« i », la web série qui croque les Apple Store

Stéphane Moussie |
  • Pourquoi sur mes deux haut-parleurs, il n'y en a qu'un qui sort du son ?
  • Ça c'est un haut-parleur, ça c'est un micro.

Les employés des Apple Store en voient de toutes les couleurs quotidiennement. Clients désagréables, attachants, pressés... i, comme la lettre caractéristique des produits Apple, est une nouvelle web série humoristique qui présente la vie d'un Apple Store de l'autre côté de Genius Bar.

Celui qui joue la bonne pomme derrière le comptoir, c'est Mehdi-Julien Foudil, qui est aussi à la réalisation et à l'écriture. Et pour cause : il a travaillé pendant deux ans comme Créatif dans un Apple Store. Le Créatif s'occupe notamment des One to One, les formations personnalisées à 99 € par an, et des ateliers. Un terreau fertile pour de drôles d'anecdotes.

« C'est un boulot qui m'a énormément apporté », explique-t-il à MacGeneration. Son poste lui a permis d'améliorer son élocution, lui qui parlait comme les « lascars » du quartier de la Duchère à Lyon où il a grandi. Des lascars dont il se moque gentiment dans le deuxième épisode.

- Vas-y entre nous, fais pas ta pince, cousin, solidarité. - Cousin... mais tu sais combien j'en ai de cousins depuis que je travaille ici ?

Mehdi-Julien, « un prénom composé retenu facilement par les clients », souligne aussi l'environnement professionnel très riche. Comme lui qui a réalisé un premier court métrage en 2011, ses collègues sont des passionnés de vidéo, photo, son... Un endroit idéal, selon lui, pour nouer des contacts avec d'autres artistes en herbe.

Son travail lui a aussi appris à gérer les conflits et les situations imprévues. « C'est cette universalité d'événements et de personnes que j'ai voulu exploiter dans la web série », indique-t-il. Les sketchs mettent ainsi en scène une ribambelle de personnages contrastés et stéréotypés — les lascars, la vieille dame, le père de famille, le gay, les jumelles...

Pour des raisons budgétaires, Mehdi-Julien n'a pas fait appel à des acteurs professionnels. Il est allé chercher les 33 comédiens dans son entourage, mais aussi parmi d'anciens clients avec qui il est resté en contact. C'est le cas de Mireille, la senior qui a un rôle récurrent. Après quelques hésitations, Mireille a accepté de participer au projet. Sans aucune expérience de tournage, il a fallu qu'elle porte sa paire de lunettes de soleil pour cacher son regard fuyant.

Le jeune réalisateur reconnait que le jeu des acteurs est parfois approximatif et concède aussi un problème de rythme. Mais il est très satisfait d'avoir réussi à tourner les 12 épisodes de i en 6 jours. L'équipe technique a compté 27 personnes au total. La post-production, réalisée essentiellement avec des logiciels Apple (Final Cut Pro 7, Color...), a nécessité deux mois de travail.

Il espère se servir de sa web série comme d'un tremplin pour réaliser de nouveaux projets, dont un long métrage. i n'est peut-être pas terminée pour autant. Mehdi-Julien est allé frapper aux portes des chaînes de télévision pour leur vendre son concept. France Televisions et Canal+ se sont montrés intéressées, une chance pour cette création qui est née d'un concours de circonstances inattendues.

Alors qu'il entretenait des rapports compliqués avec son manager, quand un client lui a proposé de financer sa web série, Mehdi-Julien a saisi sa chance au vol. Il a démissionné de l'Apple Store et s'est lancé dans le projet i. Un événement mis en images dans l'avant-dernier épisode de la série. « Le but n'est pas de dénigrer Apple ni ses produits », assure-t-il. Il juge d'ailleurs que l'univers qu'il dépeint « n'est pas vraiment spécifique à Apple, ça peut s'appliquer à n'importe quel service après-vente high-tech. »

Les problèmes techniques ne constituent pas toujours le noeud du sketch. Ils ne sont parfois qu'un prétexte pour amener une prise de position, comme c'est le cas avec la saynète sur la femme en burqa.

Mehdi-Julien affirme avoir eu des bons retours de ses anciens collègues et même de managers. Certains d'entre eux se sont reconnus dans ces sketchs inspirés de faits réels.

Un nouvel épisode de i est diffusé tous les mardis, jeudis et dimanches sur les principales plateformes de vidéo, dont YouTube, jusqu'au 21 décembre. Il ne reste plus qu'à commercialiser i sur iTunes et la boucle sera bouclée.

avatar Ben_75 | 

@Weetabix40 :
'C'est moi ou c'est très border line ?

L'idée est sympa mais je n'accroche pas... désolé :/'

Pareil, je trouve le concept sympa mais ça manque de "punch"

avatar bigham | 

Au niveau prise de vues, c'est bien mais au niveau jeu d'acteur, c'est de la tele-novelas sous anxiolytiques.

avatar R1x_Fr1x | 

Ok donc les jeunes d'origines maghrébine parlent mal, les musulmans voleurs et impolis et la famille de blancs s'excusent et partent poliment. Ok. Bon. C'est censé être drôle. Voilà un exemple de la balanisation de l'islamophobie. J'aime pas. Avis perso.

avatar Wolf | 

Ca va être dur de taxer d'islamophobie un type légèrement basané qui fait des blagues sur une burqua légèrement franchouillarde …

avatar macouillelafripouille | 

Islamophobe un type qui est musulman? Décidément la gauche bien pensante est vraiment gerbante!

avatar iHuman | 

+1000... pensée unique Américaine...brrrr ça fait froid dans le dos

avatar valou3380 | 

Je veux bien soutenir les nouveaux talents mais là l'humour est carrément basique voire nul ...
La scène de la burqa est carrément caricaturale et insultante

avatar Wolf | 

"La scène de la burqa est carrément caricaturale et insultante" dit le type au Pseudo Walou ;)

avatar valou3380 | 

La première fois qu'on me la fait celle là :p Pourtant je suis loin d'être musulman

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

Oulala. Vous avez du mal avec le 2nd degré.
Apprenez à prendre du recul, ça vous fera du bien. De plus, il est bien précisé que ce ne sont pas des acteurs professionnels.

Personnellement, j'ai trouvé ces sketchs excellents. J'attends les suivants avec impatience et je lui souhaite bien du succès.

avatar nayals | 

'Mehdi-Julien n'a pas fait appel à des acteurs professionnels'

Oui, et ça se sens. Être comédien ne s'improvise pas visiblement, à moins d'avoir vraiment du talent, et ça sens l'amateurisme dès les premières secondes. Ça peut se comprendre, mais c'est pas très naturel tout ça et donc j'aime bof bof.

avatar macbookeur75 | 

"tu me faisais moins chier quand tu t'appelais Clémentine Morel" :D

avatar 2505 | 

@macbookeur75
+1

avatar John McClane | 

Concept intéressant, mais... ça n'est pas drôle !

avatar Floklein | 

Il y a de très bonnes vannes dans le sketch de la burqa ! Après faut vraiment qu'ils arrêtent l'humour pipi-caca, c'est très lourd celui avec les enfants.. Sinon le jeu d'acteur ils vont l'acquérir ce n'est pas un problème sur le long terme. Allez, je vais m'abonner !

avatar John McClane | 

Bon finalement je reviens un peu sur ce que j'ai dit, quand je disais que ça n'est pas drôle: j'ai bien aimé le sketch sur la burqa, et j'ai trouvé intéressante l'idée que le mari soit manipulé par sa femme voilée. Ça bouscule les choses, ça fait réfléchir, et c'est pas mal.

avatar YuYu | 

Pour ma part j'aime beaucoup cette nouvelle série (je regrette même qu'il n'y en ai que 12 !)
Bravo donc à Mehdi-Julien pour ces très bons moments !

avatar masterkillcat | 

heu c'est moi ou c'est des blagues réchauffées et en plus c'est mal joué?
Dommage ça aurait pu être marrant.

avatar Giru | 

Dommage que ça ne soit ni drôle, ni bien joué et encore moins bien réalisé.

L'idée a du potentiel pourtant.

avatar NAVY7GAS | 

i-légal trop de la balle

avatar Thomas123 | 

Original, amusant, décalé et pas si amateur que cela.
Evidement c'est "politiquement incorrect" alors tout le monde ne va pas aimer.
Je m'abonne et partage.

avatar Giru | 

Politiquement incorrect? Les gens sont vite choqués... J'aurais plutôt dit que c'est assez consensuel et cliché et c'est bien le problème.

avatar Thomas123 | 

Il suffit de lire les réactions ci-dessus pour se convaincre du contraire

avatar pokpok33 | 

Tout simplement énorme.

avatar pi-xel | 

je trouve les critiques bien sévères...la critique est facile mais l'art est difficile!!
Si on considère que la majorité des acteurs sont de parfaits amateurs, que le réalisateur est à la fois scénariste et acteur ...je trouve que le résultat assez bluffant. cette jeune production française n'aspire qu'a divertir et en ce sens elle ne démérite pas. soutenons les jeunes créateurs! moi j'aime l'humour et le second degré (faut-il encore en avoir )

Pages

CONNEXION UTILISATEUR