Scott Forstall au silence à cause de l'Apple Watch ?

Mickaël Bazoge |

Que devient Scott Forstall ? L'ancien responsable d'iOS, forcé de démissionner d'Apple en octobre 2012 en raison de la Bérézina de Plans, n'a plus refait surface dans l'actualité depuis, si ce n'est par le biais de rumeurs (beaucoup de voyages en Italie et en Afrique du Sud). En octobre 2013, on s'était laissé dire que Forstall allait retrouver sous peu sa liberté de parole… Las, on reste toujours sans nouvelles du vice président déchu. En janvier de cette année, une photo de l'ex dirigeant faisait une apparition surprise et non désirée sur une publicité pour une école de New York. Visiblement, le graphiste avait pioché une image au hasard dans Google.

Neil Cybart, un analyste spécialisé dans les nouvelles technologies, donne un éclairage financier intéressant sur ce silence forcé, sans malheureusement l'étayer avec des informations précises. Néanmoins, son hypothèse tient la route. En 2011, Scott Forstall (comme d'autres dirigeants d'Apple) recevait un lot d'actions bloquées valant à l'époque 60 millions de dollars. Ce paquet ne pouvait être revendu sur le marché qu'en 2016. Or, en mai 2012, il décide de vendre 95% de ses actions, ce qui avait fait ciller les observateurs et les analystes à l'époque. Forstall avait-il alors connaissance que quelque chose clochait du côté d'iOS 6 et surtout, de l'application Plans ?

Cybart pense que le grand manitou d'iOS sentait que Tim Cook avait l'intention de redistribuer les cartes d'Apple en faveur de Jony Ive, Craig Federighi, et d'autres dirigeants haut placés de l'entreprise plus à même de la jouer collectif. Forstall n'était pas forcément en odeur de sainteté avec plusieurs des vice présidents de l'époque, comme Bob Mansfield ou Tony Fadell. Des relations houleuses, puis une mise à l'écart : tout cela aurait pu le pousser à parler… Mais il n'est pas impossible qu'Apple ait trouvé le moyen d'acheter le silence de Forstall, pour au moins une bonne raison : il a été impliqué dans les prémices du développement de l'Apple Watch.

En 2007, la dream team de Steve Jobs : de gauche à droite, Phil Schiller, Tony Fadell, Jony Ive, Scott Forstall, Eddy Cue. Crédit Jonathan Sprague, Redux.

Jony Ive et Tim Cook ont eu l'occasion de dire à une ou deux occasions que la conception de la montre connectée avait débuté il y a trois ans, soit dès 2011. Le marché des bracelets pour l'iPod nano 6G (au format « carré ») aurait convaincu le constructeur de se lancer dans le secteur des objets électroniques vestimentaires, estime Cybart. Et il aurait été dans l'intérêt d'Apple d'empêcher son ex VP de retrouver la parole. C'est pourquoi le constructeur a pu négocier des indemnités de licenciement suffisamment généreuses pour maintenir au silence Forstall, d'un montant qui couvrirait une grande partie des actions bloquées accordées en 2011 et qu'il n'a pas pu encaisser.

Maintenant que l'Apple Watch a été présentée et que son lancement est programmé pour le début de l'année prochaine, va t-on entendre de nouveau parler (de) Scott Forstall ? Qu'on apprécie ou pas son travail ou sa personnalité, celui qui a été vu un temps comme le successeur potentiel de Steve Jobs à la tête d'Apple a certainement des choses très intéressantes à raconter sur son ancien employeur.

avatar Applesoft | 

Cela sent la clause de non-concurrence de 3 ans pour Forstall. Pour des gens de son niveau, c'est très courant.

Pour ma part, je regrette son départ. Je comprends toutes les raisons qui ont poussé Cook à le dégager mais la conséquence en est l'abandon total du skeuomorphisme et l'avènement du total flat design. Et je trouve ça bien dommage ... Apple continue de sortir des très beaux produits tant en hardware qu'en software mais j'eus préféré un flat design avec encore un peu de skeuomorphisme pour continuer à rendre l'interface plus "humaine". C'est quand même ça l'histoire d'Apple : de la technologie intuitive et humaine, et le skeuomorphisme cher à Jobs en faisait partie.

Depuis le départ de Fostall, iOS et OS X se sont rapprochés du design Google qui reste très "geek", "power user" dans l'esprit. Il y avait une place intéressante à prendre en gardant le skeuomorphisme sans se renier sur le flat design.

avatar heret | 

L'abandon du skeuomorphisme, c'est pas plus mal. Ce n'est pas en singeant la réalité qu'on fait les applis les plus efficaces. Le flat design est critiquable parce qu'il est idiot de se priver de possibilités graphiques et de revenir à un simplisme abandonné depuis longtemps. D'un autre côte, c'est l’œuvre d'un designer, pas d'un ergonome.

A part ça, mais que devient Scott Forstall ? J'ai envie de dire que la réponse est dans le nom du monsieur.

avatar Almux | 

N'empêche: je le regrette, moi, ce Scott. Le skeuomorphisme n'ajoutait rien à "l'efficacité technique", mais il donnait efficacement une atmosphère bien plus chaleureuse et humaine à OSX.
La froideur efficace de Ive me pique les yeux.

avatar oomu | 

je suis d'accord avec le propos.

En virant avec radicalisme tout "skeuomorphisme", Apple a viré une bonne part de ce qui faisait l'intuitivité de iOS (un exemple flagrant : l'écran d'accueil de iOS avec la tirette)

On pouvait "moderniser" l'interface de iOS et Os X, lui faire la "vibrance", la transparence, le "plat" etc, sans nécessaire virer tout ce qui permettait de comprendre l'interface du premier coup d'oeil.

Les boutons sont un autre GROS exemple.

Je me suis longuement exprimé sur ce sujet. Je pense encore de même (même si Os X Yosemite est resté de bon goût)

-
Après, c'est surement qu'un préjugé construit sur le "roman" que les médias ont construit (peut être avec raison, ou non) mais effectivement la personnalité supposée conflictuelle et franc tireur de Forstall me rassurait.

C'était peut être pénible à vivre, je dis pas (les millions et les intéressements pour les principaux ingénieurs étaient là pour aider à supporter) mais Steve Jobs était notoirement pire et c'est cela qui poussait l'entreprise dans ses derniers retranchements.

Rien ne me permet de dire (ni je le pense) que l'absence de Forstall a changé quoi que ce soit dans la qualité d'Apple, mais, je répète, il me rassurait: c'était bon, y avait encore un gros chieur dans la place pour tirailler de l'intérieur :)

avatar Manu | 

Le flat design ressemble plus à ce qu'Apple a fait au lancement du Mac (voir les icônes du Mac 1). Le skeuomorphisme était plutôt très utilisé par NeXT dont les dossiers étaient symbolisés par des sacoches qui se déteignaient avec l'age du dossier et qui grossissaient avec le contenu. La poubelle était symbolisée par un recycleur. Ce qui a de bien avec le flat c'est qu'il pousse à la reflexion et à un peu plus d'imagination.

avatar anon8029 | 

"Hé Phil ! Pas mal ta minijupe !"

avatar anon8029 | 

doublon

avatar RBC | 

AppleSoft : le Skeuomorphisme c'est le passé !!!
Il suffit de comparer un iPhone en IOS 6 avec un en IOS 7 ou 8 pour le comprendre...
Bien sur il restera toujours des irréductibles comme vous qui voudraient toujours que les choses ne changent jamais et qui ont du mal pour s'adapter aux nouvelles mais il faut vivre avec son temps.

avatar Applesoft | 

@RBC :

Ouais point de vue personnel :)
J'ai aucun mal à m'habituer au flat design donc je ne suis pas non plus vieux reac "c'était mieux avant". :)

C'est toujours la même chose : quand iOS 7 est sorti, bcp de gens ont râlé, les mêmes qui aujourd'hui plébiscitent ce même soft !

Je comprends le flat design et ce qu'il apporte. Seulement, certains choix du total abandon du skeuomorphisme et d'autres choix esthétiques me paraissent discutables (d'ailleurs, je note depuis des petits retours en arrières, ouf) ... Mais on peut pas expliquer ça sur un forum. En gros, certains choix ont été faits au nom de concepts esthétiques poussés au bout ... Au détriment quelquefois de l'ergonomie :( Ce sur quoi Jobs transigeait moins car l'approche était aussi très personnelle et intuitive : il était capable de temps à autre de laisser de côté les "concepts".

Maintenant, je suis content d'iOS 7 et 8 dans l'ensemble. Mais ça aurait pu être mieux ! :) Merde, on parle d'Apple non ? :)

avatar oomu | 

"Bien sur il restera toujours des irréductibles comme vous qui voudraient toujours que les choses ne changent jamais et qui ont du mal pour s'adapter aux nouvelles mais il faut vivre avec son temps."

c'est un faux argument à envoyer aux gens qui ont potentiellement connu DOS, Windows 3/95/ME (!), Os 7, Copland, qui ont bouffé Aqua et l'Unixisation de Os x puis ont sauté de l'ipod à l'iphone

On a connu le tout clavier, la souris et le tactile.

J'ai autant accepté le "flat design avant l'heure parce que nos machines étaient pourries" de UNIX X11/Motif/CDE des années 80/90s que le tout joyeux coloré bonbons des début 2000s ou les fenêtres tournoyantes à tête d'alien des "expérimentations" (hum!) Linux.

Non, ce n'est PAS le "conformisme" qui me fait parler, mais tout l'inverse: la Passion, le Progrès, le COEUR.

Je vis avec Mon Temps, mais est ce que Notre Temps vit avec nous ? (hu.. sujet de philo, zou, vous avez 4h)

avatar Almux | 

On aimerait surtout que les choses changent en MIEUX!
La platitude n'apporte RIEN de mieux, au contraire, c'est un triste retour en arrière!

avatar Vanton | 

@RBC :
Quand on voit ce qu'on a construit dans les années 50/60 avec ce genre de discours...

avatar Ast2001 | 

Je n'ai pas compris le pourquoi de cette partie de l'article: "Et il aurait été dans l'intérêt d'Apple d'empêcher son ex VP de retrouver la parole."

Forstall, cela serait sympa de savoir ce qu'il pense de ce qu'est devenu iOS...

avatar demenla971 | 

Ce type est brillant, je pense que Tim aurait dû créer une section projets spéciaux, afin que Fortsall amène tout son génie à Apple.

avatar Ast2001 | 

J'ai toujours pensé que le travail de Forstall et de ses équipes sur iOS a été _le_ travail qui a permis à l'iPhone de rencontrer le succès planétaire qu'on lui connait. C'est je le pense iOS qui a scotché tout le monde. Et je n'ai jamais compris pourquoi Cook s'est séparé d'un type comme lui (il avait une réputation de tyran voire pire ceci dit :-) ) surtout s'agissant de Plans.

avatar patrick86 | 

"je pense que Tim aurait dû créer une section projets spéciaux"

Elle existe déjà et est dirigée par Paul Deneve.

avatar Doctomac | 

"L'ancien responsable d'iOS, forcé de démissionner d'Apple en octobre 2012 en raison de la Bérézina de Plans"

Vous savez que cette affirmation récurrente sur ce site est au minimum erronée voir fausse.

avatar XiliX | 

@Doctomac

Vous savez que cette affirmation récurrente sur ce site est au minimum erronée voir fausse.

Je suppose que tu as l'information exacte ??? il faudra nous le dire dans ce cas

avatar oomu | 

c'est à dire que MacG elle même a plusieurs fois décrit dans des articles que c'est d'avantage la personnalité conflictuelle et l'envie de réorganiser l'entreprise pour que ça collabore différemment qui l'aurait poussé vers la sortie.

après hein...

avatar Doctomac | 

Limiter le départ de Forstall à la simple débâcle (médiatique) de Plan est faire un raccourci très rapide sur les dessous de l'histoire.

Soyons factuel, Forstall a été l'architecte de Aqua et globalement de Mac OS X avec le succès que l'on connaît. Forstall a été l'architecte de iOS, innovation majeure dans l'OS embarqué des smartphones qui a largement contribué au succès de l'iPhone. Forstall a été l'architecte de l'AppStore avec le succès que l'on connait. Sans oublier son implication dans d'autres projets à succès comme Safari.

Avec tout ça, on est entrain de m'expliquer qu'il a été débarqué simplement à cause de Plan ? Non ce n'est pas sérieux !

Justement les dessous de l'histoire ont révélés que Forstall était en conflits avec le reste de l'équipe dirigeante (notamment Ive) et ces conflits se sont fortement amplifiés à la mort de Jobs.

Au choix de garder Ive ou Forstall, Tim Cook a décidé d'écarter le caractère conflictuel, le PDG d'Apple préférant le maintien d'une équipe pleinement soudée.

avatar finaleSportivo | 

@Doctomac :
Donc toi t'étais pour garder Nasri en EdF ??!

avatar Doctomac | 

@finaleSportivo,

???

avatar philoo34 | 

@Doctomac :

"@finaleSportivo,

???"

Laisse tomber c'est une borne ... :-)

avatar hugome | 

@Doctomac :
N'importe quoi. L'architecte d'OS X c'est Tevanian.

avatar Doctomac | 

@hugomen,

Un des architectes. Certes Tevanian dirigeait le développement de Mac OS X (avant qu'il soit remplacé par Forstall à son départ) mais Forstall a été aussi un pilier du développement de Mac OS X avec notamment une part importante dans la conception de Aqua.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR