Apple s'intéresse à Eneco

Christophe Laporte |
Apple est en discussion avec Eneco. Cette entreprise développe actuellement une puce capable de convertir la chaleur en électricité ou encore de refroidir jusqu'à - 200 degrés lorsque l'on fait passer de l'électricité. Le P.D.G., Dr Lew Brown, estime que cette invention est aussi importante que celle du transistor, de la télévision ou de l'avion. Si ce projet est amené à bien, il pourrait remplacer les batteries dans les appareils mobiles. La société a dans ce but d'ailleurs déjà engagé des discussions avec Apple et Dell afin d'examiner comment sa technologie pourrait s'intégrer dans leurs produits.

avatar Anonyme (non vérifié) | 
drlaboode: la chaleur viendrait de ton processeur. Je n'ai pas vu sur leur site où ils disent qu'il faut au moins 100°C pour le faire fonctionner. <br /> Deux applications possibles pour les ordis: recycler la chaleur des proc (de 20 à 30%, ils disent) pour rallonger la durée de vie des batteries (qui pour le coup serait rallongées,mais pas d'autant que le rendement de la puce) ou refroidir les ordis (mais en consommant plus d'énergie). Donc éventuellement des portables plus petits mais avec une durée de fonctionnement plus faible ou des portables normaux qui fonctionneraient plus longtemps
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Leur courbe ne descends pas en dessous de 100°C, ça ne veut pas dire que ça ne marche pas en dessous, n'empeche... http://www.eneco.com/mi_faq.html<br /> Ca chauffe à combien un processeur?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour moi c'est la coonverstion de chaleur de électricité qui me semble la plus intéressante, car elle permet de tirer profits des "défauts" des autres composant à savoir l'émission de chaleur. . Pour ce qui est du reffroidissement, dans la mesure où il faut apporter de l'énergie supplémentaire, cela me semble moins intéressant dans un ordi portable. à moins qu'un processeur refroidi consomme suffisemment moins pour que la différence soit intéressante.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
je n'ai pas vu le site, mais attention à ne pas oublier de faire la distinction entre degré celsius et °F, ....c'est parfois tellement bête....d'ailleurs si je ne me trompe pas 20 °C = 50 °F environ ou pas loin, donc 100 °F ça doit tourner au alentour de 40-50°C.....ce qui est déjà plus probable pour la température intérieur d'un portable.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est pas un "bête" effet Peltier optimisé ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ce sont bien des °C et pas des °F, (ni des K, ce qui n'y changerait rien puisque l'on parle de gradient). N'importe comment, pour que le processeur chauffe a une température suffisante pour alimenter la "puce thermique" faut bien l'alimenter initialement. Un peu comme une dynamo...<br /> Donc ça va peut être augmenter la durée de vie de nos batteries mais très certainement pas les remplacer
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@nicogala: Bah ouais, c'est mon impression aussi... Tout ce tintamar pour ça...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"... pourrait remplacer les batteries dans les appareils mobiles " <br /> Alors là, qu'on m'explique comment. Augmenter l'autonomie, je comprends, mais carréement remplacer la batterie... ??? Qui donnerait la première impulsion? La chaleur des mains de l'utilisateur? :-D Dans ce cas j'ai une application beaucoup plus folklo: on pourrait imaginer une chemise, un pantalon, un slip... muni de capteurs, le tout relié à une batterie rechargeable. Je mets cette dernière dans mon macbook avant de l'allumer. Pratique, non?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour à Toutes et à Tous, Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l'effet Peltier, voici un article assez complet: <br /> http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Peltier Nils <br /> (http://www.nils-frisch.com/)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
2 applications à cette découverte : - Augmenter l'autonomie des portables en recyclant la chaleur produite en courant électrique - Refroidir les PC de salon dans un silence total avec peu d'encombrement en alimentant la puce pour produire du froid
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je suis tout à fait d'accord avec toi Gérard. Il n'y a rien de révolutionnaire là dedans. Les modules à effet Peltier ont les mêmes propriétés que cette fameuse puce... De plus, les articles publiés la dessus sont faut, ils n'ont qu'un effet d'annonce où l'on donne des chiffres "tape à l'oeil" sans donner les conditions de test. D'aprés eux on aurait découvert le mouvement perpétuel... Bravo!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pas bête en effet ; recycler la chaleur émise par le processeur d'un portable pour fournir de l'électricité qui fait fonctionner celui-ci... Cela serai bien sympa pour l'autonomie !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Très intéressant, mais une question me taraude, d'ou proviens la source de chaleur? Ils parlent de gradients compris entre 100 et 300°C! Faudra t-il utiliser son powerbook dans le four? Si quelqu'un peut éclaire ma lanterne... En vous remerciant, bonsoir
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Imaginer mes possibilitées d'overcklockage (pardont pr les fotes) de processeur et la température de nos macbook /pro qui chuterait . et en reprenant rampman l'autonomie!!!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 


CONNEXION UTILISATEUR