Le Mac est un PC comme les autres

Vincent Absous |
On le sait, un keynote est un événement exceptionnel pour tout aficionado de la Pomme. Y a-t-il d'ailleurs une seule autre marque capable de susciter autant d'attentes ? Que penser alors de ce keynote-là ? Steve Jobs lui-même en entrant sur scène a parlé d'un "jour important" et de la plus importante WWDC de la décennie. Il faut dire qu'il y avait foule : plus de 3 800 personnes étaient inscrites pour cette session, venues de 45 pays.

Dans ces conditions, on ne s'attardera pas trop sur la présentation de la nouvelle version d'iTunes. On le sait, elle apporte le support du podcasting. Apple prend donc ce train-là, c'est une bonne nouvelle. iPod va bien, iTunes Music Store aussi. Merci pour eux. Le baladeur d'Apple continue d'occuper le haut du pavé et s'est adjugé 76 % du marché, pendant que le service de vente en ligne a pris 82 % du sien le mois dernier. 430 millions de titres ont été vendus depuis le lancement. Il n'y a pas, Apple connaît vraiment bien la chanson.

On ne s'attardera pas non plus sur les ventes de Tiger : 2 millions de copies ont été vendues depuis la sortie le 29 avril. Lui succédera d'ailleurs un certain Léopard. Le Mac se vend aussi très bien, semble-t-il. Alors que les ventes de PC ne progressent en moyenne que de 10 %, Apple a une croissance trois fois plus importante depuis le début de l'année. Tout cela est formidable, mais l'on sent bien que ce n'est pas là qu'est le plus important, pas ce soir.

Non, évidemment, l'information de la soirée, celle qui a fait de ce keynote un moment exceptionnel et de cette Conférence 2005 la plus importante de la décade, c'est évidemment l'annonce du choix d'Intel pour équiper les Mac de la fin de la décennie. À partir de 2006, les Mac embarqueront donc un nouveau type de processeurs, mais il ne semble pas qu'Apple abandonne définitivement le PowerPC. c|net, le Wall Street Journal, et d'autres encore ne s'étaient donc pas trompés. Apple entame la troisième grande phase de transition de son histoire. Ce choix-là, Steve Jobs l'a très simplement justifié par l'incapacité d'IBM a satisfaire la demande de son partenaire. Le G5 qui n'arrive pas à embarquer dans les PowerBook, la production erratique.

Évidemment, la transition ne va pas être facile, mais Apple entend bien faciliter le travail des développeurs. Les outils leur sont donnés dès aujourd'hui pour qu'ils puissent se mettre au travail immédiatement. Ainsi, le Developer Transition Kit est-il proposé pour 999 $ aux membres du programme ADC (Select et Premier). L'offre est notamment composée d'un ordinateur frappé d'une Pomme, la tour d'un Power Mac G5, mais avec un Pentium 3,6 GHz dedans. Xcode, présenté en version 2.1, permettra de compiler aussi bien pour le PowerPC que pour une architecture Intel. Les applications Cocoa devraient très facilement se retrouver sur la nouvelle plateforme. Quant à Mac OS X, le portage ne devrait pas être très difficile non plus. Depuis longtemps déjà, les ingénieurs d'Apple travaillent à une version compilée pour tourner sur un PC. Que cette phrase sonne étrangement ! Le patron d'Apple se veut rassurant : il n'y a pas lieu de s'inquiéter. D'ailleurs, les grands noms de l'édition seront là : Microsoft et Adobe ont déjà fait savoir qu'ils suivraient Apple sur ce nouveau terrain. Pour faciliter encore la transition, Apple proposera Rosetta. Derrière ce joli prénom se cache un émulateur ultraperformant permettant de faire tourner des applications écrites pour PowerPC sur Intel.

Évidemment, on n'a pas fini de parler de cette révolution. Certains vont applaudir, d'autres vont exprimer leur colère. Une nouvelle page se tourne. On dira peut-être qu'Apple perd son âme dans cette transition-là. Reconnaissons toutefois qu'il fallait du courage.

Retrouvez la transcription, minute par minute, de ce keynote mémorable. Réagissez sur le forum Spécial WWDC 2005. Un petit mot aussi pour Mellel, Elgato et 4D qui nous ont soutenu pour ce keynote et permettent que MacGeneration fonctionne bien. Merci aussi à Netsample, notre hébergeur, pour tout son travail (non, ce ne sont pas les César).

Tags
avatar edualc | 
Cela se tramait depuis des mois... Hypocritement, Cupertino persistait cependant à nous vanter les mérites des G5, à nous pousser à acheter des PowerMacs, à renouveler les parcs, voir à switcher, à grand renfort de courriels dans nos BALs. Nombreux nous nous y sommes laissés prendre et nous voici aujourd'hui avec du matériel récent, quasiment neuf, fort cher payé au demeurant et ... en voie de disparition du catalogue, obsolète avant l'heure, presque sans aucune valeur marchande. Cette fois-ci, c'est trop. J'ai effectué mon dernier achat fin février 2005, PM bi G5 2Ghz, pour m'entendre dire trois mois plus tard que j'avais pour ainsi dire acheté un matériel en fin de vie et fichu 15.000 balles par la fenêtre !!! La pilule est dure à avaler J'ai perdu confiance et beaucoup d'argent. Hé oui, comme beaucoup j'avais en plus renouvelé tous mes logiciels à l'occasion de la sortie de Tiger. Là, je ne trouve pas le comportement d'Apple très correct à l'endroit des consommateurs qui l'ont soutenue contre vents et marées en continuant à lui faire confiance dans les moments que l'on sait. Mais comme je suis réaliste et que je ne suis pas un doux réveur, je crois que vais tenter de revendre tout mon matériel si c'est encore possible, acheter un PC et y installer Linux...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Salut à toutes et tous. 1) Marrant ces réactions: il y a peu, tout le monde gueulait parce que Apple ne parvenait pas à proposer de G5 portable. Maintenant qu'il y a clairement une perspective, ça gueule de nouveau parce que Apple abandonne le G5. Comprenne qui pourra... 2) la migration: il y a des années de cela, je recevais la doc et les CD développeurs Apple. La première version de Mac os X qui nous fut livrée était une version a installer sur... PC (oui, oui, avant même la version PowerPC !) !!! Je n'ai aucun doute quant au fait que Apple est parfaitement capable de gérer la transition. Mac os X.4 tourne déjà sur Intel et ce sera certainement cette version qui sera livrée aux développeurs. 3) Le kit Pentium avec le soft sera livré aux développeurs à 999 $. J'en tire comme conclusion que (1) on va enfin avoir droit à des towers Apple puissante et pas aux prix excessifs actuels et que (2) Apple ne va guère s'éloigner de l'arcitecture classique des PC, histoire de profiter de prix compétitif (réinventer la roue, ça coute....). Evidemment, ça permettra à des utilisateurs de Dell d'installer Mac os X. Et alors ? Apple est devenu un vendeur de sof, dixit S. Jobs il y a quelques heures de cela. Et puis, ca va peut-être pousser les utilisateurs de Dell à avoir la curiosité d'installer Mac os X sur leur bécane...Windows (parce qu'il faut, pour le boulot par exemple) et Mac os X (parce qu'on le veut) sur la même machine...un rêve qui va peut-être devenir réalité. 4) l'utilisateur Mac continuera à utiliser mac os X sans s'apercevoir de la différence. Power PC, Intel, AMD ou Duschmol, il s'en fout. Nous sommes à une époque ou l'utilisateur est extrêmement "éloigné" du processeur. On est loin des polémiques entre les aficionados du 6502 et ceux du Z80 (pour ceux qui ont connu...). Si demain, il peut acheter un Mac à un prix plus proche du PC (faut reconnaitre qu'Apple avait déjà fait pas mal d'effort ces derniers temps), il sera content. Moi aussi.
avatar ifab | 
Rigolo, j'entends un peu partout le mac est mort, c'est fini, etc... Tout ça pourquoi ? Apple change de fournisseur pour ses processeurs. On passe d'IBM à Intel ! Et dire qu'il y a 20 ans l'ennemi juré, le mauvais camp était symbolisé par IBM justement. Une pub célèbre encore aujourd'hui stigmatisait cette confrontation. Rigolo, comme le temps passe.
avatar toto | 
On commence par des macs sans PPC, avec de l'intel et on finit par des macs sans OS X, avec juste ITunes pour MS (comment ça, ça existe déjà ?! )
avatar Le Gognol | 
Aux déçus : les G5 actuels ne viennent pas d'être annoncé comme vieux coucous ringards, ce sont toujours actuellement parmi ce qui se fait de mieux, simplement pour le *futur proche* Apple choisi de se tourner vers Intel qui propose mieux que IBM dans ce même *futur proche*, c'est aussi simple que ça. Ce qui ne veut absolument pas dire que les PowerPC ne sont plus supportés ni même abandonnés, Apple va désormais se servir d'un côté ou de l'autre selon les qualités des uns et des autres. Et ça risque pas d'être des Pentium 4.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Oh, Claude à l'envers, tu comptes aussi à l'envers ? On est passé à l'euro depuis quelques années, maintenant, et tu parles toujours en francs ? 15 000 "balles", que tu dis l'avoir payé, ton matos, je rêve !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Oh, Claude à l'envers, tu comptes aussi à l'envers ? On est passé à l'euro depuis quelques années, maintenant, et tu parles toujours en francs ? 15 000 "balles", que tu dis l'avoir payé, ton matos, je rêve !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Plus le temps passe, plus je suis impatient de voir ces machnies. Ce sera la grande classe, comme apple en aura l'habitude. Et finalement je continue l'aventure... Un mac mini va rejoindre la famille, les portables étant trop dans les chous pour l'instant. Ces heures de questions, de remise en cause, de bouleversement, ça nous permet de mesurer la chance que l'on a de bosser sur de telles machines.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Non, mais le problème en fait c'est qu'en attendant que ce mac intel sorte, qui va encore acheter un G4/G5. Pas moi assurément qui pensait m'acheter un Imac G5 en remplacement de mon vieux G3 233. Je vais donc attendre et reporter mon achat de bécane (juste pou OSX) qd sortira ce macintel. Pour rappel 2007 est censé si j'ai bien compris marqué la fin de l'intégartion du powerpc dans nos macs. On peut imaginer que le support logiciels suivra rapidement alors (qui va développer encore pour power ????)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Et çà va encore "ramer" en double -
avatar minime | 
<i>Si Rosetha (ou rosetta) fait parfaitement tourner toutes les applis sur Intel, expliquez moi la différence entre le RISC et le CISC...</i> Il s'agissait surtout de philosophies de design, qui ont maintenant tendance à se rapprocher. Depuis plusieurs années plus personne ne suit le dogme RISC à la lettre. Et les procs x86 décomposent les instructions en micro-opérations. Les Mac users sont les seuls à ne pas être au courant. :-P http://arstechnica.com/cpu/4q99/risc-cisc/rvc-1.html
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Purée, j'en reviens pas !!! J'y croyais vraiment pas...
avatar edualc | 
>Alcimboldo [06.06.2005, 23:53] >Oh, Claude à l’envers, tu comptes aussi à l’envers ? On >est passé à l’euro depuis quelques années, maintenant, >et tu parles toujours en francs ? C'est juste quand je suis en colère, pas le temps de faire la conversion, çà fume déjà assez la haut ;o) Et puis, depuis le dernier référendum, en France et aux Pays-Bas, l'Allemagne et l'Italie se sont interrogées sur l'opportunité de réactiver au moins virtuellement le Mark et la Lire ;o)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Là, quelques réflexions me viennent à l'esprit: 1) J'ai bien fait d'attendre et d'hésiter avant d'acheter un Mac ...oufff. 2) C'est jouer gros me semble t-il de dire que mac osx sera forcement et largement superieur à un systeme d'exploitation qui n'est pas encore sorti et ne sortira que fin 2006 ... et si "windows Longhorn" n'était pas si nul que ça. Et au pire les systemes Linux auront encore évolués. 3) Je crois aussi qu'apple vient de perdre de sa superbe. 4) Et puis ces bench pour dire que le G5 c'est mieux qu'un bi opteron ou un bi Xeon ... 5) La rubrique switch sur le site apple n'a plus vraiment la même saveur ni la même pertinance. Enfin voila ce qui me vient en vrac à l'esprit . Je compatis avec tout les nouveaux switcheur à qui on a fait miroiter pleins de choses.
avatar sylko | 
Comme toujours, à chaque keynote, les râleurs se défoulent. Si vous voulez la suivre en différé, c'est à cette adresse. >>>>> http://stream.apple.akadns.net/
avatar Anonyme (non vérifié) | 
bon alors, ne nous affolons pas. Cette anonce est plus dur a supporter que le premier supositoire que l'on test, mais faisons confiance a Jobbs, en dehors du Cube, il ne s'est jamais vraiment planter. On lui dois même la renaissance de notre marque préféré. Bon là ok, je le conçoit, ça fait supermal! mais imaginon une gamme pro avec des ppc et une gamme public avec des Intel, je pense que cette strategie serais bonne non. ça permetrais de garder les cliens. Non parce que moi, il est hors de question qu'il y est un Intel dans mon mac!!! donc j'espere que ma theorie sera la bonne! sinon j'arette l'informatique!!!
avatar xx-os | 
Moi je trouve ça balèze : Apple a été au pied du mur avec Motorola (G4), Apple est au pied du mur avec IBM, et d'une pirouette, avec de surcroît un pied de nez et avec une déconcertante facilité, et hop je t'embarque de l'Intel. J'y vois une sacrée évolution : de passif et malmené, Apple indique que maintenant, c'est eux qui tiennent la dragée haute. T'es pas capable de suivre mon cahier des charges ou mes nouvelles prises de pdm, c'est pas grave... suivant. Désormais Apple se permet de lancer des appels d'offres et donc d'avoir plusieurs fournisseurs. Si j'ai bien compris, Xcode permettra de compiler dans les 2 V° (PPC et x86). Ou est donc le pb. Apple se donne la possibilité d'avoir une gamme Intel, une gamme IBM et une gamme freescale. C'est du tout bon. De plus, Steeve Job tient une boutique, et pas n'importe laquelle. Ce serait impardonnable de sa part de ne pas prévoir à 2 ans (voir 5 ans). Une taule ne se gère pas au jour le jour et on se doit d'anticiper l'avenir. Je trouve même hallucinant qu'il ait pu prévoir le coup depuis 5 ans et y parer avec une telle aisance. De toute manière, SJ a plus que bien anticipé depuis bientôt 10 ans. Je pense qu'on peut lui faire confiance pour l'avenir. En conclusion, Apple ne va plus subir, mais désormais mettre en concurrence les différents fondeurs (voir comment freescale se bouge les fesses depuis les G5 pour conserver et augmenter en perf ses G4). N'oublions pas que les parts de marché d'Apple augmentent, et qu'il faut bien suivre. Apple en a marre d'exploser en vol, dès que ça démarre, à cause de tiers. Le G4 (500) était une bombe à sa présentation, 1 an 1/2 après (qd il est sorti) c'est devenu un boulet impossible à faire évoluer. Apple a beaucoup perdu à cette époque : ça frisait même le ridicule.
avatar julien | 
Ahahah mdr, regardez ça : " Presque deux fois plus rapide que le Pentium 4 Pour démontrer la supériorité de Power Mac G5, Apple a réalisé des tests à l'aide d'Adobe Photoshop CS 8.0, l'application la plus répandue chez les professionnels de la création. Optimisé aussi bien pour Mac que pour Windows, Adobe Photoshop constitue un outil multiplate-forme efficace pour mesurer les performances système. Apple a réalisé les tests à partir d'un fichier Photoshop de 600 Mo sur une suite de 45 actions Photoshop courantes, telles que la sauvegarde de fichiers, la retouche d'images, les changements de mode et l'utilisation de filtres. Apple a mesuré le temps nécessaire à l'exécution de chaque filtre ou fonction, puis comparé les performances de l'ensemble des actions à l'index des résultats." ça vien de leurs site... http://apple.chez.tiscali.fr/G5/macintel.jpg pareil, il sont vraiment nul les proc intel à côté des G5... Steeve : je te pisse à la raie avec une paille de 60 cm dixit, carl lagarfield - guignol de l'info 2003-2004©
avatar Anonyme (non vérifié) | 
au passage, pas cher le powerMac P4 3,6Ghz 1300€ (avec inscription developpeur Apple) et comme ça vous avez une machine exploitable plus d'un ans...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je tiens à faire quelques " petites" précisions : - ST a annoncé l'adoption prochaine de processeur INTEL qui peuvent n'avoir rien à voir avec un P4 (même si le kit développeur est en P4). - Il a laissé entendre qu'il n'écartait pas le PPC à long terme. - ST a dit que le système et les applis seraient compatibles sur les deux types de processeur ; ce qui veut dire qu'Apple ne sera plus liée à un type de processeur et donc un fournisseur, et qu'elle pourra faire jouer la concurrence et choisir les meilleurs solutions quand elle le voudra. - la différence CISC/RISC n'est plus une réalité : les Pentium actuels (P-M notamment) et les PPC (G5) possèdent une architecture mélangeant CISC et RISC. - les portables G4 d'Apple sont complétement largués ( sauf sur qques filtres Photoshop) par les solutions basées sur le P-M et l'architecture Centrino. De plus, un P-M ne chauffe pas plus et a autant d'autonomie qu'un G4. - quand à ceux qui disent que les applis Adobe sont optimisés pour OS X, laisser moi rire ; les anciennes versions compilés pour OS 9 sont plus rapide sous Classic. Au moins Adobe va être obligé de les réécrire de manière optimisé pour OS X.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Nooooooooon non et non ! Pourquoi il n'y a pas eu de Référendum ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ça va faire drôle de pouvoir installer Windows sur un Mac ^^
avatar Anonyme (non vérifié) | 
quels vont-etre les produits alternatifs car je vois mal les gens acheter du g5 maintenant
avatar nono | 
Cessez de larmoyer. Il ne restait de matériel d'origine sur le MAC que le boîtier et le firewire. Tout le reste, PCI, USB, S-ATA, DDRam, etc., venait de l'autre rive.
avatar eFraid | 
Très sincèrement, j'avoue que le nom du fabriquant du processeur ne m'intéresse guère. Il suffit que j'aie un Mac sous OS X pour que mon bonheur soit complet. Après tout, quand Apple est passé de Motorola à IBM, je ne me souviens pas avoir entendu de telles levées de boucliers. Et pourtant c'était une étape majeure du développement d'Apple. Aujourd'hui, il semblerait qu'IBM n'arrive plus à suivre la cadence d'un constructeur tel qu'Apple en chasse permanente à de nouvelles technologies; Je préfère passer sur Intel plutôt que de voir Apple devenir moribonde parce qu'un fondeur n'arrive pas à tenir ses promesses. De plus, Apple se place dans une position de concurrence frontale avec Microsoft. Et en général, la concurrence est toujours bénéfique pour le consommateur. Tant qu'Apple ne fabriquera pas d'ordinateurs qui dégueulent de câbles et qui font des bruits d'avions… Avec un processeur Intel "inside" ou pas, mon Mac restera toujours un Mac aussi longtemps qu'Apple continuera à fabriquer à la fois le matériel et l'OS.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Personne ne semble envisager le fait qu'en réalité c'est IBM qui a dit à Apple d'aller se faire voir.Bien sûr Steve Jobs sauve les apparences en disant qu'il s'en va de chez PPC, "comme un prince". Mais dans les faits, les grands stratèges financiers d'IBM qui ont convaincu Sony, Microsoft et les autres de venir chercher chez eux leur nouveau processeur pour console, doivent pousser un soupir de soulagement. Voilà un client bien encombrant qui s'en va... N'est-il pas plus rentable de pouvoir investir toutes ses ressources usines dans la production de millions de processeurs par an, processeurs qui n'auront à monter en puissance que tous les 24 mois, plutôt que de s'escrimer à fournir les 600 000 G5 ou G6 annuels à destination du monde mac, et pour lesquels il faut mettre à jour les chaînes de production tous les 6 ou 9 mois ? A mon avis, le calcul est vite fait. Lorsque la communauté mac a appris que les futurs xbox et playstation allaient s'équiper de PPC, la réaction naturelle fut de s'en féliciter... et non. cruelle erreur. En vérité, quel autre choix avait apple ? Rester avec IBM et subir le diktat (la roadmap) des autres vrais gros clients Sony et consorts ? Evidemment non, car la course au gigahertz est une donnée commerciale incontournable pour le grand public si on veut maintenir ou consolider sa part de marché. C'est dommage mais c'est ainsi. A mon sens apple n'avait pas le choix et a d'autant fait preuve de réalisme, qu'elle semble avoir anticipé cette étape charnière de son histoire. Outre la mort d'un symbole fort, celui du Think Different, quelles vont être les conséquences pour nous, utilisateurs ? Steve Jobs n'est pas un surhomme et en 2007 on "fêtera" les 10 ans de son retour. La transition sur X86 sera consommée, l'heure de la retraite pourrait bien sonner. Le retour définitif des grands financiers à la tête d'apple aussi. Mais en sont-ils jamais parti ? Aujourd'hui plus que jamais nous avons toutes les raisons d'en douter !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'avais écris il y a deux jours à l'annonce de la rumeur s'amplifiant: ... Nous y ajoutons une couche déjà crée sous le manteau qui permet ici d’utiliser les logiciels développés pour Windows sans réadaptation et avec une excellente réactivité. Un super émulateur développé dans le plus grand secret et plus facile à créer qu’on ne s’imagine car déjà dans une logique matérielle x86. Le tout sous le label Mac Universal. L’OS sera vendu en boîte et fourni aux intégrateurs OEM. Nous fournissons même l’interface dual-boot pour un démarrage sous Mac Universal ou sur Windows XP. La gamme actuelle sera baptisée Mac Power pour distinguer les classes d’utilisateurs et l’accès à un design matos privilégié. Comme cela, les plus à l’aise continueront d’investir vers le Mac, et enfin le grand public va pouvoir massivement goûter à la différence Apple avec le Mac Universal..." Et bien aptès Rosetta pour l'émulation, le volet B de mon texte sera la seconde action d'Apple qui finira par diffuser massivement son OS. C'est le non-dit de cette convention... Faute de quoi, les génies du petit programme qui va bien trouveront la solution pour qu'un PC standard fasse touner OS X.
avatar bikoko | 
Depuis quelques jours j'affirmais les rumeurs de mac os X sur intel ridicule. Du suicide d'entamer une nouvelle transition. Du bordel incroyable que ca va etre au niveau logiciel ("il faut telecharger la version x86, ppc, ou fat, puree c'est complique le mac!"). Les applications facilement reecrites, laissez moi rire il a ete dit de meme pour passer en mac os X natif, avec un adobe qui recompilait photoshop en quelques jours..bah on a vu le temps que ca a pris! Ok avoir un intel dans mon mac ca me fait tout drole, mais je laisse ce cote mac user passionne/geek de cote, et j'accepte les changemetns et le fait de gagner en puissance. Par contre ce dont je suis sur c'est le bordel de compatibilite que ca va etre, le super flou dans lequel nous repartons pour des annees. Ne nous trompons pas, SJ voit a plusieurs annees, et dans cet horizon apple ne fait plus de matos..meme ca..a la limite pourquoi pas ca ne me derange pas (un ibm, euh lenovo, x40 sous mac os x, je veux!). Ce qui m'etonne c'est l'impasse dans lequel se trouve, apparemment ibm, or je ne crois pas qu'ibm abandonne la conception de processeur extremement puissant. Une chose est sure : nous n'avons pas toutes les infos...
avatar bikoko | 
et avant de penser a mettre du intel dans les macs ils devraient commencer par mettre de vraies carte graphique. L'imac G5 est suffisament bien taille pour manger un doom 3 au petit dej si seulement on veut lui mettre un bon processeur graphique Ahhh mais j'ai compris, intel c'est pour arriver a mettre leur chip graphique integre et faire pire au niveau performance graphique! Chui bete
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bon, MacUser depuis 15 ans, je pensais acheter un joli p'tit Mac. Je vais définitivement passer sous Linux... Sur PC. En plus, acheter demain une machine dont le proc ne sera plus utilisé dans 2 ans. Il n'est pas raisonnable de penser qu'Apple peut rester sur deux architectures - ne pas le dire tout de suite c'est essayer d'empecher les ventes de trop s'effondrer! C'est l'âme du Mac qui s'évapore...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ses le debut de la fin fini la porche retoure a la fuego
avatar Anonyme (non vérifié) | 
comprend pas en quoi Intel vous dégoute ? c'est parce qu'il fait aussi tourner Windows ? C'est là qu'on voit l'effet pervers de la campagne "Think Different"...beaucoup trop y on réellement cru et l'on érigé en religion. Reveillez vous, ce n'est que du marketing (comme les benchs bidons et autres mascarades des keynotes passées). OS X reste le meilleurs OS, tous processeurs confondus. Et c'est ce que vous en faites qui compte...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Quel déluge de commentaires! Sans même prendre le temps de la réflexion!. Je partage entièerment l'avis de Harzack. Et j'ajoute une simple opinion qui me paraît de bon sens : Pensez-vous que Steve Jobs et ses équipes n'aient pas réfléchi longuement au problème avant de s'engager dans une telle aventure technique et commerciale? Avez-vous un instant réfléchi que Apple est un constructeur planétaire, et qu'il a des clients envers qui il a, juridiquement, des obligations commerciales vis-à-vis de ces derniers, qui ne sont pas tous des bidouilleurs du dimanche qui n'ont pour seule pensée que de dauber sur les cousins d'en-face. Les ingénieurs d'Apple ont déjà réussi la prouesse de faire cohabiter deux OS totalement différent l'un de l'autre sur un format de disque unique (HFS+). Pour quelles raisons Apple prendrait-elle le risque de se saborder? Et puis qu'a-t-on à perdre à l'utilisation de processeurs permettant sans doute - avec les optimisations qui s'imposent - de faire tourner les futurs félins estampillés de la Pomme? Lorsque LongHorn sortira (il sembler que non seulement Tiger sera derrière nous, mais que Léopard équipera les bécanes Apple. Qui peut dire si les Wintéliens d'aujourd'hui ne seront pas tentés alors d'abandonner le système d'exploitation "made in Seattle"? Allons, du calme, de la sérennité. Apple n'est pas mort. A Cupertino, on concevra sans doute un jour une appli nommée "Virtual Mac OS Xxxx" alors que Virtual PC sera oublié! Avant de penser différemment, il est souhaitable de réfléchir à froid.
avatar pvk | 
En direct depuis la wwdc. Le switch peut "faire bizarre" mais de la a delirer carrement comme certains, il faut se calmer et reflechir un peu. Au cas ou vous n'avez pas encore vu la retransmission, le message est assez clair et nous a ete rabache toute la journee : desormais les developpeurs travaillaireont a un niveau ou le processeur ne sera pas visibles et ou le binaire produit serra systematiquement multiplateforme (a moins de le vouloir specifiquement et de ne pas cocher la petite boite approprié, mais il n'y a aucun intérêt a faire cela). Le mot de la WWDC est "Universal" ("Binary"). Il revient a toutes les sessions. Même pour ce qui est des optimisations de type Activec, il y a maintenant une couche supplémentaire que les developeurs utiliseront et qui permettra une optimisation simultane sur Activec et l'équivalent intel (SSE si je ne me trompe) Donc il n'y a aucune raison de ne plus vouloir acheter de Mac. - Ensuite, il n'a jamais question pour SJ de Mac sur PC, Mais bien Mac sur intel processor, ce qui est une différence majeure. Une des force de la plateforme Mac (meme si cela peut aussi parfois etre un defaut), c'est sont architecture ferme, donc maitrisee et stable (integration optimal du hard et du soft). - Les comparaisons habituel Mac / PC ne presentait pas une comparaison Pentium / PowerPC, mais bien Photoshop (soft identique) sur deux ensemble different (Machine / OS / processeur) Le challenge d'Apple est bien sur de montre qu'a processeur egual, le reste (architecture + OS) permet de mieux tirer partit du processeur que la plateforme windows - Un des aspects bleufants des demos et les nouvelles API qui automatiquement repartissent les charges de calcul soit sur le CPU, soit sur le GPU, sans que le developpeur n'ai rien a faire. - Une force de Tiger est la maturation d'API stables et puissantes. D'ici qq mois, attendez vous a voir apparaitre des appli bluffantes, qui tourneront de maniere transparente sur les Mac intel et powerPC ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Quitte ou double Une ligne Mac (pas un PC) avec processeur Intel nouvelle gamme avec technologie d'authentification pour gestion des DRM, mais dont aucun modèle n'existe actuellement. Une ligne Mac avec processeur IBM PowerPC offrant un énorme potentiel d'évolution, mais dont les ventes risquent de stagner dans les mois à venir... Bonjour la gestion de tout cela, et les couts engendrés De rares éditeurs de softwares tierces qui peinaient déja à développer de front deux lignes de produits et qui vont devoir développer trois lignes de produits, ou carrément jeter l'éponge...! Et si dans deux ou trois ans si Apple n'est pas satisfait des processeurs Intel, il vont migrer sur quoi ..? sur du Zilog ou du "western digital" Et si dans cette future foire d'empoigne IBM décidait de revenir à la micro-informatique avec un super PowerPC et un OS libre, IBM promotionnant le dévelopement d'applications libres, depuis déja plusieurs années. Cette fois Steve tu n'a plus droit à l'erreur, tes caprices de Diva finissent par lasser l'élément primordial de tout système informatique .... celui qui signe le chèque.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Vu du coté des développeurs, ce n'est pas la joie... Le concept de l' "Universal Binary", c'est un concept marketing .... Les softs qui fonctionneront sur les 2 architectures auront obligatoirement 2 binaires différents ( ce sera certainement transparent pour les utilisateurs, mais n'empeche qu'il faudra développer 2 binaires différents) ... Et il y a de grosses différences entre les 2 architectures, d'un coté on a une gestion de mémoire de type Big Endian et de l'autre on a du Low Endian, ce n'est pas la même chose... D'un coté on Altivec et de l'autre MMX, SSE..... Bref, tout cela va emmener a développer des partie de codes qui seront spécifiques a chacune des plateformes... Et passer de Big Endian / Altivec vers Low Endian /MMX ,SSE, suivant les applications ce n'est pas évident, cela implique pas mal de modification... Cela va rallonger les temps de développement, et également les phases de test (il faudra tester le logiciel sur les 2 plateformes ), et cela va donc augmenter les coûts de développement d'un soft, sans etre certain de gagner plus de part de marché... Il va s'ecouler un an entre l'annonce et la disponibllité des mac/intel... pendant cette période, il est fort probable que les utilisateurs retardent leur investissement informatique ( matériel et logiciel ), et il y a même le risque de voir certains utilisateurs dégoûtés et switcher vers Pc/windows ou linux.... Le choix d'Intel c'est peut être la moins pire des solutions pour l'avenir d'Apple, et que cette solution permettra de gagner de nouveaux utilisateurs, mais en attendant, la transition va être difficile, et certains risquent d'y laisser des plumes...
avatar solo | 
bimbo (the end) [06.06.2005, 23:31] "... n’achetez plus. C’est fini..." Ça voudrait dire que tu ne sera plus sur MacG..? Que du Bonheur... Tu peux confirmer la news ou c'est une rumeur sur ton départ..? Quand on résume Apple au seul PPC il est vrai que ça reflète une vision plutôt étroite voir fétichiste et un réductionnisme des plus primaire. Quelles seront les caractéristiques du proc "mactel".. personne ne le sait mais tout le monde semble savoir (comme toujours) mieux que Steve, mieux que les incompétent d'ingéneiurs et chercheurs d'Apple, ce qui est bon pour Apple. Quand le MacUser fera une fois dans sa vie l'effort d'arrêter de se centrer sur son nombril et son petit quotidien et aura une vision de l'avenir et d'Apple, je suis convaincu que MacG sera alors le rendez-vous des gens sensé et que les réactions devindront enfin constructive.. mais ca c'est une transition infiniment plus longue que celle d'Apple.... Sans rancune
avatar Anonyme (non vérifié) | 
L'apple IIc de papa, le mac familial, les powerPc, les G3, le G4, le G5, adieu… franchement, tout ça pour ça… ça valait pas la peine, je retourne écouter Souchon…
avatar solo | 
===Le Gognol Rafraichissant des réactions comme la tienne, je me demandais s'il y avait encore des MacUser ayant gardé les pieds sur terre plutôt que des attitudes de jeunes ados epleurer par la perte de leur premier amour.... Je suis d'accord avec toi 100% c'est que du bon pour le futur.
avatar toto | 
On peut compter sur MS pour cracker les protections assurant l'exclusivité de l'utilisation de Mac OS X sur un "PC" Apple pour couler économiquement la firme de Cupertino.
avatar solo | 
toto [07.06.2005, 08:45] "...On peut compter sur MS pour cracker les protections assurant l’exclusivité de l’utilisation de Mac OS X sur un "PC" Apple pour couler économiquement la firme de Cupertino.,," IL faudrait quand même que tu te mette à lire correctement ce qui se dit, il ne s'agit pas de mettre OS X sur PC mais un processeurINTEL dans un MAC (qui est un PC pour mémoire) avec tout ce que cela implique autour et qui font qu'un MAC reste un MAC.. C'est fou ce que les gens font des racourcie émotionnel ce matin !!! Aller prendre l'air et revenez demain avec l'esprit plus clair pour vous exprimer à froid et non a chaud sans savoir. Moi je sais une chose aujourd'hui c'est que je ne sais pas et ça je le sais !!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
INFOS : Pour ceux qui suivent un peu l'actu, Intel ne fait pas que des pentium. Ils ont aussi (en collaboration avec HP) mis au point l'itanium. Si ses débuts sont difficiles, il s'agit là d'une toute nouvelle generation de CPU utilisant une technologie vraiment révolutionnaire : la technologie VLIW (Very Long Instruction Word). Il est évident que cette technologie va, à terme, supplanter la "vieille" technologie RISC. D'autant que le problème pour Apple c'est qu'au delà du G6, IBM n'a plus grand chose à proposer… Le choix d'Intel est donc un choix d'avenir car l'avenir est clairement au VLIW. Même SUN l'a compris…
avatar laurange | 
Bravo Steve ... on ne pouvait pas faire pire choix de proc l'architecture Intel est la plus mal foutu actuellement, même les bi-cores sont des daubes, les coeurs sont obligés de se parler via le chipset externe pour s'entendre ... et côté 64 bits c'est pas la joie ... Mon prochain ordinateur sera un PC choisi dans la HCL de Solaris 10, certainement pas un pc qui fait tourner que OSX ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
pro-ces-seur, c'est juste un processeur ! ok ? :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je pense pas que les gents s'emportent tous sans prendre de recul et reconsiderer les choses, seulement chaqun deffend ses interêts, et pour beaucoup le passage à Intel ne leurs apportera que des emmerdes sur le court/moyen therme, et de grosses dépenses..
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est une très bonne nouvelle. Fini les comparaisons power pc et intel, tout le monde sera au même niveau et c'est l'OS qui fera la différence. Les machines auront une valeur ajoutée au même titre qu'une silicon graphics intel écrase un pc Dell. Vivel l'avenir du Mac, le processeur ce n'est rien.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Après toutes ces campagne de switch pour bobo branché, Apple s'offre le switch le plus médiatique et le plus inattendu... vers un simple PC.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bon arrêtons de se prendre la tête. Pour moi un Mactel pourquoi pas mais j'en ai marre des transitions qui n'arrêtent pas. et c'est là qu'est le danger pour Apple qui va finir par user les développeurs à changer tout les deux ans et les consommateurs dans tout ça. Un peu de stabilité logiciel et matériel cela ferait du bien un peu. Okay je vois déjà ceux qui vont dire qu'on peut rester sur sa bécane longtemps mais jusqu'à quand ??? Moi je change quand je commence à me sentir isolé. Une nouvelle fois je pensais quitter mon vieux bondi blue 233 sous panther pour passer sous Imac G5. Avec cette histoire, j'ai plutôt envie d'attendre encore une année pour passer directement sous Mac tel. Et des comme moi y a en combien ???? et les entreprises ???? Le danger quelque soit la roadmap d'intel est le court terme chez Apple : ceux qui vont attendre...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
en lisant ces réactions j'ai enfin compris pourquoi apple n'avait toujours pas ouvert d'apple store en france, si c'est pour que les vendeurs se fassent insulter a peine le keynote fini c'est vrai que c'est pas la peine wait and see comme ils disent la bas, je pense qu'on a tous a y gagner
avatar bikoko | 
SJ aux developpeurs "Nous avons finalise les API dans tiger, enfin pour vous la perenite de vos developpements!" L'audience "ahhhhhhhhhh!!! (applaudissement)" SJ "Et des aujourd'hui nous nous lancons dans le x86" Comprenez bien que le probleme n'est pas vraiment de mettre de l'intel, le probleme c'est de repartir pour des annees de galere en transition. Je suis extremement douteux sur l'efficacite des binaires cross-architecture. J'espere me tromper...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR