendra de son universalité, tout comme OpenGL contre DirectX.
C'est le gros avantage contre le totalement propriétaire, depuis toujours.

avatar pa2gato | 

Les chiffres donnés sont ceux d'Apple. Il ne s'agit donc pas d'analyse financière mais de communication.

avatar Espcustom | 

ce serait bien de connaitre la répartition de la marge par produits. parce que c'est bien de parler de CA, mais bien insuffisant.

avec +60% de revenus générés par l'iphone, ce n'est pas très sain de dépendre autant sur une seule catégorie de produit. meme si apple a de quoi voir venir et n'est pas prete de céder du terrain sur le créneau la.

avatar menestrelo | 

C'est même ce qui inquiète les financiers Apple dépends trop de l'iPhone. Les ventes de mac de bureaux ne pas aussi mirobolantes. C’est vrai qu'a tous verrouiller et avoir le culot de vendre de la RAM soudé au prix de l'or ça un effet dévastateur sur la clientèle.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR