Nouveaux MacBook Pro et iOS 6 : Apple montre les crocs

Anthony Nelzin-Santos |
Nouveaux MacBook Pro, Mountain Lion, iOS 6 : on connaissait le programme du keynote inaugural de la WWDC 2012. L'ordre a été respecté, mais les détails ont été d'une rare densité et montrent une Apple plus ambitieuse que jamais.




L'App Store, un petit pays
Disponible dans 120 pays, et bientôt 152, l'App Store est une véritable petite puissance économique selon Tim Cook : 400 millions de comptes sont désormais enregistrés avec une carte bancaire — pour mettre le chiffre en perspective, le plus grand réseau social du monde, Facebook, compte 800 millions de membres. Il regroupe 650 000 apps, dont 225 000 pour l'iPad, qui ont été téléchargées 30 milliards de fois (on était à 25 milliards en mars) : les développeurs ont perçu pas moins de 5 milliards de dollars.

Nouveaux MacBook Pro : quand l'iPad, le MacBook Air et le MacBook Pro font des cochonneries ensemble
C'est Phil Schiller, le vice-président du marketing d'Apple, qui a eu la lourde tâche d'annoncer ce que beaucoup attendaient : une mise à jour de l'intégralité de la gamme d'ordinateurs portables d'Apple.

skitched

Comme prévu, les MacBook Air passent aux processeurs Ivy Bridge, et pourront ainsi atteindre 2,0 GHz avec les puces double-cœur Core i7, voire 3,2 GHz avec Turbo Boost. L'accent est mis sur une augmentation générale des performances : les MacBook Air passent à la vitesse supérieure avec jusqu'à 8 Go de RAM, jusqu'à 512 Go de SSD, deux ports USB 3.0 et une webcam FaceTime HD. Ils sont toujours disponibles en deux modèles dans chaque taille d'écran :



On pourra doubler la dotation en RAM (4 Go par défaut) et passer à un processeur Core i7 en option.

skitched

Les MacBook Pro ont le droit au même traitement : ils peuvent être dotés de puces Ivy Bridge quatre cœurs cadencées à 2,7 GHz atteignant la bagatelle de 3,7 GHz sur un cœur avec Turbo Boost, et embarquent des ports USB 3.0. Les 13" utilisent une carte Intel HD Graphics 4000 avec :

  • 4 Go de RAM, un processeur Core i5 2,5 GHz et 500 Go de disque dur (1 249 €)

  • ou un processeur Core i7 2,9 GHz, 750 Go de disque et 8 Go de RAM (1 549 €)



skitched

Tandis que les 15" passent à :

  • une carte GeForce GT 650M 512 Mo de VRAM en plus de la carte intégrée avec un processeur Core i7 quadricœur cadencé à 2,3 GHz et 4 Go de RAM (1 879 €)

  • ou 1 Go de VRAM avec un processeur Core i7 quadricœur cadencé à 2,6 GHz, 8 Go de RAM et un disque de 750 Go (2 279 €).



Mais alors que ces machines ne sont qu'une évolution de la gamme existante, tout le monde attendait un nouveau modèle.

skitched

Il s'appelle « MacBook Pro de nouvelle génération » : c'est un mélange de MacBook Air, de MacBook Pro et d'iPad. Du MacBook Air, il reprend la finesse (1,8 cm) et le poids plume (2 kg). De l'iPad, il reprend l'écran Retina : il affiche 2880 x 1800 pixels sur 15,4", soit une résolution de 220 ppp — une mise à jour d'OS X et des principales applications Apple prend en charge le mode HiDPI nécessaire au quadruplement du nombre de pixels. Voilà qui fera plaisir à certains : l'écran est 75 % moins brillant que celui des MacBook Pro. Des MacBook Pro justement, ce nouvel ordinateur reprend son apparence générale.

skitched

Mais à l'intérieur, il est à l'opposée de ce qu'était le MacBook Pro : c'est une machine totalement fermée, à la manière du MacBook Air. La batterie offrant 7h d'autonomie domine l'intérieur, et tous les composants sont soudés — au moins sont-ils de dernière génération, des processeurs Core i5 et i7 à la carte GeForce GT 650M en passant par le SSD pouvant atteindre 768 Go et la mémoire pouvant monter à 16 Go. La conception interne a été entièrement revue, Apple utilisant de nombreux composants personnalisés : les ventilateurs ont notamment été positionnés de manière à optimiser le flux d'air et abaisser au maximum leur niveau sonore. On retrouve en grande partie l'éthos de l'Apple du début des années 2000, qui n'hésitait pas à concevoir des composants spécifiques sans se soucier de la compatibilité avec le monde PC : sur ce point, Tim Cook parachève la vision de Steve Jobs d'une informatique sans maintenance, au détriment des bidouilleurs.

skitched

Apple a revu sa dotation en ports, et fait montre d'un certain pragmatisme : ce modèle est doté de deux ports USB 3.0, de deux ports Thunderbolt, d'un port HDMI (une première sur les portables de la marque), d'un emplacement SD, d'un nouveau port MagSafe. Pourquoi deux ports Thunderbolt ? Tout simplement parce qu'Apple veut le placer comme le port universel sur lequel brancher tous les périphériques. La firme de Cupertino proposera ainsi deux adaptateurs, le premier pour ceux qui ont encore besoin du FireWire 800, l'autre pour ceux qui ne jurent que par l'Ethernet. Petite déception d'ailleurs : ce nouveau MacBook Pro n'embarque pas une puce Wi-Fi 802.11ac, mais se cantonne au n : le reste de la machine est d'ailleurs très similaire aux MacBook Pro tel qu'on les connaît depuis des années.

skitched

Le prix est à la hauteur des ambitions d'Apple : 2 279 € pour le modèle doté d'un processeur Core i7 quatre cœurs à 2,3 GHz, 8 Go de RAM et GeForce GT 650M 1 Go. Le prix de la modernité diront certains.

skitched

Mountain Lion prêt à rugir
La base installée d'OS X a atteint 66 millions d'utilisateurs — c'est mieux que jamais, mais c'est aujourd'hui une goutte comparée à l'océan d'appareils iOS. 26 millions d'entre eux sont passés à Lion en neuf mois : le temps est venu de passer à Mountain Lion.

skitched

iCloud, qui compte 125 millions d'utilisateurs, est partie prenante de Mountain Lion. Si on savait déjà que sa prise en charge serait profonde et que les applications Notes, Rappels et Messages avaient fait le voyage depuis iOS, on ne savait pas qu'Apple mettrait à jour les applications de la suite iWork pour qu'elles prennent nativement en charge la fonction Documents dans le nuage, même si on s'en doutait. Les développeurs peuvent doter leurs applications des fonctions d'iCloud grâce à un SDK complet, comme Apple l'avait déjà annoncé.

skitched

On connaissait déjà les principales fonctions de Mountain Lion, mais Apple avait gardé sous silence l'arrivée d'une fonction de dictée, à la manière de l'iPhone et de l'iPad. À vrai dire, on l'avait repéré dans Safari : elle devrait s'activer en appuyant sur les deux touches Commande à la fois. On pourra par l'exemple l'utiliser avec le Centre de notifications : si une notification Twitter s'affiche, vous pouvez répondre au tweet en question dans le centre de notifications, en tapant ou en dictant.

skitched

Apple a revu Safari, qui arrive dans une nouvelle version plus rapide et disposant d'un champ d'adresse et de recherche unifié, mais aussi de l'intégration iCloud. Le nuage sera mis à contribution pour synchroniser signets et historique, mais aussi les onglets, qui disposent désormais d'une fonction TabView qui n'est autre qu'un CoverFlow pour les onglets et ressemble beaucoup aux onglets de MobileSafari.

skitched

PowerNap est aussi une nouvelle fonction : elle ne sera disponible que sur la nouvelle gamme et une partie de la précédente, car elle nécessite une fonction dédiée permettant de connecter le Mac au réseau même lorsqu'il est en veille. Ainsi, même pendant la veille, le Mac pourra mettre à jour ses documents via iCloud, et même se sauvegarder. Cette fonction n'est pas sans rappeler le Whispersync d'Amazon, qui permet de mettre à jour les Kindle même lorsqu'ils sont en veille.

skitched

On connaissait déjà le Game Center pour OS X, on sait désormais qu'il permettra les parties à plusieurs entre plusieurs plateformes : on pourra ainsi faire une partie entre un Mac et un iPad. Le Mac, d'ailleurs, pourra envoyer son image à un Apple TV, puisque le mode miroir AirPlay est une fonction de Mountain Lion. Autre nouveauté concernant les écrans, la possibilité de passer en mode plein écran sur n'importe quel moniteur. Un OS qui compte en tout 200 nouvelles fonctions, dont de nombreuses sont d'ores et déjà connues, et certaines sont dédiées au marché chinois, une priorité pour Apple.

skitched

Petite surprise : OS X Mountain Lion sera finalement disponible le mois prochain pour 15,99 € sous la forme d'une mise à jour depuis Lion ou Snow Leopard sur tous les Mac personnels. Un aperçu pour les développeurs pour ainsi dire finalisé est disponible dès aujourd'hui. Il sera enfin offert à tous ceux qui achètent un Mac aujourd'hui.

iOS 6 : l'OS de la maturité ?
365 millions d'appareils iOS sont désormais dans la nature : plus des deux tiers sont sous iOS 5, très peu utilisant une version antérieure à iOS 4. Le défilé de statistiques est impressionnant : Apple envoie 7 milliards de notifications push par jour, les 140 millions d'utilisateurs iMessages envoient 1 milliard de messages par jour, et iOS 5 a généré 10 milliards de tweets.

skitched

Dans iOS 6, Siri a appris à donner les résultats sportifs et à compiler des statistiques sur les joueurs — au moins pour le basket et le baseball, deux sports dont les ligues sont déjà partenaires d'Apple au sein de l'Apple TV. La présentation des demandes de renseignements autour de restaurants a été revue et est plus complète, et intègre désormais OpenTable pour réserver depuis Siri, une fonction qui ne devrait fonctionner qu'aux États-Unis. En matière de critiques cinématographiques et de planification de séances ciné, Rotten Tomatoes a été inclus — et, surtout, Siri sait enfin lancer des applications ou envoyer un tweet ! Enfin, Siri sera intégré aux tableaux de bord de certaines voitures (aucune de marque française), et il sait désormais parler italien, espagnol, mandarin (avec plusieurs accents), coréen et gère de nouveaux accents français et anglais. Reste que tout cela restera inutile tant que l'assistant d'Apple sera aussi lent et aussi peu fiable qu'actuellement — au moins est-il désormais disponible sur l'iPad de troisième génération.

skitched

Comme prévu, Facebook fait son entrée dans iOS 6 sous la forme d'un service système, à la manière de Twitter. L'intégration est très similaire à celle de l'autre réseau social, de l'envoi de photos au partage de divers contenus en passant par une API pour les développeurs. On remarque néanmoins que l'on pourra désormais envoyer un tweet ou poster depuis Facebook directement depuis le Centre de notifications. L'entrée de Facebook dans iOS signifie la disparition de Ping : le réseau social d'Apple est remplacé par Facebook dans l'iTunes Store, et sa présence dans l'App Store est renforcée.

skitched

On en oublierait presque que l'iPhone est aussi un téléphone : l'app Téléphone est mise à jour pour la première fois. Si l'on est occupé, on peut désormais répondre à un appel en envoyant un message prédéfini, une fonction héritée des Nokia des années 1990, et surtout programmer un rappel automatique (dans une heure, lorsque je rentre à la maison…). Le Centre de notifications pourra être dompté grâce à la fonction « Ne pas déranger » qui existe déjà dans Mountain Lion. On pourra désormais programmer des fenêtres horaires pendant lesquelles ne pas être dérangé par les notifications push, notamment la nuit, ou ignorer des appels répétés d'une même personne, ou d'un groupe de personne (un début de liste noire dans iOS, enfin). Enfin, on pourra désormais passer des appels FaceTime en 3G, et, surtout Apple ID et numéro de téléphone sont désormais unifiés.

skitched

Safari a aussi été revu dans iOS : il est désormais responsable de deux tiers des connexions mobiles au web. Il hérite lui aussi des onglets iCloud ou de la Liste de lecture accessible sans connexion, et peut enfin accéder à la bibliothèque de photos pour les téléverser sur un site. Apple propose désormais un système de bannières intelligentes qui permettra d'avertir un utilisateur de la disponibilité d'une application native pour un service qu'il consulte dans Safari — ou de l'ouvrir directement si elle est déjà installée. MobileSafari peut enfin passer en mode plein écran en mode paysage. Bizarrerie : la version mobile de Safari conserve un champ de recherche dissocié du champ d'adresses.

skitched

Le Flux de photos peut désormais être partagé : un utilisateur pourra partager certains de ses albums, et l'on pourra alors commenter les photos et dire qu'on les aime. Des fonctions qui semblent provenir de Facebook, mais sont en fait proposées par Apple, qui semble toujours espérer pouvoir percer dans le social.

skitched

Comme prévu, Mail.app hérite de la fonction VIP qui permet de faire ressortir des messages de certains utilisateurs, avec une boîte de réception dédiée. Apple ne propose pas encore de système de fichiers, mais propose enfin d'insérer une pièce jointe photo ou vidéo depuis un mail. Enfin, elle implémente le fameux « tirer pour rafraîchir » de Twitter et les signatures par compte.

skitched

Apple a présenté Passbook, le premier élément de ce qui semble être un portefeuille numérique : cette application peut stocker les cartes-cadeau, les cartes de fidélité, les places de cinéma ou d'avion, et intègre un système de rappel pour ces deux dernières fonctions.

skitched

Les développeurs disposent d'une API pour intégrer leurs propres services au sein de cette application. De là à penser que le prochain iPhone sera doté d'un système de communication en champ proche, il n'y a qu'un pas que l'on franchira aisément. En attendant, on se contentera de codes QR.

skitched

iOS est déjà un des systèmes mobiles parmi les plus accessibles, si ce n'est le plus accessible, mais Apple compte accentuer son avance. Guided Access est un système qui permet de désactiver certaines fonctions d'une application pour en faciliter l'accessibilité : Apple évoque par exemple un parent qui voudrait simplifier une application pour son enfant autiste et lui éviter par exemple de revenir à l'écran d'accueil par erreur.

skitched

Tout le monde l'attendait : Apple a présenté une nouvelle application Plans. Elle n'utilise pas les services de Google mais intègre de nombreuses sources de données, par exemple Yelp pour les recommandations de points d'intérêts, ou les technologies de C3 pour une représentation aérienne 3D avec rendu en temps réel de nombreuses villes dans le monde.

skitched

skitched

skitched

Elle intègre le système de circulation en temps réel qu'Apple construit depuis iOS 3, avec un système de rapport anonyme d'incident routier. iOS dispose (enfin !) d'un système de navigation GPS intégré, qui a la particularité de fonctionner sur l'écran verrouillé et d'être intégré à Siri.

skitched

skitched

skitched

Remarquons enfin que les boutiques d'Apple ont été redessinées.

Bref, un keynote d'une rare richesse et d'une rare densité. Et pourtant, Tim Cook et ses adjoints n'ont pas eu le temps de présenter toutes les nouveautés. A la réouverture du store, de nouveaux produits sont apparus : une évolution très superficielle des Mac Pro (pas d'USB 3, pas de Thunderbolt), une nouvelle borne AirPort Express ainsi qu'une Smart Case, une Smart Cover qui protège également le dos de l'iPad.

Images The Verge
Tags
avatar Stardustxxx | 
@bratak67 Je crois que c'est du Sharp avec techno IGZO. Car ils viennent d'annoncer toute une gamme d'écran, il y a par exemple du 4k en 13.5 ;)
avatar hb222222 | 
Apple fait chier avec ces conneries de RAM soudée. Le client doit raquer de plus en plus, ça sent pas bon pour l'avenir tout ça.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Plus de 17'', plus de lecteur de disque, plus de possibilité de rajouter de la mémoire... c'est beau le progrès vous ne trouvez pas ? Je ne sais pas ce qu'a Apple à s'acharner contre le lecteur CD/DVD... qu'il n'y en ait pas sur un MB Air c'est normal, je suis d'accord. Mais quand ils commencent à l'enlever sur le Mac Mini ou maintenant le MB Pro, je ne sais pas s'ils ont fait la balance entre le pour et le contre. C'est tellement pratique de pouvoir regarder son DVD en voyage sans avoir besoin de lecteur externe... visiblement Apple et moi n'avons pas la même vision de l'ordinateur.
avatar stravinsky | 
"informatique sans maintenance, au détriment des bidouilleurs." Là, on n'est même plus dans le publi-reportage, on est carrément dans la désinformation et le lavage de cerveau. Si toutefois, on peut trouver un cerveau dans la cohorte des iCons qui défendent leur secte contre toute logique. Changer une RAM HS soi même, c'est de la bidouille..... Par pitié, Macdégénération, allez faire un stage chez les VRAIS industriels high tech, et contentez vous de recopier les communiqués de Cupertino sur les iBidules pour bobos décérébrés. Apple et les abrutis d'utilisateurs ne vous en demandent pas plus.
avatar CKJBeOS | 
@stravinsky on revient au année Amiga/Atari ou pour faire fonctionner son ordinateur, il suffisait du bouton ON/OFF, c'est loin d'être un mal pour l’utilisateur lambda. Par contre je vous rejoint pour la RAM, un comble (soudée sur la CM). Après Apple ne fait que pousser à l’extrême ce que tout industriel à en rêve, pousser ces produits vers une logique de consommation (sacré société dans laquelle nous vivons). Ne vous inquiétez pas dans moins d'un ans les autres ferons exactement pareil, et la bizarrement plus personnes ne va critiquer ;) Les pauvres cons dans l'histoire c'est le client, que ce soit Apple ou toute autre société ! soyez logique, comment creer de la croissance si l'on fabrique des produits qui ont une durée de vie très longue ? pas possible, donc voila ! Apple est juste encore une fois en avance sur "son temps" (à notre détriment je vous l'accorde)
avatar Photo-cineaste | 
C'est abusé. J'ai commandé un Macbook pro le 13 Juin sur Apple on campus et la date d'estimation de livraison est le 27 Juin. Je comprends pas comment il se fait que la livraison soit aussi longue. 15 f****** days !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Si j'avais su je serait directement aller en apple store physique :/
avatar nogui | 
@ TOUS les "raleurs pour raler" .. j'ai quelques questions : Il y a quelques années , pas tant que çà, sur les PC (Ca fera plaisir au râleurs) : Les Cartes mères avaient des supports pour les proc, on pouvait les changer facilement. Puis ils se sont mis à changer avec les nouvelles génération d'années en années : Vous avez râlé ? Ensuite, sur les portables , tout çà s'est vu soudé à la carte mère ! Plus moyen de changer de proc ou de CG ! sauf le portable en entier : Vous avez râlé ? ils auraient pu faire des mini CG extractibles non ? Maintenant la RAM , mais certains se posent-ils au moins les bonnes questions ? A quoi sert elle ? A partir de quelle capacité cela ne sert il plus à grand chose de l'augemnter pour 99% des utilisateurs ?? Non ?? aller une petit effort ... AU départ cette RAM était effectivement synonyme de gain pour les programmes et pour les OS gourmands ... Après ca a été du gain pour éviter le swap sur disque donc ca accélèrait les échanges par rapport à un disque dur (lent) ... Maintenant avec le nouvelles machines "soudées" la RAM est quand même confortable et si swap il y a il se fera donc sur du SSD , sans comparaison avec un disque physique ... Quant au changement dus aux pannes, ça c'est du blabla ... ça n'arrive pratiquement jamais .. Et pour ceux qui changent leur RAM aux même (dont certains juste bricoleurs du dimanche) : Êtes vous surs que vous prenez toutes vos précautions ? Vous savez ? l'électricité statique ... Remettez un peu vos pendules à l'heure et SEULEMENT après : Critiquez ... en prenant soin de pas faire de critiques générales mais adaptées.
avatar Kainam | 
@nogui Merci man, bonne conclusion. Tous ces commentaires sont marrant au déjeuner le matin mais bon yen à qui on que ça a foutre on dirait ça fais peur. Concernant les portables Apple et les pro qui sont déçu bla bla ok mais bon je connais pas toutes les modèles Pc ptre je me trompe mais quelqu'un peu me dire quel portable est plus puissant avec meilleure autonomie et qui chauffe moins en plus. Les pro sont peu être déçu mais alors ils doivent l'être aussi de toutes les machines du marché... Pour ma part je le suis pas. Je préfère une machine qui tourne comme un MBP à un Pc de merde qui a un DVD et un port ethernet... Pour la ram je vais juste ajouté, nogui a presque tout dis ce que je pensais, c'est souvent les même qui demande des machines plus fine qui ce plaignent après qu'on peu plus changer la ram, et bien voilà on peu pas avoir le beurre et l'argent du beurre.
avatar Laurent-Apple | 
Pas d'imac.. Même pas une MAJ ou restylage... Pfff
avatar 33man | 
Ce que j'aime : la possibilité de mettre un mp3 comme son d'alerte.... Si si c'est liste dans la slide avec les 200 nouveautés...
avatar Vaudoux | 
Trop cher ce new MacbookPro, je crois que je me contenterai d'une MAJ de la gamme actuelle... D'ailleurs, qu'en est-il de sa puissance, compte tenu de la vraisemblable gourmandise de l'écran Retina ?
avatar macosZ | 
GPS a partir du 4S.... C'est un peu du foutage de gueule non ? Comme l'ipad 1 obsolète....
avatar niicoo76 | 
@macosz : Ta vue ça où ?
avatar pierotette | 
Déçu .
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Qu'en est il des nouveaux macPro? L'info est passé à la trappe mais sur le store US les macPro sont aussi marqués avec un petit new!!! Les specifications sont aussi nouvelles! Apple a mis les bouchéEs double cette fois ci!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le Mag Safe 2 n'est pas retro-compatible. L'adaptateur à 10 euros ne semble pas faire grande chose à part adapter la forme. J'attends de voir d'autres explications parce que si c'est juste pour rendre obselète les anciens, c'est un peu grossier comme démarche.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bref, un keynote d'une rare richesse et d'une rare densité????? Je suis desoler mais Apple n'a plus d'idée y'a rien d'impressionnant dans ce keynote Apple ce fous de notre g....
avatar maxilapo | 
Elle a vraiment arraché cette Keynote !! WOW !
avatar Lemmings | 
Cupertino, start your photocopiers!
avatar mambo10 | 
Ça vaut le coup d'attendre le nouveau MacBook pro d'entrée de gamme? En tout cas, moi je demandais la lune, je voulais enfin un machine avec une carte graphique dédiée... Ce n'est pas encore Noël...
avatar wxcvbn22 | 
Et Thunderbolt ? La grande révolution de l'an dernier à déjà disparue ? Lol
avatar havox79 | 
@ haidav : c'est vrai que dans les dernières keynotes MS ou Google on avait " au moins" 5 fois de nouveautés ( LOL ). Le nouveau macbook pro est un exemple du savoir faire d'apple dans l'ingénieurie, le design et le culot ( plus de DVD, plus de composants changeable ). Rien à voir avec le nouveau asus ou HP ( même si ces marques sont très bien ), on a ce dont on a jamais osez penser, i7 2,7 gt650 8 Go dans 1,8 Cm et avec 7 heures de batterie... Après entre mountain lion et iOS 6 on a fait le plein de nouveautées, apple se paye même le luxe de montrer une cartographie plus avancée que google qui a fait UNE keynote rien que pour ça... je voit pas ou apple se fout de nous...
avatar shenmue | 
@haidav:"Je suis desoler mais Apple n'a plus d'idée y'a rien d'impressionnant dans ce keynote Apple ce fous de notre g...." Tu as raison, d'ailleurs je me suis empressé d'aller acheter un nouveau Vaio aussi fin, aussi puissant, aussi léger, doté du même écran Retina, aussi beau et autonome que le nouveau MBPro Retina...et mince, y'a pas en fait... Enfin si, y'a, mais beaucoup, beaucoup moins bien. J'ai fait pareil pour Lenovo vu que Apple c'est tout nul maintenant, mais visiblement, ils sont tous encore bien plus nuls... Ironie inside bien sûr... Le problème de la posture ultra critique, c'est que ce n'est qu'une posture.
avatar Photo-cineaste | 
Salut, D'après vous à quelle date allons nous voir ces nouveaux bijoux dans nos magasins français ? Merci
avatar Rigat0n | 
@Lemmings : 'Cupertino, start your photocopiers!' Euh, crise de mauvaise foi ? Ces nouveautés sont critiquables mais globalement peu de copie, contrairement à iOS 5. Déception pour moi aussi, en gros les seuls trucs qui m'ont vraiment intéressé c'est Siri pour l'iPad et le nouveau MBP. Mais ce nouveau MBP a fait ma soirée, par contre. C'est juste de la folie, une des plus belles machines Apple de ces derniers temps. Par contre, Maps, Do Not Disturb, etc...osef.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR