IBM s'éloigne du PC

Christophe Laporte |
La société qui mit fin à la suprématie d’Apple dans le marché de la micro-informatique vient de se séparer de sa division PC. Lenovo, premier vendeur d’ordinateurs en Chine, devient ainsi le numéro trois de son industrie avec une part de marché estimée à 8 %. Cette transaction est évaluée à 1,25 milliard de dollars, 600 millions de dollars en cash et 600 millions en actions, le tout "garanti" par 500 million de dollars supplémentaires, et qui confère à IBM 18,9 % du capital de la société asiatique.

La phase de concentration annoncée récemment par Gartner a donc commencé. Le cabinet d’étude avait prévenu qu’un certain nombre de fabricants allaient disparaître dans les années à venir. Le rapport indiquait que deux sociétés étaient susceptibles de prendre rapidement des décisions, il s’agit IBM et HP.

L’accord entre les deux entreprises ne concerne pas la gamme des serveurs d’IBM qui est un secteur à forte marge sur lequel la société confirme vouloir se concentrer. Depuis cette annonce, on notera que certains imaginent d’ores et déjà une collaboration plus rapprochée entre les deux anciens ennemis, Apple et IBM. Certains verraient bien Big Blue assurer la promotion de la plate-forme Apple afin de compléter sa stratégie anti-Windows. Nul doute que si un tel rapprochement se confirmait, cela permettrait de donner une nouvelle crédibilité au Macintosh. Mais pour l’heure, on est dans le domaine de la rumeurs... ou de la fiction !

Tags
avatar powermac | 
prem's?!!!
avatar powermac | 
yes! bon ben sans deconner, je pense que si rapprochement il y avait avec IBM puis HP, et meme si ce n'est encore que de la fiction, et bien c'est vraiment tout benef pour Apple. Je sens que l'action va bientot bondir si ca se passe....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Perdent pas grand chose la technologie du PC, tel qu'il est concu process cisc, étant arrivée au maximum de ses possibiltés. En plus cela ne dégage pas de marges significatives, il ont donc raison d'abandonner cette techno dépassée pour se consacrer à la R&D du micro-ordinateur individuel de demain.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Première étape de la banalisation du PC en tant que produit technologique. Toutes les firmes qui ne travaillent pas sur l'innovation ont du souci à se faire. Car cet évènement nous dit qu'il n'y a plus de valeur dans le PC de base (même si on le savait déjà). Ce qui ne crée pas de valeur, s'il n'arrive pas à jouer sur des volumes suffisants, vont, en raison de la baisse des prix qui va suivre, souffrir un max. Dell est dans le lot. Les doutes de Microsoft sur son futur système et le reste d'ailleurs semblent confirmer la tendance.
avatar James | 
L'inventeur du PC vendant sa division PC, ça fait tout drôle…
avatar tdml | 
j'ai du mal à comprendre que le numéro 3 d'une industrie telle que la micro, avec 8% de pdm mondiale, doit valorisé 1,2 milliard de dollars. C'est hallucinant à quel point les fabriquants de PC margent peu ! Cette vente a des conséquences multiples, et sans doute certaines sont encore insoupçonnées. Par exemple, un effet direct mais négligé par ce que je lis partout, c'est la livraison quasi-totale du marché chinois à l'architecture x86. Un autre effet, à terme, est que le jour où IBM ressentira le besoin d'avoir une filiale micro, et qu'entre temps ils ont promu, comme on lit partout, Mac OS X, Apple pourra s'accorcher pour résister à une OPA. Si HP suit le mouvement et vend sa branche PC, Dell se retrouvera le seul "occidental" sur le marché (permettez-moi de négliger Philips qui revient, et Siemens qui ne décolle pas), et devra affronter le bloc asiatique (ACER, ex-IBM, ex-HP...). De plus en vendant une technologie de plus en plus considérée comme dépassée (retard de LongHorn, faille d'IE...) bref, ce mouvement permet toutes les spéculations. c'est amusant. je pense (depuis longtemps), que le premier fabricant de PC à décrocher une licence chez Apple pour faire des machines à bas prix sous Mac OS X tirerait bien son épingle du jeu, tout en faisant augmenter considérablement la pdm d'OS X, et sans nuire à la pdm d'Apple. Voilà, c'était mon délire de la pose déjeuner.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
à l'avenir, évite de faire une pause déjeuner
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Mouais. J'ai lu l'article sur The Register. Très intéressant. On se demande encore pourquoi, avec de telles machines et un OS X aussi bon, Apple est si loin dans les PDM. Mais c'est aussi oublier que MS se moque totalement du lieu où l'on produit les PC : du moment qu'il s'en vend, et il s'en vend énormément, c'est toujours du bénefice... Alors, une fusion Apple/IBM, ce serait incroyable...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour info IBM n'est pas l'inventeur du Personnal Computer, il est seulement avec l'aide de M$ de la généralisation d'une plateforme commune avec OS commun ou les différents périphériques étaient censé fonctionner. Car auparavant c'était la jungle d'un tas d'ordinateurs et de systèmes d'expolitations incompatibles les un les autres ou tel périphérique fonctionnait sur l'un mais pas sur l'autre, bref une galère pas possible. Apple OS, Tandy, CPM, Sirius, Commodore et bien d'autres encore. Conclusion le Mac est un Personnal Computer, d'aiileurs à une époque IBM (déja) voulait faire la différence puisque il ont tenté l'appellation PS Personnal System.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ttdml : "je pense (depuis longtemps), que le premier fabricant de PC à décrocher une licence chez Apple pour faire des machines à bas prix sous Mac OS X tirerait bien son épingle du jeu, tout en faisant augmenter considérablement la pdm d’OS X, et sans nuire à la pdm d’Apple." Pfff ça s'est le le lièvre le plus arthritique qu'on suive depuis dix ans. Demande à Gassé et au BeOS-user si une entreprise pareil est voué au succès.
avatar tdml | 
ah bon ! tu faisais tourner Mac OS X sur ta BeBox, toi ? En tous cas, UMAX et SuperComputing n'avaient pas l'air de cracher sur le morceau. Seul inconvénient, il faisaient des clones concurrençant la gamme Apple, utilisaient le réseau de diffusion d'Apple... Mais si on voyait un HP sous Mac OS X chez Auchan, la donne serait bien différente.
avatar Adrienhb | 
Macbidouille en parle aussi (http://www.macbidouille.com/niouzcontenu.php?date=2004-12-08#10073) et faut dire qu'IBM fabricant des macs... Wooo, ça ça aurait de l'allure! Sans parler de l'ironie de l'Histoire... Non franchement, ce serait sans doute une piste des plus intéressantes. A.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pfff... Décidement vous ne comprendrais jamais rien à rien, ce qui sauve Apple c'est bien justement le fait de ne PAS etre present à Carrefour ou Auchan... Appelait cela de l'elitisme si vous voulait , mais c'est ce qui fait qu'Apple reste la société hardware PC qui ce fait la plus grosse marge de l'histoire... Bref rapprochement Apple IBM sur le PowerPC ou autre pourquoi pas, mais si IBM se separe de sa division micro aujourd'hui c'est surement pas pour en reconstruire une basé sur OS X demain !!!
avatar tdml | 
Stéphane, si tu me lisaiT, tu verraiT que je ne propose pas de mettre de l'Apple chez Auchan...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Esperons que la Chine, cette dictature Capitalo/Communiste écrasant sous ses bottes les droits de l'homme, s'éffondre rapidement dans le chaos. Cela portera ainsi un coup fatal aux PCs et à Micro$osft ! Enfin des Macinsoth partout ! Vive nous !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
>tdml Mac OS X sur PC est une arlésienne parmi tant d'autres : la mort annoncé d'Apple tous les ans, Macintosh avec Intel inside, le retour du Newton, la Pippin qui ecrasera la PS3 etc...
avatar Manu | 
petitgibus, Le micro ordinateur avec appelation Personal computer est bien une invention d'IBM. Avant cela on utilisait le terme micro-ordinateur et non ordinateur personnel. On disait un Apple II, un Tandy, un Commodore, etc. IBM a lancé l'IBM PC sur 8088 d'Intel utilisait comme mascotte Charlie Chaplin.
avatar solo | 
===James "...L’inventeur du PC vendant sa division PC, ça fait tout drôle…" d'autant plus drôle... que ce n'est pas IBM qui a inventé le micro (PC) mais Apple :-) IBM est venu bien après
avatar steph | 
Il restera DELL et HP, et quelques constructeurs asiatiques. Tous les autres vont disparaitre. De toute façon, à moyen terme, le PC sera comme les tels portables, il sera gratuit en version de base et on paiera pour les logiciels ou abonnements divers ou pour les modèles les plus récents.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
au moins dans les telephones portables ya de l'innovation…
avatar Joe le Boss | 
On est peut-être entrain de vivre un gros tournant dans l'histoire de l'informatique ! Effectivement, le PC devient aussi standard qu'un aspirateur, plus aucune innovation à faire (me parler pas des aspiros sans sac…). Les téléphones mobiles ça devient le même problème, il y a des nouveaux constructeurs asiatiques qui arrivent en clonant des appareils existants sans fonctionnalité innovantes, donc à moindre coût.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Dans le monde PC, les rôles sont bien définis : * une boîte, Microsoft, s'occupe de l'OS et du Soft * D'autres entreprises s'occupent du Matériel Le rapprochement entre IBM et APPLE serait intéressant dans la mesure où il permettrait la même oragnisation des taches dans la plate-forme PowerPC * une entreprise concevrait l'OS et des Logiciels * une autre pour commencer, ou d'autres fabriqueraient le matériel On peut toujours rêver, mais cela accréditerait la rumeur qu'APPLE devienne finalement un éditeur de logiciels, laissant à d'autres le soin de fabriquer le matériel. Si cela se réalisait, Apple et la plate-forme PowerPC serait sauvé et même plus.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ca fait peur la progression de Lenovo .. mais vu que le gouvernement Chinois mene la vie dure a Microsoft on peut esperer qu'au final Lenovo sera plus reticent a pre-installer windows .
avatar FredericB | 
Certaines réactions me font bien rire :) Ne confondez pas chiffre d'affaire et bénéfice. Il ne sert à rien de vendre pour des milliards de $ si à la fin de l'exercice, vous n'avez gagné que quelques dizaines de millions ... Vous n'avez pas de cash-flow pour résister à un éventuel coup dur, favoriser la R&D, le marketing, etc ... Une chose assez marrante va plutot être les relations entre M$ et IBM. Les deux se détestent mais avant big blue fermait sa gueule car il vendait des PC, maintenant qu'il n'en vend plus, big blue va encore étendre sa stratégie Linux, PowerPC ... Il risque d'y avoir pas mal de mouvements en 2005 :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est sûr que ça fait bizarre d'apprendre qu'IBM décide d'arrêter le concept qu'il a lancé il y a plus de 20 ans. On dirait que c'est la fin d'une époque... Mais maintenant que le géant IBM n'a plus Microsoft dans les pattes, la nouvelle époque qui démarre risque d'être bien intéressante.
avatar solo | 
====Jean GALABERT "...Si cela se réalisait, Apple et la plate-forme PowerPC serait sauvé et même plus..." Merci de l'info je ne savais pas qu'Apple devait être sauvé ou était en péril, on lit vraiment de tout sur MacG......
avatar Couhoulinn | 
Lenovo a le département PC d'IBM? Et alors? C'est sans compter les parts que détient l'Etat Chinois intrinsèquement (ou pas quelques fois) dans cette boite américaine. Et je ne parle pas des autres... Le meilleur exemple est le Canal de Panama ;-) Donc ça change rien. Les américains ont récupéré une demie-journée de boulot avec cette vente mdr http://business.bostonherald.com/businessNews/view.bg?articleid=55356 http://www.gold-eagle.com/editorials_04/charris030304.html
avatar michel | 
on sent surtout le désinterêt de l'industrie pour du pc bas de gamme commodisé. pour le grand public, on va vers des machines pensées pour et à forte valeur ajoutée (le imac par exemple) ou une armada d'appareiles audio-video divers avec des processeurs puissants et des os embarqués (et je doute qu'ibm ait envie de laisser microsoft bourrer le monde de windows) pour les entreprises, on nous vend régulièrement le client fin (bah, le retour des années 70 ) , les clusters ,les serveurs rackables etc (et là ibm n'a pas vendu sa gamme hein) et les Monstres (mainframes, etc) les entreprises achètent en masse du pc bas de gamme a faible marge pour leurs employés bureautiques et sur ce terrain ce n'est pas possible d'être nombreux, surtout quand _tout_ le monde veut tirer le prix au plus bas. Ensuite y a les stations de travail lourde pour des besoins bien déterminés, là j'y vois des sociétés moyennes comme apple ou sgi ou sun avec une forte marge , puis les _gros_ serveurs (ibm, sun, etc)
avatar XiliX | 
La question que je me pose si jamais Apple autorise des clones, concerne la marge de manoeuvre d'Apple vis à vis des clones. Peut-il du jour au lendemain claquer la porte d'une architecture pour passer à une autre ? C'est justement ce qui freine l'avancer de l'architecture des PC qui sont toujours sur x86, une architecture vieille de plus de vingt ans... En revanche, IBM pourra aider Apple dans la conception hardware des futures machines Apple... OS XI hyper optimisé Power5 (ou descendant), un chipset adéquat pour contrôler les bus hyper rapides...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Solo, Le Ipod masque un peu trop la réalité de la situation. Bien sûr, Apple n'est pas en danger actuellement, mais j'aimerais bien, pour être totalement rassuré, que la part de marché augmente un peu quand même. Bientôt, Intel fabriquera et commercialisera des processeurs 64 bits, donc la concurence sera sévère pour les puces PowerPC. Heureusement, Microsoft est dans la semoule actuellement avec son futur OS.
avatar steph_a_paris | 
Apple vend des iPods, IBM arrête les PCs, on change d'époque et pour l'instant les tentatives d'évolution de Microsoft ne sont pas des succès.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
A Niak Niark qui milite pour la chute du régime capitalo/communiste. Regarde sous tes pompes, il est écrit Made in china. Ou regardes dans le col de ton tee-shirt, économiste à deux balles. Et puis nos patrons qui délocalisent, ils l'aiment bien la chine... Et quand les chinois envahiront Taiwan - où Apple surinvestit (voir news) - pour la grande réunification, Apple aurat-elle les yeux bridés comme IBM depuis peu ? Quant à celui qui donne la naissance du personnal computer à Apple, va fairte un saut au musée des technologies de Boston. Tu verra la machine française de François gernelle et André Truong qui y est exposée. Le premier micro-ordinateur, c'est eux en 1972.
avatar Ali Baba | 
Zouk> ok, mais c'est bien Apple qui a popularisé le concept du Micro-ordinateur en 1976 ;-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour mettre les choses aux point le terme PC en tant que Personnal Computer existait bien avant l'arrivée de l'IBM PC qui à "vulgarisé" le mot, mais IBM n'est pas l'inventeur du Personal Computer (Ordinateur Individuel) Pour ce qui est qu'Apple accorde une licence Mac/OS X, ce n'est certainement pas raisonnable, puisque c'est ce qui à perdu IBM en licenciant la techno du Personnal Computer, Le jour ou sont apparu les compatibles PC, on peut dire que cela à été le début de la fin pour le PC, faire de la R&D sur un produit et le commercialiser tout en autorisant les clones à bas prix c'est suicidaire. D'ailleurs à une époque Apple à envisagé, puis a fait marche arrière avec raison, car je ne souhaite pas voir des clones à bas prix mis en vente par des sociétés qui vont se contenter de copier, la machine sans aucunes valeur ajoutée. Bref on laisserait Apple se ruiner en R&D et les parasites jouant des coudes pour vendre le moins cher. Ce que fait DELL, pas de R&D ce qui permet de commercialiser des clones PC moins cher que les IBM, HP, Compaq etc.
avatar tdml | 
je voudrais bien voir un Dell moins cher qu'un HP équivalent... De plus, Apple est absent (et souhaite le rester) du marché des low cost. Il s'agit donc d'augmenter la pdm de mac os X sans mettre en péril celle du mac.
avatar Almux | 
...Et on viendra me dire que certains n'étaient pas déjà au courant depuis quelques temps?... Avec cette action APPLE qui montait et montait et montait...!
avatar Almux | 
... Oh pardon! Je viens de lire le point 2 des consignes à suivre, pour les messages! Donc: Probablement la vente de la section PC d'IBM est en discussion depuis des mois (voire plus) et il en va de même avec une collaboration plus serrée avec Apple. C'est logique: IBM fabrique et doit, par cocéquent vendre des puces... les serveurs n'y suffirons pas! Les Macs manquent de puces depuis des éons... Donc... IBM+APPLE=TOUSLESINTERETSPOSSIBLES
avatar Michel Poulain | 
Bizarrement, Apple n'est pas si éloigné des bas prix que ça. Sur d'immenses affiches Surcouf 4x3 dans le métro (=donc prix d'appel) ils proposent un PC portable 14" 40 Go/250 Mo avec Wi-Fi et une suite logiciel un peu plus limitée que celle embarquée par Apple (pas de iLife) pour ...le même prix qu'Apple 1200€. Les prix élevés chez Apple sont dans la tête. Car quand on discute avec un Windowsien, ils parlent de prix bas de gamme, mais ce ne sont jamais les machines qu'ils achèteraient pour eux. Et quand on fait la somme de ce qu'ils rajoutent (ou sont obligés de rajouter) on obtient régulièrement des prix identiques. Car des bonnes cartes vidéo, il n'y en a pas 2000... Et la configuration de base embarquée dans les Mac sont le haut de gamme chez les PC. Je ne parle, bien évidemment pas, des heures de recherche pour être sûr que la carte "son" Xmachin n'est pas incompatible avec la carte "vidéo" Ytruc. Chose qui est réservées à l'élite de l'élite PC. Je ne parle pas aussi, de la durée de la batterie des PC portable auquelle les possesseurs d'iBook ne sont pas habitués. Là ou les iBook tiennent les doigts dans le nez 4h, les PC intel tiennent... 1h 1/2. Cela est certainement dû au fait que pour compenser la limite de leur processeurs, Intel les fait monter en GHz ce qui dégage de la chaleur, et consomme de la batterie. Bref, les gens qui parlent de prix élevés chez Apple sont souvent des Windowsien qui font d'étranges comparatifs qu'ils n'appliquent pas à eux même. Le mois passé, un copain s'est acheté un PC portable 17" pesant 3x plus lourd que le 17" d'Apple, le design et le Bluetooth en moins et les port RS232 et disquette en plus... Tout cela pour plus de 3500€. L'Apple était moins cher. Et en plus, il a rajouté les icônes Mac OS X. Sa théorie d'un PC moins cher ne tenait plus. Par contre, il l'avoue lui-même, son anti-virus et pare-feu ralentissent grave sa machine. Le Mac fait toujours rêver les Windowsiens. Longhorn en est la preuve.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Tant que Steven Jobs restera a la tête d'Apple, vous pouvez oublier les clônes ou l'abandon du hardware et c'est tant mieux !! C'est pourtant pas compliqué de comprendre que la force d'Apple c'est de maitriser toute la chaine R&D, soft, hard et maintenant la vente avec les Stores... Ca ne pouvait pas marcher pour des boites PC à cause de Msft et de la concurrence sur le même marché, mais par contre pour Apple c'est la meilleur stratégie !! Rapprochement IBM-Apple pour mieux travailler ensemble et devenir un partenaire privilégié OK, mais qu'IBM fabrique le Hard c'est débile! Si IBM avait des competences superieur à Apple en terme d'ergonomie, design et intégration ca se saurait avec leurs PC... Enfin pour les sceptiques d'iPod, l'action monte surtout car les analystes se rendent comptent du merveilleux cheval de troie qu'est l'iPod !! La part de marché Mac va certainement decoller en 2005, car même 5% de switcher chez les possesseur d'iPod parmi bientôt une dizaine de millions (et 5% c une prevision basse) c'est ENORME!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
>PetitGibus [09.12.2004, 05:24] à propos de clones, de R&D..., tout est dans le contrat qui lie "l'inventeur et le copiste", il ne faut pas en tirer des généralités. Regarde, Apple autorise bien HP à cloner l'iPod... Tu connais les termes du contrat ? Combien reverse HP à Apple ?
avatar chris | 
HP ne clone pas l'iPod, il le distribue seulement, et HP paye à Apple le prix d'un iPod en sortie d'usine. C'est seulement un accord OEM: Apple fabrique pour HP des iPod.
avatar James | 
PetitGibus : "Pour mettre les choses aux point le terme PC en tant que Personnal Computer existait bien avant l’arrivée de l’IBM PC qui à "vulgarisé" le mot, mais IBM n’est pas l’inventeur du Personal Computer (Ordinateur Individuel)" Ne jouons pas sur les mots, même si le terme existait avant, IBM est bien l'inventeur du PC. Bien sûr, le Mac est bien un PC au sens premier du terme (Personnal Computer). Mais lorsque l'on parle de PC (notamment en France), on pense, bien évidemment, aux "PC qui ne sont pas des Mac"…) Petit rappel historique. Le premier PC d'IBM est sorti en 1981 et était équipé du microprocesseur 8088 d´Intel (une variante du 8086). IBM souhaita rapidemment établir un accord avec Microsoft pour développer un système DOS spécifique à ses PC (1982). Cet accord donnait tous les profits à Microsoft en échange du coût de développement du MS-DOS. Puis vint la génération des microprocesseurs 68000, qui équipa les Atari, Amiga et… Apple. Pendant ce temps-là, les PC se sont imposés dans le monde professionnel avec l'IBM-PC/AT sorti en 1984, la même année que le Macintosh. IBM, autorisant les clônes (il l'a regrêté par la suite…), tout le monde (notamment Compaq) a commencé à faire des "compatibles IBM-PC", que l'on appelle maintenant juste "PC". Sa particularité est d´être équipé d'un microprocesseur Intel ou compatible. Quant aux autres, ils ont tous disparu sauf… Apple. IBM est bien l'inventeur de l'actuel PC - le PC Wintel (même si, à l'époque, Windows n'existait pas, bien sûr).
avatar pascal | 
À tous ceux qui rêvent d'un IBM qui fabriquerait des Macs, je tiens à souligner que l'accord de vente entre Lenovo et IBM interdit à IBM de revenir sur le marché des ordinateurs personnels pour les 5 prochaines années.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Et alors ? Lenovo peut bien se mettre à fabriquer des PPC IBM avec OSX.
avatar argh | 
et hop, si on suit le raisonement à peine "emporté" de tout le monde, Microsoft va devenir le marteau contre le big brother IBM-Apple... IBM est toujours resté le gros constructeur de 1984. Ils ont perdu un nouveau marché celui du PC, mais sont toujours resté fournisseur majoritaire en supercalculateur de l'armée américaine et tou le tralala qui suit. Tel que décrié à l'époque. Le monde à l'envers ou comment basculer de l'autre côté. Faut-il se réjouir de devenir le big brother de demain ? déjà qu'Apple est le big brother de la musique en ligne...
avatar NautileBleu | 
Ca faisait pas mal d'années qu'IBM avait annoncé que pour elle, le marché du PC était mort, par l'intermédiaire de son patron de l'epoque. L'accord avec Lenovo n'est que la suite logique, le temps entre les 2 n'étant dû qu'à la bureaucratie monstrueuse de Big Blue. Ceci dit, le PC de demain, pour moi, ce sont les consoles du type PS3 et Xbox2 et là, IBM sera présent en force en tant que fondeur.
avatar NautileBleu | 
Ca faisait pas mal d'années qu'IBM avait annoncé que pour elle, le marché du PC était mort, par l'intermédiaire de son patron de l'epoque. L'accord avec Lenovo n'est que la suite logique, le temps entre les 2 n'étant dû qu'à la bureaucratie monstrueuse de Big Blue. Ceci dit, le PC de demain, pour moi, ce sont les consoles du type PS3 et Xbox2 et là, IBM sera présent en force en tant que fondeur.
avatar NautileBleu | 
Ca faisait pas mal d'années qu'IBM avait annoncé que pour elle, le marché du PC était mort, par l'intermédiaire de son patron de l'epoque. L'accord avec Lenovo n'est que la suite logique, le temps entre les 2 n'étant dû qu'à la bureaucratie monstrueuse de Big Blue. Ceci dit, le PC de demain, pour moi, ce sont les consoles du type PS3 et Xbox2 et là, IBM sera présent en force en tant que fondeur.
avatar NautileBleu | 
ouups désolé pour le triple post
avatar NautileBleu | 
ouups désolé pour le triple post

Pages

CONNEXION UTILISATEUR