Apple présente Final Cut Pro X

Anthony Nelzin-Santos |
http://static.macg.co/img/2011/4//skitched-20110413-093447.jpg

Cette nuit, le SuperMeet s'est transformé en keynote Apple : la firme de Cupertino y a présenté un « sneak peek » de la prochaine version de Final Cut Pro, Final Cut Pro X « aussi révolutionnaire que la première ». Et pour cause : elle a été reprise de zéro, comme l'indique la remise à zéro de la numérotation et la nouvelle icône.


Apple assure que 94 % des 2 millions d'utilisateurs de Final Cut Pro sont satisfaits de leur choix : « tous les diffuseurs se fient à Final Cut Pro » assure Peter Steinauer, le patron de la branche vidéo pro d'Apple. FCP s'arroge 50 % des parts du marché du montage non-linéaire, Adobe et Avid se partageant les 50 % restants à parts égales.

skitched

FCP X est entièrement 64-bits avec un moteur entièrement revu, ce qui permettra de tirer la quintessence de la puissance des machines professionnelles d'Apple (et veut accessoirement dire problèmes avec les plug-ins de FCP 7 — on pourra heureusement garder les deux versions côte à côte). FCP X est construit sur Core Animation, Grand Central et OpenCL (et Cocoa), les technologies les plus modernes et les plus puissantes de Mac OS X, ce qui devrait assurer un sacré bond en avant des performances.

http://static.macg.co/img/2011/4/skitched-20110413-110633.jpg

La nouvelle interface n'est pas sans rappeler celle d'iMovie… sur iPad : Apple l'a baptisé Illuminance. Elle se concentre en une seule fenêtre plein écran d'un gris assez foncé avec de nombreux inspecteurs. Le visualiseur disparaît : l'interface est toute nouvelle avec une philosophie revue et corrigée — le cœur de métier est conservé et recentré sur le monteur (même si FCP X récupère quelques éléments de Color et de Motion), le superflu est laissé à la charge d'autres logiciels et d'autres métiers, voire d'autres sociétés… ou à FCP 7. Apple est cependant très claire : il est hors de question de considérer FCP X comme un iMovie Pro.

http://static.macg.co/img/2011/3/DSCN0158-20110413-070709.jpg

« La boîte de dialogue de rendu a disparu » : FCP X utilise le rendu carte graphique comme le rendu processeur en utilisant tous les cœurs processeur, pour assurer un rendu temps réel sur les configurations les plus puissantes jusqu'à la vidéo 4K (rendu en arrière-plan). On peut mélanger SD, HD et 4K dans la même timeline (synchronisation des fréquences d'image au besoin), et commencer l'édition pendant l'importation (avec passage sur le média réel à la fin de l'importation). Le montage se fait en format natif (H.264, AVCHD, etc.).

skitched

Lors de l'importation d'ailleurs, FCP X peut analyser automatiquement les clips : stabilisation et correction du rolling shutter, détection des personnes, des plans (grand-angle, close-ups, etc., avec constitution de collections intelligentes), balance des blancs Color Sync (FCP X dispose en plus d'un correcteur couleur avec masques), mais aussi correction de l'audio (réduction de bruit, etc.). On pourra aussi appliquer des mots-clefs sur des portions de clips, une nouveauté qui facilitera grandement la gestion des plans (par exemple pour préparer l'édition de certains plans, l'application d'un mot-clef pouvant servir de base à un chutier spécial). Bref, FCP X fait tout pour préparer les clips dès leur importation, faciliter le classement et la gestion, pour alléger les travaux de montage.

skitched

Avec cette nouvelle interface arrivent de nouveaux paradigmes de montage. La timeline devient « magnétique » : l'audio bouge verticalement pour ne pas pousser des clips, et deux clips peuvent être liés pour bouger ensemble tout en restant indépendants (roll ripple). L'audio est par défaut « collé » à la vidéo pour éviter tout risque de désynchronisation, mais un simple double-clic permet de l'éditer. Les Coumpound Clips avec Auto Collapse vont encore plus loin : ils fusionnent plusieurs médias en un seul clip, à la manière des compositions d'After Effects (une unité que l'on peut facilement ouvrir au besoin, toujours en non-destructif). Le reste des fonctions de la timeline ressemble comme deux gouttes d'eau à celle d'iMovie, avec la puissance et les fonctions de FCP.

skitched
Le Inline Precision Editor


Le Inline Precision Editor permet, en un double-clic, d'ajuster au plus finement une transition entre deux clips, une chose que l'on a déjà vu dans… iMovie sur iPad ! Un L-cut ? Cliquer, glisser, ajuster, l'audio est « attaché » et synchronisé automatiquement aux deux clips. Auditioning permet de créer différentes versions d'un même montage dans une seule timeline pour « audition » : vous préparez les différentes propositions à montrer à la production, sans avoir besoin de vous casser la tête avec plusieurs timeline — GarageBand dispose d'une fonction similaire pour enregistrer plusieurs versions d'un solo avec une sorte de versioning pour choisir celui que l'on préfère. La chose est poussée jusqu'à une « Secondary Storyline » qui gère toute votre B-roll pour les édits alternatifs.



Final Cut Pro X sera disponible en juin, au prix de 299 $ (239 €) sur le Mac App Store. Apple n'a donné aucune nouvelle des autres applications de la suite Final Cut Studio, mais ce n'est pas une surprise : la firme de Cupertino a complètement cassé cette année le concept de suites — et Final Cut Pro X méritait d'avoir un événement séparé pour célébrer sa remise à plat. Les autres applications de la suite n'ont néanmoins pas été abandonnées, elles devraient elles aussi avoir droit à du nouveau dans les mois à venir [via]

Sur le même sujet :
Voir également la conférence en vidéo chez Pampuri's Blog.

Image : halfmac
avatar JoKer | 
@ kouiki : Final Cut Studio est une suite de logiciels. Il comprends Final Cut Pro, Motion (animation), DVD Studio (création de DVD), SoundTrack (mixage audio), Color (étalonnage) et d'autres logiciels. Final Cut Pro X est vendu seul, sans les autres logiciels. A mon avis, si tu débutes et suivant ce que tu connais et ce que tu veux faire, tu pourrais commencer par iMovie (déjà installé sur ton ordinateur) et voir cet été pour décider si tu veux acheter un plus gros logiciel ou pas.
avatar grogeek | 
@lemail2mi ah ok, je ne t'avais pas compris. ;)
avatar Foonix | 
Je lis pas mal d'énormités dans les commentaires. Le Mac Pro aucune utilité si ce n'est de pouvoir choisir l'écran ? Personne n'a jamais entendu parlé de barrettes de RAM, de cartes d'extension spécifiques (AJA, Blackmagic, Matrox,..), de cartes graphiques, voir de processeurs ? Et les mots disques durs, SSD, ça vous dit quelque chose ? Quant aux commentaires qui critiquent la disparition de l'écran de visualisation dans FCPX (je suis moi-même monteur) : si vous êtes monteur, vous savez pertinemment que vous n'utilisez jamais la visualisation des rushes en même temps que la visualisation de timeline. Apple supprime l'écran de visualisation de rushes, mais garde la timeline de rushes en la remplaçant par des vignettes dynamique linkées à l'écran de visualisation principal qui switchera entre les rushes et la timeline. Super ingénieux ! C'est même mieux que le fonctionnement sur Avid ou Premiere (+un gain d'espace), reconnaissez-le... Quant à celui qui dit que l'AVCHD et H264 en natif n'est pas une grosse évolution : a-t-il déjà mis les pieds dans une production où l'on est obligé de convertir des dizaines d'heures de rushes en ProRes ? Le temps, l'énergie, l'argent que cela implique ? L'avancée de FCPX est une avancée majeure dans l'efficacité de workflows impliquant ces formats. Quant au mélange du SD, HD, 4K sur une même timeline de manière fluide, ça peut-être super utile dans le cadre de diffusion en TV (produit final en SD ou HD). Au contraire, c'est très professionnel comme fonctionnalité !!! Ne pas avoir à faire un downscale HD en ProRes de matière 4K, c'est le pied. Gain de temps et d'énergie, et d'efficacité sur une journée de travail.
avatar Sebastien_annonce | 
@ kinky : En fait c'est bien simple, pour moi, le jour ou Apple arrête le Macpro (s'ils le font un jour), je vais directement m'acheter un HP ou Dell sous Windows 7. Tout simplement parce que ce sera un signal fort de la part d'Apple de l'abandon d'un certain marché (et ça voudra dire aussi qu'à plus ou moins brève échéance, les imac i7 et autres Macbook pro 17 suivront la même direction aux profits des iPads et Macbook Air). Pour l'instant, nous n'en sommes pas là et je n'ai absolument pas envie, à l'heure ou les logiciels deviennent de plus en plus complexes, de passer mes week-ends à réapprendre Windows et toutes ses subtilités. C'est une machine, à part le prix, qui cumule énormément d'avantages : puissance brute de calcul (pour les bi-procs), intervention et mise à jour (disque dur, mémoires, etc...), choix de l'écran et le tout dans un silence impressionnant, même après des calculs de plusieurs dizaines d'heures... Que ce soit clair, l'iMac est une bonne machine, mais pas assez puissante pour ce que je fait et de moins en moins fiable : depuis quelques temps, les seuls Mac ici a être reparti en SAV sont les imac : superdrive, disque dur défectueux, et maintenant l'écran avec de la poussière (cf la discussion sur Macbidouille...). Maintenant, je te rejoins sur un point : le seul gros avantage des xeons est la possibilité de faire du multiprocessing pour la puissance brute. Pourquoi Apple ne propose t'il pas des Macpro mono processeur, avec des i7 standard, sorte d'imac dans une tour, plus extensible, avec un prix beaucoup plus agressif ? Ils n'auraient même pas besoin de changer le boitier !!!
avatar flapy | 
La grosse nouveauté pour moi est le rendu à temps réel. Adobe Premiere faisait mieux sur ce point là. J'espère juste que l'interface ne sera pas trop dure à prendre en main, iMovie étant loupé au niveau de l’ergonomie. J'ai hâte de l'essayer !
avatar daito | 
"iMovie étant loupé au niveau de l’ergonomie." On en lit des bêtises sur MacG.
avatar romainhc | 
Pour les sceptiques, regardez 5mn de video de la keynote et vous changerez d'avis ! Pas besoin de viewer pour les rushes comme expliqué, un seul écran suffit puisqu'il switche à la volée. Quand au groupage de clip (compound), ça vous permet de cleaner la timeline comme jamais. Rien que ça, ça donne envie. Je vais peut-être enfin pouvoir convaincre les monteurs d'utiliser les pistes du Cantar sans qu'ils gueulent.
avatar abstract | 
@ Kinky : Je ne sais pas Je ne Regarde pas la tv. 15 ans? Ça a duré aussi longtemps? ;-) Je pensais ce FCP réservé a un "certain" public mais visiblement tout le monde l'utilise... Peut-etre pour preparer une suite à "baleine et les caleçons"
avatar Khyu | 
Y'a quand même de sacrés mou du bulbe... :D
avatar seblen | 
@Foonix Entièrement d'accord avec toi. Il y a ici beaucoup de monteurs "pro" qui ont peur du changement. Ca me fait penser aux secrétaires à mon taff qui ont fait toute une histoire quand elles ont basculé d'office 2002 à office 2010 cette année... et qu'elles étaient complètement paumées. Pourtant, je pense que personne ne regrettera office 2002 !
avatar Don Quichotte | 
AVCHD en natif? N'est-ce pas là l'avènement de ce format, non seulement avec les caméras grand public, mais aussi - de plus en plus - les caméras pros (voir les multiples annonces de ces derniers temps)? C'est vrai que stocker des heures de vidéo de haute qualité sur de minuscules cartes SDHC, résitantes au froid et à l'humidité, c'est vraiment fabuleux. Mais, je me pose une question: après avoir monté son projet en AVCHD sur le nouveau Final Cut Pro X, pourra-t-on garder cette qualité d'origine après exportation du montage dans les différents formats adaptés aux DVD, au Web, iPhone et autre iPad? Compressor assure-t-il déjà cette qualité? Qu'en pensez-vous les spécialistes?
avatar seblen | 
monter en AVCHD natif veut dire exporter en AVCHD natif. Pour les autres formats, tu auras toujours une conversion. Compressor utilise les codecs quicktime, comme Final cut pro X, donc oui, si quicktime peut lire l'AVCHD, compressor assurera cette qualité. L'avantage d'exporter en AVCHD natif, c'est que quasiment tous les appareils de salon modernes sont capable de le lire. le stockage de l'export sur carte, DD, BR... et c'est parti (la, on parle d'utilisation familiale. Dans le monde pro : stockage sur DD, mastering sur BR avec DVD studio pro qui les gère très bien)
avatar DrFatalis | 
Adoncque, le premier logiciel a tirer parti des fonctionnalité ébouriffantes de SL sera donc disponible quelques jours (peut être) avant le remplacement dudit SL... Pour FCE, lorsque je l'ai acheté (FCE express) il y a longtemps, j'ai eu avec soundtrack et livetype, qui sont tout de même utile. Et quelques détails sans importance: quelle quantité de RAM faut il, quel processeur? FCP tournera t'il sur un mac mini sans le transformer en motte de ibeurre, ou un imac sans le transformer en plaque chauffante ?
avatar abstract | 
@ Khyu : C'est sur qu'il y en a bcp qui se la raconte...
avatar Seccotine | 
[quote= DrFatalis]Adoncque, le premier logiciel a tirer parti des fonctionnalité ébouriffantes de SL sera donc disponible quelques jours (peut être) avant le remplacement dudit SL...[/quote] Ce n'est pas parce qu'on ne t'a pas prévenu personnellement qu'il y avait un soft tirant parti de SL qu'il n'en existait pas. [quote= DrFatalis]Et quelques détails sans importance: quelle quantité de RAM faut il, quel processeur? FCP tournera t'il sur un mac mini sans le transformer en motte de ibeurre, ou un imac sans le transformer en plaque chauffante ?[/quote] Si t'as un Mac Mini, je doute que tes besoins en FCP X se fasse sentir...
avatar Vinc26 | 
Un début : http://vimeo.com/22329493
avatar Bonofox | 
si ça ressemble de trop à imovie, j'en veux pas!
avatar imagesurmac | 
J'arrive pas à tomber sur une vidéo de la keynote qui montre bien le switch Timeline/Rushes je lis ça et là que c'est la vignette du browser qui devient viewer. quelqu'un a un lien ?
avatar JoKer | 
@ Bonofox : L'interface d'un Macbook Air ressemble trop à l'interface d'un Mac Pro, je ne veux pas du Mac Pro, on ne peut rien faire de plus qu'avec un MacBook Air, c'est plus cher et plus gros. Faut arrêter avec ce genre de chose.
avatar daito | 
"Adoncque, le premier logiciel a tirer parti des fonctionnalité ébouriffantes de SL sera donc disponible quelques jours (peut être) avant le remplacement dudit SL..." Ça tombe bien car les fonctionnalités ébouriffantes seront aussi présentes chez son successeur. Par ailleurs ce n'est pas le premier logiciel comme je te l'ai déjà expliqué mais bon avec une grande mauvaise foi tu fais exprès de ne pas comprendre.
avatar Sebastien_annonce | 
En tout cas, je suis impatient de le tester !!! :)
avatar Kouiki | 
@ JoKer : Salut, merci pour ton éclaircissement. Alors en fait, je sais qu'iMovie (que j'utilise sur iPhone) n'est presque pas comparable à iMovie sur Mac, il n'empêche, je cherche justement quelque chose de plus poussé (j'ai cru comprendre que les effets et thèmes étaient limités). Aussi, me conseilles-tu la nouvelle mouture (allégée) ou le pack FCS avé tous les outils?
avatar chezyom | 
@ Seccotine : Effectivement... Peut être un peu reac... Je ne dis pas que c'est de la merde, je dis juste que l'annonce ne me scotche pas. Je suis monteur depuis plus de 15 ans forme à l'ancienne école des bandes, des BVE 9000, mélangeur et autres joyeusetés. Je dis que cette interface est déroutante et qu'elle ne correspond à rien de connu hormis iMovie. Certain disent qu'il n'y a pas besoin de 2 fenêtres pour faire du montage, mais je me demande comment se passe le multicam, les synchros et le gang roll... Ca peut être une bonne chose mais pour le moment, je ne comprends pas... Je ne retrouve pas les recettes qui on fait que FCP est devenu une référence. Lorsque FCP est sorti en 1999 (de mémoire), ça sentait la révolution face au détenteur du titre Avid. J'ai fait acheté et mis en place des solution FCP et AJA dans des chaines qui produisent des choses que bon nombre d'entre nous regarde tous les jours à la télé à l'heure où personne n'y croyait. Apple a su trouver un marché incroyable avec FCP et avec la création quelque qu'elle soit. Et ça, c'est chapeau Apple car sinon, aujourd'hui, on serait peut être encore obligé de passer par Avid et ses solutions hors de prix de l'époque (Composer et Unity entre autres) Alors oui, je suis peut être une secrétaire qui refuse de se mettre à Office 2010... Je suis peut être bon pour la retraite... Je vais y penser mais dans le montage, il n'y a pas que des artistes. Loin de là. Il y a des gens qui ont besoin de bosser vite, bien et qui on besoin de fonctionnalités particulières. Que l'interface fasse moins "pro" tout le monde s'en fou. FC express était moins pro mais avait la même tronche que FCP. Si demain Peugeot sortait une bagnole avec les pédales et la direction inversées, il faudrait prendre le coup pour la faire avancer mais à quoi bon. Est ce que ça changerait le fond ? Alors révolutionnaire oui, ça c'est certain et après. Alors oui, je suis une pleureuse et j'assume.
avatar abstract | 
Une question pour les pro. Il y a 2 ans Je voulais couper DES morceaux d'un cartoon pour les mettre dans une pres. Pour illustrer mon propos. Il a fallut que Je code un truc sous Xcode pour ça. La question: existe-t-il un moyen pour extraire un personnage d'une video (garder le perso et virer tout le reste)? Sans devoir Se taper les images une par une?
avatar romainhc | 
Ben regarde les vidéos et t'auras la réponse à tes questions. Le viewer par exemple fonctionne comme dans iMovie. Tu te ballades en "skim" sur ton rushes et ta fenêtre video t'affiche l'image. Quand tu ne survoles pas de rushes, tu as ton image de la timeline. Pour ceux qui critiquent le "tout à la souris", le mec précise pendant la demo qu'il utilise la souris pour le public, mais il a EVIDEMMENT accès aux raccourcis clavier. Pour ce qui est du multicam ou de la synchro, il suffit de bosser en "compound clips". Il y a même un exemple dans la demo où il resynchronise le son avec l'image sans toucher au reste du montage (en allant directement dans ce compound clip). Ça m'a l'air + que puissant. Alors regardez, et commentez après.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR