Qu'avez-vous pensé du keynote « Unleashed » sur les MacBook Pro ?

Stéphane Moussie |

Débuté par un hommage musical à Apple, le keynote « Unleashed » aura été court mais intense. Cinquante minutes pour présenter une nouvelle offre Apple Music inattendue, des AirPods 3 très attendus et des MacBook Pro étendus. Apple s'est adressée aussi bien aux « pros » en manque de puissance qu'au grand public à la recherche d'un nouveau cadeau de Noël.

Qu'avez-vous pensé de cet événement spécial ?

Super ce keynote !
71% (3519 votes)
Bof bof
16% (802 votes)
J'ai arrêté de regarder à la moitié
4% (178 votes)
Je ne regarde pas les keynotes
9% (452 votes)
Total des votes : 4951

avatar shaba | 

Très bien, de belles nouveautés. Juste le Tim Cook ridicule à bondir dans l’herbe en joignant les mains à chaque phrase 🤣

avatar newiphone76 | 

@shaba

Il est mieux quand il 🚶‍♂️ à travers l’Apple Park c’est sûr

avatar shaba | 

@newiphone76

Oui là il faisait des trucs bizarres avec ses jambes c’était perturbant

avatar newiphone76 | 

@shaba

Tu sentais qu’il n’était pas à l’aise

avatar Michaeel | 

@newiphone76

Le mieux c’était quand même Johny Srouji. 😀

avatar newiphone76 | 

@Michaeel

Oui il était pas mal aussi 😜

avatar shaba | 

@Michaeel

C’est bizarre ils sont plus à l’aise d’habitude on dirait que ça a été fait dans l’urgence

avatar Karel03 | 

@shaba

Oui. Ça me perturbais aussi avec sa jambe. Pourquoi il n’ont pas pris Tim en portrait.

avatar socotran77 | 

@shaba

Honnêtement j'étais gêné par le ridicule de ses mouvements de jambes lol

avatar Arpee | 

👍

avatar victoireviclaux | 

Super, j'aimerais bien renouveler mon MacBook Pro 16" 2019 mais bon, ça sera pour plus tard 😅

avatar Furious Angel | 

Les produits très bien, le keynote lui même assez chiant avec environ 38 graphiques en trop.

avatar newiphone76 | 

Sinon superbe Keynote (ça faisait longtemps). L’intro est juste sublime !

avatar Karel03 | 

@newiphone76

Oui l’entrée de la Keynote était bien et je m’attendais à des super nouvelles pour la musique. Enfin on a droit a 3 nouvelles couleurs pour les HomePod qu’on ne peut pas acheter au Luxembourg. 😆

avatar newiphone76 | 

@Karel03

La musique ce n’était clairement pas l’objet de cette Keynote malheureusement

avatar Khrys | 

Me concernant, un excellent Keynote sur le fond (les produits présentés), la forme ayant peu d'importance.

À part l'encoche, les nouveaux MBP répondent exactement à mes attentes et mes besoins. Le retour des "vrais" MBP 😎

avatar ohmydog | 

Moi perso, je n’ai rien compris à cet histoire d’abonnement Music

avatar gwen | 

@ohmydog

Je me sent moins seul. J’ai l’impression que la présentation n’était pas complète. C’est frustrant et incompréhensible.

avatar ludmer67 | 

@gwen

C’est Apple Music avec Siri et sans l’application. Tout passe par la voix, on ne tape aucune recherche, on n’appuie sur un aucun bouton.

avatar Maxstyle | 

@ludmer67

Oui je suis d’accord mais c’était pas clair de si c’était une version Light d’apple music ou si c’était une option supplémentaire avec des fonctionnalités avancées de Siri

avatar ludmer67 | 

@Maxstyle

Il n’y a pas d’Audio Spatial ni de Lossless.

avatar gwen | 

@ludmer67

Ok, mais ça marche avec quoi ? Les Mac, les iPhones sont compris dans l’offre ou c’est juste sur les enceintes ? Comme je te dit, ce n’est pas clair du tout. J’ai l’impression que le service n’est pas prêt et donc Apple ne dévoile pas tout. C’est sûrement une simple impression mais c’est désagréable.

avatar YetOneOtherGit | 

@ohmydog

"Moi perso, je n’ai rien compris à cet histoire d’abonnement Music"

Avec toutes ses données permettant d’analyser les usages, Apple à visiblement identifié une possibilité d’offres d’appel pour AppleMusic : une offre ne reposant que sur Siri pour les interactions

avatar Lucas | 

Un des meilleurs keynotes de ces dernières années, à coup sûr !

avatar Tech | 

Question hors sujet
J’ai une petite lumière blanche qui s’affiche sur mon écran MacBook Pro de 2015. J’ai appuyé sur l’écran et elle a disparu mais elle réapparaît.
Est-ce que c’est un pixel qui est mort. Il y a qq chose à faire ?

avatar TrollMan06 | 

@Tech

Class action

avatar Appl'Z | 

J'ai le même problème sur un 2017.

avatar Tech | 

@Appl'Z

Je suis rassuré, c’est pas un extraterrestre 😆
As-tu pu résoudre le problème ?

avatar Apero | 

Perso assez content du Keynote, de ce format Covid de manière général c’est dynamique je trouve.

Après les AirPods amen et les MacBook bof bof perso mais bon ça tombe bien je n’ai pas prévu d’en acheter un nouveau 🙂

avatar 8enoit | 

Très positif. Nouvelles machines très convaincantes. Ça faisait longtemps.

avatar iKalimero | 

5 ans non ?

avatar MachuPicchu | 

J’attends le renouvellement du MBA pour remplacer mon MBP 13" 2018.

avatar gwen | 

J’ai mis Bof bof pour les gesticulations des intervenants et le manque de clarté des présentations.

Je n’ai rien compris à Apple Music voix et les MacBook, même s’ils semble exceptionnels ont été balayés en quelques minutes. Dommage.

avatar iKalimero | 

Il aura fallu 5 ans @a Apple pour comprendre ces erreurs :
- arrêt du Magsafe
- arrêt des Touches de fonction
- arrêt du Lecteur SD
- arrêt du Port HDMI
- arrêt du Clavier ciseau
écrit de mon MPB 2015 15" rétina le portable digne d'intérêt d'Apple

avatar FredMac92 | 

@iKalimero

Exact.

avatar YetOneOtherGit | 

@iKalimero

"Il aura fallu 5 ans @a Apple pour comprendre ces erreurs :"

Dans le business une erreur c’est quelque chose qui a un impact sur le business et sur ces 5 dernières années le business du Mac fut florissant.

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

Monseigneur :
C'est donc le succès retentissant et incontesté de la palette MBP 2015-2021 qui aurait motivé Apple à rétropédaler ?

À offrir derechef, avec tambour et trompettes, ce qu'ils huaient comme ringard, comme dépassé, comme superflu, voire comme Ennemi du Progrès ? (Et pourquoi pas : du Peuple ?)
Avec l'appui franc et massif des acolytes et thuriféraires qui n'omettaient pas de présenter ici leur hommages.

Libre à Votre Seigneurie de s'adosser la seule logique du business.
Libre à Votre Seigneurie de réduire la logique du business au seul point de vue du vendeur.
Votre Seigneurie ne s'en prive d'ailleurs pas (et nous non plus).
Seulement, pour être recevables, de telles admonestations présupposent un seuil minimum de cohérence logique. Or, depuis hier, Votre Seigneurie s'évertue, au prix de contorsions qu'envierait une bouteille de Klein, à démontrer l'indémontrable.

Que les dits acolytes et thuriféraires se contorsionnent comme autant de militants du PC (du feu Parti communiste, pas de l'ordi) se débattant dans le déboussolement idéologique entre le Pacte Molotov-Ribbentrop et l'invasion de l'URSS, c'est dans l'ordre des choses. La ligne du Parti a été rectifiée, les nouveaux mots d'ordre sont beaucoup plus corrects. Jusqu'à nouvel ordre.

Mais Votre Seigneurie nous avait accoutumés à un peu plus de subtilité dans sa dialectique. On pouvait admirer la qualité de l'exercice, se régaler de sa mécanique parfaitement huilée, même en rejetant les prémisses et les conclusions.
Nous souhaitons à Votre Seigneurie le rétablissement le plus prompt.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"C'est donc le succès retentissant et incontesté de la palette MBP 2015-2021 qui aurait motivé Apple à rétropédaler ?"

Nope mais ce n’est pas son échec qui n’existe pas 😎

L’Apple de TC rompt avec le dogme de SJ et se met à avoir les pratiques classique du marketing basé sur l’écoute des feed-back des utilisateurs, c’est une grande évolution mais elle n’a rien à voir avec un prétendu échec 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Or, depuis hier, Votre Seigneurie s'évertue, au prix de contorsions qu'envierait une bouteille de Klein, à démontrer l'indémontrable"

C’est-à-dire ? 😳

Où diable vois-tu des contorsions dans l’analyse de ce très important changement de dogme et se retour d’Apple dans le rang des pratiques marketing courantes ?

avatar Morgan 1er | 

J'avoue je ne comprends pas votre logique : si les MBP 2015-2021 sont sans erreurs et que le business qui s'en est suivi le démontre, alors pourquoi changer son fusil d'épaule maintenant et revenir en arrière?

Si ce changement de dogme, comme vous dites, n'a rien à voir avec un prétendu échec et que le business est là pour le démontrer, alors pourquoi le faire?

J'imagine que c'est parce qu'ils pensent faire mieux de cette façon-là à l'avenir. Mais dans ce cas-là, on peut se dire qu'ils auraient également mieux fait de cette façon-là avant.

Dès lors, est-ce que la façon de faire d'avant peut être considérée comme la bonne? J'en doute. Car comme vous le suggérez sans le dire : on ne change pas une équipe qui gagne.

avatar YetOneOtherGit | 

@Morgan 1er

“J'avoue je ne comprends pas votre logique : si les MBP 2015-2021 sont sans erreurs et que le business qui s'en est suivi le démontre, alors pourquoi changer son fusil d'épaule maintenant et revenir en arrière?”

Bien évidements je joue avec le sens du terme erreur avec un peu de provocation, en rappelant que dans le business les seules vraies erreurs sont celles qui ont un impact sérieux sur le business.

Oui Apple c’est trompé en imaginant ce que pourrait être l’évolution des usages qu’ils pourraient imposer ou le potentiel d’usage de nouveautés.

Et il est impressionnant de constater que malgré ces erreurs de jugement le business n’a pas été impacté.

TC a amené une vraie révolution de dans la doctrine d’Apple héritée des dogmes de SJ.

Depuis quelques années Apple est de plus en plus à l’écoute des focus-groups (Que SJ méprisait), des enquêtes d’usage, des analyses des statistiques d’usage…

C’est la norme du marketing mais Apple était une exception dans le business.

J’espère seulement que ça n’affadira pas les produits Apple en ôtant la capacité qu’avait l’entreprise à prendre des risques, à imposer des visions, quitte à parfois se tromper 😉

Là Apple caresse de plus en plus sa clientèle dans le sens du poil en allant vers des offres consensuelles.

Cela va grappiller quelques ventes de plus et augmenter le NPS.

C’est bien à court terme mais peut-être dangereux sur la durée.

En tout cas c’est un symbole fort d’un passage dans l’ère de TC où le consommateur commence à être bien plus considéré.

avatar pocketalex | 

@YOOG

Mouais

Je trouve que l’on fait des pataquès sur « quelques » concessions, qui frisent parfois le bon sens, et que l’on occulte aussi le simple fait qu’Apple comme nombre de constructeurs PC « essaie des trucs » et que si ça ne marche pas, ils arrêtent, tout simplement

La Touch Bar était un gadget pas plus malin que le trackpad écran de certains Asus, ou le 2e écran par dessus le clavier de je ne sais plus quel PC (Acer je crois). La sauce n’a pas pris, l’objet s’avère inutilisable (quand il n’est pas simplement trop loin, quand on a un clavier externe) … est-il préférable de poursuivre ad vitam avec un gadget couteux et pas apprécié ? Ou se féliciter que la marque reconnaisse l’échec et ait le courage de revenir en arrière ?

Tout cela est du détail, tout comme le retour de l’HDMI

A coté de ça, Apple a pris la décision de quitter Intel pour faire ses propres CPU. C’est couillu comme pas possible, et loin des attentes d’un focus group au conservatisme aigu

Bref c’est pas le retour de 3 ports et la disparition d’un gadget qui font d’Apple une marque sans saveur, les nouveaux Macs sont basés sur un pari fou à l’opposé de toutes attentes conventionnelles, il fallait une sacré « paire de » pour aller dans cette voie

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"Je trouve que l’on fait des pataquès sur « quelques » concessions"

Nope pour Apple c’est vraiment un symbole important que cette sortie du dogme de la condescendance pour les avis des utilisateurs qui a été initiée il y a déjà quelques temps.

Ce ne sont pas des concessions mais un changement de position net.

Pour que ce soit des concessions il faudrait qu’Apple croit à la force de ça vision et cède à la pression, je ne crois pas que c’est là le mécanisme en jeu.

Il y a un renoncement symbolique au “on sait mieux ce qui est bon pour nos utilisateurs ce qui est bon pour eux” et un passage à “On va écouter nos utilisateurs pour savoir ce qu’ils veulent”

C’est une singularité triviale forte d’Apple qui disparaît et si elle en réjouit beaucoup ici je ne suis pas certain que ce soit une bonne chose.

C’est une victoire des pratiques marketing classique avec tout ce qu’elles ont de normatifs et de stérilisant pour l’innovation, la prise de risque, la vision atypique.

Je suis de l’école Jobs qui considère que les clients sont des vaux engoncés dans des désirs médiocres, l’aversion au changement et une étroitesse d’esprit.

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"A coté de ça, Apple a pris la décision de quitter Intel pour faire ses propres CPU. C’est couillu comme pas possible, et loin des attentes d’un focus group au conservatisme aigu"

Ça c’est de la pure technologie pas des enjeux de vision produits du point de vue de l’expérience utilisateurs et du design.

Dégager les lecteurs de disquettes, les lecteurs de DVD, les ports divers, proposer la TouchBar, les claviers papillons, le Mac Pro 2013, la finesse des produits… ce sont des choix osés dont certains on fonctionné et d’autres pas.

Le type de choses qui n’emerge pas d’un marketing classique.

Henry Ford avait dit « si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils m’auraient répondu des chevaux plus rapides » c’était un des Mantras de Jobs, on en est sortie.

Beaucoup ici ne cessent d’avoir la nostalgie d’un SJ sanctifié qu’ils opposent à TC.

Et les mêmes se réjouissent de voir Apple “retourner sa veste” alors que c’est peut-être là la première vraie transgression des dogmes de SJ et de l’ADN d’Apple que fait TC 😎

PS : j’ai écris un truc à Oomu sur l’AR qui devrait t’intéresser😉

avatar pocketalex | 

"Ce ne sont pas des concessions mais un changement de position net."

oui enfin j'aurais pu écrire "Je trouve que l’on fait des pataquès sur un changement de position"

C'est le mot "pataquès" qui est important dans ma phrase, c'est le principe de dire que le retour de ces ports n'a pas matière à remplir des tonnes de commentaire ultra-enthousiastes, fortement aigris ou larmoyants à l'envi

Pourquoi s'étaler sur des points insignifiants au regard des nouveautés et des possibilités de la machine (dalle mini led, CPU et GPU silicon, SSD à 7Gb/s, etc, etc)

Surtout que ces commentaires permettent aux aigris de placer quelques cartouches avec une utilisation abondante des mots "échecs, retour en arrière, ...", car il est important pour eux qu'Apple se "plante" (vu que la RAM n'est plus sur slot), tout cela est inintéressant au possible.

"Ça c’est de la pure technologie pas des enjeux de vision produits du point de vue de l’expérience utilisateurs et du design.

Dégager les lecteurs de disquettes, les lecteurs de DVD, les ports divers, proposer la TouchBar, les claviers papillons, le Mac Pro 2013, la finesse des produits… ce sont des choix osés dont certains on fonctionné et d’autres pas"

Mon propos était justement que je doute que les focus group valident un changement de CPU. Les Macs avaient du Intel ... houlala on ne touche à rien, on reste sur du Intel
Ce n'est qu'une fois les Silicon révélés, et leur énorme potentiel, que tout le monde applaudit (sauf ceux qui ont besoin de faire tourner Windows), mais si on demande aux gens avant, il y aura aussi un conservatisme naturel sur ce point : j'ai mes softs, ils tournent bien, ne touchez à rien, je veux juste plus de MHz.

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"Pourquoi s'étaler sur des points insignifiants"

Pour moi symboliquement il ne l’est pas.

Après sur une analyse de l’offre proposée : évidemment il l’est 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"Mon propos était justement que je doute que les focus group valident un changement de CPU"

Où diable aurais-je prétendu cela?

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

" La ligne du Parti a été rectifiée"

Même le dogme et ça a commencé il y a longtemps et contrairement à ce que tu sembles affirmer j’ai relevé ce très important changement doctrinal dés hier qui ramène Apple dans les bonnes pratiques business :

Le passage :
-d’une doctrine où la vision éclairée d’Apple devait s’imposer au masse quitte à leur tordre le bras
- à une pratique business plus classique et peut-être un peu plus vulgaire : l’écoute de la base installée via des focus groups, des enquêtes, des analyses de données d’usages afin de caresser les cibles dans le sens du poil.

C’est une norme à laquelle Apple échappé jusqu’ici avec la doctrine SJ, c’est un événement de taille que ce retour dans les rangs d’Apple.

Et je ne vois pas où tu vois une « contorsion » dans mes propos sur ces questions ?

Après à titre personnel, je regrette sans doute cette perte d’un dernier marqueur singulier d’Apple : la capacité à croire en la puissance d’une vision contre tous qui a certes produit des impasses mais aussi des approches réellement novatrices.

C’est ce que j’appréciais chez SJ cette capacité à considérer les produits d’Apple comme des œuvres et non comme de simples produits issus d’analyse marketing.

C’était tellement atypique et rafraîchissant.

Oui je regrette cette écoute vulgaire des masses de boutiquier avec focus-groups, enquêtes…😄

L’abandon du dogme « Je penses donc tu suis » 🤩

Mais c’est évidemment une bonne pratique business.

Et ce n’est en rien un aveu d’échec, juste une très importante transformation de doctrine qui pour moi marque vraiment l’entrée symbolique dans l’ère de TC.

PS : Ce serait vraiment intéressant de poursuivre l’échange sur ce moment clé 😉

avatar hptroll | 

@YetOneOtherGit

“l’entrée symbolique dans l’ère de TC”
Et cela semble cohérent avec un TC décomplexé, conscient de ne pas être le visionnaire produit qu’était Steve Jobs et qui se donne les moyens de faire malgré tout des produits qui plaisent et accroissent le business d’Apple même s’ils ont parfois moins de caractère (peut-être justement parce qu’ils ont parfois moins de caractère).

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

Pour le reste bravo pour la pochade ironique fort bien torchée 👏👏👏🖖

avatar 3RIC | 

@occam

« Monseigneur » 👌🏻😂

« Dans le business une erreur c’est quelque chose qui a un impact sur le business et sur ces 5 dernières années le business du Mac fut florissant. » N’importe nawak Yet.

Avant d’étaler des grandes phrases redondantes comme celle-ci,
1. Les erreurs mentionnées (que perso je rejoins), sont accessoires 🤏🏻 au regard de la réponse apportée aux besoins par les macs (avec ces erreurs).
2. Et encore à peine vrai : t’as pléthore de produits qui ont des erreurs et connaissent pourtant le succès ; toi même tu le dis (oui il y a ces erreurs, et « sur ces 5 dernières années le business du Mac fut florissant. »).
Donc tes grandes phrases Monseigneur.. 🥱

Comme dirait l’autre (oui oui, toi) : faut arrêter la fumette (le Surmoi se dissipe et laisse le Moi un peu trop en vrille) 😂.
Accessoirement, tu sais t’as une panoplie de forums biz hein, tu pourras t’y émanciper pleinement j’en suis certain 😁
Pssst, petit conseil, faudra un peu moins se la jouer, ce sera un publique plus averti. 😉

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"fut florissant."

Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu un impact d’erreur. Il aurait pu être encore plus florissant qu’il ne fut.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu un impact d’erreur. Il aurait pu être encore plus florissant qu’il ne fut."

C’est évidemment un argument de bonne guerre mais au vu des résultats c’eu-était au mieux une petite cerise sur un gros gâteau.

Là on sent aussi qu’avec le potentiel de la transition M1 Apple veut frapper un grand coup et mettre absolument toutes les chances de son côté pour maximiser la progression des PDM.

Un retour à une stratégie de conquête en fait 😉

avatar melaure | 

@iKalimero

+1

avatar julien32 | 

La chiffonnette à 25 balle... Putain fallait oser

avatar JOHN³ | 

@julien32

Le clavier à 400€ et les roulettes a 850€ aussi non ? 😂

avatar pocketalex | 

content de constater qu'il n'y a pas que moi que ça chiffonne

avatar emb29 | 

Comme quoi ça n’a pas besoin d’être long pour être bon et intense 😉

avatar emb29 | 

Blague à part. Je vais maintenant pouvoir songer à changer mon MBP 15 mi2012 par un modèle 14 pouces, le 16 étant hors budget

avatar raoolito | 

des macs puissants et des ports en sup de série.
je ne sais pas, je me dis que meme tim installé au fond d'une cave tout seul entre des rats et des toiles d'araignées ca aurait semblé fantastique à toute une tribu ici..

perso, ce sont les nouvelles playlists de siri et les nouveaux coloris de homepod qui m'ont séduit. Les mac, finalement c'est plus de puissance et plus d'ecran et donc des ports + adieu la touchbar. on est loin de la mise à jour de l'mac24 par exemple...

avatar TrollMan06 | 

@raoolito

Et une encoche ignoble

avatar foxot | 

Les nouveaux macs sont formidables, donc ravis.
Hâte d’avoir mon nouveau 16’ avec M1 MAX

avatar TrollMan06 | 

@foxot

Pour aller sur Facebook

avatar ludmer67 | 

Apple a vraiment tout fait pour tuer Intel, que ce soit sur les performances de sa puce, mais aussi sur les caractéristiques globales du MacBook Pro. Les Mac Intel ? Faible autonomie, « petit » écran LCD, USB-C only… Les Mac M1 Pro/Max ? Grand écran XDR, autonomie nettement meilleure, ports HDMI et SD, MagSafe 3 !…

avatar YetOneOtherGit | 

@ludmer67

"Apple a vraiment tout fait pour tuer Intel"

Comme si l’objectif d’Apple était de “Tuer Intel” 🙄🙄🙄🙄🙄🙄

avatar ludmer67 | 

@YetOneOtherGit

Ça va prendre encore quelques années, mais Intel, c'est terminé, comme Blackberry à l'annonce de l'iPhone.

avatar YetOneOtherGit | 

@ludmer67

"Ça va prendre encore quelques années, mais Intel c'est terminé, comme Blackberry à l'annonce de l'iPhone. »

Dans tes visions sous acide? peut-être

Dans ce que sont les réalités de l’industrie? certainement pas

Toujours effaré du manichéisme péremptoire de certaines visions ne reposant sur strictement aucune connaissance sérieuse du business évoqué 🤯🤯🤯

L’ultracrépidarianisme partiale et partisan triomphant 😱😱😱

avatar ludmer67 | 

@YetOneOtherGit

Mec, on t’a pas dit ? Je m’en fous de ton avis. Tu croyais que j’avais comme toi une idée à défendre ? L’avenir d’Intel, je le vois sombre a cause de sa communication anti-Apple franchement ridicule, des retards de roadmap et des performances des M1, c’est tout. Autre chose, professeur ?

avatar YetOneOtherGit | 

@ludmer67

"Je m’en fous de ton avis"

Aucun souci, je commente surtout pour éviter que des idées douteuses sans fondements ne se propagent sans contradictions solides, pas pour convaincre les porteurs de visions ineptes qui n’en valent souvent pas la peine comme la trivialité vulgaire de ton propos le prouve 😎

avatar ludmer67 | 

@YetOneOtherGit

Je lis chez toi de la gesticulation, pas des faits. Des smileys, mais aucun chiffre.

avatar YetOneOtherGit | 

@ludmer67

"mais aucun chiffre."

Je ne vais pas redonner les chiffres à chaque fois que je reviens sur ce type d’enjeux, ce qui est hélas très courant depuis l’annonce de la transition ARM. (Quoi que je devrais faire une note et faire un copier / coller systématique de l’ensemble des éléments de mise en perspective)

J’en ai donné des palanquées sourcés plusieurs fois : sur l’état du marché, sur les rapports de forces, sur les bilans des différents acteurs…

Mais l’étayage sérieux ne change structurel rien sur la capacité à convaincre ceux qui veulent à tout prix ne pas sortir de leurs visions.

Pas bien grave certains en tirent bénéfice, d’autres pas.

Crois ce que tu veux ou ce que tu peux, ce n’est pas très important.

avatar ludmer67 | 

@YetOneOtherGit

« Je ne vais pas redonner les chiffres à chaque fois que je reviens sur ce type d’enjeux »
Pardon, je ne savais pas que tu étais quelqu’un d’important sur ces pages. Mea culpa !

avatar YetOneOtherGit | 

@ludmer67

"je ne savais pas que tu étais quelqu’un d’important"

Où diable parlerais-je « d’importance » ?

Je parle juste du fait que le fantasme d’un Intel condamné par la transition ARM d’Apple est un antienne qui revient régulièrement et que je n’ai pas l’énergie de redonner à chaque fois les éléments détaillés et chiffrés des premiers échanges.

Et ajoutes à cela, que je suis parfaitement conscient que même face au élément d’analyse structurés, chiffrés, étayés… qui font le consensus de l’industrie… ta position ne changerait pas d’un iota.

Nous sommes sur le type de lieux où fort peu de monde cherche autre chose que le défouloir de ses visions faciles et le biais de confirmation de ses mêmes opinions 😎

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

Je sais que vous aimez cette notion hazlittienne. Il serait pourtant bon de la mettre au rancart : elle a fait plus que son temps, et elle ne tient pas la route.

La référence à l'anecdote rapportée par Pline l'Ancien (Hist. nat. XXXV,85) à propos du peintre Apellês de Cos est tronquée. On n'en cite que la partie où le peintre, qui avait coutume d'exposer son work in progress au regard des passants afin d'enregistrer leurs réactions, se fit signaler une erreur par un cordonnier de passage : il avait omis un oeillet sur une sandale, la rendant peu apte à chausser. Apellês entreprit de corriger son erreur.
Par la suite, le cordonnier lui fit observer une erreur sur le pied qui chaussait ladite sandale. Là, l'orgueil du peintre fut piqué à vif : Ne supra crepidam iudicaret, que le cordonnier s'abstienne de porter jugement au-dessus de la sandale.
Supra fut remplacé par ultra au fil des citations, d'où « ultra-crépidarianisme» dans l'expression de Hazlitt.

Sauf que.
Les auteurs de la Renaissance italienne qui ont repris l'anecdote de Pline sur Apellês (on peut citer les Commentaires de Lorenzo Ghiberti, sculpteur et architecte, maître du Baptistère de Florence ; Leon Battista Alberti, le polymathe par excellence ; Matteo Palmieri, le théoricien de la Vita civile) ont remarqué deux choses :
1. Apellês lui-même épiait les critiques du public et en tenait largement compte. La distinction qu'il voulait établir était celle entre l'artiste — noble — et l'artisan, roturier par définition. C'est pour cette raison qu'il rabroua le cordonnier. Les artistes de la première Renaissance, formés comme artisans et issus de Républiques d'artisans, se mirent à douter de la pertinence de ce préjugé de classe.
2. Ils se demandèrent à juste titre si un cordonnier, qui avait vu de près des centaines sinon des milliers de pieds, n'en savait pas, éventuellement, un peu plus sur les détails de cette extrémité qu'un artiste peintre.

Pline lui-même fournit la preuve du bien-fondé de leur critique : il raconte comment Alexandre le Grand, rendant visite à l'atelier d'Apellês, se répandait en des considérations qui exaspéraient le peintre, jusqu'à ce qu'il recommande au Roi de se taire, sous peine de devenir la risée des garçons qui trituraient des pigments dans l'arrière-boutique. Corollaire : de la peinture, ces modestes garçons de boutique en entendaient quelque chose, par leur familiarité pratique avec le sujet.
Ce qui rebute l'argumentum auctoritatis, tout autant que la notion d'ultra-crépidarianisme même.

Mais il suffirait de rappeler l'exemple de Steve Jobs pour démontrer à quel point elle est mal fondée.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Je sais que vous aimez cette notion hazlittienne. Il serait pourtant bon de la mettre au rancart : elle a fait plus que son temps, et elle ne tient pas la route."

Dois-je concéder que ta démonstration ne me convainc nullement pour belle et enrichissante qu’elle soit ?

Ta culture classique est largement supérieure à la mienne et tu offres souvent d’intéressantes découvertes 🙏

Par contre je ne suis vraiment pas convaincu par ce qui me semble être l’objectif de l’argumentation 😉

avatar marenostrum | 

C’est pas le pied mais le genou qui voulait que le peintre retouche après sa critique sur la sandale que le peintre l’avait mal fait, sans lui porter trop d’attention. Un cordonnier connaît les chaussures mieux que quiconque (d’où la réaction du peintre) mais pas plus que ça, sinon ce serait lui qui aurait fait le tableau et pas le peintre.
La moralité de cette histoire est qu’on doit écouter celui qui connaît la chose mieux que nous même s’il est placé plus bas que nous dans hiérarchie des valeurs.

Mais Apple n’a rien à voir avec cette histoire parce que ses clients ne sont pas des artisans. Leur jugement ne compte pas donc.

avatar anonx | 

@ludmer67

Tuer de quoi? On retrouve les puces m1 sur PC?

avatar ludmer67 | 

@anonx

Quelle comparaison débile ! Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de M1 dans un PC que l'image d'Intel n'est pas touchée. Un géant de la tech se passe de ses services, sans aller voir la concurrence (AMD), et en faisant nettement mieux qu'eux en changeant d'architecture, et en mettant un coup de vieux à l'ensemble du marché. Quoi, vous êtes encore sur x86 ? Pfeuh...

avatar anonx | 

@ludmer67

Non le débile c'est celui qui ne prend pas en compte les pdm et parle de tuerie 🥴

Gné Tesla c'est mieux alors ils ont tué Toyota Gné 🤡

avatar ludmer67 | 

@anonx

Je n’ai pas parlé de tuerie, et la part de marché d’Intel est passée de 80 à 60% depuis 2019…

avatar anonx | 

@ludmer67

Ah et ce n’est pas grâce ou à cause des perf de AMD, Samsung Qualcomm Nvidia etc ?

avatar pocketalex | 

@ludmer67

le vrai concurrent d'Intel, et qui officie sur son marché, qui lui bouffe de vrais morceau de pdm, c'est pas Apple, c'est AMD

AMD propose depuis quelques années des CPU moins cher et plus performants.

Et pour autant, si belle soit la croissance en pdm d'AMD, Intel est et reste le mastodonte sur le marché des CPU

Donc l'arrivée d'Apple avec ses M1, sur le marché d'Apple ... c'est en terme business "pipi de chat"

Après, il est toujours plaisant pour les commentateurs à la petite semaine de s'inventer des guéguerres à balle-deux, et que Mac c'est mieux que PC, et que PC c'est mieux que Mac, et que M1 c'est mieux que core i, et que Ryzen c'est mieux que core i....

Tout cela n'est que brassage d'air dans les forums d'entre-soi geeks, et la réalité, c'est que le consommateur achète suivant ses besoins et ses envies, et si "pourri" le Mac a été ici et ailleurs pendant des années, bizarrement ça n'a pas empêché Apple d'en vendre de plus en plus

Et si "pourri" sont les CPU Intel par rapport aux Silicon, cela nempêchera pas les utilisateurs d'acheter des PC en masse, et au mieux du mieux, Apple de gratter un petit pourcent sur le marché global de l'informatique (en terme de pdm... en terme de profit Apple raffle tout)

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

"le vrai concurrent d'Intel, et qui officie sur son marché, qui lui bouffe de vrais morceau de pdm, c'est pas Apple, c'est AMD"

Sur une part de ses marchés, en plus 😉

L’étape suivante du redressement d’AMD va être intéressante à suivre.

Malgré un remarquable travail, ils ont fait la partie la plus facile du chemin.

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

Le plus gros biais au final c’est d’imaginer que le choix de plateformes se fait juste sur le niveau de performance des machines, ce qui est une aberration.

« Apple a des machines puissantes et mieux, ça change totalement les équilibres du marché »

Si c’était aussi trivial…

avatar Juju67 | 

Question à moitié HS : peut-on trouver la musique d'ouverture où le mec mixe des sons apple?

avatar Nirkoz | 

@Juju67

Elle est sur la chaîne YouTube d’Apple.
https://youtu.be/OxJpZtp2ItE

avatar Juju67 | 

@Nirkoz Merci, je pensais que le fichier son, genre une vraie musique MP3 était dispo, je vais l'extraire de YouTube du coup. Merci

avatar Mike Mac | 

SIRI, LA VOIX DE SON MAÎTRE ?

Des MacBook qui vont cracher le feu pour l'essentiel de mon intérêt dans cette Keynote ! Et sans cramer la batterie...

Au fait l'histoire d'AppleMusic avec l'abonnement Siri à moins de 5 €, est-ce à dire que l'algorithme ne reconnaîtra que la voix de son maître et ne permettra pas aux petits malins de partager avec quelqu'un d'autre excepté Laurent Gerra ou Nicolas Canteloup ? C'est ce que m'a inspiré cette curieuse proposition d'abonnement.

avatar marenostrum | 

bien vu, mais personne partage, parce que il faut donner tes identifiants Apple ID et l'autre a accès partout dans ton compte pas seulement dans les chansons. on partage Netflix, ou autres chaines, parce que c'est un compte limité que pour ce service. mais on donne pas Apple +, Amazon prime, etc. parce que l'autre peut faire des achats à ta place.

je pense que Apple vise les jeunes et veut améliorer Siri par ce biais. apparement pas beaucoup de gens utilisent Siri (moi je l'ai pas activé par ex). avec Siri ils te tracent plus facilement que par d'autres moyens. et ça leur sert pour améliorer l'IA. ils ramassent des données.

avatar Sanid35 | 

Je me contente des articles d’iGen et ensuite des tests sur youtube

avatar melaure | 

Le début sans intérêt et enfin du sérieux coté Mac ! ;)

avatar Thizzface69 | 

Enfin renouveler mes airpods v1

avatar anonx | 

Pas client de ce qui a été présenté donc bof bof car rien de nouveau 🤷

avatar Cyrille50 | 

Mon sentiment après ce keynote déchaîné :

1. Apple écrase la concurrence avec ses puces M1. J'ai d'ailleurs un Macbook M1 et je suis vraiment enchanté de cet appareil qui a des perf de ouf et une autonomie de chameau, ainsi qu'une fluidité de fonctionnement et une qualité d'écran incroyables.

2. Je n'ai rien compris à l'offre Apple Music à 4,99 $. C'est quoi l'offre exactement ? C'est une option ou une offre séparée ?

3. Je suis un peu surpris par le design des Macbook Pro. Les patins qui dépassent en dessous, les arrondis des coins inférieurs donnent un drôle d'aspect à l'ensemble. On dirait qu'il est très épais : c'est sans une erreur d'appréciation, mais dans ce cas les photos sont mal faites.

4. Pour le keynote lui-même, il faudrait qu'ils retrouvent la scène, peut-être avec un mix de vidéo et de présentiel sur scène.

avatar marenostrum | 

c'est pas plus épais que l'ancien (va regarder les dimensions sur le site de Apple). il est arrondi et sur patins, pour le prendre en main facilement, vu qui pese plus que les macbook air ou pro de 13‘. il faut une belle prise pour le soulever. et puis en vrai ça se voit pas du tout. les images sont agrandies, d'où l'impression que c'est plus épais qu'avant.

avatar lolo140769 | 

Le matériel progresse c’est bien normal 👍 les innovations bof 🥺mais tout ce petit monde sans la poussière y’a pas de peps

avatar pfx | 

Ça manquait d’un Mac mini haut de gamme !

avatar YetOneOtherGit | 

A titre personnel je sature un peu du format enregistré des keynote qui manque quand même d’interactions humaines et des petites imperfections liées au live.

J’espère un prochain retour à un format IRL 🤞

avatar bdlapierre | 

Bof bof pour la forme du keynote que j’ai trouvé assez moyenne.
Les annonces pour les nouveaux MacBook Pro méritaient la note maximales .

avatar Smjm | 

Airpods 3 avec Magsafe c’est top.
Mais tjrs aussi aberrant de ne pas avoir de recharge inversée sur iPhone du coup.

avatar Dark Phantom | 

Non quand même cette encoche c’est vraiment n’importe quoi. Au nom de quoi se compliquer la vie et agacer les apps et les utilisateurs ?
L’absence du Mac mini appelle une dernière Keynote en novembre avec j’espère le reste de la gamme.
Sinon ce sera quoi les nouveautés ? Un HomePod mauve et une Apple Watch à encoche tout le monde sera ravi ?
Pour les performances c’est très bien mais le design c’est la chute libre.

avatar pocketalex | 

@Dark Phantom

"L’absence du Mac mini appelle une dernière Keynote en novembre avec j’espère le reste de la gamme"

Dis donc, tu es plus optimiste que moi 😅

J'ai peur que ce soit pour début 2022. Mais si ça arrive avant je serai content pour tous ceux qui attendent le Mini "pro" et l'iMac 31"

avatar cv21 | 

Oui ! Oui ! Avant qu'il ne retombe dans l'oubli, un mac mini avec un M1 pro ou M1 max ou M2 tout en conservant le M1 et peu importe l'endroit de l'encoche. Vu le nombre de variantes, pour un ordi qui se vend peu, restons optimiste : M1 + un autre modèle.
Après consultation de la boule de cristal optimiste : le grand retour de l'iMac Pro + le gros camion. Tout cela en 2022.

avatar Julien | 

Je ne suis pas le client de ces machines mais il faut avouer que ce sont de belles bêtes 👍

avatar pocketalex | 

@Julien

Si tu es client des machines plus "modestes", et que tu as un peu de temps, à mon avis tu sera plus que ravi par les prochaines updates (Mini, Macbook Air, Macbook Pro 13")

Puce M2, nouveau design ... ça va franchement devenir intéressant

avatar matamoski | 

On reste dans "l'auto-ejac-faciale" typique d'apple mais j'ai tout de même noté que cette fois-ci quand on est dans la comparaison de pénis, apple cite (en ridiculement petit en bas à droite de l'écran)le pénis concurrent.

avatar lapomme | 

Pour moi cette Keynote est une réussite.
Apple prend mieux en compte les usages pro avec plus de ports et un dogme de la finesse qui s’applique désormais plutôt aux produit « consumer ». Les MBP sont un peu moins sexy, mais le châssis va permette d’atteindre des sommets de performance. On sait à quel point finesse et Intel faisaient mauvais ménage à cause du Throtling. Apple règle ces deux soucis avec Silicone et les nouveaux châssis.
L’encoche ? Comme d’habitude elle nous gêne beaucoup lors de la Keynote, et beaucoup moins en usage réel. On l’oubliera très très vite.

avatar Théaud | 

Moi ce que j'ai préféré c'est l'introduction avec la musique faite avec les sons du Mac...
Les MacBook pro ont l'air géniaux mais je n'en ai aucune utilité

avatar Polochonappleseed | 

Très bonne musiques

avatar PommePommePidou | 

L’intro sublime !
Le reste bof !

avatar Greg 57 | 

J’ai bien aimé Monsieur Sourire, alias le spécialiste des processeurs, avec son accent à couper au couteau.

avatar winnipeg | 

Perso les Keynote hardware pur et dur me réjouissent d’autant plus qu’ils se font de plus en plus rares

avatar andr3 | 

Et maintenant j’ai des doutes … remplacer mon MacBook Pro 16” i9, remplacer mon mini M1 ou les deux par un nouveau MacBook Pro M1 MX ou Pro ?

Pfuuuu dur dur 😜

Ou alors attendre le futur mini … 🤔

avatar cv21 | 

En résumé, la montée du plaisir fut progressive.
- vidéo introductive à faire pleurer tellement elle paraît simple mais si bien finie
- Apple Music, Siri, 5$ rien compris car pas intéressé,
- pour les bouchons d'oreille, rien à cirer
- la danse du Canard de Tim, les clips aux références nostalgiques, un goût de déjà vu
- et v'là plein de courbes, des calculs dans ma tête 2,5 fois une 5600m, c'est bon
- du suspens: ma carte bleue va-t-elle rester froide à l'annonce des tarifs de ces machines qui pourraient convenir ?
- annonce des tarifs: cela reste une somme pour moi mais la fin des compromis usage/prix/performances de ces tas de ferraille s'annonce et dégage un doux parfum d'aboutissement (zut, c'est le dernier mot mais je ne trouve pas le plus juste). Un peu la fin du chemin de croix de rester sur mac.

Leurs messages étaient clairs. J'ai été surpris par le bond annoncé de ces macbook pro. A ce titre, j'ai voté super !

avatar starsk | 

Bien pour les nouveaux MacBook Pro ( enfin les retours des ports et exit la touchinutile bar ) mais les formats sont franchement too much... plus de simplicité ne leur ferait pas de mal... ça aussi il finiront par le comprendre.

avatar snake626 | 

Les produits 👍
La Keynote 😕 j’aimais bien le temps de SJ capable de faire des choix tranchées et d’en expliquer les raisons sans avoir besoin d’un show lifestyle cochant toutes les cases du hype… m’enfin bon les produits ont l’air super et c’est l’essentiel ☺️

CONNEXION UTILISATEUR