Google Drive supprimera bientôt le contenu de sa corbeille après 30 jours

Mathieu Fouquet |

Ce n’est pas le printemps, et pourtant Google donne un petit coup de ménage : à partir du 13 octobre prochain, Google Drive videra automatiquement sa corbeille au bout de 30 jours (ce qui est déjà le cas chez les autres services de la firme de Mountain View, dont Gmail par exemple). Actuellement, le service de stockage en ligne de Google conserve indéfiniment les documents qui traînent dans sa corbeille.

La corbeille de Google Drive aujourd'hui. Notez la présence de documents de 2015…

Google précise tout de même que les administrateurs de G Suite pourront au besoin restaurer des documents automatiquement supprimés durant une période de 25 jours, et que les règles fixées dans Google Vault ne seront pas affectées par cette nouvelle politique.


Tags
avatar idhem59 | 

(troll on)

Supprime, ou "rend invisible à l'utilisateur" ?

(troll off)

avatar Sgt. Pepper | 

@idhem59

Google n’a pas vraiment besoin de l’historique.

La moindre activité / data est trackée et analysée immédiatement pour mettre à jour ton profile publicitaire,
qui reste privé pour Google.

avatar pocketjpaul | 

@Sgt. Pepper

Non c’est faux, Google stocke absolument tout. Ton profil publicitaire « du moment » est généré « à la volée » via les données qu’ils ont de toi depuis toujours. Faire autrement serait absurde et empêcherait de faire évoluer le profil.

Un exemple pour illustrer : imagine que Google décide ce matin du 18 septembre 2020 d’ajouter dans ton « profil » ton parcours d’étude. Pour ça ils vont aller piocher dans ton historique des 10 dernières années dans les positions géographiques où tu es resté x heures par jour pendant 9 ou 10 mois. Déjà ils connaissent l’établissement. Ensuite ils vont regarder les mots clés que tu as tapé dans Google quand tu étais sur place. Ah, ça correspond avec des études de pépiniériste.

Maintenant Google sait que tu as fait des études de pépiniériste. Ils ne le savaient pas hier mais grâce à l’historique de tes données ils ont pu le déduire.

(Ils = des algos bien sûr)

Si ils avaient mis à jour ton profil à l’époque où tu y étais ils ne pourraient plus le déduire aujourd’hui. C’est bien cet historique sur des années qui fait la puissance commerciale unique de Google. C’est aussi ce qui fait qu’ils sont quasi irrattrapables.

Et Google ont des équipes entières de data analysts dont le boulot est de pondre des algorithmes permettant de déduire des informations sur un utilisateur à partir de tout son passif. Leur taf c’est littéralement de se lever le matin et de dire à leur boss : Boss, je sais comment ajouter la date d’obtention de leur permis de conduire à leur profil, puis le faire.

C’est aussi ce qui fait qu’on devrait être extrêmement méfiants. Pas contre le Google d’aujourd’hui (enfin si) mais surtout à propos de qui aura accès à ces données en 2040 quand, peut être, les US seront contrôlés par une dictature.

Bien sûr mon scénario est fictif : on ne peut pas deviner l’avenir mais une chose est certaine : ces données existerons encore dans 20 ans (si rien ne contraint Google à les supprimer) et on est incapable de prédire qui y aura accès et ce qu’ils décideront d’en faire.

avatar DrStax | 

@pocketjpaul

Même si ça parait tirer par les cheveux il est bien là le problème de la vie privée. Ce qui est autoriser aujourd’hui ne le sera peut être plus demain.

C’est ça le vrai problème, le fait qu’ils établissent mon profil pour de la pub je m’en contre fou mais par contre même si aujourd’hui ces données appartiennent à Google, ce ne sera peut être plus le cas demain et pour le coup même si Apple apporte des solutions plus propres eux aussi collectent des données mais on ne sait pas de quoi sera fait Apple demain ni les différents gouvernements.

Voir Hong Kong comme exemple actuel.

avatar pocketjpaul | 

@DrStax

C'est ce que peu de gens ne comprennent pas quand ils disent "J'ai rien à cacher".
Moi non plus j'ai rien à cacher aux algos de Google. Ils ont même pas de sentiments en plus. Par contre j'ai peut être sans le savoir des tas trucs à cacher à un potentiel futur dictateur fan d'eugénisme qui voudrait se débarrasser des myopes. Oui c'est capillotracté, mais des dictateurs qui voulaient se débarrasser des "infirmes", ça date plutôt d'hier.

avatar xDave | 

@idhem59

C’était indexé avant d’aller à la corbeille.
😉

Et la poubelle c’est juste un flag dans les données après tout

avatar pocketjpaul | 

@idhem59

Troll à part il y a peu de chances que Google supprime réellement les fichiers.

Même en mettant de côté que « c’est Google donc ils collectent tout » en fait.

C’est juste une pratique extrêmement courante dans le monde du développement de ne rien supprimer mais de juste marquer la donnée comme supprimée. En effet un bug arrivant dans un processus de suppression « réelle » peut avoir des conséquences dévastatrices donc faire de la suppression réelle.

Ça permet aussi en cas de bug constaté de pouvoir avoir les données qui étaient présentes au moment du bug. Si elles ont été supprimées mais qu’elles ont causé le bug que tu cherches à résoudre tu es foutu. Ça revient à résoudre un crime dont tu as effacé les preuves.

Du coup à moins que ce ne soit requis contractuellement ou légalement, la suppression réelle des données en prod est plutôt une mauvaise pratique.

La bonne pratique est plutôt de faire régulièrement le ménage dans les données marquées comme supprimées en les supprimant réellement APRÈS s’être assuré qu’une copie de sauvegarde récente existe.

Dans la pratique ce nettoyage est rarement fait parce que l’opération est plus coûteuse et risquée que de garder des trucs ad vitam. Qui prennent juste un peu d’espace disque qu’on a en quantité gigantesque de toutes façons.

Et je te parle d’entreprises « normales » qui ne font aucun business de leurs données.

Par contre dans le cas d’une demande au titre de la modification ou suppression des données te concernant, les entreprises sont tenues de faire une suppression réelle. En vrai je doute que ce soit fait parce que c’est trop risqué de faire ça à la main et que personne ne peut réellement vérifier.

Aucune entreprise ne va s’amuser à modifier ses backups pour supprimer tes données. C’est littéralement prendre le risque de couler ton entreprise sur une mauvaise combinaison de touches. Pour le coup c’est un problème moins important puisque les backups eux sont lourds par définition et donc ils sont réellement supprimés au bout de x jours (même chez Google).

avatar frankm | 

Enfin

avatar Philarmonik | 

Si ils pouvaient aussi rendre le client de synchro compatible avec Big Sur...

CONNEXION UTILISATEUR