Amazon veut surveiller l'arrivée de contenus illégaux sur ses serveurs

Félix Cattafesta |

Amazon va se pencher sur le contenu illégal hébergé par AWS. L'entreprise a prévu d'employer une « approche proactive » de modération. Afin de pouvoir identifier plus rapidement du contenu illégal et de le supprimer avant qu'il ne bénéficie d'une trop grande publicité.

AWS est l'un des plus gros acteurs du secteur de l'hébergement de données et d'applicatifs (40 % de parts du marché). Dès lors il se retrouve parfois à héberger du contenu pédopornographique ou terroriste. Pour contrer cela, Amazon a prévu d'employer un petit groupe de personnes s'occupant de « surveiller les futures menaces », a expliqué une source de Reuters.

Jusqu'à présent, Amazon avait une attitude assez laxiste par rapport à AWS, ne réagissant qu'après des signalements. Le service d'hébergement s'était retrouvé sous les feux des projecteurs la semaine dernière lorsqu'il avait débranché un site de l'État Islamique faisant l'apologie du terrorisme, le tout dans un contexte d'attentats durant l'évacuation de Kaboul par les troupes occidentales.

En 2020, l'entreprise n'avait fait que 2 235 signalements d'images pédopornographiques contre plus de 20 millions pour Facebook. Malgré des règles très strictes, beaucoup d'associations et d'activistes considèrent qu'Amazon est toujours trop long à prendre des mesures.

L'équipe de spécialistes recrutée aura pour mission de déterminer à partir de quand un site nécessite une intervention d'AWS et d'anticiper les futures menaces. L'objectif est d'éviter que ce genre de contenu ne fasse les gros titres et que l'affaire se termine en justice tout en faisant mauvaise presse à Amazon.

Une offre d'emploi pour un responsable général des politiques d'AWS est en ligne. Cette nouvelle stratégie devrait faire débat : certains conservateurs estiment qu'une telle surveillance réalisée en amont, venant de l'un des plus gros protagonistes d'internet, serait une attaque contre la liberté d'expression.

Amazon a récemment indiqué qu'il entendait muscler ses équipes de surveillance mais de souligner aussi qu'il ne s'agirait pas pour elles d'analyser à l'aveugle et sans discernement le contenu hébergé par ses clients sur ses serveurs.


Tags
avatar Bigdidou | 

@raoolito

« et ensuite de les comparer avec celles sur apple et ses mesures contre la pedopornographie »

Elles n’ont techniquement aucun rapport.
On n’est pas tous obligé de faire des commentaires débiles, hein, tu occupes très bien la place

avatar oomu | 

@raoolito

Amazon a prévu d'intégrer dans Windows la comparaison de fichiers avec un hash si tôt qu'on envoie à AWS/S3/etc quel que soit le client utilisé ?

avatar raoolito | 

@oomu

faut choisir cher Oomu
- c en local ou c en ligne sous aws
- c sur android ou c'est sur windows

google scanne deja en ligne comme microsoft, et lors de l'article on a bien eu les " tous a nous espionner!"

en montant comme ca au créneau vous vous retrouver a defendre d'autres points de vues sue vous n'appréciez guère ( oui, le point de vue Oomu est célèbre et partagé sous wikipedia)

avatar oomu | 

@raoolito

c'est très simple, Local vs Distant. Yet a déjà fait le résumé. C'est ce point qui sera utilisé à mort pour discriminer et débattre sans fin.

Démonstration avec moi en cobaye:

si un traitement en vue de deviner ce que vous faites est opéré Localement, ou chez vous, ou via un appareil acheté (dont vous êtes propriétaire), par exemple votre télé "smart", votre pot de fleur (à ne pas trop arroser) , etc, je suis tout simplement opposé. fondamentalement opposé.

Je vois cela comme acheter un produit félon (qui vous trahit) et qui sera mis à jour régulièrement pour détecter vos usages chez vous de documents sur Winnie L'Ourson ou autre lubie de demain.

Le soucis étant la confiance qu'on accorde à une machine dont on ne maitrise pas le code source. Apple jure que sa technique de comparaison ne sera faite que lorsque le document est envoyé à iCloud.

Cela est raisonnable, mais cela est une nouvelle ligne rouge qu'on a jamais traversé auparavant dans l'informatique grand public.

Pas même par les systèmes anti-copies des jeux vidéo, qui pourtant on fait parfois scandale et retour arrière.

--
Si les traitements se font sur des serveurs distants, sans que cela soit invasif (pas besoin de parcourir le contenu, mais de valider leur concordance à des documents déjà connus), Alors ce n'est pas de mon ressort ce n'est pas mes appareils.

-
je pense que l'enfer est pavé de bonnes intentions.
je pense aussi que rien faire c'est déjà faire un choix (on n'est donc pas innocent quand on se lave les mains d'une décision à prendre)

bref... vous n'aurez pas de moi une réponse facile sur un forum orange à une question extraordinairement difficile.

Ce sont des enjeux de sociétés qui appartiennent à une profonde introspection de société, un débat et le vote par le parlement.

avatar raoolito | 

@oomu

presente comme ca, je ne peux etre sue d'accord!
👍🏽
sauf un point: les reponses rapides sur les forums orange ne fonctionnent pas toujours donc bon..

pour le reste, là oui on est bien plus que pour ou contre apple. je ne fait pas le distingo entre local et a distance perso, dans les deux cas on scanne sans nous demander. je vois plutot le pivot du debat sur ce point là

avatar Derw | 

@raoolito

« je ne fait pas le distingo entre local et a distance perso, dans les deux cas on scanne sans nous demander. »

Cette phrase laisse penser que vous seriez contre le système mis en place par Apple, alors que vos interventions précédentes laissent penser le contraire. Je vais donc interpréter ça comme un « plutôt pour, mais prêt à en débattre » malgré votre ironie en début de ce fil.

En ce qui me concerne, effectivement, le fait de scanner sans nous demander revient à perquisitionner sans mandat ni assentiment du perquisitionné. Il y a donc un premier gros problème à débattre ici. Ensuite le point du Oomu sur le « local / distant » a un sens très pertinent si on l’analyse sous le joug du « privé / public ». Mon iPhone et ce qu’il contient est local ET privé : Apple n’y met officiellement pas le nez. Maintenant, si je synchronise mon contenu avec iCloud, ce contenu devient distant. Devient-il aussi public ? Si la réponse est non, Apple n’a pas à y mettre son nez non plus. C’est AUSSI là un point important du débat. Pour AWS, pour l’instant, je n’en sais pas assez pour me faire une opinion : se contenteront-ils de scanner les données mises en lignes (et donc publiques pour le coup) ou scanneront-ils des données non publiées ?

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"bref... vous n'aurez pas de moi une réponse facile sur un forum orange à une question extraordinairement difficile.
Ce sont des enjeux de sociétés qui appartiennent à une profonde introspection de société, un débat et le vote par le parlement."

Yep et qui comme bien des enjeux complexes ayant une forte part symbolique qui plus est lié à des peurs contradictoires (Liberté vs sécurité par exemple) sont des sujets au final extrêmement délicats 😎

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

oui

mais mon ambition, maintes fois répétées, c'est d'au moins faire admettre la difficulté de ces question et qu'autrui n'est pas nécessairement un être dégoûtant animée par la Haine.

Autrui est tout autant que vous en recherche de faire le mieux.

Nous devons nous ralentir sur ces sujets et laisser lentement venir l'évolution, les choix ,les arbitrages, les débats et les décisions, par petits bouts, au lieu de nous jeter enflammé et émotionnels dans la Grande Réforme qui change tout!

C'est la meilleure façon pour se fracasser contre un mur.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"au lieu de nous jeter enflammé et émotionnels dans la Grande Réforme qui change tout!"

Plus que d’accord sur ce point, le fantasme du grand soir 🙄

avatar Kainam | 

@oomu

Entièrement en accord avec vos propos. Un appareils félon payer par nos soins c’est inacceptable.
De plus si Apple scan déjà iCloud et que son système ne scannera la photothèque de l’iPhone UNIQUEMENT si la synchro iCloud est activée ou est le bénéfice. Juste pour économiser de la ressource serveur transformer MON appareils en mouchard ! Inacceptable.

avatar iPop | 

@oomu

Tant qu’à faire autant aussi créer un système-anti-magouille, cela nous évitera de retrouver notre caisse publique à sec. Puis anti-drogue, puis anti-ce-que-vous-voulez.

avatar minounet | 

@raoolito

Moi aussi, j’ai hâte

avatar Insomnia | 

@raoolito

Fallait la lire celle ci 🤣

avatar romainB84 | 

@YetOneOtherGit

Je ne vois pas où est le problème en fait 🤨.
La mode c’est de faire du Apple bashing … le contenu n’a aucune importance ^^.
Le Amazon bashing… bof hein… y’a bien eu une tentative pendant le confinement … mais ça n’a pas bien pris. Alors que le bashing anti Apple ÇA ça plait 😁😁!!
Suffit de voir le combat Apple/epic…. Google avait le même combat, mais personne n’a tapé sur Google 🤣🤣 (c’est à peine si on en a parlé)🤣!
Apple vire les chargeurs des iPhone : BOUUUUUUUH
Samsung fait la même chose : RAS ^^
🤣🤣!

avatar YetOneOtherGit | 

@romainB84

"La mode c’est de faire du Apple bashing … le contenu n’a aucune importance ^^."

Attention c’est aussi périlleux comme vision que celle de certains cretins qui assimile tout propos n’accablant pas Apple comme une marque de « fanboysme»

Il est assez normal qu’Apple soit au centre des attentions, c’est la rançon du succès et de l’usage de la médiatisation.

avatar oomu | 

@romainB84

et moi qui pensait que la mode c'était d'acheter des ziphons en masse...

ok, je mets à jour.

avatar Derw | 

@oomu

En fait, la mode c’est les 2 ! Une grosse partie de la population achète des iPhones et une autre grosse partie critique Apple. Il y a même quelques pervers (comme moi parfois) qui font les 2 !

avatar LambdaBoss | 

Un comble ... après avoir fait haro sur le baudet vis-vis d'Apple ... !!!

avatar r e m y | 

Les 2 approches ne sont pas comparables.
Amazon vise à supprimer plus strictement les données illégales hébergées sur ses serveurs et qui sont rendues publiques (via des sites web notamment). Amazon indique d'ailleurs à Reuters qu'ils l'ont toujours fait en donnant des exemples de sites web qu'ils ont fermé par le passé.

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Les 2 approches ne sont pas comparables. "

Pas comparable dans leurs modalités mais comparable dans leur raison d’être: une réponse à la forte pression que mettent actuellement les lobby de défense de l’enfance sur les GAFAM.

Avec Apple en première cible, de part son statut de grande visibilité médiatique et le fait que c’est actuellement de toutes les GAFAm celle signalant le plus faible volume de cas problématiques.

La communication sur des mesures dans cette direction des GAFAM ne devrait pas s’arrêter et les lobby ciblent aussi les politiques pour que des dispositions légales aillent dans le sens du renforcement des obligations de détection et de signalement.

Pas improbable que les entreprises s’empressent de montrer leur bonne volonté de peur de se voir contraintes par la loi à des actions plus contraignantes.

avatar YetOneOtherGit | 

Par contre la temporalité des annonces montre bien la pression mise par les lobby de défense de l’enfance et de lutte contre la pédo-criminalité sur les GAFAM que je ne cesse de mettre en avant 😉

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

l'ensemble de l'industrie et des organismes de paiement subit cette pression.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"l'ensemble de l'industrie et des organismes de paiement subit cette pression."

Ça bouge vraiment du côté du lobbying sur ces enjeux où une nouvelle fois la transformation numérique a changé profondément la donne.

C’est quelque chose qu’on a parfois du mal à regarder quand on est attaché à des valeurs de liberté et de confidentialité : comment les criminelles de tous poils se sont appropriés les bénéfices pour leurs actes qu’apportent le numérique.

Et que l’arbitrage entre liberté et sécurité est complexe 🥺

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

les criminels, les criminels

toute la société s'est approprié les bénéfices:

- les artistes, avec une transformation aussi heureuse de leur métier et opportunités
- les activistes sur l'éducation, les droits , etc on a largement pu informer, regrouper les victimes, contacter, toucher.

etc

Mais je suis d'accord qu'on a trop longtemps négligé l'apport de l'automobile aux criminels et qu'on aurait du faire quelque chose en crevant tous les pneus.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"- les artistes, avec une transformation aussi heureuse de leur métier et opportunités
- les activistes sur l'éducation, les droits , etc on a largement pu informer, regrouper les victimes, contacter, toucher.
etc"

Là c’est de la provocation pure 😄😄

avatar IceWizard | 

@oomu

« toute la société s'est approprié les bénéfices:
- les artistes, avec une transformation aussi heureuse de leur métier et opportunités
- les activistes sur l'éducation, les droits , etc on a largement pu informer, regrouper les victimes, contacter, toucher. »

Et Tinder pour faciliter la socialisation !

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

"Et que l’arbitrage entre liberté et sécurité est complexe 🥺"

cet arbitrage est tellement complexe qu'il ne doit appartenir ni au Oomu (vous seriez tous dans la merde...) ni à une poignée d'entreprises privées.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"cet arbitrage est tellement complexe qu'il ne doit appartenir ni au Oomu (vous seriez tous dans la merde...) ni à une poignée d'entreprises privées.
"

Mode provocation puisque tu aimes ça : Les entreprises sont-elles vraiment plus dangereuses que ma bêtise des peuples ? 🤓

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

les entreprises sont constituées de oomu (baaanjouuur, je travaille chez un équipementier réseau), d'intérêts économiques et politiques, sont remplis de gens bêtes du peuple, et peuvent atteindre des tailles qui en font des partenaires étatiques.

Elles sont exactement et stricto-sensu aussi dangereuses que toute création et organisation humaine.

A réguler, à surveiller.

-
j'adore la provoc, mais bon hein ho, la provoc avec du COEUR d'amour. hein

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"j'adore la provoc, mais bon hein ho, la provoc avec du COEUR d'amour. hein"

Qui a un peu de tête sais que tu as un coeur sensible.

avatar Derw | 

@YetOneOtherGit

« Par contre la temporalité des annonces montre bien la pression mise par les lobby de défense de l’enfance et de lutte contre la pédo-criminalité sur les GAFAM »

La question qui me taraude est du coup : pourquoi ? La pedocriminalité est un fléau affreux qu’il faut combattre, on sera tous d’accord là-dessus (enfin j’espère). Mais pourquoi celui-ci prend-il une telle importance par rapport à la multitude d’autres ?

« que je ne cesse de mettre en avant 😉 »

Oui, vous aviez raison ! 🎺😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Derw

Au passage puisque visiblement certains ont des doutes.

Ce n’est pas parce que j’essaye de mettre en perspective la démarche qui avait été proposée au delà de sa portée symbolique que je la défend.

Je suis personnellement absolument effaré de ce qu’a subit en quelques décennies la notion de vie privée avec une large approbation du public.

Et au premier rang de cet effarement le fait que la vie privée se transforme en matière première à valoriser pour le business de quelques entreprises ayant pensé des modèles économiques remarquable d’intelligence ne pose que marginalement pb.

Je fais souvent des constats et des mises en perspectives qui ne sont en rien des adhésions inconditionnelles

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Je suis personnellement absolument effaré de ce qu’a subit en quelques décennies la notion de vie privée avec une large approbation du public."

Je réfute absolument cette supposée approbation. Avec une large méconnaissance, inconscience, sans doute, approbation, absolument pas.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Je réfute absolument cette supposée approbation. Avec une large méconnaissance, inconscience, sans doute, approbation, absolument pas."

qui ne dit mot consent 😉

Et ce n’est pas faute de large et nombreuses campagnes médiatiques 😎

avatar Cyrille50 | 

Et là personne ne dit rien ?

Les cris d'orfraies et l'indignation outrée sont réservés aux petites mesures d'Apple contre la pédocriminalité ?

Les droits d'auteur avant les enfants ?

avatar iPop | 

Quand les entreprises se prennent pour des justiciers et de la bonne parole….🙄
C’était pas le boulot des parents avant, ça.

C’est triste à dire mais je pense que d’en 100 ans, les entreprises soient à la tête de l’état.

avatar YetOneOtherGit | 

@iPop

"Quand les entreprises se prennent pour des justiciers et de la bonne parole….🙄"

Strictement rien de nouveau à cela, nombre d’entreprises privés ont depuis longtemps l’obligation légale de détecter et de signaler des potentiel infractions de leurs clients.

Et sur les enjeux de lutte contre la pedophilie les lobby mettent actuellement une grande pression sur bien des entreprises mais aussi les politiques.

Il est fort possible que ce qui était proposé par Apple devienne bientôt simplement une obligation légale 😎

Et comme pour bien des legislation de ce type il n’y aura pas de vrai refus de masse populaire, sans doute.

avatar iPop | 

@YetOneOtherGit

Certainement parce qu’elles ont de vrais intérêts qui n’ont rien a voir avec la morale bien sur.
Qui est visé ? Je doute que ce soit le peuple, même si dans une autre mesure on peut aussi faire pression.
Bref, prendre toujours cela avec de grosse moufle.

avatar YetOneOtherGit | 

@iPop

"Certainement parce qu’elles ont de vrais intérêts qui n’ont rien a voir avec la morale bien sur.
Qui est visé ? Je doute que ce soit le peuple, même si dans une autre mesure on peut aussi faire pression.
Bref, prendre toujours cela avec de grosse moufle."

Je ne vois absolument pas,où tu veux en venir et en quoi tu veux rebondir sur mes propos, tu peux expliciter? 😉

avatar 421 | 

1/ tu crypte tes fichiers
2/ tu les envoies sur iCloud qui les crypte à son tour
3/ le tout est hébergé chez AWS
J’ai bon là ?

avatar pagaupa | 

La surveillance de masse est en route...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR