Ubuntu 8.10 est disponible gratuitement au téléchargement

Vincent Absous |
Depuis le passage à l'architecture Intel, depuis surtout les solutions de virtualisation, goûter aux joies de Linux sur son Mac est devenu nettement plus facile. Il faut dire que dans le même temps, les distributions Linux se sont faites plus conviviales, notamment celle qui a le vent en poupe : Ubuntu.


Ubuntu%20Home%20Page%20%7C%20Ubuntu


D'ailleurs, cette dernière a connu hier une importante mise à jour, passant d'une version 8.04 à une version 8.10. Disponible au téléchargement gratuit, Ubuntu 8.10 apporte notamment le support de la 3G, la possibilité aussi, et très séduisante, de lancer Linux depuis une clef USB (bien plus rapide que depuis un CD). Gnome, l'environnement de travail, est passé en version 2.24, ce qui modifie quelque peu l'apparence du système.


VMware%20Fusion%20Overview,%20Run%20Windows%20on%20Mac,%20Virtual%20PC%20on%20Mac%20-%20VMware


Si vous utilisez VMWare Fusion, il est très simple d'installer Ubuntu. Une fois l'image disque récupérée, il suffit de l'indiquer au logiciel qui se charge de tout. Un problème toutefois : que ce soit un Windows, un Linux, un système tourne mieux dans VMWare une fois qu'on a installé les fameux "VMware tools", une série de fichiers qui permettent de mieux exploiter le système invité, qui exploite mieux le matériel propre au Mac et qui, surtout, donne un coup de fouet aux performances (ça rappelle en quelque sorte Boot Camp).

La plupart du temps, l'installation des VMWare Tools ne pose aucun souci : le site de l'éditeur propose toute une série de distributions Linux où ces outils ont déjà été installés. L'archive récupérée, Linux installé, tout tourne très bien. Ce n'est évidemment pas encore le cas avec la toute dernière version d'Ubuntu. Les développeurs sont au travail et nul doute qu'on devrait pouvoir bientôt récupérer une distribution livrée avec ces outils. On peut toutefois le faire, une recherche sur Internet donne des résultats, mais il faut savoir jouer de la ligne de commande.

Il n'y a pas à dire, avec Mac OS X, Apple a pris une belle longueur d'avance dans le monde Unix.
Tags
avatar Ferris | 
J'ai pas compris la première phrase. Puis en gras y a marqué : Unbuntu (rhoo la mauvaise langue)
avatar lukasmars | 
aucun soucis sur virtualbox, en tous cas, depuis la derniere mise à jour. Evidemment, rien ne remplace une veritable installation pour pleinement apprecier ce systéme.
avatar mattschudi | 
Et il manque aussi quelque chose dans la dernière phrase ^^
avatar Zoidberg | 
qu'est-ce que ca veut dire ca: "Il n'y a pas à dire, avec Mac OS X, Apple a pris une belle longueur d'avance dans le monde Unix."? Deja c'est tres tres mal connaitre le monde unix que de dire ca, tu voulais peut-etre dire en station de travail, parce que cote serveur je prefere ne rien dire. Ensuite, l'OS sort aujourd'hui et les vmware tools ne sont pas encore dispo, faut juste attendre un peu, puis j'ai deja eu a faire de la ligne de commande sous leopard aussi... Je ne suis pas un fan d'Ubuntu, mais ce genre de remarque n'a rien a faire sur une news.
avatar Almux | 
La question que je me pose: Windose sur Mac, à cause du monopole, j'arrive à comprendre qu'il y a parfois obligation... Mais, quel intérêt d'avoir Linux en parallèle de OSX? Pour avoir 2 Unix? Pour avoir accès à des logiciels importants et introuvables sur Mac? Eclairez ma lanterne, svp.
avatar macbookintel | 
Même question qu'Almux : A quoi ça sert de mettre Linux quand on est sous OS X ? On a déjà tous les avantages du monde non-Microsoft
avatar Trompe la Mort | 
@Almux : La réponse est dans la nouvelle. À se rendre compte que sur les machines de bureau, "avec Mac OS X, Apple a pris une belle longueur d'avance dans le monde Unix".
avatar LaurentR | 
La version KDE de Ubuntu, Kubuntu, est également disponible en version 8.1O avec KDE 4.1.2 : [url=http://www.kubuntu.org/]Kubuntu.org[/url]
avatar xuyss | 
Il faut quand même reconnaître que Mac OS X est plus adapté aux particuliers que Linux. Il n'y a pas encore beaucoup de périphériques et de programmes qui sortent compatibles Windows, Mac et Linux... Hélas... Sinon, ceux qui ont déjà linux mais qui veulent du hardware mac pour profiter des écrans brillants et des ports usb sont très content de pouvoir installer Ubuntu ou ceux qui pensent un jour switcher de mac à pc linux sont très content de pouvoir déjà installer linux pour tester...
avatar pacou | 
@Almux à tester OpenERP sans rien mettre dans OS X
avatar Hero | 
@Zoidberg : Je pense qu'il voulait dire au niveau de l'interface utilisateur. Et c'est vrai que ce n'est pas encore ça Linux...
avatar lolodigital | 
Installé (upgrade de la 8.04), et constaté un bug facheux me coupant des serveurs CIFS. Prudence donc. et investigation.
avatar lukasmars | 
L'interet de Linux quand on a deja os X ? c'est different mais c'est vrai que c 'est pas un bouleversement non plus .. Mais certains choses sont plus agreables sous Ubuntu que MAc . Deja, la personnalisation est extreme sous Linux et quand je dis extreme, c'est que l'on peut absolument tout changer et de façon extremementt simple pusique qu'un gestionnaire de theme est prevu, un peu comme le systéme des extention de Firefox. Donc une desinstallation du theme trés propre puisque aucun logiciels ne s'est installé . Sous OSX si je prefere bosser avec une barre des taches plutot que le Dock , ben ... cette possibilité de choix n'existe tout simplement pas ! DOnc on a un systéme figé, "corporate " certes beau mais avec des reglages d'usine à ne surtout pas modifier. synaptic est une pure merveille, des centaines de logciels disponible en 1 seul clik , c'est genial tout simplement.Le systéme d'installation/desinstallation sous Mac est trés simple aussi mais rien n'est prevu pour la mise a jour des logiciels tiers; au contraire, sous Linux , tu as toujours la derniere version des softs provenant de depots securisés. Bref, Linux souvent decris comme "archaique " est trés en avance sur ce domaine sur OS X et Windows -l'impression de na pas avoir à payer pour tout (enfin, pour beaucoup) de softs un exemple parmi d'autres : Pour ecire sur de NTFS, le driver NTFS-3g est dispo depuis 1 an et demi deja. Sous mac , il faut payer ... -Les softs sont tous en version complete , on n'a pas en bas des softs " achetez quicktime pro " par exemple ; ça n'a l'air de rien mais c'est toute la difference entre les 2 philosophies. -Les lives cd sont un outil genial , et desormais, on peux essayer, installer, voire aussi sauvegarder Ubuntu sur une clé USB ;c'est la solution nomade par excellence; voila un exemple de souplesse et d'innovation du systéme qui n 'a aucun equivalent dans les systémes proprietaires. -distro qui tient compte des desideratas des utilisateurs allez jetez un oeil sur ubuntu brainstorm et vous verrez ! On est à l'opposé de Apple qui decide pour vous et qui tiens tous secret. Bref, je m'arrete la mais c'est une philosophie totalement differente; sans doute pour ça que je boote de moins en moins sur OS X ( bien que je ne lui reproche absolument rien en tant qu'OS, il est même trés bon; c'est plus l'attitude de Apple qui me fous les boules trés regulierement)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je partage entièrement ton point de vue lukasmars !!!!
avatar Hindifarai | 
Très bon résumé lukasmars. Il est à noter que la 8.10 d'ubuntu n'est pas LTS contrairement à la 8.04, en clair il n'y aura pas de suivi au long terme. Ce n'est important que pour les serveurs(sous ubuntu sic) ou les postes en prod nécessitant de la sécurité/stabilité à long terme mais c'est important de le préciser. La prochaine LTS sera une 9.*(j'ai oublié le num de version exact)
avatar lau1967 | 
@lukasmars Le discours est sensiblement différent quand vous parlez (bien) d'Ubuntu. Cependant. Comme le font remarquer d'autres personnes, Ubuntu quand on a un Mac, à part la curiosité ou une certaine philosophie/idéologie, aucun intérêt. Les premières versions sont à chaque fois instables. Parfois très instables. Elles peuvent continuer à l'être un sacré moment. Mais soyons clairs nul OS à sa sortie n'est réellement fini. Quand vous parlez de la possibilité de paramétrer/configurer Ubuntu comme on le veut, vous touchez ce qui me paraît être le point d'achoppement : quand on est sur Mac Os X, on n'éprouve pas vraiment le besoin de faire ce genre de choses car dès le départ ou presque, tout a été pensé pour que l'utilisateur se fasse plaisir tout en utilisant son ordinateur sans se prendre le chou. Synaptic est assez remarquable mais je ne comprends pas ce que vous dites sur les logiciels tiers : ne signalent-ils pas qu'une mise à jour est disponible dès que c'est le cas ? Enfin ce que vous dites d'Apple ne me surprend pas, mais dites-moi, croyez-vous sincèrement que notre monde (le micro comme le macro ) puisse concrètement devenir une utopie socialiste à la Fourier ? Qu'une entreprise comme Apple, parce qu'elle cherche à gagner de l'argent en vendant des produits, est de fait mauvaise ? Je ne cherche pas la caricature, ni à grossir le trait, je parle régulièrement avec un collègue pro-linux et nous nous renvoyons la balle pour le plaisir, sans vraiment compter les points... Et au fait la solution nomade avec la clé USB est aussi intéressante. Laurent
avatar brume | 
Moi je l'ai installé sur vmware, par simple curiosité (enfin je l'ai pas installé, c'était une image toute faite (la 8.04) comme indiqué dans l'article). La mise à jour pour la derniere version est vraiment lente (sans doute leurs serveurs qui ne peuvent pas trop tenir la demande). Sinon c'est sympa, extremement simple (enfin quand on a rien à bidouiller dans le terminal). Tout est à portée de main (applis, réglages, et dossiers favoris). D'ailleurs je regrette qu'on ait pas un sous menu préférences dans mac os (oui oui je sais qu'il existe certains logiciel qui rajoutent un sous menu). Je pense que c'est la mine d'or pour qui ne veut que du open source, on fait ses courses gratos. Il y a un bon travail sur les icones. Je regrette juste le look trop windows des fenêtres et de l'IU en général, une sorte de pixel art ringard à la vista. Bon, on a d'autres skins, toutes assez hideuses. Ça reste acceptable tout de même et assez cohérent. Et puis les menus intégrés, toujours à la windows. Première mauvaise expérience: installer les vmware tools (c'était sur la 8.04) http://blog-perso.onzeweb.info/2006/07/14/installer-vmware-tools-ubuntu/ C'est aussi chouette que du MS-DOS. Je ne sais pas si c'est vmware qui est fautif. Mais c'est un peu pénible. Je n'ai pas été beaucoup plus loin, j'avais pas de logiciel spécial à essayer. Mais je reste globalement sur une bonne impression.
avatar Hindifarai | 
[quote=lau1967]Les premières versions sont à chaque fois instables. Parfois très instables. Elles peuvent continuer à l'être un sacré moment. Mais soyons clairs nul OS à sa sortie n'est réellement fini.[/quote] Il est vrai qu'ubuntu est généralement plus instable(même en restreignant les dépôts actifs sur synaptic) qu'une debian stable ou un *BSD, mais ça reste un OS très stable lorsqu'on le compare aux OS orientés desktops actuels de mon point de vue(leopard compris). Ubuntu a cette image de distribution instable qui lui colle à la peau depuis le début, à l'heure actuelle cette image est plus due à son passé et aux utilisateurs activant tous les dépôts instables en cherchant toutes les nouvelles features dès leur sortie.
avatar laurange | 
@lukasmars : on peut voir l'histoire à l'envers de ce que tu écris : tu dis que linux laisse le choix à l'utilisateur de tout modifier, de l'autre côté de la lorgnette : linux n'a jamais eu de distribution assez forte pour unifier l'interface graphique. certains développent pour KDE, d'autres pour Gnome et d'autres avec leurs propres librairies sous X, donc on se retrouve à devoir installer toutes les solutions à la fois pour profiter de l'ensemble des programmes, c'est le bazar. Apple propose une solution intégrée, avec linux ça n'existe pas, il faut prendre de partout obligatoirement. tu parles avec envie des dépôts logiciels : mais tu oublies de signaler qu'ils en existent au moins 5 rien que chez Canonical donc pour Ubuntu (libre, moitié libre, pas libre, etc) mais qu'ils ne sont pas les mêmes pour debian, redhat, suze ... un vrai utilisateur lambda n'a aucun moyen de s'y retrouver seul, s'il veut installer flash par ex (je l'ai fait sur une install ubuntu 8.04 la semaine dernière) il y a 3 packages différents et exclusifs, lequel prendre ? sur le système d'apple, les choix sont très simples : il n'y a rien à choisir, c'est très reposant. et pour l'accès aux partitions NTFS gratuitement : - http://code.google.com/p/macfuse/ - http://macntfs-3g.blogspot.com/
avatar Hindifarai | 
@laurange Il n'y a pas vraiment de contradiction, comme le dit lukasmars c'est une "philosophie" différente. Le choix est omniprésent dans GNU/Linux, il l'est moins(pas totalement absent bien heureusement) dans OSX.
avatar Fingah | 
mouais ... moi je dirais qu'installer ubuntu ça peut être très pratique pour faire tourner certains codes quasi impossible à compiler sur Mac OS X (codes de chez EDF par exemple); de manière générale il est parfois plus simple de faire tourner un code sous Linux (surtout que l'on peut utiliser le système en mode "minimal") que sous Mac OS X ... faut pas rêver MacOS X, malgré ses origines *BSD, n'est pas fait pour tourner en mode intensif sur une machine et quand on a besoin de son MB pour lancer des gros calculs bah ...
avatar Philactere | 
@laurange Le développement de Linux et des distrib a toujours été ainsi, un foisonnement de choses, dans plusieurs directions, des croisements, des doublons, etc. C'est la spécificité du monde Linux justement, la totale liberté dans tous les sens. Personne ne chapeaute l'ensemble pour arriver à une interface unique, ce n'est pas l'esprit et du reste ce serait impossible vu la structure de développement. Ceci apporte des inconvénients, l'impression de bazar, 12 logiciels à peine différents pour la même tâche ou alors des avantage, l'impression de foisonnement d'idée, 12 logiciels semblables pour trouver celui qui correspond le mieux à son utilisation. Arrêtez le "MacOS-centrisme" en abordant Linux. L'esprit, le mode de développement, de distribution, tout est différent et ça ne sert à rien de le comparer avec un autre OS fait dans un esprit opposé. C'est en cela que les 2 OS sont intéressants l'un par rapport à l'autre, c'est justement qu'ils sont DIFFERENTS, pas la peine de chercher en quoi l'un est pas assez comme ceci ou pas assez comme cela par rapport à l'autre. Si vous dégustez un très grand cru vous n'allez pas vous évertuer à chercher en quoi il est mieux ou moins bien qu'un excellent pur malt, ça n'a rien à voir et pourtant les deux se boivent, les deux sont alcoolisés, les deux se dégustent dans des moments conviviaux mais il ne vous viendrait jamais à l'idée de les mettre en concurrence. p.s. à propos d'alcools la distribution Suse ne se boit pas ;-)
avatar Philactere | 
Bref on peut aimer ou ne pas aimer Linux pour un tas de raisons, tout comme Mac OSX. Si on ne supporte pas le foisonnement induit par l'esprit Linux c'est tout à fait légitime, chacun voit midi a sa porte mais dans ce cas là on ne cherche pas à vouloir un Linux qui serait un mac OSX mais en fait pas tout à fait mais un petit peu quand même mais bon pas trop parce que... Je reviens à mon analogie alcoolisée, Si je préfère le pur malt je ne vais pas aller demander à un producteur de bordeaux de faire un vin qui ressemblerait au pur malt..
avatar lukasmars | 
@lau1967 je parlais de la mise jours logiciels tiers sous Mac. Mais je ne voudrais pas passer pour le troll de service dés qu'il s'agit de Mac ou Apple.D'ailleurs je vous met au defi de trouver une critique sur l'os en lui même ou même sur le Mac en tant que produit. MAis Apple m'irrite de plus en plus, J'etais de ceux qui pensaient à une veritable politique agressive de Apple sur les prix ( Les mac book à 900 euros , voire moins) et ils sont à 200 euros de plus ! Et la dalle de mon imac qui est a jeter au bout de 14 mois d'utilisation ( pas d'apple care) me reste encore en travers de la gorge. plus plein de petites mesquinerie de la part de cette firme dont je vous fais grace .Forcemment quand j'entend papy Jobs debiter son discours de VRP , je crise . Et concernant Ubuntu, je n'ai parlé que des points qui me semble meilleurs (en tous cas differents) que sur MAc Mais bien sûr OS X a des chose bien mieux finies ( X11 est loin d'etre un modéle par exemple )
avatar MiluX | 
Moi je passerai sur Ubuntu qu'une fois que quelqu'un m'aura expliquer comment faire pour ne pas passer 3 semaines à configurer le wifi avec un macbook et un réseau protégé...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR