Géolocalisation : Apple fait désormais cavalier seul

Anthony Nelzin-Santos |
skitchedDans un récent rapport remis au Congrès américain, Apple expliquait qu'elle était susceptible de partager les données de localisation des appareils iOS avec ses partenaires : Google, qui lui fournit cartes et mappage GPS, et Skyhook, qui lui fournit le mappage WiFi. TechCrunch a remarqué quelque chose que nous n'avions pas vu : depuis iPhone OS 3.2, Apple utilise sa propre base de données pour la géolocalisation.

« Pour les appareils utilisant iPhone OS 1.1.3 à 3.1, Apple utilisait (et utilise) des bases de données maintenues par Google et Skyhook Wireless pour fournir des services utilisant la géolocalisation. A partir de iPhone OS 3.2 sorti en avril 2010, Apple utilise ses propres bases de données », explique le document : alors que jusqu'ici, la firme de Cupertino n'avait pas le contrôle plein et entier de ses services de localisation, c'est désormais le cas.

Avec l'acquisition de Placebase et de Poly9, qui savent faire correspondre des données à une carte, Apple pourrait désormais lancer ses propres services de localisation, pas forcément pour lancer son propre service de cartographie, ce qui l'obligerait en plus à prendre une licence chez un des nombreux fournisseurs de fonds de carte. La principale utilisation de la géolocalisation se fait aujourd'hui dans le domaine de la publicité, pour proposer des annonces en rapport avec l'environnement de l'utilisateur, une direction que prend Google, et qu'a commencé à prendre Apple avec iAd.

Si les deux sociétés sont partenaires sur certains produits, Google fournissant par exemple des fonds de cartes à Apple pour l'application Plans et l'API Map kit, les deux sociétés sont devenus des rivales dans des domaines de plus en plus variés, la publicité mobile étant le dernier en date. La réaction de Skyhook à cette découverte est certainement celle qui résume le mieux les choses : « tous ceux qui ont une plateforme veulent contrôler la partie la plus grande possible de ses fonctions de localisation. Les données de localisation vont devenir énormes et les contrôler va être l'enjeu de la prochaine grande guerre dans le domaine du mobile ».

La collecte des données de localisation a lieu deux fois par jour sur iPhone OS 1.1.3 à 3.1 au moins. Depuis quelques jours, certains utilisateurs américains qui ont épluché leur facture se sont rendus compte que vers 1 ou 2h du matin, des données sortent de leur iPhone : il est possible qu'il s'agisse de la collecte de données de localisation (une douzaine de Mo), qui se ferait désormais une fois par jour.

Sur le même sujet :
- Collecte des données : Apple s'explique
avatar boulou | 
[quote]"...La principale utilisation de la géolocalisation se fait aujourd'hui dans le domaine de la publicité,..."[/quote] [quote]"...Depuis quelques jours, certains utilisateurs américains... se sont rendus compte que des données sortent de leur iPhone : il est possible qu'il s'agisse de la collecte de données de localisation (une douzaine de Mo), qui se ferait désormais une fois par jour."[/quote] Si je comprends bien, on paye un abonnement data, pour se faire "géolocalisé", pour recevoir de la publicité...!?!?!
avatar durandale21 | 
Effectivement, intéressant et peut être inquiétant... Si je comprends bien, l'idée serait entre autre de recevoir de la pub sur son mobile selon sa localisation... Mais qui dit base de données, dit aussi fichiers... Sûrement l'ID de l'IPhone, les donnees de localisation... Et qui dit id dit possibilité de le ratacher a la personne... En France ces données sont soumises a règlement a la Cnil non? Et imaginons, vous entrez dans un sex shop lui même geolocalisé... Vous allez recevoir des pub ciblée ??? Limite moyen quand même... Bref, nous sommes déjà localisé ça changera rien, mais Big Brother se rapproche a grand pas.... Qu'on le veuille ou non!
avatar Nicolas_D | 
Je passe en mode avion le soir avant de dormir, je me demande bien si la transmission des données est décalée à un autre horaire ou si elle n'a pas lieu finalement !?
avatar ddrmysti | 
Et si un jour google décide de s'affranchir de apple, par exemple en refusant de leur "offrir" les services de google map ? Après je ne sais pas si ils ont le droit de refuser de vendre leurs services à un client.
avatar randomtck | 
Qu'on doive payer pour transférer les données de géolocalisation pour la publicité ne m'étonnerait qu'à moitié, déjà que (je m'en suis rendu compte depuis le passage à iOS4 et l'affichage du nombre de caractères) Apple fait des fois passer de manière arbitraire et non nécessaire l'encodage des messages de 150 caractères à 70 caractères (pour supporter le chinois par exemple, un caractère codé sur 2 bytes) sans prévenir l'utilisateur, du coup on paie 2x plus son opérateur pour envoyer le même SMS (qui généralement dépasse 70 caractère mais reste en dessous de 150)... [pensez à afficher le nombre de caractères] Idem pour les notes: je me suis aperçu que les notes que je prenais dans mon iPhone étaient directement envoyées vers GMail sans me demander mon avis. Du coup, c'est plus lent et inutilement compliqué, et ça fait marcher le commerce de l'opérateur de téléphonie [vous pourrez désactiver ce comportement dans les préférences de courrier]
avatar tdml | 
pas seulement, si tu es soupçonné dans une affaire criminelle ou simplement impliquant la sécurité des Etats-Unis (le moindre vol de sac à main tombe désormais dans ce cas), le FBI peut demander à AT&T ton itinéraire de la journée... Donc tu ne paies pas pour rien, tu vois !
avatar Erravid | 
une douzaine de Mo ? c'est énorme, ça ne serait pas une douzaine de Ko plutôt ? 12 Mo par jour * 30 jours = 360 Mo de data chaque mois juste pour la géo-localisation, ça paraît dingue.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
" Et qui dit id dit possibilité de le ratacher a la personne..." : suis le lien à la fin de l'article, Apple explique qu'elle anonymise les données et les met dans un pool pour justement éviter de remonter à une personne. Leur modèle, qui confine au modèle comportemental, peut permettre de remonter à des groupes, mais pas à des personnes.
avatar Nesus | 
Pour la collecte de données Apple a déjà répondu au membres du congrès, faites une petite recherche vous saurez ce qu'ils en font. Juste pour rappelle toutes les infos reste anonyme, vous n'êtes pas fiché par ce système. Ce qui n'est pas le cas de votre abonnement téléphonique. La triangulation par gsm c'est tout aussi simple et ça existe depuis bien longtemps.Elle est bien associée à votre numéro... @ randomtck : Tu n'as pas fais attention parce que c'est bien indiqué que les notes se synchronisent automatiquement avec ton compte gmail.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@randomtck : la capacité effective de données qui peut être envoyée dans un SMS est de 140 octets, en utilisant des caractères dans la table ASCII, 7 bits sont suffisants pour coder un caractère, ce qui te donne en fait 160 caractères dans un SMS. Quand tu commences à envoyer des caractères sur plusieurs octets, ta limite de 140 octets reste la même et tu ne peux plus qu'envoyer 70 caractères, je ne vois pas ce qu'il y a d'arbitraire dans ce que fait Apple ...
avatar ichp | 
[quote=Nesus] toutes les infos reste anonyme, vous n'êtes pas fiché par ce système [/quote] C'est ce que Apple a répondu en Congrés mais c'est pas du tout ce qui est marqué dans les conditions d'utilisation iAd, bien au contraire. En plus c'est contradictoire, si la publicité doit être ciblé il faut bien identifier l'émetteur des données. [quote=Nesus] Ce qui n'est pas le cas de votre abonnement téléphonique. La triangulation par gsm c'est tout aussi simple et ça existe depuis bien longtemps [/quote] Sauf que les opérateurs ne l'utilisent pas à des fins commerciales. De plus Apple récupère bien plus de données que la géolocalisation. Pourquoi justifier les méthodes de Apple sur la publicité alors qu'elles sont aussi voir plus inacceptable que celles de Google ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ichp : cela commence à se pratiquer, déjàles opérateurs proposent des solutions de triangulation GSM [url=http://www.orangepartner.com/site/enuk/access_orange_apis/advanced_apis/localisation_api/p_localisation_api.jsp]
avatar rikki finefleur | 
Le plus inquiétant dans tout cela est qu'un fabricant de machine puisse connaitre vos habitudes de surf, de logiciels, de ce que vous faites, vos habitudes de déplacement et meme votre géolocalisation en temps réél , digne d'un film de science fiction des années 80.. Nous sommes cybertraqués... et le monde politique ne prend pas les choses en main.. Bientot se seront les fabricants de voiture puis d'autres appareils qui vont nous cybertraquer ? De quels droits ? Pourquoi devrions nous rendre des comptes a ces fabricants ? Je pense que tout cybertraquage devrait demander regulierement une autorisation de la part de la cible , c'est a dire de nous.
avatar canola | 
12 Mo, c'est très volumineux... Ça veut dire que ton iPhone te traque à chaque endroit où tu vas sans relâche et envoi un compte rendu positionnel très détaillé de tous les endroits fréquentés et leur moments et durées exacts. L'envoi de tout ça, lui, a lieu 2 fois par jour. Wow.
avatar I-aie-aie | 
360 Mo pour transmettre mes données.... Plus de 70 % de mon forfait que je consacrerais à mon insu pour me faire plumer par le...grand capital technocratique !!! Je n'avais jamais soupçonné en activant le bouton « acceptez-vous la géolocalisation » que cela pouvait avoir autant de conséquences. Un récent article trace un début d'explication intéressant : [url=http://www.rue89.com/2010/07/27/le-cybercasing-ou-les-dangers-de-la-geolocalisation-sur-le-web-160147] Par ailleurs, cette collecte d'info nocturne me laisse mieux comprendre pourquoi il est impossible de couper la fonction data... 3G éteint, Edge est toujours actif et indissociable de la fonction téléphone. Seul le mode avion peut la couper. Cela m'a souvent préoccupé, car posé près de certains téléphones fixes l'Iphone génère des crépitements tout à fait indésirables. On devrait avoir le droit de refuser de se faire inonder d'ondes sans arrêt, notamment la nuit.... Pour au moins deux raisons maintenant !!!
avatar I-aie-aie | 
Oups ! Désolé pour l'erreur de collage ! :-S
avatar Mektoub | 
À mon avis c'est 12ko. Et s'il est intelligent, il attend d'être en wifi pour le faire (et en tout cas de ne pas être en roaming)
avatar minimat | 
Stratégie implacable, racheter tout ce et tous ceux dont ils ont besoin. Les résultats suivent, sans surprise.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il est tout simplement impensable que cette collecte de données soit de 12 Mo par jour: je vérifie la consommation internet de mon iPhone souvent, et certains mois, je suis à un total inférieur à 360 Mo.
avatar clams | 
On tape sur Gogole ! Bravo, c'est de l'espionnage pur et simple. On ne m'a pas demandé mon avis. C'est purement scandaleux ! Peux-on refuser cette transmission de données. Je ne veux pas participer à de telles pratiques ! Je n'entends plus les Fanboys ?
avatar j.pierron | 
ce qui explique pourquoi skyhook avait ma borne dans sa base, j'était bien placé, mon iphone 1er modèle avec l'OS3.2 me place 500m plus loin,tout faux
avatar j.pierron | 
tu peux rendre ton iPhone et utiliser un cellulaire bas de game, mais n'oublie pas, rends ta carte bleue, et va vivre dans une grotte, sans aucun lien avec la société, rends internet et ton ordi aussi
avatar j.pierron | 
on espionne toute nos habitudes de consommation, pour notre bien être
avatar j.pierron | 
et c'était écrit dans les CLUF de la 3.2 que tu as accepté

CONNEXION UTILISATEUR