Nouveaux MacBook Pro et iOS 6 : Apple montre les crocs

Anthony Nelzin-Santos |
Nouveaux MacBook Pro, Mountain Lion, iOS 6 : on connaissait le programme du keynote inaugural de la WWDC 2012. L'ordre a été respecté, mais les détails ont été d'une rare densité et montrent une Apple plus ambitieuse que jamais.




L'App Store, un petit pays
Disponible dans 120 pays, et bientôt 152, l'App Store est une véritable petite puissance économique selon Tim Cook : 400 millions de comptes sont désormais enregistrés avec une carte bancaire — pour mettre le chiffre en perspective, le plus grand réseau social du monde, Facebook, compte 800 millions de membres. Il regroupe 650 000 apps, dont 225 000 pour l'iPad, qui ont été téléchargées 30 milliards de fois (on était à 25 milliards en mars) : les développeurs ont perçu pas moins de 5 milliards de dollars.

Nouveaux MacBook Pro : quand l'iPad, le MacBook Air et le MacBook Pro font des cochonneries ensemble
C'est Phil Schiller, le vice-président du marketing d'Apple, qui a eu la lourde tâche d'annoncer ce que beaucoup attendaient : une mise à jour de l'intégralité de la gamme d'ordinateurs portables d'Apple.

skitched

Comme prévu, les MacBook Air passent aux processeurs Ivy Bridge, et pourront ainsi atteindre 2,0 GHz avec les puces double-cœur Core i7, voire 3,2 GHz avec Turbo Boost. L'accent est mis sur une augmentation générale des performances : les MacBook Air passent à la vitesse supérieure avec jusqu'à 8 Go de RAM, jusqu'à 512 Go de SSD, deux ports USB 3.0 et une webcam FaceTime HD. Ils sont toujours disponibles en deux modèles dans chaque taille d'écran :



On pourra doubler la dotation en RAM (4 Go par défaut) et passer à un processeur Core i7 en option.

skitched

Les MacBook Pro ont le droit au même traitement : ils peuvent être dotés de puces Ivy Bridge quatre cœurs cadencées à 2,7 GHz atteignant la bagatelle de 3,7 GHz sur un cœur avec Turbo Boost, et embarquent des ports USB 3.0. Les 13" utilisent une carte Intel HD Graphics 4000 avec :

  • 4 Go de RAM, un processeur Core i5 2,5 GHz et 500 Go de disque dur (1 249 €)

  • ou un processeur Core i7 2,9 GHz, 750 Go de disque et 8 Go de RAM (1 549 €)



skitched

Tandis que les 15" passent à :

  • une carte GeForce GT 650M 512 Mo de VRAM en plus de la carte intégrée avec un processeur Core i7 quadricœur cadencé à 2,3 GHz et 4 Go de RAM (1 879 €)

  • ou 1 Go de VRAM avec un processeur Core i7 quadricœur cadencé à 2,6 GHz, 8 Go de RAM et un disque de 750 Go (2 279 €).



Mais alors que ces machines ne sont qu'une évolution de la gamme existante, tout le monde attendait un nouveau modèle.

skitched

Il s'appelle « MacBook Pro de nouvelle génération » : c'est un mélange de MacBook Air, de MacBook Pro et d'iPad. Du MacBook Air, il reprend la finesse (1,8 cm) et le poids plume (2 kg). De l'iPad, il reprend l'écran Retina : il affiche 2880 x 1800 pixels sur 15,4", soit une résolution de 220 ppp — une mise à jour d'OS X et des principales applications Apple prend en charge le mode HiDPI nécessaire au quadruplement du nombre de pixels. Voilà qui fera plaisir à certains : l'écran est 75 % moins brillant que celui des MacBook Pro. Des MacBook Pro justement, ce nouvel ordinateur reprend son apparence générale.

skitched

Mais à l'intérieur, il est à l'opposée de ce qu'était le MacBook Pro : c'est une machine totalement fermée, à la manière du MacBook Air. La batterie offrant 7h d'autonomie domine l'intérieur, et tous les composants sont soudés — au moins sont-ils de dernière génération, des processeurs Core i5 et i7 à la carte GeForce GT 650M en passant par le SSD pouvant atteindre 768 Go et la mémoire pouvant monter à 16 Go. La conception interne a été entièrement revue, Apple utilisant de nombreux composants personnalisés : les ventilateurs ont notamment été positionnés de manière à optimiser le flux d'air et abaisser au maximum leur niveau sonore. On retrouve en grande partie l'éthos de l'Apple du début des années 2000, qui n'hésitait pas à concevoir des composants spécifiques sans se soucier de la compatibilité avec le monde PC : sur ce point, Tim Cook parachève la vision de Steve Jobs d'une informatique sans maintenance, au détriment des bidouilleurs.

skitched

Apple a revu sa dotation en ports, et fait montre d'un certain pragmatisme : ce modèle est doté de deux ports USB 3.0, de deux ports Thunderbolt, d'un port HDMI (une première sur les portables de la marque), d'un emplacement SD, d'un nouveau port MagSafe. Pourquoi deux ports Thunderbolt ? Tout simplement parce qu'Apple veut le placer comme le port universel sur lequel brancher tous les périphériques. La firme de Cupertino proposera ainsi deux adaptateurs, le premier pour ceux qui ont encore besoin du FireWire 800, l'autre pour ceux qui ne jurent que par l'Ethernet. Petite déception d'ailleurs : ce nouveau MacBook Pro n'embarque pas une puce Wi-Fi 802.11ac, mais se cantonne au n : le reste de la machine est d'ailleurs très similaire aux MacBook Pro tel qu'on les connaît depuis des années.

skitched

Le prix est à la hauteur des ambitions d'Apple : 2 279 € pour le modèle doté d'un processeur Core i7 quatre cœurs à 2,3 GHz, 8 Go de RAM et GeForce GT 650M 1 Go. Le prix de la modernité diront certains.

skitched

Mountain Lion prêt à rugir
La base installée d'OS X a atteint 66 millions d'utilisateurs — c'est mieux que jamais, mais c'est aujourd'hui une goutte comparée à l'océan d'appareils iOS. 26 millions d'entre eux sont passés à Lion en neuf mois : le temps est venu de passer à Mountain Lion.

skitched

iCloud, qui compte 125 millions d'utilisateurs, est partie prenante de Mountain Lion. Si on savait déjà que sa prise en charge serait profonde et que les applications Notes, Rappels et Messages avaient fait le voyage depuis iOS, on ne savait pas qu'Apple mettrait à jour les applications de la suite iWork pour qu'elles prennent nativement en charge la fonction Documents dans le nuage, même si on s'en doutait. Les développeurs peuvent doter leurs applications des fonctions d'iCloud grâce à un SDK complet, comme Apple l'avait déjà annoncé.

skitched

On connaissait déjà les principales fonctions de Mountain Lion, mais Apple avait gardé sous silence l'arrivée d'une fonction de dictée, à la manière de l'iPhone et de l'iPad. À vrai dire, on l'avait repéré dans Safari : elle devrait s'activer en appuyant sur les deux touches Commande à la fois. On pourra par l'exemple l'utiliser avec le Centre de notifications : si une notification Twitter s'affiche, vous pouvez répondre au tweet en question dans le centre de notifications, en tapant ou en dictant.

skitched

Apple a revu Safari, qui arrive dans une nouvelle version plus rapide et disposant d'un champ d'adresse et de recherche unifié, mais aussi de l'intégration iCloud. Le nuage sera mis à contribution pour synchroniser signets et historique, mais aussi les onglets, qui disposent désormais d'une fonction TabView qui n'est autre qu'un CoverFlow pour les onglets et ressemble beaucoup aux onglets de MobileSafari.

skitched

PowerNap est aussi une nouvelle fonction : elle ne sera disponible que sur la nouvelle gamme et une partie de la précédente, car elle nécessite une fonction dédiée permettant de connecter le Mac au réseau même lorsqu'il est en veille. Ainsi, même pendant la veille, le Mac pourra mettre à jour ses documents via iCloud, et même se sauvegarder. Cette fonction n'est pas sans rappeler le Whispersync d'Amazon, qui permet de mettre à jour les Kindle même lorsqu'ils sont en veille.

skitched

On connaissait déjà le Game Center pour OS X, on sait désormais qu'il permettra les parties à plusieurs entre plusieurs plateformes : on pourra ainsi faire une partie entre un Mac et un iPad. Le Mac, d'ailleurs, pourra envoyer son image à un Apple TV, puisque le mode miroir AirPlay est une fonction de Mountain Lion. Autre nouveauté concernant les écrans, la possibilité de passer en mode plein écran sur n'importe quel moniteur. Un OS qui compte en tout 200 nouvelles fonctions, dont de nombreuses sont d'ores et déjà connues, et certaines sont dédiées au marché chinois, une priorité pour Apple.

skitched

Petite surprise : OS X Mountain Lion sera finalement disponible le mois prochain pour 15,99 € sous la forme d'une mise à jour depuis Lion ou Snow Leopard sur tous les Mac personnels. Un aperçu pour les développeurs pour ainsi dire finalisé est disponible dès aujourd'hui. Il sera enfin offert à tous ceux qui achètent un Mac aujourd'hui.

iOS 6 : l'OS de la maturité ?
365 millions d'appareils iOS sont désormais dans la nature : plus des deux tiers sont sous iOS 5, très peu utilisant une version antérieure à iOS 4. Le défilé de statistiques est impressionnant : Apple envoie 7 milliards de notifications push par jour, les 140 millions d'utilisateurs iMessages envoient 1 milliard de messages par jour, et iOS 5 a généré 10 milliards de tweets.

skitched

Dans iOS 6, Siri a appris à donner les résultats sportifs et à compiler des statistiques sur les joueurs — au moins pour le basket et le baseball, deux sports dont les ligues sont déjà partenaires d'Apple au sein de l'Apple TV. La présentation des demandes de renseignements autour de restaurants a été revue et est plus complète, et intègre désormais OpenTable pour réserver depuis Siri, une fonction qui ne devrait fonctionner qu'aux États-Unis. En matière de critiques cinématographiques et de planification de séances ciné, Rotten Tomatoes a été inclus — et, surtout, Siri sait enfin lancer des applications ou envoyer un tweet ! Enfin, Siri sera intégré aux tableaux de bord de certaines voitures (aucune de marque française), et il sait désormais parler italien, espagnol, mandarin (avec plusieurs accents), coréen et gère de nouveaux accents français et anglais. Reste que tout cela restera inutile tant que l'assistant d'Apple sera aussi lent et aussi peu fiable qu'actuellement — au moins est-il désormais disponible sur l'iPad de troisième génération.

skitched

Comme prévu, Facebook fait son entrée dans iOS 6 sous la forme d'un service système, à la manière de Twitter. L'intégration est très similaire à celle de l'autre réseau social, de l'envoi de photos au partage de divers contenus en passant par une API pour les développeurs. On remarque néanmoins que l'on pourra désormais envoyer un tweet ou poster depuis Facebook directement depuis le Centre de notifications. L'entrée de Facebook dans iOS signifie la disparition de Ping : le réseau social d'Apple est remplacé par Facebook dans l'iTunes Store, et sa présence dans l'App Store est renforcée.

skitched

On en oublierait presque que l'iPhone est aussi un téléphone : l'app Téléphone est mise à jour pour la première fois. Si l'on est occupé, on peut désormais répondre à un appel en envoyant un message prédéfini, une fonction héritée des Nokia des années 1990, et surtout programmer un rappel automatique (dans une heure, lorsque je rentre à la maison…). Le Centre de notifications pourra être dompté grâce à la fonction « Ne pas déranger » qui existe déjà dans Mountain Lion. On pourra désormais programmer des fenêtres horaires pendant lesquelles ne pas être dérangé par les notifications push, notamment la nuit, ou ignorer des appels répétés d'une même personne, ou d'un groupe de personne (un début de liste noire dans iOS, enfin). Enfin, on pourra désormais passer des appels FaceTime en 3G, et, surtout Apple ID et numéro de téléphone sont désormais unifiés.

skitched

Safari a aussi été revu dans iOS : il est désormais responsable de deux tiers des connexions mobiles au web. Il hérite lui aussi des onglets iCloud ou de la Liste de lecture accessible sans connexion, et peut enfin accéder à la bibliothèque de photos pour les téléverser sur un site. Apple propose désormais un système de bannières intelligentes qui permettra d'avertir un utilisateur de la disponibilité d'une application native pour un service qu'il consulte dans Safari — ou de l'ouvrir directement si elle est déjà installée. MobileSafari peut enfin passer en mode plein écran en mode paysage. Bizarrerie : la version mobile de Safari conserve un champ de recherche dissocié du champ d'adresses.

skitched

Le Flux de photos peut désormais être partagé : un utilisateur pourra partager certains de ses albums, et l'on pourra alors commenter les photos et dire qu'on les aime. Des fonctions qui semblent provenir de Facebook, mais sont en fait proposées par Apple, qui semble toujours espérer pouvoir percer dans le social.

skitched

Comme prévu, Mail.app hérite de la fonction VIP qui permet de faire ressortir des messages de certains utilisateurs, avec une boîte de réception dédiée. Apple ne propose pas encore de système de fichiers, mais propose enfin d'insérer une pièce jointe photo ou vidéo depuis un mail. Enfin, elle implémente le fameux « tirer pour rafraîchir » de Twitter et les signatures par compte.

skitched

Apple a présenté Passbook, le premier élément de ce qui semble être un portefeuille numérique : cette application peut stocker les cartes-cadeau, les cartes de fidélité, les places de cinéma ou d'avion, et intègre un système de rappel pour ces deux dernières fonctions.

skitched

Les développeurs disposent d'une API pour intégrer leurs propres services au sein de cette application. De là à penser que le prochain iPhone sera doté d'un système de communication en champ proche, il n'y a qu'un pas que l'on franchira aisément. En attendant, on se contentera de codes QR.

skitched

iOS est déjà un des systèmes mobiles parmi les plus accessibles, si ce n'est le plus accessible, mais Apple compte accentuer son avance. Guided Access est un système qui permet de désactiver certaines fonctions d'une application pour en faciliter l'accessibilité : Apple évoque par exemple un parent qui voudrait simplifier une application pour son enfant autiste et lui éviter par exemple de revenir à l'écran d'accueil par erreur.

skitched

Tout le monde l'attendait : Apple a présenté une nouvelle application Plans. Elle n'utilise pas les services de Google mais intègre de nombreuses sources de données, par exemple Yelp pour les recommandations de points d'intérêts, ou les technologies de C3 pour une représentation aérienne 3D avec rendu en temps réel de nombreuses villes dans le monde.

skitched

skitched

skitched

Elle intègre le système de circulation en temps réel qu'Apple construit depuis iOS 3, avec un système de rapport anonyme d'incident routier. iOS dispose (enfin !) d'un système de navigation GPS intégré, qui a la particularité de fonctionner sur l'écran verrouillé et d'être intégré à Siri.

skitched

skitched

skitched

Remarquons enfin que les boutiques d'Apple ont été redessinées.

Bref, un keynote d'une rare richesse et d'une rare densité. Et pourtant, Tim Cook et ses adjoints n'ont pas eu le temps de présenter toutes les nouveautés. A la réouverture du store, de nouveaux produits sont apparus : une évolution très superficielle des Mac Pro (pas d'USB 3, pas de Thunderbolt), une nouvelle borne AirPort Express ainsi qu'une Smart Case, une Smart Cover qui protège également le dos de l'iPad.

Images The Verge
Tags
avatar nogui | 
007peyo "que du vent tout ça... " Comme ton commentaire .... un pet sur une toile cirée .. :-D
avatar lmouillart | 
@nogui, Concernant Android, les applications Google fourni en plus de l'OS tournent souvent sans modification sur les 5 versions précédentes. Pour la minorité fourni avec l'OS il y a des backports disponibles et utilisables via le Play Store. Ce qu'il manque en cas de non mise à jour ce sont les fonctionnements techniques de l'OS et le thème graphique
avatar Lemmings | 
@nogui : Limiter quelques fonctionnalités, en soit ce n'est pas dramatique, surtout si c'est justifié. Mais quand ça n'est ouvertement pas le cas c'est réellement critiquable, et aucun de tes arguments "pro" apple ne pourra y changer quoi que ce soit. Je ne parle pas d'ICS et d'Android ici car le sujet est iOS6. Maintenant si tu veux parler d'Android je te répondrais que : 1) le système des mises à jour est théoriquement très efficace (ota), mais malheureusement rencontre bien trop de soucis dans les faits à cause des modifications logicielles et matérielles apportées sur chaque modèle par les fabricants/opérateurs. C'est un réel problème d'Android et je ne l'ai jamais nié. Je l'écrivais même dans un article en janvier dernier : http://www.bheller.com/2012/01/11/mises-a-jour-le-talon-dachille-dandroid/ 2) Au delà des mises à jour de l'OS, les applications phares sont indépendantes de l'OS, GMail, Google Maps, Play Store et autres... Ainsi, nul besoin d'avoir obligatoirement la dernière version de l'OS pour profiter des améliorations au sein de chaque application. Si cela n'excuse en rien le problème des mises à jour, tu avoueras que ça limite fortement le problème étant donné que l'utilisateur n'est pas prit en otage sur ces fonctionnalités. En tout état de cause, je ne vois aucune raison valable qui expliquerait l'impossibilité pour l'iPad 1 d'avoir iOS 6, tout comme l'impossibilité pour l'iPhone 4 d'avoir le GPS complet. Google Maps Navigation est disponible pour tous les appareils Android qui ont une version 1.6 et plus ! Des appareils pourtant techniquement largement inférieurs à l'iPhone 4. C'est là le coeur de ma critique. Si tu lis mes commentaires ci et là, je ne dis rien d'autre. Le nouveau mac est excellent même si le manque de port ethernet est un vrai problème à mon sens, l'application Maps d'iOS est très prometteuse, OS X Mountain Lion continue sur la voie d'iOSisation de Mac OS X ce qui n'est pas à mon goût mais ce n'est que ma propre vision.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
en réponse à : Mabeille [12/06/2012 08:50] @infofcp ça fait bien longtemps qu'Apple ne s’intéresse plus vraiment aux pros....il n'y a plus de machines taillée pour les pro dans les portables, les pros font avec c'est tout. Vous avez bien raison Apple s'intéressent à "la masse" et plus aux Pro :-) Prenez l'exemple de Final Cut Pro X et en plus ils savent qu'un pro doit amortir son "matos" donc il l'use jusqu'au bout "le reste" ils achètent plus en principe (mais ce n'est pas une généralité non plus) par envie et pour avoir la nouveauté et pas forcement par besoin. Je constate aussi que mon MacBook AIR de 13 pouce n'a plus rien à envier (à part à mon 17 macbook Pro) à la nouvelle gamme des MBP ! même plus sa carte graphique, sa mémoire soudé, ses performances, sa "pauvre" connectique (USB, pas de Firewire, Ethernet, pas d'entrée micro...) Par contre c'est vrai que de plus en plus je garde mes anciens Matos Mac (iphone, Ipad, mac mini, imac et maintenant MBP) donc cela me fait des économies :-)
avatar artaud | 
Et le Nasdaq, il en pense quoi de ces "nouveautés" ?
avatar aribibi | 
Perso je trouve tout ça très cool, des "petites" bécanes de pointes un peu chères certe mais vous le savez tous quand on voit ce que propose la concurence... Alors tout dépend de ce que l'on fait avec... Perso c'est plutôt l'OS qui me fait fliper, comme beaucoup d'autres c'est toujours SL qui tourne sur mes bécanes espérons qu'ils aient fait un effort avec l'interface de ML. Le nouveau NMP représente l'avenir et c'est la dernière révérence du MB traditionnel si le NBP fait un carton
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Petit et gentil coup de gueule : Je vois de nombreux commentaires de personnes pestant leur déception de ne rien voir de révolutionnaire aux dernières keynote(s) d’apple mais pourquoi ??? Je pense (et ce n’est bien sur qu’un avis) que beaucoup de personnes attendent trop de la marque à la pomme aujourd’hui. Après avoir vu le lancement de produits ayant (je crois pouvoir le dire) révolutionner l’aire numérique avec des produits tels que l’ipad et l’iphone, un grand nombre de consommateurs veulent toujours plus ! Mais que dire alors de samsung qui en est à son troisième téléphone de la gamme « galaxy » avec à noter des évolutions et non des révolutions ou encore les différents constructeur PC qui mettent à jour leur gammes en upgradant les composants de leur machine (et parfois en changeant la couleur ! Wouhouu). Il semble logique que les constructeurs (apple ou non) passent par ces mises à jour « mineures », arrêtons donc d’attendre toujours plus ! Le tout tactile n’est pas arrivé en 1 an ! Laissons venir les innovations petit à petit. Dernier point, cela me fait bien rire de voir les pro mac et pro PC se défouler dans les commentaires. Vous me régalez.  Pour moi chaque univers à ses avantages et inconvénients (avec une préférence pour l’univers apple je l’avoue). Mais bon chacun est libre de défendre son « univers ». Sur ce, a plus et vive Apple :p (bon, et les PC aussi).
avatar nogui | 
@gmss "Dernier point, cela me fait bien rire de voir les pro mac et pro PC se défouler dans les commentaires. Vous me régalez." Ben voilà , c'est çà qu'il faut retenir ! :-) C'est AUSSI pour ça qu'on vient ici ... Ceux qui se prennent trop au sérieux, en voulant être plus "juste" que les autres sont encore plus saoulant ... :-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@nogui Je pense que tu as mal compris le sens de ma phrase ou c'est moi qui me trompe. Le "vous me régalez" est à prendre dans le sens où j'ai plaisir à lire des commentaires où chacun essaye de défendre "son camp". C'est pour moi interessant de voir le point de vue de chacun. Pour finir je ne cherche en aucun cas à être plus "juste" que quiconque, je ne suis seulement ni pro mac, ni pro PC. (finalement, je ne pense pas être si saoulant que celà, sinon tu n'aurais pas pris la peine de répondre :-))
avatar Mabeille | 
@nogui mdr, tu es dans la "bataille" un des plus nerveux, alors essayer de faire croire que t'es un ti gars cool, personne ne peut gober ça. Comme si j'affirmais être pro mac à 100% ... juste pas crédible. Pour la "justesse" ...pire encore... c'est justement une des tes marques de fabrique. Alors oui mdr.
avatar nogui | 
@gmss moi aussi je me suis mal fait comprendre :-) Je ne parlais pas du tout de toi ...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@nogui Je vois ;-)
avatar demenla971 | 
Bof pour ma part je ne suis vraiment pas convaincu par le caractère innovant des OS et des ordis. Ios n'évolue que trop peu et l'os n'est donc toujours pas mature. Mac Os ne progresse pas stagne avec quelques gadgets en guise d'amuse gueule. Le comportement de la firme à la pomme reste assez vieux jeu, Cook n'a pas l'étoffe d'un Jobs et ne sait pas diriger Apple dans la bonne direction. Apple continuera certainement à se faire un paquet de blé pendant 3 ou 4 ans mais je prends les paris de voir les résultats s'éroder après ces 4 ans
avatar kaos | 
Trop cher ! et super un i7 pour 90 % qui envoient du mail t vont sur facebook On prends la direction des PC ? "plus de plus encore plus gros " Déçu
avatar stravinsky | 
Une simple mise à jour de processeur pour recoller à la roadmap Intel et un changement de CG, le tout à un tarif délirant. En effet, quelle ambition !!!! C'est ce qu'on appelle "être en roue libre". Macdégénération, comme à son habitude, fait un copier/coller de communiqué de presse de Cupertino. Là aussi, quelle ambition....
avatar aribibi | 
Ca chauffe Marcel dans ce fil de discuss, j'espère que les soudures vont tenir
avatar Kerala | 
J'ai eu la flemme de tout lire et je ne sais pas si quelqu'un fait la remarque, mais les vis apparentes sur les nouveaux portables retina cela ne choque personne ? Entre les rumeurs sur le design du nouvel iPhone qui n'est plus unibody et cela on s'éloigne de ce que Apple nous avait habitués côté design…
avatar lmouillart | 
@Kerela : Ici aussi les vis sont apparentes ça ne présume en rien de la qualité du produit à la hausse ou à la baisse : http://www.blogcdn.com/www.luxist.com/media/2009/10/audemars-royal-oak-offshore-piguet-pride-of-mexico-watch-back.jpg
avatar Azety | 
ça fait bizarre de l'admettre, mais Apple est bien mort(e).
avatar Kerala | 
@lmouillart Certe, mais cela montre que l'on fait des compromis que l'on n'aurait pas fait à une certaine époque...
avatar Stardustxxx | 
Il y a Pro dans Macbook Pro. Chez moi Pro ca veut dire qu'il y a un minimum sur la machine au niveau entrée sortie et que la mémoire et le disque dur peuvent être changer par l'utilisateur de facon simple. Donc avec la RAM et le SSD soudé et pas de port ethernet, le Macbook Retina ne merite pas le terme de Pro. Et c'est franchement une grosse deception. Les unibody 2012 sont très bien en poids en taille etc... En faisant juste sauter le lecteur optique, on aurait eu une machine aussi bien et plus flexible. Je ne comprends pas trop la finalité, a part emmerder les pros. Ou alors c'Est comme pour les MacPro ou tim cook a annoncé que quelque chose de bien allait arriver en 2013. Mais d'un autre coté Apple doit avoir des stats sur les changements de RAM et de disques dur sur les Macbook pour considerer qu'un tres faible minorité des utilisateurs mettais a jour leur laptop.
avatar Stardustxxx | 
Et pour ce qui est du Retina, c'est pas juste Apple qui pousse, Intel aussi. https://www.macg.co/news/voir/241092/intel-voit-des-ecrans-retina-partout-en-2013 Il faut bien renouveller le Parc ;) C'est comme pour les TV, la 3D ca a pas marcher pour relancer le marché, bah c'est pas grave on va passer au 4k puis au 8k.
avatar bratak67 | 
Qui fabrique l'écran retina du mac pro ? Idem que le nouvel ipad ? (Samsung)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Superbe le nouveau MBP Retina. Je vais en acheter un incessamment sous peu. Suivez moi sur facebook [u]http://www.facebook.com/sebasti1.levasseur[/u]
avatar hippolak | 
j'ai commandé le macbook PRO retina pour 1747€ en caroline du sud et ma belle soeur me le ramène fin juillet, trop fort comment apple en france nous encu... tous des moutons!!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR