L'EPEAT répond aux critiques sur le label "gold" du MacBook Pro Retina

Florian Innocente |
L'EPEAT, cette organisation qui mesure l'impact environnemental des produits électroniques, avait accordé son feu vert à une poignée de portables, dont le MacBook Air et surtout le MacBook Pro Retina. Greenpeace s'en était étonné, et l'attribution du label Gold au Retina a fait également bondir Kyle Wiens.

Ce dernier est le cofondateur d'iFixit. On connaît ce site pour ces démontages des derniers produits d'Apple ou d'autres marques, mais iFixit s'est également lancé dans une croisade, au travers d'une base de connaissances, pour donner aux gens les moyens de réparer eux-mêmes des appareils défectueux et éviter de les jeter.

Kyle Wiens, donc, s'est étranglé en lisant que le MacBook Pro Retina avait été validé d'un label "Or" pour sa capacité à être démonté. Dans un éditorial chez Wired, il parle de greenwashing au profit de cette machine et, par cette décision, d'une « dilution alarmante » des objectifs de l'EPEAT (Electronic Product Environmental Assessment Tool, lire aussi L'EPEAT renforce sa surveillance des ordinateurs ultra-fins pour le fonctionnement de cet organisme).



Ce nouveau portable avait reçu la pire des notes d'iFixit (1/10) à l'issue de son démontage pour sa (non) facilité de réparation. RAM soudée, format des vis spécifiques (pentalobe), forme particulière du connecteur de la barrette SSD et surtout une très solide fixation de la batterie à la coque à grand renfort de colle. L'équipe d'iFixit aurait passé 1h sur ce seul élément pour arriver à le démonter sans percer la batterie.



Wiens rappelle les trois points qui avaient fait débat pour valider le Retina : que la machine puisse être mise à jour avec des outils communs et disponibles ; que le châssis puisse être ôté par une seule personne avec des outils tout aussi communs, idem pour les disques durs, module DVD, RAM et cartes ; que des cartes de certaines dimensions, batteries et composants pouvant contenir des substances dangereuses ou polluantes puissent être identifiées et retirées simplement et sans risque.

A priori le MacBook Pro Retina ne remplit pas ces critères, loin s'en faut. L'EPEAT a donc demandé au Comité de Vérification des Produits de préciser ces critères. Avec au final des réponses qui n'ont pas calmé Kyle Wiens.

Ainsi, la capacité de mise à jour peut être validée si la machine donne accès à un port d'extension. L'accès à des outils de démontage "communs" doit être possible pour tout individu ou entreprise auprès de boutiques ouvertes à tous. Pas de réponse en revanche sur le troisième point.

Pour Kyle Wiens, ces critères ne sont pas assez stricts et potentiellement, peuvent s'appliquer à n'importe quel portable du marché. En particulier sur la présence d'un connecteur d'extension (un banal port USB par exemple peut suffire). Pour lui, l'iPad à la limite peut passer le test grâce à son connecteur Dock et malgré sa faible réparabilité.

Il fustige aussi la réponse sur les outils "communs" aisément accessibles. Selon lui, tout le monde n'en est pas nécessairement équipé et la disponibilité chez Amazon de tournevis pentalobe ne suffit pas en soi. Il rappelle toutefois que les critères de l'EPEAT évaluent la capacité de recyclage et non de réparation d'un matériel.

Il s'étonne après de l'absence de réponse plus détaillée sur le démontage de manière sûre et aisée des éléments potentiellement toxiques. Enfin, si l'EPEAT effectue ses démontages avec les consignes et documents fournis par les fabricants, le quidam moyen n'y a pas accès et rien ni personne ne l'oblige à le faire.

Le responsable d'iFixit, qui a participé à un comité de définition d'un standard pour l'EPEAT, juge également que les industriels et représentants de l'industrie chimique - disposent d'un droit de vote trop important (61%), face aux organismes environnementaux (23%) et au gouvernement (16%). Il en appelle donc à un changement rapide dans les définitions de l'EPEAT « Sinon il ne faudra pas longtemps avant que chaque fabricant ne colle ses batteries, devenant incapable de résister à l'épreuve du temps ».

EPEAT

L'organisation n'a pas tardé à répondre au feu croisé des critiques. D'ailleurs, il faut dire qu'iFixit a aussi comme activité la vente de kits de réparation. A ce titre, des machines comme le MacBook Pro Retina sont mauvaises pour les affaires. Il n'est pas non plus à exclure que des composants de remplacement, comme la barrette SSD, arrivent sur le marché, le MacBook Pro Retina est encore tout jeune.

Sur le fait qu'un simple port d'extension (USB ou FireWire) suffise pour dire qu'une machine peut être mise à jour, l'EPEAT explique qu'elle ne fait qu'appliquer à la lettre les termes du standard. Dès l'instant où l'appareil répond à ce qui a été édicté, elle n'a aucune autorité pour subitement recaler ces produits.

À propos de la capacité à être démonté, l'EPEAT, comme l'avait admis Kyle Wiens, s'intéresse à la fin de vie du produit et aux moyens de le recycler, pas de le réparer ou de le reconditionner en vue de sa revente. Ce qui implique une approche différente dans la manière de procéder pour séparer toutes les pièces et dans la liberté du choix des outils.

De même, le standard n'oblige ni ne conseille sur les méthodes d'assemblage des matériels, il convient simplement que les produits puissent être aisément démontés pour leur recyclage. Chose qu'a validée le laboratoire commissionné par l'EPEAT pour les derniers portables d'Apple et les Ultrabook d'autres fabricants.

Mais plutôt que de répondre point par point, par exemple sur la constitution de ses comités, l'EPEAT entend rappeler qu'elle a poussé les industriels à évoluer dans leur approche des questions environnementales lors de la conception de leurs produits. Ce qui ne veut pas dire que les critères établis soient immuables. L'EPEAT répond que des standards pour d'autres équipements que l'informatique ont été publiés mi-octobre, et que certains des éléments les définissant vont être utilisés pour revoir la norme PC/Display destinée aux ordinateurs et moniteurs.

Sur le même sujet :
- L'EPEAT renforce sa surveillance des ordinateurs ultra-fins
- MacBook Air rime avec vert
- iFixit démonte le MacBook Pro Retina
avatar bugman | 
"Greenpeace s'en était étonné" C'est juste qu'il est EPEATé.
avatar iQuest | 
C'est vrai qu'il y a une marge entre démonter pour recycler et démonter pour réparer....
avatar Titi37460 | 
Pour moi un produit respectant réellement l'environnement doit avoir ces 2 caractéristiques
avatar Kinky | 
L'EPEAT a perdu en crédibilité en donnant le label "gold" à un MBP Retina manifestement aux antipodes des critères écologiques, la faute était tellement énorme que ça ne pouvait pas passer : composants collés (en particulier la batterie), machine ultra fermée, difficilement upgradable et réparable sur presque tous les points (poussant vers un renouvellement pourtant évitable, avec un impact écologique désastreux). Pas de filière de recyclage pour ce type de machines qui ne peuvent être recyclées de manière conventionnelle et demanderaient la création de structures spécifiques au niveau mondial, inapplicables, coûteuses, qui ne verront jamais le jour. Concept du tout jetable, malgré un prix élevé. Le revirement de l'EPEAT concernant le MBP Retina à fait désordre, pour ne pas dire tache. Les lobbies sont passés par là. Du greenwashing à la solde des entreprises les plus puissantes et polluantes (rien de nouveau). Ils ont réussi sur un point : décrédibiliser complètement l'EPEAT dont la certification ne vaut désormais plus un clou, au même titre que des labels commerciaux bidons du type "Produit de l'année" ou "Élu par des consommateurs"... À quand le label "gold" pour la centrale de Fukushima ? Pour remettre de l'ordre dans tout ça deux possibilités : • Soit Apple rentre discrètement dans le rang et corrige les défauts de ses ordinateurs, en particulier le MBP Retina qui est une des machines les plus irrecyclable et anti-écolo qui soit (remplacement de la colle par une autre solution, upgrade facilité...). Ceci dit c'est mal barré, et ça risque d'être encore pire pour le prochain iMac tel qu'il a été évoqué pour le moment... • Soit la mise au ban de l'EPEAT à la solde des industriels qui lui ont fait perdre toute légitimité (c'était probablement le but), avec une remise en question ou une redéfinition des critères de l'EPEAT, voir au pire, la désignation de nouvelles instances.
avatar Abaxil | 
A lire cet article, on se rend compte que le gars, peut-être, d'iFix, ne parle pas de l'écologie dans sa globalité, mais de son business. La réparation n'est pas le recyclage. Ensuite il faut savoir si le portable est réparable ou non, deuxième point important pour éviter les appareils kleenex. Soit c'est oui, alors le gars d'iFix ne prêche que pour sa paroisse sous couvert d'écologie, soit c'est non et il a ,n partie raison. L'argument du pentalobe est assez imbécile s'il se trouve dans le commerce. C'est comme dire que si on n'a pas acheté au départ une clé de 12 on ne peut réparer un appareil qui la nécessite. Vu le nombre de portables vendus il est évident qu'un réparateur peut s'offrir cet outil. C'est un non argument ou un argument de très mauvaise foi. Ce tournevis vaut 2,99 € ici http://www.amazon.fr/Tournevis-pentalobe-précision-taille-iPhone/dp/B004QKNOXU et il ne semble pas protégé par le secret défense ni un milliers de brevets. C'est assez honteux comme argument, qui du reste a si longtemps circulé comme s'il était impossible de fabriquer ce genre de tournevis vu le nombre de produits vendus, cette protection (soi disante contre le démontage par des tiers) est une ânerie de première ! La question du coût de réparation est un autre problème.
avatar ericaqc | 
@bugman Très bonne! :)
avatar pacou | 
Toute réaction étant orienté en fonction de ses intérêts propres, directs ou indirects, consciemment ou non, ifixit n'est pas plus crédible qu'un autre dans le domaine du green. Tous ces standards, c'est juste du business, en vérité.
avatar Stardustxxx | 
@ pacou Je ne crois pas que iFixit soit dans le domaine du green comme tu dit... Il est plutot dans le domaine de la reparabilité, qui rejoint sur certains point le domaine du green comme tu dit...
avatar NoxDiurna | 
Mais quand la batterie lâche au bout d'un an, on est obligé de jeter dans la poubelle un MBPR à 2500EUR?
avatar Aphelion | 
@ NoxDiurma Quand tu achètes un MBPR à 2500€, t'es plus à 200€ prêt pour prendre l'extension de garantie je crois.
avatar RickDeckard | 
"L'argument du pentalobe est assez imbécile s'il se trouve dans le commerce." Le pentalobe est utilisé par Apple et uniquement par Apple. Vivement un set différent pour démonter un Sony, un autre pour HP, encore un autre pour Dell et puis un autre pour démonter son ampli Yamaha et sa télé Samsung. Un set de tournevis par marque, le bonheur absolu. C'est pas grave tant qu'on peut les trouver dans le commerce, hein ? Apple est une boite d'électronique grand public, pas Airbus ou la NASA, ils ont l'air de l'oublier. Et soit dit en passant, iFixIt vends des kit de démontage donc l'argument business a bon dos.
avatar Abaxil | 
le tournevis pentalobe coûte 3 € ! et les vis sont diffusées des centaines de millions d'exemplaires ce qui en fait un standard ne vous déplaise et si un magasin de réparation ne peut pas investir 3 € pour se le fournir il ne peut même pas songer à s'installer. Oui dire que les vis pentalobe sont un obstacle à la réparation et pour bloquer le démontage des produits Apple est d'une bêtise sans nom. Si ces vis étaient protégées par milles brevets et qu'il faille des outils à 200 0000 euros ont pourrait dire qu'effectivement Apple protège ses appareils de façon insupportable. Dans ce cas c'est dire tout simplement n'importe quoi.
avatar Abaxil | 
Et voilà ici un kit pour 32 vis à 4,9 € une fortune colossale ! http://www.francedigitaltronic.com/outillage/433-3g-3gs-kit-complet-de-32-vis-pour-iphone-3g-3gs-set-vis-reparation-iphone-001610000008.html et là un kit complet pour 6,90 € http://www.francedigitaltronic.com/outillage/449-set-8-outils-pour-reparation-iphone-4.html Ainsi un réparateur aura besoin d'une dizaine d'euros pour s'installer. Un investissement qui doit au moins demande l'aide de la BCE ! Tout ceci est parti d'articles imbéciles de la presse à courte vue qui disaient que cette vis étant nouvelle il serait très difficile et très coûteux de se procurer des outils ! à moins de 7 € un kit complet trouvable partout et par Amazon pour le tournevis on se rend compte de la chèreté et de la rareté du truc. Quelle clairvoyance ! Comme si les industriels n'y voyaient pas au contraire une belle opportunité de vendre des kits et des solutions !
avatar Abaxil | 
@Kinky Au moins voilà un avis tranché et complètement foireux. Tout d'abord il a donné un label en fonction de critères qu'il a respecté. Et d'une. Et de deux le fait qu'il y ait des évolution n'a jamais rendu obsolète un produit, si ce n'est dans l'esprit des khmers verts ou dans celui des consuméristes. Le produit vendu, même, s'il y a des évolutions ultérieures continue à rendre les services pour lesquels il a été vendu. Dire le contraire est un non sens. Ce serait comme si après avoir acheté un vélo il sortait une mobylette et que le vélo ne servait plus de vélo. C'est tout simplement absurde mais c'est médiatiquement, politiquement et doctrinairement très payant. Personne ne pousse personne au renouvellement. Le rapport de l'organisme prouve au contraire que cet appareil est recyclable. Vous mélangez donc votre comportement avec celui de tout le monde. Enfin pour parler de réparable il faut connaître le taux de réparation pour que cela ait un sens. Parler comme si 100 % des appareils devaient être réparés est une aberration. Si ces appareils ont un taux de pannes inférieur à la moyenne et une durée de vie supérieure à la moyenne, dans sa globalité écologique ils seront plus performants qu'une machine ouverte à tous les vents qui tombe en panne régulièrement et dont la durée de vie est faible. J'ai gardé un ibook 6 ans sans avoir jamais à le faire réparer ni changer la batterie, usage professionnel.
avatar Abaxil | 
@Kinky Suite : de plus vous racontez n'importe quoi. Pour cette certification, les portables n'ont plus de batterie collée : Although controversy may still surround the top-of-the-line MacBook Pro, it appears that changes made to the newest MacBook Air's design, including the move away from glued-in batteries, fall within the guidelines of EPEAT's standards. Enfin vous devez ignorer qu'Apple a mis en place pour tous ses appareils un service de recyclage. Pour votre culture c'est ici : http://www.apple.com/recycling/gift-card/ Apple paye même les appareils.
avatar sekhmet | 
disons que pour une réparation faut être prudent que pour le recyclage, le gars peut y aller à la perceuse... c'est comme la batterie, pour du recyclage ils peuvent trouver un système pour arracher la batterie sans ménagement chose que tu fera jamais pour une réparation... j'ai pas d'avis tranché sur l'écologie et Apple, cependant je remarque tout de même un effort d'Apple suite aux attaques de Greeenpeace et autre, notamment l'élimination des produits dangereux... le débat est tout de même une bonne chose, il faut progresser massivement dans le recyclage c'est une nécessité...
avatar lukasmars | 
Marrant ça , avant les produits qui integraient de la colle étaient vraiment le bas de gamme absolu; l'exemple typique des produits jetables maintenus à la colle chinoise. Maintenant y'a de la colle dans des portables à 2700 € ?
avatar pacou | 
@Stardustxxx Comme je dis, c'est bien ce que je dis.
avatar elise | 
@Kinky Bravo
avatar Kinky | 
@ elise : «Bravo» Merci. Et bravo à toi aussi. ;-) Ici essayer d'écrire des propos, dans le respect, avec un minimum de réflexion ou de bon sens tient de plus en plus de la gageure. Sans vouloir blesser personne, QI de plus de 95 barrez vous (il ne doit plus en rester beaucoup) ! C'est triste pour le site, ses rédacteurs et surtout pour ses lecteurs dont certains ne manquent pas de talent. Peut-être faudrait-il un système de modération à la clubic, avec 1 réaction sur 4 effacée dès qu'une personne manque de respect ? Quel qu'en soit le motif. Un manque de modération conduit inévitablement les réactions, puis le lectorat vers le bas. @ lukasmars : On utilise même de la colle pour maintenir des pièces d'avions, certaines colles sont bien plus fiables que des vis ! Le problème de la colle, c'est qu'elle peut être judicieusement placée ou pas. Pour fixer des composants d'ordinateurs qui devraient être amovibles, c'est complètement aberrant en effet. @ Abaxil : Votre maman ne vous a pas appris la politesse et le respect de vos interlocuteurs étant enfant ? Vos beuglements typiques du type qui manque de confiance en soi sont édifiants, on s'arrête net de vous lire au 3ème mot. Même s'il en faut un dans le rôle du fanatique de service qui veut avoir raison sur tout, avec une pomme entre ses deux esgourdes et un couteau entre les dents, dommage pour vous. Peut-être pourriez vous dire quelque chose d'intéressant. La prochaine fois, soignez votre prose par respect pour les autres, pour les rédacteurs, pour le site, pour vos professeurs qui n'auront pas tout raté, et pour vous même. Vous savez, il n'y a pas que des cons qui lisent et réagissent sur macg, ne vous sous-estimez pas. Aussi, vous pouvez continuer à aboyer pour rien, vous finirez bien par former une petite meute.
avatar Bigdidou | 
@iQuest19/10/12 17:40 C'est vrai qu'il y a une marge entre démonter pour recycler et démonter pour réparer.... Quand tu vois des images d'usines de recyclage, t'espère quand même qu'ils démontent pas comme ça ta machine au SAV... ;)
avatar Bigdidou | 
@Kinky Oui, assez d'accord avec toi. Faire MBPR, collé et soudé de partout (c'est d'ailleurs la première fois que je prend un AppleCare d'emblée avec une machine), une machine modèle de respect de normes écologiques, c'est tout simplement une insulte au bon sens commun. Sinon, j'aurais envie de contredire sur un truc : "À quand le label "gold" pour la centrale de Fukushima ?". Ben justement, question démontage... Pour Abaxil, fais pas attention. Il passe son temps à pourrir les fils où il débarque. Si tu pense pas à la virgule près comme lui, il finit par t'insulter (croyant te connaître vraiment, j'imagine ; comme certains, il semble ne plus faire la différence entre les discussions dans des espaces virtuels et la vie réelle) et t'expliquer que t'es agressif. Et fait gaffe, j'ai essayé : le 2nd degré et l'ironie lui sont des concepts aussi étranger que la tolérance. Mais il est rigolo : regarde tout le temps qu'il a dû passer pour aller chercher les références dont tout le monde se fout de ses tournevis et ses paquets de vis, les ramer ici, faire des liens hypertextes, tout ça organisé de façon complètement obsessionnelle Sinon, pour l'énerver : l'iphone 6, à part la H+ ne semble pas apporter d'améliorations majeures. Sans compter la nouvelle version de Plan dont on attend toujours les corrections.
avatar Kinky | 
@ bigdidou : Hi hi hi hi hi !!!! :-)) Merci pour la franche rigolade. Une chose est certaine, c'est que tu ne manques ni d'humour, ni de bon sens ! Comme tous, j'ai remarqué les 3 ou 4 allumés de service qui sévissent sur le site, mais j'avais loupé celui-là. Dans le genre qui agressent gratuitement et systématiquement les lecteurs qui ne partagent pas leur névrose obsessionnelle qui consiste à sacrifier son existence à la vénération d'Apple pour qui ils vendraient leur mère. On retrouve le même vocabulaire, la même rhétorique cloisonnée, la même intolérance, la même paranoïa, la même obsession du moindre détail jusqu'à aller chercher un mot écrit il y a 2 ans (pour l'extirper de son contexte et en déformer le sens), l'incapacité de raisonner de façon logique et cohérente, de donner la priorité aux gens sur les choses (un iPad a plus de valeur qu'un ouvrier Foxconn), l'absence d'humour, l'agressivité systématique allant jusqu'à l'insulte, la calomnie, le mensonge, le retournement de situation, la manipulation (ça ils adorent), le délire, l'auto sabordement, la victimisation, une angoisse perceptible, le vide... Bref des symptômes qu'on retrouve chez les adeptes de sectes ? Ça y ressemble fortement non ? Un article édifiant : http://www.clubic.com/univers-mac/actualite-422998-fan-apple-religion-plan-neurologique.html (Les tronches d'allumés des "fans"... no comment.) Je pense sincèrement que certaines personnes fragiles devraient être protégées d'elles mêmes (comme les joueurs compulsifs ou les gamers qui sont passés de l'autre côté...), leurs propos n'ont plus rien à voir avec Apple ou la high tech, ils sont dans une sorte de monde parallel, une "guerre de religion". D'ailleurs dans leur délire paranoïaque, ils qualifient les "ennemis" par les termes "troll", "haters" (en opposition à "fanboy" qui désigne celui qui l'écrit comme un ennemi absolu), comme si le monde les haïssait et que Cupertino et les Apple Store étaient leurs citadelles dans un monde forcément hostile. Toujours dans le genre bien allumé, il y a quelques jours à peine, il y en a même eu un qui a accusé les lecteurs qui n'étaient pas d'accord avec son avis pathologique (après nous avoir copieusement insulté gratuitement) de n'être qu'une seule personne avec de multiples pseudos ligués contre lui et dont j'étais l'auteur. J'ai pas le mode d'emploi pour gérer ce genre de malades. C'est là que la modération du site fait défaut. Il n'y a pas marqué "urgences psychiatriques". Tout cela est préjudiciable pour le site et pour que chacun puisse débattre et s'exprimer librement. ;-/
avatar Johnny B. Good | 
@Kinky Toujours dans la finesse à ce que je vois. Encore une fois, quand quelqu'un t'oppose un avis contraire, c'est forcément un débile. Voilà que maintenant tu essaies carrément de nous faire passer ça pour une pathologie. Je peux renvoyer tout le monde vers un fil où tu m'insulter tout à fait gratuitement, alors que je ne fais que ne pas être d'accord avec toi, si tu veux. Je me demande qui est le plus malade ici. Et puis, faire le coup du "Apple c'est une secte", c'est vraiment d'une grande originalité. Vraiment, ça n'avait jamais été fait avant. Avec un article-torchon pour accompagner le tout, c'est superbe. Et ta moquerie sur les "tronches d'allumés", encore un point où tu montres ton intelligence, ton ouverture d'esprit et toutes tes grandes qualités humaines. Tu ne sais faire qu'une chose : essayer d'insulter de façon plus ou moins subtile toutes les personnes qui ont le malheur de ne pas être d'accord avec toi. Tous les fils où tu postes se passent toujours de la même façon, et il n'y en a pas un où tu ne traites pas tes interlocuteurs de "fanboy" ou même, maintenant, directement de débile.
avatar Kinky | 
Tiens... "Johnny B. Good" ! On se sent concerné ? À qui le tour ? - - - Le mieux est finalement de ne pas les lire. Sauf si vous avez la compétence d'un psy et que vous avez beaucoup de temps à perdre.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR