Spotify contrôlera l'adresse des membres d'une formule famille

Florian Innocente |

Les participants à un abonnement famille chez Spotify devront à terme indiquer leur adresse géographique et le service de streaming contrôlera ces informations périodiquement.

C'est ce qu'indiquent les conditions générales mises à jour début septembre en France, qui s'appliqueront à compter du 3 octobre. Cette révision des termes est en cours dans les autres pays, avec un calendrier différent.

Un compte famille chez Spotify ce sont 6 personnes « vivant sous le même toit ». Avec ce nouveau contrat il faudra renseigner son adresse et chacun des membres devra faire de même. La manière dont cela va se présenter n'est pas décrite mais Spotify vous fera pointer votre adresse au moyen de Google Maps :

  • « Nous pouvons de temps à autre demander une nouvelle vérification de votre adresse personnelle afin de confirmer que vous remplissez toujours les critères d'éligibilité »
  • « Nous utilisons la recherche d'adresses Google Maps pour vous aider à trouver et à enregistrer votre adresse »
Actuellement, les réglages du compte Famille peuvent être laissés vierges de toute adresse

Spotify a déclaré à CNET que l'information de l'adresse que l'on enregistre avec son compte était conservée de manière chiffrée. Ensuite, lors de ces vérifications ponctuelles, l'information transmise ne sera pas stockée et le service assure qu'il ne géolocalisera pas les utilisateurs en permanence (les réglages de confidentialité dans iOS peuvent l'empêcher).

À quel rythme se feront ces demandes de confirmation d'adresse ? « De temps en temps » a répondu Spotify, sans plus de précisions.

Deux problèmes au moins se posent avec cette politique. L'une concerne les enfants inscrits dans la formule Famille (la limite d'âge est fixée à 13 ans) qui pourront être amenés à devoir eux-même déclarer leur adresse, hors du contrôle de leurs parents.

L'autre est relative à la définition de ce qu'est une famille pour Spotify qui continue de se heurter contre la réalité du quotidien. Entre les enfants qui ont déménagé pour leurs études ou ceux vivant avec des parents séparés, plusieurs cas de figure font que la notion du « vivre sous un même toit » est absurde par sa rigidité et anachronique.

Dans ses règles d'abonnement pour Apple Music, rien n'est dit quant à une vérification des adresses de chaque participant à la formule similaire. Apple précise néanmoins que les membres bénéficiant du partage familial doivent résider dans le même pays.

Ces vérifications par Spotify ont pour but de lutter contre le partage d'accès, où vous laissez à un proche ou à un ami une place dans votre compte famille. Spotify et les maisons de disques préféreraient que cet invité paye son accès au prix fort, les 9,99 € par mois.

Dans le cadre d'une formule famille à 14,99 €, cette personne ne rapporte plus que 2,5 €. Et si "l'enfant" s'est envolé pour aller étudier loin du foyer, Spotify préfèrera qu'il prenne une formule Étudiant à 4,99 €.

Ces formules famille — avec les possibilités de partage qu'elle impliquent — sont utilisées par quasiment la moitié des abonnés aux services de streaming, révélaient l'an dernier à Billboard des contacts dans l'industrie musicale.

Spotify avait déjà voulu utiliser la géolocalisation l'année dernière en se basant sur la position GPS de l'utilisateur. Il avait remballé son idée devant les premières critiques. Cette fois le service semble bien décidé à serrer la vis.

Tags
avatar JmS68 | 

Bye bye Spotify...

avatar eastsider | 

@JmS68

Bye ....embrasses tout le monde.

avatar Nexon99 | 

@eastsider

Il a raison, ils poussent les utilisateurs à payer des abonnements séparés pour avoir plus d’argents.

avatar bugman23 | 

Vive le vpn le temps de la localisation ☺️

avatar showmehowtolive | 

C’est pénible pour la garde partagée
Qui plus est comment savent ils si c’est un lieu de vacances ????

avatar asseb | 

@showmehowtolive

Il me paraît évident que Spotify ne fermera pas de compte au premier souci. On peut bien sûr écouter Spotify au boulot ou en visite.

avatar showmehowtolive | 

@asseb

Oui mais comment vérifier ? Il faudrait qu’ils
vérifient régulièrement et comment vont ils savoir si c’est un lieu de vacances ou pas ?
Je ne vois pas comment c’est vérifiable sans faire des localisations tous les mois.

avatar gemrosh | 

Adios Spotify...
Politique ridicule et totalement absurde. Sincèrement, je ne vois pas du tout comment ils vont pouvoir contrôler cela... Ce n’est pas parce qu’un enfant est à l’étranger pour ses études qu’il ne vit pas sous le même toit. Fiscalement, en tous cas en France, il est rattaché au domicile des parents !
Par ailleurs, quid lorsque l’on est en vacances ?

avatar eastsider | 

@gemrosh

Détend toi ça va aller!

avatar RemyW | 

@eastsider

Tu lances des petits pics un peu partout mais en attendant as-tu un avis constructif ?

avatar eastsider | 

@RemyW

Spotify is the best. Et ils le savent .
Ils savent naturellement aussi que ce n'est pas en frustrant l'user qu'on crée de l'abonné. Donc petes un coup il ne se passera pas grand choses cela est juste dissuasif.

avatar wontollax | 

S’ils font ça, je passe à Apple Music! 😤

avatar ditek | 

@wontollax

La meme

avatar matthew3321 | 

Je paye pour ma mère et ma sœur avec qui je ne vis plus, si ils la jouent comme ça, ce sera ciao bye.
J’irais voir ailleurs.

avatar JoeGillian | 

Je comprends vos points de vue mais autour de moi bcp de personnes se partagent les abonnements (Spotify, Netflix, etc...).

avatar sambucus | 

OK, cela semble raisonnable. En contrepartie, quelle garantie est offerte relativement à la protection des données personnelles, notamment en terme de retransmission à des tiers ?

avatar sambucus | 

@sambucus

J’ai manqué de précision. L’article précise bien que les données personnelles seront chiffrées et que les données de contrôle ne seront pas conservées.

Tout cela est bien joli, mais tous les fournisseurs disent la même chose : « Nous garantissons la protection de vos données… ». Or si le discours montre les (bonnes) intentions, dans la pratique tel grand groupe a « oublié » de protéger les données personnelles de ses clients par un mot de passe; Apple écoute à leur insu ses utilisateurs pour développer Siri; etc., etc.

De plus, les questions pratiques dans les autres commentaires ne sont pas explicitées.

L’initiative autours d’un Centre International qui réfléchira les questions éthiques du numérique en vue de conclure une Convention internationale semble devenue indispensable. L’initiative privée a montré ses limites avec le pillage qui s’en est suivi. Il était temps de refixer des règles. Il faut maintenant veiller à leur application.
https://www.24heures.ch/suisse/suisse-romande/centre-ethique-numerique/s...

En attendant, comment faire confiance maintenant ?

avatar IceWizard | 

@sambucus
"L’initiative autours d’un Centre International qui réfléchira les questions éthiques du numérique en vue de conclure une Convention internationale semble devenue indispensable. L’initiative privée a montré ses limites avec le pillage qui s’en est suivi. Il était temps de refixer des règles. Il faut maintenant veiller à leur application."

Absolument, mais pour garantir l'éthique il faut des personnes avec une totale probité. Donc je me propose pour devenir président à vie de ce projet. Eventuellement, je te refile la direction de la section Corée du Nord pour leurs expliquer à quel point c'est important.

avatar Bigdidou | 

@sambucus

“En attendant, comment faire confiance maintenant ?”

En respirant pas le ventre.

Pour le moment, personne n’est mort ni même devenu gravement handicapé en confirmant son adresse à Spotify.
On verra quand on sera face à l’épidémie.

avatar warmac33 | 

je suis pas sûr de comprendre comment ça peut marcher.
comment il localise ? adresse IP ? déclaratif ?
Comment ça se passe moi qui vais régulièrement à l'étranger s'il me demande la localisation à cet instant ?
ça risque de me crisper...
pour info messieurs de chez spotify, j'ai un abonnement chez vous surtout par soucis d'honnêteté et pour le soutien de ce type d'accès à la musique. S'ils me gonflent trop je reviens aux versions mod de spotify et j'arrête l'abonnement pour moi, ma compagne et mes gosses

avatar pim | 

@warmac33

J’ai l’impression que c’est du déclaratif. Je vois mal ce qu’ils peuvent bien faire comme vérification sur une famille, à part si ils exigent un test ADN - et encore, certains auraient de sacrés surprises !

avatar CorbeilleNews | 

@warmac33

Je ferais pareil étant presque dans le même cas !!! Et client fidèle depuis de nombreuses années

C'est a se demander si les solutions moins honnêtes ne sont pas les meilleurs.

En tout cas ce n'est pas ce qui va encourager ceux qui hésitent à passer au payant, j'ai plus peur que cela renforce leur positions, déjà qu'il faille un player spécifique pour lire la musique, ce qui est suffisamment contraignant à mon gout, problème inexistant quand on ne paie pas...

A bons entendeurs : majors et distributeurs, si vous ne voulez pas encore inverser la pente de la courbe de vos revenus puis venir pleurer, vous savez comment agir !!!

avatar alan1bangkok | 

pas concerné puisque je suix tout seul , mais la politique de traçage surveillance de Spotify ne me plait pas .
compte annulé et abonnement Deezer depuis peu . Playlists migrées facilement avrc l'aide de Songshift et RIP Spotify
( je toujours allergique à  Music )

avatar ifranz67 | 

Ce principe n’a aucune chance de pouvoir exister ! Ils ont cas contrôler par nom de famille (ou autre pièce justificative) !!

avatar eastsider | 

.....bin moi si ils font ça je bois 1L de javel !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR