Nouvel utilitaire de disque

Vincent Absous |
Prosoft Engineering vient d'annoncer Drive Genius, un nouvel utilitaire de disque. Drive Genius offre l'essentiel pour maintenir son système en bonne forme et l'optimiser. Le logiciel analyse, répare et reconstruit les volumes qu'on lui soumet. Plusieurs outils sont proposés : vérification de l'intégrité d'un disque, réparation des autorisations, scan de sa surface, création et effacement de partitions, initialisation d'un volume, etc. Le programme peut encore cacher une partition ou dupliquer volumes et disques. Il est vendu 99 $ et fonctionne sous Mac OS X 10.2 et 10.3. L'éditeur n'offre pas, pour le moment, de version d'essai.

avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je ne comprends pas très bien, mais ce produit de Prosoft a une interface utilisateur qui est calquée sur celle des logiciels réalisés par SubRosaSoft. De plus, son module de repartionnement est en tout point identique à VolumeWorks de SubRosaSoft. Mais pas un mot d'un quelconque accord ou vente de technos sur les sites de l'un ou de l'autre des deux éditeurs. J'ai écrit à SubRosaSoft hier, j'attends leur réponse.
avatar silvio | 
A propos de SubRosaSoft : je viens de tester CDRestore sur un CD déficient composé de 350000 blocks (à la louche). Aux alentours du 315000ème (10 mns), CDRestore trouve des bad blocks. OK ça fait trois jours qu'il tourne en non-stop, et j'en suis à 324000 blocks. A ce rythme, il va me falloir une semaine encore pour arriver à 350000 ... Et l'image disque qu'il est en train de créer fait déjà 724 Mo pour un CD de 700 Mo Alors grosse daube ou gros problème ?
avatar Ellipse | 
On parle souvent d'utilitaires pour disque sous Mac OSX et tout d'un coup je me souviens d'un article qu'un copain m'avait passé du temps d'OS9 à propos de la gestion des disques sous … unix. En bref, les systèmes unix savent assez bien gérer l'espace disque d'où la relative inutilité de défragmenter car unix organise au mieux l'espace disque par rapport à Windows.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
En effet "ellipse" à condition de les partitionner en UFS ce qui est rarement le cas actuellement. Dommage d'ailleur. La faute à qui ? Aux éditeurs comme Adobe qui font des produits de m..... incapable de reconnaitre correctement les partitions UFS.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ellipse, Mac OS X utilise L'HFS+ et non pas l'UFS donc... Ca fragmente. Si Mac OS X utilisait l'UFS, ca ne fragmenterait effectivement pas.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apparemment c'est plus subtil que ça. Sous Osx avec HFS+ cela fragmente moins, seuls les fichiers de plus de 20 Mo peuvent être fragmentés... Cela fait pas tant que cela. J'ai lu ça sur un article dont j'ai oublié les réf, hélas.

CONNEXION UTILISATEUR