Restructuration autour de iPod

c-66 |
Lancé en octobre 2001, personne n'aurait alors pensé qu’iPod marquerait l'histoire d'Apple au point que la société décide de lui dédier un département entier. C'est en effet ce que l'annonce officielle a confirmé aujourd'hui, à la suite d'un article paru dans l'édition de mercredi du New York Times.

À l'heure où Apple vend plus d'iPod que de Macintosh, cette restructuration ne peut que rassurer les sceptiques qui voyaient déjà Steve Jobs annoncer l'abandon pur et simple du Macintosh. Si iPod, de par notamment sa compatibilité avec Windows, se vend logiquement plus que les ordinateurs de la marque, la décision de dissocier le développement du lecteur MP3 apporte sans aucun doute une indépendance bienvenue à ce produit, mais surtout, recentre de manière rassurante l'activité de la division maintenant dirigée par Timothy Cook autour du Macintosh.

Lors du trimestre terminé le 27 mars dernier, les ventes d'iPod qui ont augmenté de 752 % par rapport au même trimestre de l'année précédente ont rapporté 264 millions de dollars à sa société. Il est toutefois important de noter que ce chiffre est encore loin de celui dégagé par la vente de Macintosh et de logiciels directement liés à la plateforme d'Apple. En effet, pour les trois premiers mois de 2004, les ventes de Macintosh auront rapportées près de 1,55 milliard alors que les ventes de logiciels et autres périphériques (hors iPod et services, dont Apple Care) ont rapporté 399 millions de dollars soit plus de sept fois celles de iPod.

Bien qu'Apple n'ait pas précisé si iTunes et l'iTunes Music Store feraient ou non partie de cette nouvelle division, il n'est sans doute pas impossible que cette pièce indissociable rejoigne la division iPod. Car si la pression sur le lecteur MP3 d'Apple a commencé depuis plusieurs mois, l'iTunes Music Store devra être extrêmement dynamique pour faire face à une concurrence qui devient de plus en plus agressive. L'arrivée de Napster en Europe qui lance aujourd'hui même son service en Angleterre, de Sony qui prévoit un lancement sur l'ensemble du continent en juin et de nombreux concurrents locaux qui comptent bien s'adjuger une part de ce gâteau estimé à plusieurs dizaines de milliards de dollars, promet une bataille féroce qui risque bien de faire baisser rapidement les 70 % de parts de marché actuelles de l'iTMS.

Mais, une fois de plus, le grand concurrent d'Apple sera Microsoft qui renouvelle une stratégie qui a fait ses preuves avec Windows. En proposant aux fournisseurs de contenu et fabricants des solutions propriétaires, mais garanties par une force de frappe commerciale et marketing phénoménale, le géant de Redmond rassure également ses partenaires grâce à son monopole sur les systèmes d'exploitation et ses poches très profondes. En somme, Microsoft est prêt à tout pour s'imposer sur un marché qui lui permettra une fois de plus de diversifier ses revenus.

La société de Cupertino a donc tout à fait raison de se restructurer de la sorte. La nouvelle division dirigée par Jon Rubinstein, jusqu’alors vice-président du développement matériel (il sera remplacé à ce poste par Tim Bucher anciennement à la tête du développement système), devra en effet faire face à de nombreux challenges ces prochains mois pour assurer à Apple que l'histoire ne se répête pas et qu'iPod ne doive pas se replier sur des marchés de niche. D'un autre côté, la division Macintosh pourra se concentrer à nouveau sur le développement d'ordinateurs, le coeur d'activité d'Apple qui n'attend que de renouveler le succès de 1998 avec l'iMac, et enfin renvoyer Apple vers les 5 % de parts de marché promises depuis si longtemps.

avatar Anonyme (non vérifié) | 
yes, prems Vous avez remarqué que le type qui prend la place de Jon Ribenstein était avant à la tête de la division système. Or hier, on nous a anocé que la fréquence des MAJ de Mac OS X allait se ralentir un peu -> c'est normal si apple retire ses développeurs soft pur l'ipod !
avatar cyril | 
Pas vraiment, il y'a en fait une chose que je n'ai pas dit dans l'article car je n'arrivait pas à le placer et je n'avais pas assez d'informations mais j'ai l'impression que la place de Tim Bucher n'était pas aussi profondément ancrée au sein de la division Système que celles d'autres dirigeants. En effet, le grand architecte de Mac OS X depuis le début c'est Avadis Tevanian : http://www.apple.com/pr/bios/tevanian.html Et même si il est actuellement "Chief Software Technology Officer" de Apple, c'est lui qui prend à chaque fois la parole lorsqu'il s'agit de Mac OS X et j'ai la forte impression que c'est toujours lui qui supervise réellement le développement du système d'Apple. D'ailleurs, c'est lui qui a annoncé il y a quelques jours que les développement de OS X ne garderont pas le même rythme (voir la Une de hier : https://www.macg.co/mgnews/depeche.php?aIdDepeche=109550) ce qui est une bonne chose, la sortie chaque année d'une révision permettait surtout à Apple d'attirer l'attention sur son système et d'amener facilement du cash mais avec iPod qui sert de fond de commerce et le retard de Longhorn, se concentrer sur la qualité de développement du système et prendre le temps de l'améliorer en profondeur n'est certainement pas une preuve de l'abandon de Mac OS X par Apple.
avatar Harold | 
"Si iPod, de par notamment sa compatibilité avec Windows, se vend logiquement plus que les ordinateurs de la marque" Faut pas dire des choses comme ça, les Mac sont compatibles windows... ;-(
avatar zitoun79 | 
>>expert Depuis quand un chef de division software d'une grosse boîte devrait être programmeur??? Je doute qu'il est le temps de pondre une ligne de code... Un chef de département dirige, il n'éxécute pas. Lui il est chargé que tout le petit monde qu'il a en charge bosse correctement, d'implémenter les décisions de la direction,... Il gère les ressources du mieux qu'il peut et en accord avec les décisions de la tête de la companie. Il fait l'interface entre la tête et le corps de la boîte. Ce n'est pas parce qu'un ingénieur est un bon programmeur qu'il est apte un diriger une division, il ne faut pas tout mélanger. Inversement un chef de division n'est pas une tête dans le domaine de la division( ici les softs), ce n'est pas ce qu'on lui demande. Ciao ciao
avatar Anonyme (non vérifié) | 
je pense que c'est une excellente idée, quand on voit le développement de FileMaker depuis son indépendance... Le iPod est leader sur son marché, pour le rester il faudra avoir une politique très différente que celle d'Apple pour le Mac : - adapter le produit aux évoltions de Mac OS et de Windows (c'est en route) - et j'espère de Linux aussi. - Cloner le produit pour conserver et développer le niveau des ventes (HP est un début, mais seulement un début). - La creation de lecteur video consacrera la division iPod dans son métier spécifique et différent d'Apple Computer. - Il devenait difficile de communiquer sur iPod et ses produits dérivés sans que cela entache la communication sur le Mac. Cela aura-t-il une influence sur la production d'un Mac d'entrée de gamme (pizzabox à 400- 600 €)? La filiale iPod serait adaptée pour la diffusion en grande série d'un tel matériel. - le Mac restant lui orienté vers la petite série et des marchés de niches (produits avec avantages concurrentiels permettant d'avoir de bonnes marges). - L'iPod et ses dérivés produits en grandes séries, avec des marges plus faibles (en effet ce type de produits se banalise assez vite). Le renouivelllement et la pression marketing doivent être constants. - Il était peut-être difficile pour Apple de vendre des clusters de plus en plus haut de gamme et des ipods dans la même société. Voila quelques reflexions sur ce changement qui nous montre que la pomme évolue, se remet en cause et est bien en vie.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apple fait avec iPod ce qu'ils ont très bien fait avec Claris et FileMaker. FMI, est une compagnie qui fonctionne très bien et fait rentrer de l'argent dans la caisse. Le fait de faires des softs ou du hard compatible sur les 2 OS ne peut etre que profitable en image et chiffre d'affaire. Ici on commence à trouver les iPod dans les boutiques RadioShack ! et les vendeurs qui disent ouvertement que c'est le meilleur produit du momen, dont le prix est très concurentiel. Bonne initiative.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Sans compter que cette filialisation rampante permet à terme de céder plus facilement les activités les moins rentables. Devinez (les)laquelle(s)...
avatar nico | 
On peut peut etre esperer une multiplication des modèles avec toute une gamme d'ipod, iPod Mini, Ipod Regular, et pourquoi pas iPod Video, iPod Phone ou iPod Photo...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"On peut peut etre esperer une multiplication des modèles avec toute une gamme d’ipod, iPod Mini, Ipod Regular, et pourquoi pas iPod Video, iPod Phone ou iPod Photo." Oui, d'ailleurs je pense que c'est ausi dans cette optique que Apple a créé une division, iPod n'est plus seulement un périphérique quelconque mais une gamme de produits. Et pour ceux qui racontent n'importe quoi, rappelons que Newton avait sa propre division ce qui n'a pas empêché Apple de continuer à faire du Mac :-P D'ailleurs Apple avait cherché à vendre Newton après avoir fait un spin-off de cette dite division puis Jobs avait ramené tout ça en internet avec la suite que l'on connaît. Enfin, bref, c'est de l'histoire ancienne. Finalement, bravo pour cet article, la mise en perspective est intéressante et évite de faire des prédictions ridicules comme on peut en lire sur certains articles ou réactions, c'est une analyste des faits, rien que des faits et c'est intéressant.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
"garanties par une force de frappe commerciale et marketing phénoménale, le géant de Redmond rassure également ses partenaires grâce à son monopole sur les systèmes d’exploitation et ses poches très profondes. En somme, Microsoft est prêt à tout pour s’imposer sur un marché qui lui permettra une fois de plus de diversifier ses revenus" Tout à fait d'accord, on le voit avec la XBox, le PocketPC, les Smartphones, Internet (MSN), ..., ... MS perd de l'argent partout mais se le permet et c'est dangereux d'autant plus que sa stratégie est basée sur la fabrication de monopoles sur la base d'un monopole existant. ça me troue le c.. que les gouvernements préfèrent recevoir qq cetaines de millons pour fermer les yeux sur ces agissements dangereux. Où veulent-ils aller aujourd'hui© avec ce genre de politique à court terme ?
avatar un type | 
Permettra peut-être d'éviter des sanction lourde à la fin du procès Apple contre Apple aussi ? (Peut-être que le contrat entre les 2 entreprises sur le nom contenait un faille que Apple Cupertino va utiliser.) Sinon, bonne nouvelle, à quand la même chose sur tout les site "mac" ou plutôt "Apple" ? (c'est de lhumour, fait rigoler, et puis y'a pas eu de troll jusque là, je me dévoue.)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
> "Sinon, bonne nouvelle, à quand la même chose sur tout les site "mac" ???? ah non, c'est un troll, normal qu'on comprenne rien
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Super rassurant en effet. Ainsi si la branche Macintosh ne vends plus elle sera plus facilement éliminable ! A quand la branche cafetière électrique ?
avatar un type | 
[L'explication de texte :] "Sinon, bonne nouvelle, à quand la même chose sur tout les site "mac" ou plutôt "Apple" ? " La séparation des infos iPod/Mac sur les site qui contiennent mac dans leur adresse alors que le mot apple devrait y figurer (voir même Stevemaniacs, puisqu'on y parle aussi de Pixar...) Ça a fait couler beaucoup d'encre ces dernier temps dans les réactions. [/L'explication de texte :]
avatar Anonyme (non vérifié) | 
et après on gueule que l'iPod mini est cher :-)))))) http://www.clubic.com/n/n12747.html 128mo = 200 euros 256mo = 300 euros usb 1.1 au lieu de FW Apple a pas fini d'en vendre :-)
avatar un type | 
Oui l'iPod est cher (comme une voiture est chère si tu veux) Ce n'est qu'un lecteur de CD/MP3 et il est là pour remplacer les walkman et les lecteur de CD. Il multiplie par 10 le prix de ces 2 derniers. Quand je dis que c'est cher, c'est pas par rapport aux autres, c'est par rapport à sa fonction. Si tu veux, les voitures sont chère (donc je vais en vélo) mais si tu veux te payer une voiture (pour le confort/coup de coeur, suivre la mode, offrir un truc sympa à ta copine (à ton copain) etc...) ben tu choisira la mieux et moins chère (donc l'iPod).
avatar argh | 

avatar cool | 
jamais de la vie iSteve prévoit d'abandonner le mac, c'est pas dans sa psychologie, c'est un control freak le gars, et le mac c'est SON jouet le départ je le vois plutôt côté iPod: c'est maintenant ou jamais le moment d'enfoncer le clou et... ils arrivent pas à fournir, ça énerve! donc il met les meilleurs sur l'affaire dans une structure spécifique qui puisse avoir une stratégie et des deals autonomes et jouer le tout pour le tout pour réussir -- on lui souhaite vraiment -- ou rentrer dans le rang si...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Steve ne vient pas de créer une société, mais une division. Un tiroir de plus dans une commode, et pas une nouvelle commode.

CONNEXION UTILISATEUR