Le Mac fait un retour en force

La redaction |
L'avenir de l'informatique, c'est l'iPad. Steve Jobs n'a pas fait de mystère lors de son intervention à la conférence call d'Apple en début de semaine. À travers cet événement, Apple a voulu montrer qu'elle n'oubliait pas le Mac pour autant. Au menu : iLife 11, Mac OS X Lion et un MacBook Air très sexy.

Dans ses "grandes messes", la firme de Cupertino a légèrement changé sa manière de communiquer. Steve Jobs n'est plus omniprésent, comme par le passé. Si le co-fondateur d'Apple a animé la conférence, il a souvent cédé la parole à ses proches collaborateurs ainsi qu'aux responsables produits.

Le numéro 2 d’Apple, Tim Cook a tenu à l'expliquer chiffre à l'appui, le Macintosh a connu une croissance importante ces dernières années. Il continue de se développer plus vite que le PC selon lui. Cela fait 18 trimestres de rang que la croissance du Mac dépasse celle du PC.

Et cette croissance se reflète à tous les niveaux. Les développeurs sont toujours plus nombreux. Apple en dénombre plus de 600 000. Et chaque mois, elle en recense 30 000 de plus. De nouveaux éditeurs arrivent (Valve), d'autres s'impliquent davantage. Tim Cook a notamment évoqué le retour d'AutoCAD et l'excellent travail réalisé par Microsoft avec Office 2011.

Plus de développeurs, mais également plus d’utilisateurs. Il y a désormais près de 50 millions de Mac-users dans le monde. Sur certains segments, la part de marché d'Apple explose. Elle a dépassé les 20 % aux États-Unis auprès du grand public.



Tim Cook a rappelé que le Mac représentait 33 % du chiffre d'affaires d'Apple. Et que si elle créait une société Mac, Inc. (ce qu'elle ne fera pas), elle serait la 110e société au Fortune 500. En 2010, la division Macintosh a généré un chiffre d'affaires de 22 milliards de dollars. Un peu plus tard durant la conférence, Steve Jobs a déclaré qu'Apple continuait d'investir massivement sur le Mac.

Présentation d'iLife 2011

iLife 11 est la première nouveauté présentée par Steve Jobs et ses collaborateurs, avec à la clé une longue présentation d'iPhoto, d'iMovie et de GarageBand. Lors de la présentation, Apple a fait l'impasse sur iDVD et iWeb qui restent cependant fournis (lire iLife '11 : Snow Leopard, Mac Intel et tarifs).

iPhoto 11

iPhoto propose de nouveaux modes plein écran, des améliorations à Facebook, l'envoi de photos par mail, de nouveaux diaporamas ou encore des améliorations qualifiées de très importantes sur la qualité des livres que l'on commande.



iPhoto 11 présente son interface entièrement en plein écran, autant pour les évènements, les albums, les visages que les lieux. C'est dans ces interfaces que l'influence d'iOS se fait le plus sentir. Par exemple la vue des albums reprend la présentation de l'iPad, avec des piles de photos.



Parmi les nouveaux diaporamas, le mode par location permet de visualiser les ensembles les photos prises à un même endroit et géolocalisées sur une carte. Le diaporama se déplace sur la carte, le tout est vraiment impressionnant et tout automatisé. D'autres thèmes sont proposés. Ils rappellent fortement des présentations Keynote, mais où tout se fait automatiquement.



iPhoto 11 permet d'envoyer des mails directement depuis l'application. Des templates sont proposés par défaut, on peut modifier quelques éléments comme les titres. Tout se fait en mode plein écran, sans jamais passer dans une application de courrier électronique.



Les livres de photos ont été également améliorés. L'interface est très visuelle, avec un carrousel qui rappelle Cover Flow. Par défaut, iPhoto 11 regroupe les photos par date, mais on peut tout modifier, l'ordre, les textes… Dans une bibliothèque façon iBooks (sur iPhone et iPad), tous les projets que l'on a créés sont rassemblés pour les retrouver rapidement.





iMovie 11

iMovie devient plus accessible aux néophytes. Quelques nouveautés, notamment dans l'édition de l'audio, les effets ou encore les thèmes proposés par défaut.



La piste audio est désormais présentée sous les images, sous forme d'une onde audio. On peut augmenter ou baisser le volume de manière graphique, les ondes s'ajustant alors automatiquement. Par ailleurs, on peut ajouter des effets audio, sur le même mode que les effets vidéo.



Une nouvelle fonction, "Instant Replay" permet de définir des parties de film à rejouer plus lentement. On peut aussi définir une image statique avec, par exemple, un effet de zoom. Parmi les autres nouveautés, notons l'ajout d'un mode générique pour afficher, après votre film, une liste des participants, comme dans un vrai film.



On peut également créer des bandes-annonces, avec l'un des quinze thèmes inclus, avec à chaque fois une bande-son originale enregistrée dans les studios d'Abbey Road, avec la London Symphony… iMovie 11 est capable de détecter automatiquement les vidéos où un groupe est filmé, ou les plans où une seule personne est filmée, si le plan est large ou serré… iMovie utilise pour cela la détection des visages et d'après ce que l'on a pu voir ce soir, cela fonctionne très bien et le résultat est plutôt impressionnant.



Les vidéos peuvent ensuite être envoyées sur YouTube, MobileMe, mais aussi d'autres services comme Vimeo.



GarageBand 11

GarageBand en version 2011 ajoute quelques nouveautés, dont des effets et amplis pour guitare ou piano, une fonction nommée "Groove Matching" qui permet de changer le rythme de la musique. L'interface de cette application n'a pas changé.



"Groove Matching" permet de définir une piste comme étant la piste "Groove", c'est-à-dire la piste qui a le bon rythme. On peut ensuite définir automatiquement le rythme de toutes les autres pistes en fonction de la piste Groove.



"Flex Time" permet d'éditer le son, par exemple pour allonger la durée d'un accord. Le son est alors déformé, mais permet ainsi de corriger un morceau qui aurait une piste se finissant trop tôt, par exemple.



GarageBand intègre de nombreuses leçons pour apprendre à jouer un instrument, ou un piano. Une vidéo explique alors, note par note, comment un morceau se joue.



Après avoir appris un morceau, on peut le jouer et GarageBand analyse si toutes les notes ont été correctements jouées. La partition défile à l'écran, les notes correctement jouées sont en vert, les mauvaises en rouge et GarageBand vous note, comme un jeu. L'application enregistre le nombre de fautes que vous effectuez et présente les résultats sous forme de courbes.




Le prix d'iLife 11 a été revu à la baisse : 49 € / 59 CHF pour la version simple, 79 € / 99 CHF pour la version familiale (5 ordinateurs). Il sera bien sûr livré gratuitement avec tous les nouveaux Mac. iWeb et iDVD n'ont pas eu le droit aux honneurs d'une présentation, on suppose qu'ils n'ont donc aucune nouveauté…



FaceTime arrive sur Mac

Steve Jobs est toujours aussi fier de FaceTime. A la demande générale, Apple a annoncé une bêta de FaceTime sur Mac. Rien n'a filtré concernant une éventuelle version Windows. Le logiciel ne s'intègre pas à iChat. Il permet de converser aussi bien avec une personne sous Mac qu'avec une personne équipée d'un terminal iOS (s'il est connecté en Wi-Fi).

Quand Mac OS X s'inspire d'iOS

Lion est la huitième mise à jour de Mac OS X. Lors de cette conférence, Steve Jobs a voulu expliquer la stratégie d'Apple concernant son système d'exploitation. Le discours d'Apple est simple : après avoir porté beaucoup d'innovations de Mac OS X vers iOS dans l'iPhone, puis dans l'iPad, il est temps de faire le chemin inverse et d'amener certaines idées sur Mac.



Le patron d'Apple a avancé six pistes : Gestes multitouch, App Store, écran d'accueil pour les apps, applications en plein écran, sauvegarde automatique, applications qui peuvent se mettre en pause et revenir instantanément à leur état de base.

Gestes multitouch

"Le multitouch sur un écran d'ordinateur, en tendant le bras, cela donne de jolies démonstrations, mais cela n'est pas viable". Après avoir beaucoup réfléchi sur la question avec ses équipes, Steve Jobs a expliqué que les deux meilleurs accessoires pour intégrer le multitouch sur le Mac étaient la Magic Mouse et le Magic Trackpad.

L'App Store est un modèle économique qui a fait ses preuves. D'où la présence d'un Mac App Store qui sera proposé tout prochainement, sans attendre le 10.7. Le principe est exactement le même que sur l'App Store d'iOS, avec un téléchargement en un clic, des applications payantes et gratuites, installation et mise à jour automatiques et possibilité d'utiliser les applications sur tous ses Mac personnels.



L'interface du Mac App Store ressemble à deux gouttes d'eau à celle de l'iPad. Il y a aussi les avis des utilisateurs. Quand on télécharge une application, celle-ci se glisse dans le dock et se charge automatiquement. L'installation se fait sans intervention de l'utilisateur, comme sur iOS.

Le Mac App Store acceptera les soumissions des développeurs en novembre et ouvrira dans trois mois sur Snow Leopard.



LaunchPad est l'équivalent pour le Mac de l'écran d'accueil sur iOS. Il se lance en plein écran, on peut modifier l'ordre des applications, créer des groupes… Le tout ressemble à ce que l'on connaît déjà bien sur les iPad et iPhone.



Dans 10.7, les applications fonctionnent beaucoup en plein écran. Il suffit pour cela de cliquer sur le bouton + (le vert) dans les barres des applications. Un fichier PDF par exemple s'affiche alors en plein écran, avec deux pages côte à côte.



De nombreux gestes multitouch ont été ajoutés. Par exemple, on glisse deux doigts vers la gauche pour faire apparaître le Dashboard. Le mode plein écran reste disponible en allant vers la droite. Mission Control remplace dans Mac OS X 10.7, Exposé, le Dashboard et Spaces et présente tous ces éléments en une seule interface accessible à nouveau d'un seul geste. De nombreuses améliorations ont été ajoutées à Exposé. Par exemple, on peut créer un groupe de fenêtres pour les ouvrir en une seule fois.



Le reste des nouveautés sera présenté plus tard. Mac OS 10.7 Lion sera disponible à l'été 2011.

MacBook Air : quand un MacBook rencontre un iPad

Imaginez un Macintosh avec tous les avantages d'un iPad : mise en route immédiate, super batterie, stockage sur SSD, pas de lecteur optique, léger et fin. Voilà le nouveau MacBook Air.


Comme Mac OS 10.7 a rencontré iOS, le MacBook Air rencontre l'iPad… Le nouveau MacBook Air est, selon Steve Jobs, "le futur du Netbook". Deux versions sont proposées, une à 11 pouces et une à 13 pouces et cette gamme est disponible dès aujourd'hui.



Il est encore plus fin qu'avant : au point le plus fin, il mesure 0,3 cm seulement pour 1,3 kg (13 pouces) et 1,04 kg (11 pouces). Les deux écrans ont une résolution très importante : 1440 x 900 pixels pour le 13 pouces (soit plus que le 15 pouces de base) ou 1366 x 768 pixels pour le 11 pouces (soit plus que le 13 pouces de base). Ces écrans sont tous brillants.



Le MacBook Air n'a toujours pas de lecteur optique, mais pas non plus de disque dur. Comme les rumeurs le disaient, de la mémoire flash est utilisée. Elle permet notamment un démarrage rapide, une meilleure autonomie, une utilisation plus silencieuse…



L'autonomie est estimée à 7 heures en utilisation web. Steve Jobs a pris la peine d'expliquer que ces tests sont beaucoup plus contraignants que ceux des PC. L'autonomie est de 30 jours en veille.



Steve Jobs a fait le tour du propriétaire. La batterie prend la place la plus importante à l'intérieur. La mémoire flash est directement intégrée. Les MacBook Air sont alimentés par des Core 2 Duo et 2 Go de RAM. Comme sur le précédent modèle, on ne peut pas augmenter la RAM manuellement, mais on peut passer à 4 Go à la commande. Le 13 pouces intègre également un port SD, les deux versions ont deux ports USB.



Les MacBook Air commencent à 999 € / 1199 CHF pour la version 11 pouces avec 64 Go, 1199 € / 1449 CHF pour 128 Go. La version 13 pouces commence à 1299 € / 1549 CHF (128 Go) pour monter à 1599 € / 1899 CHF (256 Go). Les nouveaux MacBook Air sont disponibles dès aujourd'hui.


avatar captainAmerica2 | 
@nicogala : la souris est toute aussi incomprehensible pour le neophyte, elle n'a rien de logique. Je pense qu'il y aura un temps d'adaptation, comme avec toutes nouvelles technologies (une voiture automobile ne se conduit pas comme une dilligence), mais le tactile est beaucoup plus intuitif que le pointé/cliqué - qui nous semble pour nous habitués naturel mais n'est qu'une habitude d'un apprentissage. Et perso je trouve qu'Apple a une approche extremement intelligente du tactile sur desktop/laptop. Je suis vraiment mis en appetit par ce Mission Control.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@nicolaga : pas forcément. Pour Exposé, tu as une icône dans le Dock, un bouton sur le clavier, un coin actif, un geste chez certains. Même choses pour Mission Control, progressivité de l'interface.
avatar philiipe | 
Le nouveau MacBook air, nouveau ? ah-ah-ah. Zéro vraie innovation. Mémoire flash généralisé certes, mais capacité de stockage digne d'un iPod. Les processeurs proposés sont (déjà) obsolètes. Rien ne justifie de repasser à la casserole : je garde mon MacBook air actuel.
avatar Dark Phantom | 
@ shenmue : +1
avatar Maathuvu | 
@philiipe Complètement d'accord. Des processeurs cadencé a 1,4 et 1,6Ghz c'est bof bof quand même. Moi (et je n'étais pas seul) m'attendait a des 2,1 voir 2,4Ghz... Je sui pas un pro en carte graphique mais mon expérience de novice me laisse penser que c'est pas top non plus non ?
avatar Aughta | 
… Je me demande si le commun des mortels ressent réellement la différence de cadence, entre 1,4 et 2,1 Ghz… Sincèrement, faut sortir de votre co-con, Apple ne vend pas le Macbook Air pour travailler sur Adobe Creative Suite, sur Reason, sur AutoCAD, Maya, etc., mais elle le vend essentiellement pour les ultra-nomades : c'est-à-dire journalistes, politiciens, businessmen, etc., et également comme équivalent d'un NetBook — d'où la version 11" — pour ceux ne désirant pas du iPad. Alors vous attendez ni a des capacités de « ouf malade » ni à des performances sur-puissantes ! Par contre, l'affreux truc c'est l'icône de l'App Store Mac :¬0
avatar d9pouces | 
shenmue > peut-être que c'est bien pour Apple, mais égoïstement je préférerais des innovations qui soient bien pour moi :( Et là, c'est le vide astral.
avatar ericaqc | 
Étant un peu dépassé par cette technologie ;) quelqu'un pourrait-il m'indiquer qu'elle est la valeur de ce type de "disque dur" (je sais, ce n'ast pas un disque dur!) pour la pérennité des données? Merci.
avatar Leehalt | 
@d9pouces: +10000 !
avatar hugolef | 
@ Maathuvu La carte graphique pas trop top ... ok mais à quoi bon mettre une carte graphique dernier cri sur des écrans 11 et 13'' ... Je ne vois pas l'intérêt ... une carte graphique est comme son nom l'indique faite pour avoir de beaux graphiques, de belles images, et pour le montage video/photo et le jeu, le MBA n'est pas l'ordinateur de choix ... C'est un ordinateur NOMADE, fait pour voyager, faire plus de choses qu'un Ipad mais en déplacement ...
avatar Rufus | 
le Mac App Store n'est pas une super nouvelle vue la censure Apple sur ses app stores... Quant au mode plein écran, depuis combien d'années on demande des fonctions similaires ?? Le reste n'a aucun intérêt pour moi, désolé...
avatar shenmue | 
d9pouces [20/10/2010 22:35] shenmue > peut-être que c'est bien pour Apple, mais égoïstement je préférerais des innovations qui soient bien pour moi :( Et là, c'est le vide astral. Ce n'est pas parce que ce n'est pas bon pour toi que ce ne sera pas bon pour beaucoup d'autres hein ... Les râleurs contre Apple ces derniers temps feraient bien de redescendre un peu du nuage d'insatisfaction qu'ils occupent et regarder les chiffres de ventes, les enquêtes satisfaction, et les avis des spécialistes, au moins un petit peu
avatar 2-fre | 
i-life, j'utilise pas, le mabook air non plus, l'apple store jamais de la vie, facebook = pleins le cul l'action monte, suis ravi et mon banquier est vert de jalousie... bref apple ça devient de plus en plus de l'hyper consommation de masse... elle est ou la créativité ??? Steve job a ré-inventé le supermaché... version numérique.. super !!!
avatar paulhen | 
Quid de l'écriture des logiciels iLife 11 : du 32 ou du 64 bits ?
avatar Dagui | 
Mister Blanc-Cassis c'est justement le principe de cette expression, apparemment elle t'était inconnue. Autre expression dans le même genre (mais le sens est bien sûr différent) "quand les poules auront des dents" et oui, les poules n'ont pas de dents, mais justement.
avatar Lucier_lenlen | 
[B]Modéré par la rédaction (AZ — un point Godwin comme ça, vraiment ?)[/B]
avatar sekhmet | 
un Mac Store ! Pour moi la meilleure nouvelle possible. Depuis mon Ipad, je craque et j'apprend l'Objective C pour plusieurs projets Ipad, du coup il sera pas bien compliqué une fois Xcode et ObjC maitrisés de faire des versions Mac de mes applis. Je suis encore plus motivé ! Aucune infrastructure, aucun site à réaliser, Apple se charge de tout, c'est génial. Quand a ceux qui trouve ça inquiétant, on pourra toujours installé une appli par d'autres moyens, mais pensez aux petits développeurs, il y a encore pire que le contrôle d'Apple sur une boutique, il y a l'oubli, en étant tout seul avec son petit site web sans trouver son publique.
avatar TequilaPhone | 
Et si, c'est si inquiétant que ça, on aura juste a JailBreak le Mac et pis c tout.
avatar hartgers | 
Mac OS X Lion est décidément bien avare en innovations. Ce Mission control n'est qu'un nouvel artefact ajouté au Dock et compagnie, très sympa certes mais pas génial non plus. J'aurais aimé une présentation d'un Finder remodelé, de quelques nouveautés d'interface, mais non. Cela dit, soyons indulgents, il reste encore 8 mois à Apple pour proposer de l'inédit... et rectifier le tir sur cet Exposé qui ne montre plus les fenêtres de l'application en entier ! Pour ce qui est d'iLife, les avancées sont mineures, mais en même temps, je ne vois pas ce qu'on peut ajouter à une suite logicielle grand public déjà bien aguerrie et à mille lieux de la concurrence. Je me réjouis quotidiennement de l'intégration et la cohérence d'iLife, et je doute qu'il soit possible de faire mieux, surtout que le prix a baissé de 30€. Je suis déçu de l'absence d'iWork qui aurait pu concurrencer en avance MS Office 2011 en sortant immédiatement, comme iLife. C'est bien dommage, car cette suite bureautique est belle, légère et efficace – il ne reste plus que des outils spécifiques pro pour devenir un must have sur Mac. Pour mon utilisation par exemple, je me suis tout simplement débarrassé de l'usine à gaz MS Office, et de nombreux utilisateurs font de même ! Enfin, pour ce qui est du MacBook Air, les specs ne sont pas si alléchantes qu'annoncées par Engadget et compagnie, mais j'avoue que la machine a du charme. Hâte de la voir en action dans un magasin :P
avatar imagesurmac | 
trop fort chez Apple et je le dis sans ironie ils font un event "Back to Mac" pour annoncer qu'ils transforment le Mac en iPhone !
avatar clem95 | 
perso je suis globalement satisfait. On va sans doute utiliser FaceTime à la maison. J'ai aussi bien envie de tester iLife surtout iphoto et garage. Le plein ecran c'est peut etre un detail, mais je crois ca aporte pas mal de confort. Je trouve aussi que le lion a bonne allure. Sur tout que j'adore les trackpad des macs. Et puis je suis à 100% avec Steve quand il dit que le multitouch sur écran vertical c'est de la pure connerie. J'ai toujours trouvé ridicules les démos de Windows 7 sur ce point, surtout les gens qui redimensionent leurs photos avec leurs indexes.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR