Apple publie trois courtes vidéos pour vanter ses efforts sur la vie privée et le recyclage

Nicolas Furno |

Apple a publié trois nouvelles vidéos, toutes très courtes (moins de 15 secondes) sur deux sujets importants pour le constructeur : le respect de la vie privée et l’environnement. Deux concernent la confidentialité, avec une sur Face ID qui rappelle que les données du visage utilisées pour vous identifier restent en local les appareils et ne sont pas envoyées à Apple. L’autre concerne Apple Pay, et elle souligne de la même manière que les données sur les achats restent exclusivement en local.

La troisième vidéo est dans le même style visuel, bref et en noir et blanc, mais elle concerne l’environnement et plus particulièrement le recyclage. Son message est simple : c’est l’aluminium recyclé lors de la production des iPhone qui sert à fabriquer les boîtiers des Apple Watch.

Ces trois vidéos sont apparues il y a quelques minutes sur les chaînes YouTube d’Apple dans plusieurs pays européens, dont la France. On ne sait pas encore si elles sont destinées à une campagne publicitaire.

avatar jackhal | 

J'ai peut-être mal compris le truc sur le recyclage, mais si c'est juste récupérer les "chutes" d'alu lors de la fabrication de nouveaux iPhones, je ne considère pas ça comme du recyclage mais de l'optimisation du process de fabrication.
Pour moi, recycler ça signifie qu'un objet est arrivé en fin d'utilisation, est devenu un déchet, et que sa matière est a été réutilisée pour fabriquer autre chose.

avatar r e m y | 

@jackhal

Je ne pense pas qu'il's'agisse des "chutes" mais plutôt des copeaux d'usinage des boîtiers d'iphones qui sont récupérés, refondus, pour refaire des plaques dans lesquelles les boîtiers d'applewatch sont à leur tour usinés.

avatar bibi81 | 

Je ne pense pas qu'il's'agisse des "chutes" mais plutôt des copeaux d'usinage des boîtiers d'iphones qui sont récupérés

On appelle ça des chutes ;)

avatar r e m y | 

@bibi81

Non du tout... les chutes dans une plaque de tôle, c'est ce qui reste de la plaque quand on a découpé les pièces dont on a besoin.
Là, compte tenu des procédés de fabrication d'Apple qui usine dans la masse, on a vraiment des copeaux.

avatar raoolito | 

*

avatar bibi81 | 

C'est pareil.

avatar r e m y | 

@bibi81

Ça n'a rien à voir!
Dans les chutes, le métal est intègre, n'a subi aucune transformation et potentiellement on peut les utiliser pour y découper des pièces de plus petite taille.
Les copeaux ne peuvent pas être réutilisé en l'état, le métal a subi des modifications thermiques lors de l'usinage , ils sont souillés d'huile de coupe ... il faut les traiter et les refondre pour les réutiliser.

avatar kitetrip | 

Le meilleur recyclage est l'objet qu'on ne produit pas.
Si Apple commençait à sortir des iPhone tous les 4 ans, ça ferait 4 fois + de bien à la planète.

avatar armandgz123 | 

@kitetrip

C’est pas aussi simple... très peu de monde change d’iPhone chaque années, et ils se retrouvent sur le marché de l’occasion dans tous les cas. Je suis quasiment sûr qu’il y aura quasiment autant de vente d’iPhone avec un seul iPhone tous les 4 ans.

avatar Sindanárië | 

Bien

avatar victoireviclaux | 

C'est vrai que la liaison des données avec iMessage est plutôt faible (surtout quand on le compare à WhatsApp), et ce rapproche de Signal même si c'est loin d'être parfait. Donc Apple marque des points dans ce domaine là, même s'il faut toujours vérifier et faire attention

avatar Paquito06 | 

“Apple recycle l’aluminium issu de la production d’iPhone”.

Et ils allaient en faire quoi des chutes? Les jeter? A $2k la tonne 😂

avatar Dv@be | 

@Paquito06

Les auraient pu les revendre à des récupérateurs. (Et pas les jeter!)

avatar Paquito06 | 

@Dv@be

"Les auraient pu les revendre à des récupérateurs. (Et pas les jeter!)"

Je pense bien. Mais cette phrase est tellement ridicule. Apple a un besoin permanent d’aluminium, et au prix auquel il s’echange depuis plusieurs mois, risque pas qu’ils s’en separent.

avatar Dv@be | 

@Paquito06

Je suppose qu’ils sous-traitent à un fondeur. C’est probablement économiquement plus rentable que de racheter de nouvelles barres et de revendre les déchets.

avatar Paquito06 | 

@Dv@be

"Je suppose qu’ils sous-traitent à un fondeur. C’est probablement économiquement plus rentable que de racheter de nouvelles barres et de revendre les déchets."

Apple se fournit chez Elysis (basee a Montreal, joint venture de Rio Tinto et Alcoa, les 2er mondiaux), où l’aluminium produit est carbon free. Ils prennent ca a la source. Ensuite cet aluminium est acheminé chez l’assembleur, genre Foxconn. Tout est deja sur place en Chine pour faciliter le process. Mais en effet, zero dechet, zero perte, zero cout (methode issue du toyotisme quoi).

avatar jt_69.V | 

@Paquito06
Apple se fournit chez Elysis (basee a Montreal, joint venture de Rio Tinto et Alcoa, les 2er mondiaux), où l’aluminium produit est carbon free.

Rio Tinto est bien connue pour ses grandes préoccupations environnementales 🤣

avatar Paquito06 | 

@jt_69.V

D’où Elysis, en effet 😅👍🏼

avatar IceWizard | 

@jt_69.V

« Rio Tinto est bien connue pour ses grandes préoccupations environnementales 🤣 »

La technologie de fabrication d’aluminium Free carbon, a été développée chez Alcoa, sans les moyens financier de l’utiliser à grande échelle.

APPLE qui cherchait depuis 2015 une technique pour avoir de l’aluminium, sans production de carbone, a mis 188 millions de $ sur la table, pour créer un joint-ventrue avec Alcoa et Rio Tinto : Elysis.

MacG en avait parlé en 2018, quand cela a été annoncé. Le communiqué de presse d’Apple sur le sujet :

https://www.apple.com/ca/fr/newsroom/2018/05/apple-paves-the-way-for-bre...

Les premières livraisons ont commencés en Décembre 2019. Si j’ai bien compris Apple devrait n’utiliser que de l’aluminium Free Carbon à partir de 2024. Enfin ça, c’était une estimation avant la crise sanitaire !

avatar r e m y | 

@IceWizard

Mais là, Apple parle du recyclage d'aluminium.
Le procédé "carbon free" correspond, lui, à la production initiale de l'aluminium par électrolyse d'alumine (elle-même extraite de la bauxite), en remplaçant les anodes de carbone du procédé traditionnel (anodes dont le carbone se combine à l'oxygène de l'alumine pour produire du CO2).

Le recyclage reste largement préférable même comparé au procédé dit "carbon free" qui reste extrêmement gourmand en electricité (pas toujours produite par des procédés zéro carbone), sans compter les problématiques environnementales liées à l'exploitation des mines de bauxite et à l'extraction d'alumine.

avatar IceWizard | 

@r e m y

Oui, je sais. Je rebondissais sur les propos parlant du Free Carbon, notamment pour dire qu’il ne sera réellement effectif qu’en 2024.

Bien évidemment, la première source d’aluminium dans la chaîne de fabrication APPLE doit venir du recyclage. J’aurais du le préciser dans mon post.

Le coût en énergie de l’extraction initiale est très élevé, effectivement. C’est pourquoi Elysis et les autres structures d’extraction sont installées dans des régions riches en hydro-électricité comme le Québec.

avatar whocancatchme | 

Même si je suis un gros client Apple, l’hypocrisie sur le côté Green alors qu’ils font absolument tout pour empêcher la reparabilité de leur produit en collant tout, ou en bloquant au niveau du softwares ça agace un peu ! C’est quand ils veulent, quand ça rapporte quoi en fait 😅

avatar Krysten2001 | 

@whocancatchme

Vu la pérennité des machines et qu’on a vu aussi que niveau sécurité, ça apporte un plus 😎 ça ne me dérange pas.

avatar armandgz123 | 

@Krysten2001

Les rendre + réparables n’empêche pas d’avoir une bonne pérennité...
En partant du postulat qu’un produit tombe forcément en panne un jour ou l’autre, sur des pièces + ou - sensible, c’est important...
Et encore pire pour les consommables comme la batterie...
J’ai pu changer assez facilement la batterie de mon MacBook Pro 2009, mais c’est impossible pour mon iPad Air et mon iPad Pro 10,5 qui ont des batteries nazes, et ça sera pire pour mon MacBook Air 2020.

Résultat, l’iPad air est au fond d’un tiroir et je ne me sers plus de l’iPad pro. Même si je vais sûrement payer pour l’iPad pro, c’est beaucoup trop cher pour l’iPad qui va sûrement finir à la poubelle ou sur leboncoin à 30€, alors qu’il marche à merveille avec iOS 10.

avatar Tao | 

@whocancatchme

Complètement d’accord. Et ce n’est pas parce qu’Apple est plutôt irréprochable sur certains autres points (comme la vie privée ou les mises à jour logiciels) que ça ne mérite pas de s’agacer de ça.

avatar DG33 | 

Bon, OK, mon visage en FaceID reste sur l’iPhone, mais lorsque je prends un selfie Apple est prompte à (me proposer de) déposer cela sur iCloud, non ?
Ce n’est pas la même chose. Certes.
Mais...

avatar Moonwalker | 

Et pendant ce temps, le grand copain de Cook, le sieur Xi Jinping, est en train de recycler les militants pro-démocratie de Hongkong et développe le concept de vie privée de liberté.

avatar occam | 

@Moonwalker

"le sieur Xi Jinping, est en train de recycler les militants pro-démocratie de Hongkong"

À ce stage, ça s’appelle encore de la ré-éducation.

Dans ce type de régime, la phraséologie correcte a toujours eu une grande importance.

Le recyclage, c’est pour plus tard, quand ils ne serviront plus à rien. (Dans ce domaine aussi, Apple a encore beaucoup à apprendre du régime de Beijing. Quoiqu’en matière de phraséologie, ils fassent des progrès : ils s’en rapprochent.)

CONNEXION UTILISATEUR