10 millions de téléchargements pour Safari 4

Christophe Laporte |
Février a été mi-figue mi-raisin pour Apple sur le web. D'après les chiffres de Net Applications, Apple a perdu du terrain par rapport à janvier que ce soit pour Mac OS X ou Safari.

Léger recul pour Mac OS X et Safari

D'un mois sur l'autre, la part d'utilisation de Mac OS X est passée de 10,04 % à 9,71 %. Mais le bilan pour le système d'exploitation sur un an reste très positif. En février 2008, Mac OS X pointait à 7,49 %.



Safari, pour sa part, a vu sa part de marché reculer en un mois de 8,29 % à 8 %. Mais le bilan là encore sur un an est très positif. En février 2008, la part d'utilisation du butineur d'Apple était de 5,56 %.

Safari 4 : un début en fanfare

Il est intéressant de noter que Safari 4 a beaucoup été testé depuis sa présentation mardi dernier. Sur les derniers jours de février, sa part d'utilisation est passée de 0,45 % un jour après sa présentation à 1,04 % en fin de semaine dernière. Selon Net Application, la bêta de Safari 4 aurait été téléchargée au moins 10 millions de fois depuis sa mise en ligne.

D'après les statistiques de cette société, 1 % de part d'utilisation équivaut environ à 10 millions de navigateurs installés. Sachant que les statistiques de Net Application concernent essentiellement les sites US, ce chiffre est certainement beaucoup plus élevé.

A titre de comparaison, il a fallu six mois à Internet Explorer 8 pour franchir le cap du pour cent.



Autre enseignement de cette nouvelle fournée de chiffres : Chrome ne parvient pas à percer significativement. Sa part d'utilisation est passée en un mois de 1,12 % à 1,15 %.

L'internet mobile dominé par l'iPhone

Désormais, Net Applications consacre une rubrique aux terminaux mobiles. Sur ce segment, l'iPhone avec une part d'utilisation de 66 % domine nettement ses pairs. Loin derrière, les téléphones Java ME sont à l'origine de 9 % des requêtes sur le web depuis un terminal mobile. Il est intéressant de noter enfin que Windows Mobile, Symbian et Android se tiennent dans un mouchoir de poche avec 6,91 % pour le premier et 6,15 % pour les deux autres. En fin de classement, on trouve Palm (2,37 %) et BlackBerry (2,24 %).

avatar Philactere | 

[quote]D'après les statistiques de cette société, 1 % de part d'utilisation équivaut environ à 10 millions de navigateurs installés. Sachant que les statistiques de Net Application concernent essentiellement les sites US, ce chiffre est certainement beaucoup plus élevé.
[/quote]
Ce qui nous fait 100% = 1 milliard de navigateurs installés. Je dirais plutôt que dans ce cas là on a des chiffres mondiaux. Ou alors je n'ai rien compris à cette phrase ce qui n'est pas impossible en lisant "un nombre de navigateurs installés" qui correspond à des "sites US" c'est en effet mélanger des pommes et des poires.

avatar iDuck | 

10 millions de téléchargement de Safari 4 beta, donc 10 millions de Mail qui ne permet plus d'enregistrer ses mails au format texte ou rtf. :p

avatar _RyO_ | 

@ Philactere
Le nombre de téléchargements c'est dans le monde entier.
Mais les stats concernant la répartition des navigateurs web sont remontées principalement depuis des sites américains.

avatar frodon27 | 

@iDuck : dingue ça, je viens juste de le remarquer, effectivement "source du message brute" ça donne un résultat pas terrible!! Mais sinon je vois pas trop l'intérêt de ce "enregistrer sous", tu t'en sers pour quel besoin toi?

avatar Cactaceae | 

Enregistrer ses mail en texte ou rtf ? j'avoue que je ne me suis jamais servi de ça, pas sûr que ça manque à 10 millions de personnes… mais c'est embêtant si on en a effectivement besoin !
Et sinon, quel est le problème avec la source du message ? l'affichage est identique je crois, enfin c'est ce que je constate avec le même message ouvert dans Mail sur deux macs, un sous Safari 4 et l'autre sous 3…

avatar Bibotonio | 

@iDuck : il n'y a pas que Safari sur Mac... donc certainement moins de personnes impactées que ce que tu dis. Et puis, en même temps, c'est une bêta. Donc à voir si dans la version finale le problème persistera...

avatar Michel Poulain | 

C'est tout le problème (ou l'avantage) des logiciels Microsoft : personne ne les choisit, mais on les retrouve au final partout.

Safari, Chrome comme Firefox sont choisis en toute conscience. Les logiciels de Microsoft font partie de la vente liée OS/machine et suivent, en général, la courbe des ventes. Puis dans un faible pourcentage les téléchargement des webmestres et les développeurs qui veulent uniquement connaître le degré de retro-compatibilité avec les dernières version des logiciels de Redmond.

avatar iDuck | 

@ frodon27
Je ne l'utilise pas.

@ Bibotonio

10 millions de téléchargement = 10 millions d'installations = 10 millions de problèmes avec Mail.

C'est simple, non ?

CONNEXION UTILISATEUR