Parts de marché : l'iPad rachète le Mac

Arnaud de la Grandière |
Les résultats trimestriels d'Apple permettent de regarder l'année passée sous une nouvelle lumière : sur le dernier trimestre 2010, avec 4,1 millions d'exemplaires, le Mac s'est arrogé 4,42 % de parts de marché mondiale, ce qui porte le cumul annuel à 14,4 millions d'unités et 4,13 % de parts de marché.

En regard de ces chiffres, l'iPad s'est vendu à 7,33 millions d'exemplaires sur le dernier trimestre, et 14,8 millions depuis sa mise sur le marché au mois d'avril. L'iPad dépasse à lui seul le Mac en volume, avec seulement huit mois d'exploitation.

Bien que le prix d'achat d'un Mac soit sensiblement plus élevé que celui d'un iPad, sur le dernier trimestre le chiffre d'affaire généré par l'iPad (4,6 milliards de dollars) dépasse même celui représenté par les MacBook (3,69 milliards de dollars), avec le chiffre d'affaire total du Mac en ligne de mire (5,43 milliards, lire Resultats Apple T1 2011 : quelques clefs pour comprendre). Les appareils iOS, dans leur ensemble, représentent les deux tiers du CA d'Apple.

Plus impressionnant encore, Paul Thurrott se prête au jeu de l'esprit de comptabiliser l'iPad comme un ordinateur (à en suivre la définition de Steve Ballmer) : celui-ci représenterait à lui tout seul 7,7 % de part de marché sur le dernier trimestre. En cumulant iPad et Mac, Apple s'arrogerait à elle seule quelques 11,77 % du marché informatique mondial (certes, en omettant les produits concurrents de l'iPad tels que le Galaxy Tab). Pour en donner la mesure, les 12,12 millions d'unités en question restent derrière les 17,77 millions de PC vendus par HP, mais au dessus des 10,9 millions d'unités de Dell, et des 10,8 millions d'Acer, ce qui ferait d'Apple le deuxième constructeur informatique mondial.

avatar Thomas.GdM | 

Comme quoi on peut vraiment tout faire dire aux chiffres.

avatar mikeosx | 

En effet la démonstration est un peu (beaucoup) capilotractée... ;)

avatar momo-fr | 

La tendance va continuer, l'avenir est aux terminaux nomades, si l'écosystème iOs devient plus important il ne faut pas s'attendre à voir Mac OSX perdurer comme il l'a été… ce n'est pas la fin du Mac mais ça sent le second rôle à moyen terme, avant de finir en figurant (4/5 ans).

avatar i-stef | 

Pour moi le Mac restera toujours un élément important ; tout le monde n'a pas besoin de mobilité.

avatar Rigat0n | 

En même temps, vous avez déjà vu une pub pour un Mac ?

avatar DM75 | 

4,13 % de parts de marché mondiale, c'est très très peu en fait :( Il devrait y avoir un truc à faire là non ?

avatar Le Vendangeur Masqué | 

@ Rigat0n

Oui récemment pour le nouveau MacBookAir...

avatar melaure | 

Quand on est le seul à vendre Mac OS X avec les machines les plus chères, on ne peut pas espérer avoir 30% de PDM. Le Mac reste un ordinateur de riches ;)

avatar SILLIG | 

La pub la plus efficace pour le Mac c'est ... l'iPad (et l'iPhone) - l'effet halo oblige.

avatar DrFatalis | 

Quel effet halo ? L'effet halo, c'est le nouveau MHz myth: du vent marketing.
La réalité: en un an environ, l'ipad représente une pdm quasi égale à ce qu'il reste du mac après 27 ans...
Tout va bien pour apple inc., ça n'a jamais été aussi bien.

avatar Rigat0n | 

@ Le Vendangeur Masqué :
Pas faux.

avatar PA5CAL | 

@ DM75 : augmenter les parts de marché n'est pas un but en soi. Et pour les utilisateurs, ce n'est pas synonyme de progrès, bien au contraire. Bref, il est urgent de ne surtout rien faire.

@ Melaure : d'une façon plus générale, c'est l'ordinateur qui est un équipement de personne aisée, parce qu'il faut pouvoir se le payer. Cela dit, ça reste encore moins cher qu'une voiture, alors que de nos jours on en a souvent tout autant besoin. Les Macs d'aujourd'hui sont toujours moins chers que les PC familiaux d'il y a 15 ou 20 ans, quand ils étaient déjà popularisés mais bien moins indispensables.

Si les Macs représentent une dépense initiale élevée, il faut tout de même considérer l'investissement sur la durée et valoriser les services et les problèmes qu'ils apportent pour pouvoir comparer leurs coûts avec ceux des solutions concurrentes.

Bien souvent, c'est en croyant faire des économies qu'on dépense le plus, et il faut finalement être assez riche (et disponible, mais le temps et les compétences c'est aussi de l'argent) pour pouvoir faire face aux inconvénients d'une configuration PC à bas prix.

avatar Benlop | 

@ DrFatalis :

"L'effet halo", ça fait depuis l'iPod mini qu'on en parle, en gros. C'est pas vraiment "nouveau".

Et c'est une lubie de quelques analystes. Ça n'a rien de marketing.

avatar curly bear | 

Pour prendre des parts de marché Apple a essayé d'innover depuis longtemps. Le Mac, puis les 1er iMac, les iMac parasol, le cube, les iMac actuels, et les portables qu'ils ont contribué à popularisé (surtout la série Wallstreet), les iBooks, MacBook, air. Chaque fois un échec en terme de part de marché. Et ils ont continué. Ils ont inventé l'iPad. Succès. L'iPad, c'est l'ordinateur qui propulse Apple second constructeur mondial. Rien moins que ca.

avatar diegue | 

Apple a tout intérêt à commercialiser rapidement un iPad 2 vraiment communicant. C'est bien de surfer sur vague que l'on a initialisé, mais il faut une 2ème vague qui soit vraiment un + pour que l'on ne sait dise pas : "OK on s'est bien amusé, on l'a, mais à l'utilisation on n'en fait pas grand chose !

avatar Biking Dutch Man | 

@ Melaure

Je ne pense pas qu' il faille être riche pour avoir un mac. J'ai acheté un pismo d'occasion que j'ai revendu l'an passé pour 150 euros (10 ans d'âge) et j'ai acheté un mac mini en 2006, que je compte modifier avec un SSD cette année (lorsque les SSDs intels nouvelle série seront proposés à des prix abordables) et le garder encore 4 ou 5 ans, cela fera aussi 10 ans. Il faut juste savoir se débrouiller, prendre le temps de choisir ses machines, les optimiser au maximum et n'en changer que lorsque c'est nécessaire. On peu aussi faire des achats coup de tête, le dernier netbook à la mode dont la batterie va flancher en 2 ans = 300 euros jetés par la fenêtre

avatar Eurylaime | 

@momo-fr : de la bonne futurologie qui est toujours démentie dans les faits (cf. les prédictions dans la micro-informatique de ces 30 dernières années).

avatar zoubi2 | 

Nos trolls favoris finiront-ils par comprendre un jour que le bon marché, ça coûte très cher?

avatar joneskind | 

J'ai plusieurs commentaires à faire sur la question des PDMs, d'une manière générale et donc sans parler de chiffre. Je me demande toujours quel peut-être la pertinence de comparer le marché du haut de gamme au marché du bas de gamme. Doit on considérer la PDM de Channel par rapport à celle de Axe? Quelle est la PDM de Apple sur le marché des plus de 1000€?

avatar jeremyl | 

si seulement Apple pouvait limiter son offre d'ordinateurs avec des produits vraiment pro (avec de la vraie connectique tout ca ...) et son offre grand public avec des tablettes... le reve!

avatar Pichou | 

@Jeremyl

Et qu'il l'abandonne comme les Xserve?

avatar DM75 | 

@joneskind

Post pertinent. Il est vrai que sur les plus de 1000€ Apple règne en maître.

avatar sekhmet | 

Ceux qui doutent de l'effet halo, je peux vous dire que je le vois tous les jours, autant chez des particuliers qu'en entreprise. On commence avec un Ipod, on se laisse tenter par un iphone lorsqu'on renouvelle un contrat téléphonique, et on fini avec un mac. Mon client le plus pro-pc, vient juste de s'acheter un macbook qui tourne encore beaucoup avec parallel, mais c'est du à sa satisfaction de l'iphone. donc pour moi l'effet halo, n'est pas une vue de l'esprit !

avatar archeos | 

Il sort d'où le 12.12 millions d'unités ?

avatar tdml | 

Et encore, ce que votre résumé ne dit pas, c'est que si on exclut les appareils fabriqués par les autres constructeurs, Apple s'arroge 100% de parts marché. Dans l'Univers !
Incroyable, non ?

CONNEXION UTILISATEUR