Les coulisses d'une démo d'app pendant un keynote d'Apple

Florian Innocente |

Avoir la chance de faire la démonstration de son app lors d'un keynote Apple est le résultat d'un processus d'élimination progressive, raconte Frédéric Filloux sur Monday Note. Les français de Stupeflix en ont fait l'heureuse expérience l'automne dernier, lors de la présentation du nouvel iPad Air.

Les deux fondateurs de cette société ont fait à cette occasion une petite démo de Replay [gratuit avec In-Apps], un outil qui automatise la réalisation d'un montage vidéo (lire Replay crée des films à partir de photos et vidéos). Nicolas Steegmans et Jean Patry avaient été contactés en septembre dernier alors qu'ils venaient de faire une démo de leur logiciel auprès de l'équipe parisienne d'Apple. 48h après avoir reçu un coup de fil d'invitation, ils s'envolaient pour Cupertino pour au moins 15 jours.

Les deux ingénieurs ont alors travaillé dans une salle discrète et sans fenêtres à la confection d'une démo basée sur leur app. Celle-ci — lancée fin 2013 — était le fruit d'un labeur de 18 mois pour adapter à iOS un moteur conçu initialement pour fonctionner en ligne et déléguer la partie calculs à des serveurs. Stupeflix permet de réaliser ces montages semi-automatiques depuis une interface web ou avec API mise à disposition de clients en entreprises. Gratuit en version de base, le service devient payant lorsqu'on veut utiliser toutes ses ressources.

Toujours accompagnés dans leurs mouvements sur le campus de Cupertino, les deux hommes ont fini par apprendre qu'Apple avait fait venir 12 équipes mais que quelques-unes seulement auraient la chance de monter sur scène. Pendant ces 15 jours, ils recevaient la visite de gens d'Apple de plus en plus haut placés. À chaque fois un signe qu'ils étaient toujours dans la course. Ils travaillaient également sur l'iPad qui allait être dévoilé, mais la tablette était masquée à l'intérieur de protections en caoutchouc destinées à cacher son gabarit exact.

Lorsque ce fut au tour de Phil Schiller de venir les voir, les deux français comprirent qu'ils étaient dans la short list, et que c'était gagné lorsqu'ils firent une démo à Tim Cook en personne. Les répétitions en vue du keynote pouvaient alors commencer.

La présentation se déroula quasiment sans anicroche, si ce n'est une faute d'orthographe dans l'une des scènes de la vidéo. On s'en souvient, Apple apporta dans un second temps une modification à la vidéo du keynote mise en ligne sur iTunes afin de gommer cette maladresse du correcteur orthographique d'iOS.

Stupeflix a sorti en début d'année un autre outil — Legend — pour créer en un tournemain des titres en Gif animés que l'on peut partager sur les réseaux sociaux (il existe une version spécifique pour Messenger) ou par chat. Il y a aussi Steady (1,99 €), une app grand public pour stabiliser l'image de vos vidéos ou faire des ralentis.


avatar whocancatchme | 

La petite pression quand tim cook vient voir l'appli

avatar MKO | 

C'est important la salle sans fenêtre ? Qu'est ce que cela vaut dire ? Manque d'espace ? Pour rester concentrer sur une seule chose ? Bref que de question sur cette phrase pas si anodine !!

avatar Piercy | 

@MKO :
Ça veut dire : Apple limite les fuites.

avatar Hideyasu | 

Article intéressant, ça doit faire drôle pour les gens en concurrence ^^

avatar DG33 | 

@Hideyasu :
Ça m'étonnerait qu'ils se croisent d'ailleurs...

avatar Giru | 

Il y en a quelques uns qui repartent bien déçus... Ces 15 jours passés chez Apple doivent être très difficiles à vivre en tout cas. Et en plus si tu y survis, c'est pour te retrouver sur scène devant des millions de gens :-) Bravo à cette équipe.

avatar Oliviou | 

Ce serait intéressant de savoir si leur présence à la Keynote a eu un impact visible sur les ventes. L'App était-elle déjà disponible avant ou l'ont-ils sorti pour accompagner le nouvel iPad?

CONNEXION UTILISATEUR