iWoz : l'autobiographie arrive en France

Christophe Laporte |
Alors que la biographie de Steve Jobs sortira début novembre, l’autobiographie de Steve Wozniak arrive en librairie cette semaine. Sortie en 2006, iWoz a enfin été traduit en français. Sur plus de 300 pages, le Co fondateur d’Apple parle de sa jeunesse, évoque comment il est tombé dans l’électronique tout petit, parle de sa rencontre avec Steve Jobs, de ses hacks, de ses inventions, d’Apple, de son accident d’avion et bien d’autres choses encore.

Cette autobiographie est rédigée sous forme de chapitres très brefs. À l’époque, Wozniak avait écrit ce livre pour raconter son parcours, ainsi que pour mettre les points sur les i sur certains points, notamment ses rapports avec Steve Jobs et Apple.
avatar lewax | 

Dispo dans l'ibook store?

avatar lewax | 

@lewax

Non

avatar fcb | 

Quelqu'un l'a lu ?

avatar rhodmac | 

la couverture est nulle de chez nulle
dommage. le prix est sympa

avatar shenmue | 

Ils s'adoraient. Pourtant SJ n'était pas facile à vivre et il a fait quelques coups pendables à son compère (comme de ne pas lui avoir remis la part qu'il lui devait pour son travail sur la borne d'arcade Breakout), mais Woz a toujours été trés attristé de lire qu'il s'était retiré d'Apple à cause de SJ et il a toujours tenu à préciser que c'était une pure fiction. Son accident d'avion a été beaucoup plus un déclencheur, et le fait est que Woz, malgré son immense génie de pur technicien et inventeur, n'avait pas de grandes ambitions dans ce milieu la faute à un ego sous-dimentionné qui ne lui a jamais donné l'envie d'inscrire son nom dans l'histoire.
Encore un gars atypique, un complément presque parfait de SJ au début d'Apple.

avatar jurondeau | 

Est ce que d'après vous pour que la grande aventure continue il serait à même de reprendre des fonctions et donc un Boulot chez Apple....

avatar béber1 | 

Woz Président

avatar gator | 

Peut-être que la couverture, aussi moche soit-elle, est moins importante que les pages qui se cachent derrière ?
Peut-être qu'un livre, même numérique, est autre chose qu'une couverture et/ou un prix ? Personnellement, j'ai toujours trouvé très moche et très chers les bouquins de la Pléiade, mais peut-être que la vérité est ailleurs ?

avatar Dr_cube | 

@jurondeau :
Je pense qu'il est un peu à côté de la plaque aujourd'hui.. C'était un ingénieur de génie, mais on le voit aujourd'hui dans ses interventions, il vit dans le passé. Il en est encore à se vanter d'avoir codé un lecteur de disquettes sans faire une seule erreur. Il n'a jamais été visionnaire à l'échelle du produit final. Il n'a jamais dirigé une grande entreprise.
Je pense qu'Apple possède aujourd'hui déjà beaucoup de très bons ingénieurs au goût du jour en terme de technologies et de très bons dirigeants. Bref, je pense qu'Apple n'aurait aucune raison valable de faire revenir Woz sur le devant de la scène.

Personnellement, je regrette un peu que Woz ait quitté Apple aussi tôt.. Chez Apple, il aurait eu la possibilité de faire évoluer encore plus l'informatique personnelle. Au lieu d'inventer des trucs, il préfère s'amuser sur son Segway ou sur des plateaux télé. C'est du gâchis.

avatar gwen | 

Il a toujours un boulot chez Apple. Il ne participe plus activement au développement, mais est toujours payé par Apple.

avatar jurondeau | 

Merci Dr cube j' ai effectivement un peu la même philosophie des choses mais je connais moins bien l' histoire de Woz que celle de Jobs d' où mon interrogation.

avatar starbus | 

[quote]jurondeau [10/10/2011 09:49]

Est ce que d'après vous pour que la grande aventure continue il serait à même de reprendre des fonctions et donc un Boulot chez Apple....[/quote]

D'après woz lui-même, il ne voyait pas ce que pouvait apporter ce qu'il faisait au contraire de Jobs.
Donc non Woz ne pourrait pas remplacer Jobs, leur rôle étant totalement à l'opposé l'un de l'autre .
Woz étant un ingénieur "comme les autres" qui essayait de répondre à la demande de jobs, quand il faisait un truc de lui-même , il lui fallait un Jobs pour en voir toutes l'utilité.
pour simplifier encore plus
Woz , un bricoleur de génie
Jobs , un visionnaire.

avatar Jean David Olekhnovitch | 

J'ai lu le bouquin en anglais; Il est sympa mais pas transcendant.

La période 75-77 est bien sûr la plus passionnante, mais il s'est ensuite assez vite désengagé du développement d'Apple. Pour moi les "meilleures feuilles" du livre tiennent dans l'article du Monde de fin de semaine dernière.

Sinon, on apprend quelques trucs sur ses projets post-Apple dans les années 80, mais c'est assez anecdotique.. Woz a été un excellent technicien pour concrétiser les envies de Jobs aux débuts d'Apple et c'est déjà exceptionnel, au vu des difficultés techniques qu'on avait à l'époque. Et c'est effectivement un gars super attachant...

avatar LeSuisse | 

@gator :
Effectivement, la vérité est ailleurs et le contenu souvent bien plus important que le contenant...

Maintenant, c'est vrai qu'avec Apple nous avons été habitués à avoir et le contenant, et le contenu...

avatar mick122 | 

Pour mettre les points sur les i... Des iDevices ?

Inutile de me raccompagner.

avatar rhodmac | 

je suis d'accord, mais avoir un bon contennu et chouette couv c'est pas dégeu non plus
je pense que si apple avait fait des ordi nul question design, et très bon inside, et bien il y a longtemps qu'apple serait mort. l'un n'empêche pas l'autre

avatar JYF | 

La couv' du livre doit être à l'image de Woz : un pur technicos avec beaucoup de mérites mais sans aucune compétence dans le design... La couv' de la bio à paraître de Jobs colle par contre parfaitement à feu iPapy !

avatar grofbd | 

iWoz, et bien je la trouve excellente la couv'. Très représentative du bonhomme, enfin comme je l'imagine.

avatar quiky | 

woz est mon steve préféré perso

un véritable inventeur qui a fait beaucoup de chose avant même ses 25 ans, un bidouilleur en électronique qui a fait faire un véritable bond à l'informatique

avatar youpla77 | 

@ starbus : +1. Je n'arrive plus à remettre la main sur la citation, mais comme l'a dit le troisième fondateur d'apple (Ronald Wayne), Woz faisait ça pour le fun, au contraire de Jobs qui lui voyait beaucoup plus loin. Les 2 n'ont pas du tout la même philosophie, y en a pas une meilleure que l'autre, c'est juste que les 2 ne prenaient pas leur pied de la même manière c'est tout.

avatar BerPod | 

A Lire !

avatar Biking Dutch Man | 

On parle encore de Wozniak à cause/grâce à Jobs, pas le contraire!

avatar USB09 | 

@jurondeau :
Il y est toujours salarié chez Apple.

avatar harisson | 

Comme @quiky The Woz est mon préféré des deux Steve, d'ailleurs j'ai trouvé que son hommage à Jobs était le plus intéressant de tous (plus humain, moins corporate).

@jurondeau :
Il a déjà un boulot chez Fusion-IO où il s'y sent bien et où il y apporte une contribution significative. Je pense qu'il préfère très nettement être dans une société à taille humaine où il peut mesurer plus facilement la portée de son travail. De plus, il l'avoue lui-même, il n'a aucun talent de manager.

avatar sergeherbiet | 

Le "gachis", c'est de vivre la vie des autres. Vous ne semblez guère avoir appris de la philosophie de Monsieur Steve J.
Woz vit sa vie a sa façon et n'a surement pas beaucoup de comptes a rendre sur ce sujet.

[quote]
Dr_cube
Personnellement, je regrette un peu que Woz ait quitté Apple aussi tôt.. Chez Apple, il aurait eu la possibilité de faire évoluer encore plus l'informatique personnelle. Au lieu d'inventer des trucs, il préfère s'amuser sur son Segway ou sur des plateaux télé. C'est du gâchis.

CONNEXION UTILISATEUR