Test du LaCie mini companion

Vincent Absous |
Le Mac mini est un bon ordinateur (voir notre labo). Pour autant, il souffre d'un défaut essentiel : son disque dur est trop petit (40 Go en configuration de base) et trop lent (4200 tours par minute sur les premiers modèles). Steve Jobs tenait encore la boîte au bout de son doigt que de nombreux fabricants annonçaient leurs propres solutions, des disques externes, pour pallier ce défaut. LaCie entend ainsi profiter de la mode du mini pour inciter les utilisateurs équipés du petit pavé d'Apple à le compléter par un disque externe. Le modèle testé offre 250 Go d'espace disque, tournant à 7 200 tours par minute. Plus de trois fois l'espace alloué par Apple dans la configuration haut de gamme de l'ordinateur. Le LaCie mini Companion existe dans deux versions, l'une FireWire, l'autre USB 2.0. C'est la première qui nous a été prêtée. Le périphérique est livré dans une boîte qui rappelle celle du Mac mini. Même forme, même poignée qui rappelle immanquablement celle d'un petit baril de lessive. Sur la façade principale, une photo présente, en taille réelle, le disque dur et le Mac mini, posés l'un sur l'autre comme ils le seront sur notre bureau ensuite.



Pourtant, mais c'est une évidence, le disque dur n'est pas destiné à être associé au seul Mac mini. D'ailleurs, LaCie le livre formaté (format MS-DOS) pour fonctionner immédiatement avec Windows. Il sera certes reconnu sans problème par Mac OS X, mais pour tirer tout le parti possible, il faut d'abord le formater avec Utilitaire de disque au format Mac OS étendu (il reste alors 232,74 Go d'espace disque).

La documentation est essentiellement fournie sous la forme de fichiers PDF. Un petit livret papier est certes livré, mais l'essentiel de son contenu est en anglais, illustré de façon en revanche très claire. De toute façon, l'installation ne pose aucune difficulté et le dos de la boîte donne en quatre images les étapes à suivre. Le mini companion est conçu pour être placé sous le Mac mini. Des cales (LaCie parle de "couronne") sont là qui permettent d'assurer la stabilité de l'ordinateur et, surtout, de le surélever, de façon à laisser l'air circuler entre les deux éléments. Avantage essentiel : le disque de LaCie n'a pas besoin d'un ventilateur interne. Disons que toute l'installation a dû nous prendre moins de deux minutes.



Le disque est livré avec un câble secteur (notre exemplaire, prêté par le fabricant en comptait deux : un pour les prises françaises, un pour les prises britanniques), deux câbles FireWire, l'un plus long que l'autre, l'un permettant de relier le disque à tout ordinateur, l'autre, plus court donc, très court même, étant utilisé pour le relier au Mac mini qui est posé dessus. Enfin, on trouve un CD-ROM contenant la documentation électronique, mais aussi quelques logiciels : SilverKeeper 1.1.3, un programme de sauvegarde, Silverlining Pro, un utiltaire de disque (pour tester, formater et partager des lecteurs ; installer, désinstaller et protéger par mot de passe des volumes ; ou encore gérer des supports amovibles), TimeDrive 3.0, un programme qui permet d'évaluer les performances du disque (les taux de transfert par exemple), et même toute une série d'icônes des différents disques LaCie, mais bêtement pas celle du mini companion ! Enfin, un bon de réduction électronique est offert sur l'achat de MacDrive, l'utilitaire qui permet, sous Windows, d'utiliser les volumes au format Mac OS.



Dans le cas qui nous occupe, nous n'avons rien installé. Nous nous sommes contentés de reformater le disque au format Mac OS étendu et de le renommer, histoire d'oublier ce triste "MON DISK" dont il était jusqu'ici affublé. Le mini companion possède un interrupteur. Placé sur la tranche arrière, il est difficilement accessible une fois qu'on a branché les câbles et placé le Mac mini dessus. Surtout, on ne le sent pas au toucher. Ce n'est pas vraiment un gros problème : dans la plupart des cas, on laisse le disque dur allumé, même si on éteint l'ordinateur le soir avant d'aller se coucher.

Notre utilisation du mini companion s'est fait dans deux situations : en tant que disque d'appoint, en tant que disque système. Nous avons en effet installé Tiger sur le disque, puis, grâce au transfert de fichiers proposés lors de l'installation, fait une copie sur le LaCie du contenu du disque interne du mini. Première remarque, si on peut redémarrer à chaud sur le mini companion, il n'est pas possible de booter à froid. Le système n'est alors pas trouvé et c'est la version "Mac mini" de Mac OS X qui se lance alors.

La création d'une archive, la même que celle que nous avions réalisée avec le Mac mini (voir le labo de dernier), mais sur le disque dur de celui-ci, a pris 1 minute et 1 seconde (deux secondes de moins, selon une méthode qui, c'est vrai, n'a rien de bien scientifique). Du coup, nous avons branché le LaCie sur l'iMac et nous en avons fait le disque de démarrage. Cette fois, la création de l'archive a pris 46 secondes.

De la même façon, la numérisation du même CD n'est pas vraiment plus rapide si Mac OS X est booté sur ce disque-ci plutôt que sur celui du Mac mini, elle est même plus lente, finalement, comme le montre le tableau ci-dessous. Là encore, nous avons numérisé le même CD, sous Mac OS X booté sur le LaCie branché cette fois sur l'iMac G5. Ce dont on s'aperçoit, ce qui se vérifie en fait, c'est que c'est le processeur et la mémoire qui font vraiment la différence dans le cas d'une utilisation "quotidienne" de l'ordinateur. En fait, la différence se fait sentir, et bien sentir, dans la gestion des fichiers.



Les benchs réalisés montrent clairement que le disque LaCie est nettement plus rapide. Dans le cadre de la configuration Mac mini + LaCie, le disque est noté 52,16 sur 100 (fichier PDF). Dans le cadre de la configuration Mac mini seul, le disque dur interne est noté 20,53. L'écart est énorme, plus du simple au double. Il n'est évidemment plus du tout aussi important avec l'iMac (fichier PDF). Le disque interne de cette machine est noté 52,43. Dans le cas de la configuration iMac + LaCie, la note du disque monte à 54,67. Le LaCie mini companion est donc un disque performant.

D'ailleurs, la simple copie de fichiers d'un disque à un à un autre est révélatrice des performances du mini companion. Une archive de 1,23 Go met 1 minute et 25 secondes pour passer d'une partition du disque dur 7200 rpm de l'iMac vers une autre. Normal. En revanche, elle ne met plus que 38 secondes pour aller de ce disque vers celui du mini companion. Veut-on ensuite déplacer la même archive du disque interne de l'iMac vers celui d'un iPod photo (40 Go) qu'il faut patienter 2 minutes et 30 secondes (et 7 de plus pour le chemin inverse).

Nous avons procédé à la même opération avec, cette fois, le dossier Documents de l'utilisateur (716,4 Mo de données "en vrac", 10 113 éléments). Le transfert du disque interne de l'ordinateur vers l'iPod a pris 3 minutes et 56 secondes, vers une autre partition du même disque interne 2 minutes et 46 secondes. Vers le disque LaCie, il aura fallu 1 minute et 50".

Un autre test nous aura permis d'essayer le mini companion dans une utilisation essentielle : la sauvegarde. Nous avons utilisé Backup 3. Nous avons choisi de mettre en sécurité la musique achetée sur l'iTunes Music Store (1,72 Go). Il a fallu 4 minutes et 41 secondes pour le faire vers l'iPod et 1 minute et 54 secondes vers le LaCie.

On comprend mieux alors l'intérêt de périphériques tels que le disque de LaCie. L'iPod peut faire un très bon disque dur d'appoint, il ne peut pas vraiment rivaliser avec des disques externes comme le mini companion. Si l'on doit sauvegarder régulièrement un volume important de données, il vaut mieux choisir un disque dur externe plutôt que de patienter devant l'iPod. D'autant qu'au-delà des performances, ce qu'on demande avant tout au mini companion, c'est d'offrir un espace de stockage supplémentaire. Et là dessus, ses 250 Go permettent vraiment de voir venir.



Malheureusement, le LaCie pèche par de petits défauts. Il est un peu bruyant (le fabricant n'a pas d'oreille : il parle d'un disque "ultra-silencieux"). Tout accès au disque se manifeste par un grattage un peu énervant. Évidemment, si on l'utilise pour héberger le système et qu'on boote dessus, ces petits bruits sont très fréquents. Adieu le silence qui caractérise le mini. Certes, ce n'est pas non plus assourdissant, loin de là, mais ce n'est pas un bruit des plus agréables. Le disque dur interne du Mac mini est autrement plus discret. Par ailleurs, et c'est vraiment un gros défaut, LaCie n'a pas pas intégré un hub au mini companion. Le disque propose deux ports FireWire. L'un est évidemment occupé par le câble qui va vers l'ordinateur. Il en reste donc un de libre. On ne gagne rien du tout, et c'est franchement dommage alors que, justement, le mini dispose d'une connectique relativement pauvre et qu'il est appelé à être accompagné d'une écran qui, souvent lui aussi, sera dépourvu de ports supplémentaires. Enfin, certains produits concurrents proposent une solution de sauvegarde qu'on peut lancer en appuyant sur un bouton, en façade. Rien de cela ici. Le mini companion est un disque dur externe, rien de plus et c'est bien dommage. Dans ces conditions, il nous semble plus avisé de se tourner vers d'autres solutions, le minipartner par exemple. D'autant que ce dernier est moins cher : 189 euros, contre 219 pour le disque de LaCie, à capacité égale (à noter que le Minipartner existe aussi en version 400 Go).

Note

Les plus :

- Le look, très adapté à celui du Mac mini ; - Offre de l'espace ; - Pallie vraiment la lenteur du disque dur interne du Mac mini ; - L'offre logicielle pour qui en a besoin.

Les moins :

- Un peu cher par rapport à la concurrence ; - Pas de système de sauvegarde automatisée ; - Pas de ports USB ou FireWire supplémentaires ; - Pas de boot réellement possible ; - Un peu bruyant.
7
10

Prix :
- de 129 à 219 € (selon la capacité du disque dur)

avatar Anonyme (non vérifié) | 
Est-ce qu'avec le mini partner il y a moyen de booter à froid? En utilisant le mini partner comme "disque temporaire" dans photoshop, est-ce qu'il y a un gain de performance réel?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Oui, je boote toujours dessus. je fais pas de photoshop, mais sur le site de macway ils citent Univers MacWorld qui dit que sous PS sa va plus vite. Enfin, moi j'en suis vraiment content !
avatar benoit | 
On trouve un test du minipartner sur hardmac : http://hardmac.com/article.php?id=50 Je viens de l'acheterr, on va voir. Par contre je ne sais pas sur lequel je démarrerais... sur le nv mlac mini (1.5ghz, carte ati 64Mo) il a l'air de tourner pas mal quand même :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Benoit : Hardmac est la version en langue anglaise de MacBidouille... Le même test du Mini Partner se trouve sur : http://www.macbidouille.com/article.php?id=192 Attention cependant aux commentaires sur MacBidouille/HardMac, car ils sont assez liés avec MacWay et je ne suis pas toujours sûr de leur objectivité (ce qui n'enlève rien à la qualité du site).
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour Benoit: J'ai le MiniPartner 250 Go et c'est que du bonheur. Rapide, silencieux: R.A.S.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ce que je ne comprends pas c'est que l'on soit obligé au vu de sa forme supérieure de le mettre sous le macmini alors que moi quand je sors j'emmène mon minipartner de sauvegarde et qu'il se trouve au dessus, quand même plus pratique à débrancher ainsi.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour, il y a t il des comparatifs avec le minimax d'iomega et le minipartner... je suis sur PC avec des USB1 et un port miniDV S400 (FW). Pourrais-je l'utiliser comme Hub (et donc avoir par la même occasion 4 ports USB2 - yes!) sur cet unique port FW 400? Enfin, existe-t-il une interruptuer on/off. Merci pour vos réponses.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Comme d'hab', ce qu'il faut au mac mini, c'est un HD/Hub/Sortie audio numérique/sortie RVB. Là, ce serait carément le pied…
avatar Alain | 
Bon et intéressant test sur les performances dans divers cas de figure. Un cas non évoqué cependant. Quelles seraient les performances du Mac mini si l'on permutait les deux disques (le 7200tr dans le Mac mini et le 4200tr dans le LaCie) ? Cette permutation serait-elle possible (format des disques identiques?) et ferait-elle perdre la garantie ??
avatar Anonyme (non vérifié) | 
- la garantie c'est sur - Les tailles des disques sont différentes
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ds le Mini il s'agit d'un 2"1/2 alors que ds les disques externes cités il s'agit d'un 3"1/2. J'ai personnellement changé le lent 4200 tours interne par un 7200 tours/minutes Travelstar... là ça booste les enfants !
avatar benoit | 
Quelqu'un aurait testé le minipartner dans sa version 250 Go et pourrait dire ce qu'il vaut au niveau bruit ? Notamment par rapport à ce lacie ? Un labo d'ailleus sur ce produit pour comparer serait sympa...
avatar steph | 
Le Iomega a l'air pas mal non plus. Il faudrait faire un comparatif.
avatar pim | 
Excellent test. C'est bien de préciser que cette solution n'est pas 100 % silencieuse, ça évite des déconvenues. @ Eiffel : as-tu noté une différence de niveau sonore quand tu as changé ton disque dur interne 4200 tr/min pour ce fameux Hitachi ou IBM (?) Travelstar ?
avatar Mox Folder | 
Tres bon test effectivement mais personnellement j'aurai préféré un comparatif entre le MiniPartner, le Mini Max de iomega et ce LaCie... Pour le moment mon choix ce tournerait plutot vers le minimax pour en faire mon disque système... Ou bien carrement un remplacement de disque dur du mini mais ça me semble plus dangereux pour la garantie.. et j'ai l'impression plus cher au MO.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai un minipartner 250Go de macway, il est très silencieux
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Tout est très bien décrit et détaillé, mais la conclusion de se tourner vers une autre solution sur un critère de prix et sans évaluation de cet autre produit gache un peu l'ensemble. Comme le Lacie le miniPartner est dépourvu de ventilation, mais ne propose pas d'espace entre le mac mini et le DD. Le miniPartner ne risque t-il pas un échauffement particulier au contact du mac mini? Ioméga à choisi de ventiler le siens et il m'étonnerai que cela soit sans raison. Pour le bruit, quel DD de 3.5 tournant à 7200T fait pas plus de bruit qu'un 2.5 tournant à 4200T? Je pense qu'à 7200T on rencontre les inconvénients des avantages, ou alors il faut mettre un autre prix. Autrement étude très compléte et très pragmatique. Bravo
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je n'ai pas remarqué de problème de chauffe avec mon minipartner

CONNEXION UTILISATEUR