Amazon veut surveiller l'arrivée de contenus illégaux sur ses serveurs

Félix Cattafesta |

Amazon va se pencher sur le contenu illégal hébergé par AWS. L'entreprise a prévu d'employer une « approche proactive » de modération. Afin de pouvoir identifier plus rapidement du contenu illégal et de le supprimer avant qu'il ne bénéficie d'une trop grande publicité.

AWS est l'un des plus gros acteurs du secteur de l'hébergement de données et d'applicatifs (40 % de parts du marché). Dès lors il se retrouve parfois à héberger du contenu pédopornographique ou terroriste. Pour contrer cela, Amazon a prévu d'employer un petit groupe de personnes s'occupant de « surveiller les futures menaces », a expliqué une source de Reuters.

Jusqu'à présent, Amazon avait une attitude assez laxiste par rapport à AWS, ne réagissant qu'après des signalements. Le service d'hébergement s'était retrouvé sous les feux des projecteurs la semaine dernière lorsqu'il avait débranché un site de l'État Islamique faisant l'apologie du terrorisme, le tout dans un contexte d'attentats durant l'évacuation de Kaboul par les troupes occidentales.

En 2020, l'entreprise n'avait fait que 2 235 signalements d'images pédopornographiques contre plus de 20 millions pour Facebook. Malgré des règles très strictes, beaucoup d'associations et d'activistes considèrent qu'Amazon est toujours trop long à prendre des mesures.

L'équipe de spécialistes recrutée aura pour mission de déterminer à partir de quand un site nécessite une intervention d'AWS et d'anticiper les futures menaces. L'objectif est d'éviter que ce genre de contenu ne fasse les gros titres et que l'affaire se termine en justice tout en faisant mauvaise presse à Amazon.

Une offre d'emploi pour un responsable général des politiques d'AWS est en ligne. Cette nouvelle stratégie devrait faire débat : certains conservateurs estiment qu'une telle surveillance réalisée en amont, venant de l'un des plus gros protagonistes d'internet, serait une attaque contre la liberté d'expression.

Amazon a récemment indiqué qu'il entendait muscler ses équipes de surveillance mais de souligner aussi qu'il ne s'agirait pas pour elles d'analyser à l'aveugle et sans discernement le contenu hébergé par ses clients sur ses serveurs.


Tags
avatar YetOneOtherGit | 

La temporalité des informations est remarquable 😂😂😂

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

je suis impatient de lire les reactions, et ensuite de les comparer avec celles sur apple et ses mesures contre la pedopornographie

avatar LambdaBoss | 

@raoolito

Certains risquent de faire profil bas ... !!!

avatar raoolito | 

@LambdaBoss

ne jamais sous-estimer la mauvaise fois 😁

avatar LambdaBoss | 

@raoolito

Au pire, ils trouverons bien un moyen de retourner leurs vestes ... !

avatar raoolito | 

@LambdaBoss

en fait on avait mal compris leur point de vue, c'est ballot 😂

avatar LambdaBoss | 

@raoolito

Effectivement, ce sont des incompris ... bien évidement !

avatar raoolito | 

@LambdaBoss

voilà
c nous le problème en fait 🤪

avatar oomu | 

@LambdaBoss

oui, et j'en ai gros :(

avatar oomu | 

@LambdaBoss

yep, je le fais déjà :

il me suffit d'être pointilleux sur la technique utilisé par Apple.

je vous montre:

Qu'Amazon fasse un traitement sur ses serveurs, à coup de comparaison de signatures numériques d'un document déjà connu, bah, c'est leurs serveurs, c'est la vie, et y a une concurrence importante sur ce secteur ou la possibilité de s'auto-héberger si on est pas à l'aise ou si Amazon fait un boulot nul.

Apple par contre, fait faire le traitement dans la machine de l'UTILISATEUR, dans l'iphone, en "local". Supposément uniquement quand on envoie à icloud.

Ce n'est pas tout à fait la même chose. L'un des traitement est local, l'autre distant.

Cette simple différence technique me permet de arguer d'une différence fondamentale de qui fait quoi sur du matériel acheté (un ziphon), et donc de retourner ma veste en tout quiétude.

vous voyez ?

Sauf à ce qu'on ait de nouveaux détails sur ce que va faire Amazon, et je ne vois pas comment elle peut s'intégrer dans Windows comme Apple peut avec iOs, il est donc aisé de retourner sa veste.

je l'ai d'ailleurs déjà fait. A l'instant, pile là.

Ma veste est d'ailleurs traitée anti-crachat des deux cotés, merci.

avatar minounet | 

@oomu

Tout à fait d’accord
Vaut mieux que les photos des petites n’enfant soient en dur plutôt que sur le cloud, moins de risque

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"Apple par contre, fait faire le traitement dans la machine de l'UTILISATEUR, dans l'iphone, en "local". Supposément uniquement quand on envoie à icloud.
Ce n'est pas tout à fait la même chose. L'un des traitement est local, l'autre distant."

Yep mais c’est malgré tout une réaction sur un aspect très symbolique.

Au delà du symbole la question du « à qui profiterait le crime ce pose» et c’est elle qui fait que je ne partage pas la levée de boucliers.

Qu’apporterait à un état la capacité de détecter la présence d’un fichier faisant partie d’un corpus de cibles en plus de son arsenal actuel en terme d’efficacité de contrôle de la population ?

Pour moi, rien 😎

Nous sommes juste sur une fixation compréhensible sur un symbole, rien de plus.

Et 2021 ce qui peut se passer côté serveur est infiniment plus efficace pour contrôler la population que ce qui se passe côté client.

Les fichiers en local porte bien moins d’informations que l’ensemble de l’activité en ligne d’un individu.

Plus encore quand on est limité à une détection ciblée.

avatar LambdaBoss | 

@oomu

En faite, vous n'êtes que l'Arturo Brachetti de service ... !

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"je suis impatient de lire les reactions, et ensuite de les comparer avec celles sur apple et ses mesures contre la pedopornographie"

Je ne suis pas certain que toutes les réactions que nous avons eu soient motivées par une haine primaire pour Apple.

Sur les enjeux de ce type il y a beaucoup d’irrationalités portée par la peur d’un 1984 les réactions équilibrées sont rare au delà même de la détestation d’Apple aussi débile que l’adoration qui lui fait face.

On va te dire que là c’est sur le Cloud et non en local et qu’on peut donc se prémunir du regard inquisiteur.

Cette dimension locale de la proposition d’Apple est la clé de beaucoup de réactions

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Cette dimension locale de la proposition d’Apple est la clé de beaucoup de réactions »

Voilà.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Voilà"

Et c’est logique car hautement symbolique.

Par contre l’analyse des éventuels abus en cas de détournement était hautement spécieuse quand à l’estimation de son intérêt pour des états qui est quasiment nul.

C’est là où nous divergeons 😉

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Par contre l’analyse des éventuels abus en cas de détournement »

Jamais utilisé cet argument ni vraiment cru à ça.
Ma seule réserve est symbolique et tient de la ligne rouge : aucun processus de surveillance en local de mon « contenu » dont je n’aie pas la maîtrise.
Si Apple, pourquoi pas Amazon ensuite, justement, etc jusqu’au gros bordel.
Et à l’inverse, pourquoi Apple et pas les autres ?
Et puis chez moi, c’est chez moi.

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Jamais utilisé cet argument ni vraiment cru à ça."

C’était un propos de portée générale qui ne te visait nullement 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Ma seule réserve est symbolique et tient de la ligne rouge : aucun processus de surveillance en local de mon « contenu » dont je n’aie pas la maîtrise."

Et je la comprends parfaitement, nul besoin de fantasmer des abus discutable et douteux pour défendre ce dogme 👍

avatar YetOneOtherGit | 

@Bigdidou

"Et puis chez moi, c’est chez moi."

Ca c’est une question philosophiquement intéressante : quel est le territoire du chez moi dans le « cyberespace» ?

Deteritorialistion ?

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Ca c’est une question philosophiquement intéressante : quel est le territoire du chez moi dans le « cyberespace» ? »

Je ne sais pas, mais les photos contenues dans l’espace de stockage de mon iPhone ne sont pas dans le cyber espace, sauf si je décide de les y envoyer et c’est loin d’être leur sort à toutes ;)

avatar minounet | 

@YetOneOtherGit

"Et puis chez moi, c’est chez moi."
Ca c’est une question philosophiquement intéressante : quel est le territoire du chez moi dans le « cyberespace» ?
Deteritorialistion ?

Question très intéressante effectivement.

Les photos qui sont sur mon iPhone ET sur le cloud ont t’elles la même portée juridique.
Apple héberge une photo compromettante qui est le propriétaire de la photo, Apple ou moi ?

avatar Kainam | 

@YetOneOtherGit

"Et puis chez moi, c’est chez moi."
Ca c’est une question philosophiquement intéressante : quel est le territoire du chez moi dans le « cyberespace» ?
Question intéressante effectivement. Et je vous laisse y répondre 😉
Sur mes machines, pc Mac et serveurs je peux contrôlé le traffic et le filtrer. Firewall et AdGuard home etc sur mon iPhone je n’ai malheureusement pas ce contrôle. A pars à la maison sur mon réseaux, et encore…

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Ca c’est une question philosophiquement intéressante : quel est le territoire du chez moi dans le « cyberespace» ?"

Je pense que la question n’est pas du domaine du territoire privé, mais de la personnalité.

Dans beaucoup de pays, on a le droit de garder le silence. Le contenu de notre tête est protégé. De notre tête… les données privées dans nos appendices à CPU et mémoires électroniques sont part de notre personnalité. Et devraient être protégées sans réserve par les lois de protection de la personnalité déjà en place.

Un stockage privé sur une infrastructure de stockage d’un tiers reste des données privées qui doivent être protégées par les lois de protection de la personnalité. Il y a des question de lieux de stockage et des lois qui s’appliquent géographiquement. Certes. C’est vraiment un point important à ne pas oublier. Des états obligent déjà que les données personnelles soient stockées exclusivement sur le territoire national. Bravo à eux. Même si les raisons ne sont pas nécessairement en faveur des citoyens mais plutôt de l’état en question. ;)

La question finale et la seule à répondre véritablement est : la donnée privée a-t-elle été publiée dans l’espace public volontairement et consciemment par son propriétaire ?

Il est grand temps d’étendre à nos mémoires électroniques la définition légale de personnalité.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Je pense que la question n’est pas du domaine du territoire privé, mais de la personnalité."

Ma question était bien plus générale que les considérations de droit et touche aux changements profonds de rapport au temps et à l’espace qu’ont produit les telecommunications.

Une question pas si évidente : quel est le lieu d’une simple conversation téléphonique?

Tu vois où je place le questionnement?

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Une question pas si évidente : quel est le lieu d’une simple conversation téléphonique?
Tu vois où je place le questionnement?"

En Suisse la réponse est très claire. Les opérateurs telecom ont le devoir de garantir la confidentialité des communications téléphoniques, et ne peuvent surveiller ces communications. Il faut une décision de justice pour cela, car cela revient à rentrer chez quelqu’un, ce que même un policier en service n’a pas mandat de faire sans telle décision. Les quelques fois ou des policiers se sont présentés chez moi, ils ont toujours demandé la permission de rentrer alors que je les avaient appelés moi-même.

Si la conversation est tenue dans un lieu public et entendue, c’est une autre question. La conversation n’est pas interceptée, elle est entendue. Si tu montre tes fesses en public, les gens ne sont pas condamnables pour avoir regardé. Chez toi et que quelqu’un mate tes fesses par la fenêtre, par contre, nope.

On en revient à ce que j’évoquais plus tôt : divulgation volontaire et consciente ? Ou pas ? Genre respect des réglages de vie privée par Facebook, qui n’est pas toujours respecté, avec des coming out involontaires à la clé voire pire. Si on braille au téléphone dans les transports publics bondés, je pense que la divulgation est consciente. Ou alors le braillard est totalement stupide.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"En Suisse la réponse est très claire"

Essayes de dépasser les enjeux légaux, mon questionnement est bien plus large et de l’ordre des enjeux philosophiques.

Quel est l’espace d’une conversation téléphonique?

Ce n’est pas là comme un argument dans notre controverse, mais comme une question philosophique d’ordre général assez passionnante quant à notre temps 🤓

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"enjeux philosophiques.
Quel est l’espace d’une conversation téléphonique?"

Pour moi, il y.à fort peu d’enjeu philosophique à ce niveau.

C’est une communication verbale entre deux individus. Qu’il y ait un moyen technologique intermédiaire ou non est sans intérêt.

Si enjeu philosophique il y a, il est beaucoup plus général. Est-ce que notre technologie est partie de nous ou un ajout ou une facilité ? Que fait l’humain sans outil ? L’outil est-il une caractéristique fondamentale et définissante de notre espèce animale ?

Alors causer dans des gobelets et un fil tendu, pardonnes-moi si ça ne stimule pas ma pensée philosophique.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Pour moi, il y.à fort peu d’enjeu philosophique à ce niveau."

Tu connais l’œuvre de Paul Virilio ?

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Tu connais l’œuvre de Paul Virilio ?"

Le nom, oui, l’œuvre, non. Le nom oui parce que sait qu’il a beaucoup écrit sur la technologie. L’œuvre non, parce que mes lectures sont anglo-saxonnes, classiques, ou extrême-orientales.

Anglo-saxonnes parce que j’ai vécu aux USA et travaillé avec des américains pendant 20 ans et travaillé toute ma vie en anglais. Je travaille en français depuis peu : autant dire que j’ai beaucoup de mal à trouver mes mots. Classiques parce que tout commence par les classiques et parce que je suis tout particulièrement intéressé au stoïcisme. Extrême-orientales parce que je suis bouddhiste chan.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Il est grand temps d’étendre à nos mémoires électroniques la définition légale de personnalité."

Tes propos réduisant mon questionnement à des enjeux de droit et de confidentialité sont évidemment intéressants.

La transformation numérique remet en question au final des pans entiers de notre vision du monde et du droit, dont les fondations sont souvent antérieurs à la première révolution industrielle 😉

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

il y en a eu quand même un bon paquet au sujet du fait que iCloud scanner les photos en ligne
après c'est vrai que lorsque la brèche et la n'importe quoi s'engouffre dedans

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"il y en a eu quand même un bon paquet au sujet du fait que iCloud scanner les photos en ligne"

Si icloud le fait au vue des chiffres sur le nombre de signalement ridicule effectué par Apple mis en avant par les défenseurs de l’enfance :

- Soit le système de détection d’Apple est de la daube
- Soit les pédophiles clients d’Apple sont beaucoup plus intelligents que ce des autres plateformes
- Soit le fait d’être client d’Apple et pedophile serait incompatible, les pedophiles étant fan d’Ansroid c’est bien connu

C’est le très faible nombre de signalement effectué par Apple qui a été le déclencheur

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

"Soit le fait d’être client d’Apple et pedophile serait incompatible, les pedophiles étant fan d’Ansroid c’est bien connu "
apparemment les fans d'Apple c'est plutôt les terroristes 😂

avatar minounet | 

@YetOneOtherGit

C’est sur que les client d’Apple sont plus intelligents, ils n’ont sûrement pas de YetOneOtherGit sur Android

avatar YetOneOtherGit | 

@minounet

"C’est sur que les client d’Apple sont plus intelligents, ils n’ont sûrement pas de YetOneOtherGit sur Android"

J’ai d’excellents amis remarquablement intelligents et brillants sur Android.

Et certains me sont même intellectuellement supérieurs 🥸😀😉

avatar Derw | 

@YetOneOtherGit

« Et certains me sont même intellectuellement supérieurs »

Ha ! La phrase qui vous décrédibilise et vous démasque Monsieur l’Imposteur ! Car tout le monde ici sait que c’est impossible (à part peut-être le Oomu…) ! 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Derw

"à part peut-être le Oomu…"

Rien qu’ici l’érudition d’Occam est très impressionnante et il n’y a que les cretins pour imaginer que google puisse permettre de donner une illusion d’érudition.

avatar Derw | 

@YetOneOtherGit

« Rien qu’ici l’érudition d’Occam est très impressionnante »

Oui, c’est vrai. Désolé de l’avoir oublié. Mais cela fait un moment que je n’ai pas eu l’occasion de le lire…

avatar fte | 

@Derw

Ce commentaire est un peu vexant.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Ce commentaire est un peu vexant."

🤓🥸😄

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

Pardon. 😅

avatar Derw | 

@fte

Non, moi pardon, j’ai été trop réducteur 😬

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

"J’ai d’excellents amis remarquablement intelligents et brillants sur Android.
Et certains me sont même intellectuellement supérieurs 🥸😀😉"

Le premier sait lire, le deuxième sait écrire et toi tu gardes un œil sur les deux intellectuels ? 😬

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

“Le premier sait lire, le deuxième sait écrire et toi tu gardes un œil sur les deux intellectuels ? 😬”

“Il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les allumettes
Parce que Messieurs quand on le laisse seul
Le monde mental Messssieurs
N'est pas du tout brillant”

avatar minounet | 

@YetOneOtherGit

Cette dimension locale de la proposition d’Apple est la clé de beaucoup de réactions

Tout à fait que le scan soit fait en dur ou sur le Cloud, pas du tout la même vie privée 😀

avatar YetOneOtherGit | 

@minounet

"Tout à fait que le scan soit fait en dur ou sur le Cloud, pas du tout la même vie privée 😀"

Précision scan de hash pour détecter la presence de fichiers figurants dans un corpus de cibles.

Ce qui est absolument différent d’un accès complet en lecture et en clair aux fichiers de l’extérieur.

On est juste dans un système de détection d’infractions basé sur un seuil 😎

avatar iPop | 

@minounet

Sachant que le cloud peut être aussi hacké.

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

"Je ne suis pas certain que toutes les réactions que nous avons eu soient motivées par une haine primaire pour Apple."

c'est exacte, en ce qui me concerne, je suis motivé par une haine totale (de tout)...

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"c'est exacte, en ce qui me concerne, je suis motivé par une haine totale (de tout)..."

Mais non les corses sont gentils et doux 🥰

Pages

CONNEXION UTILISATEUR