Spotify contrôlera l'adresse des membres d'une formule famille

Florian Innocente |

Les participants à un abonnement famille chez Spotify devront à terme indiquer leur adresse géographique et le service de streaming contrôlera ces informations périodiquement.

C'est ce qu'indiquent les conditions générales mises à jour début septembre en France, qui s'appliqueront à compter du 3 octobre. Cette révision des termes est en cours dans les autres pays, avec un calendrier différent.

Un compte famille chez Spotify ce sont 6 personnes « vivant sous le même toit ». Avec ce nouveau contrat il faudra renseigner son adresse et chacun des membres devra faire de même. La manière dont cela va se présenter n'est pas décrite mais Spotify vous fera pointer votre adresse au moyen de Google Maps :

  • « Nous pouvons de temps à autre demander une nouvelle vérification de votre adresse personnelle afin de confirmer que vous remplissez toujours les critères d'éligibilité »
  • « Nous utilisons la recherche d'adresses Google Maps pour vous aider à trouver et à enregistrer votre adresse »
Actuellement, les réglages du compte Famille peuvent être laissés vierges de toute adresse

Spotify a déclaré à CNET que l'information de l'adresse que l'on enregistre avec son compte était conservée de manière chiffrée. Ensuite, lors de ces vérifications ponctuelles, l'information transmise ne sera pas stockée et le service assure qu'il ne géolocalisera pas les utilisateurs en permanence (les réglages de confidentialité dans iOS peuvent l'empêcher).

À quel rythme se feront ces demandes de confirmation d'adresse ? « De temps en temps » a répondu Spotify, sans plus de précisions.

Deux problèmes au moins se posent avec cette politique. L'une concerne les enfants inscrits dans la formule Famille (la limite d'âge est fixée à 13 ans) qui pourront être amenés à devoir eux-même déclarer leur adresse, hors du contrôle de leurs parents.

L'autre est relative à la définition de ce qu'est une famille pour Spotify qui continue de se heurter contre la réalité du quotidien. Entre les enfants qui ont déménagé pour leurs études ou ceux vivant avec des parents séparés, plusieurs cas de figure font que la notion du « vivre sous un même toit » est absurde par sa rigidité et anachronique.

Dans ses règles d'abonnement pour Apple Music, rien n'est dit quant à une vérification des adresses de chaque participant à la formule similaire. Apple précise néanmoins que les membres bénéficiant du partage familial doivent résider dans le même pays.

Ces vérifications par Spotify ont pour but de lutter contre le partage d'accès, où vous laissez à un proche ou à un ami une place dans votre compte famille. Spotify et les maisons de disques préféreraient que cet invité paye son accès au prix fort, les 9,99 € par mois.

Dans le cadre d'une formule famille à 14,99 €, cette personne ne rapporte plus que 2,5 €. Et si "l'enfant" s'est envolé pour aller étudier loin du foyer, Spotify préfèrera qu'il prenne une formule Étudiant à 4,99 €.

Ces formules famille — avec les possibilités de partage qu'elle impliquent — sont utilisées par quasiment la moitié des abonnés aux services de streaming, révélaient l'an dernier à Billboard des contacts dans l'industrie musicale.

Spotify avait déjà voulu utiliser la géolocalisation l'année dernière en se basant sur la position GPS de l'utilisateur. Il avait remballé son idée devant les premières critiques. Cette fois le service semble bien décidé à serrer la vis.


Tags
avatar JmS68 | 

Bye bye Spotify...

avatar eastsider | 

@JmS68

Bye ....embrasses tout le monde.

avatar Nexon99 | 

@eastsider

Il a raison, ils poussent les utilisateurs à payer des abonnements séparés pour avoir plus d’argents.

avatar bugman23 | 

Vive le vpn le temps de la localisation ☺️

avatar showmehowtolive | 

C’est pénible pour la garde partagée
Qui plus est comment savent ils si c’est un lieu de vacances ????

avatar asseb | 

@showmehowtolive

Il me paraît évident que Spotify ne fermera pas de compte au premier souci. On peut bien sûr écouter Spotify au boulot ou en visite.

avatar showmehowtolive | 

@asseb

Oui mais comment vérifier ? Il faudrait qu’ils
vérifient régulièrement et comment vont ils savoir si c’est un lieu de vacances ou pas ?
Je ne vois pas comment c’est vérifiable sans faire des localisations tous les mois.

avatar gemrosh | 

Adios Spotify...
Politique ridicule et totalement absurde. Sincèrement, je ne vois pas du tout comment ils vont pouvoir contrôler cela... Ce n’est pas parce qu’un enfant est à l’étranger pour ses études qu’il ne vit pas sous le même toit. Fiscalement, en tous cas en France, il est rattaché au domicile des parents !
Par ailleurs, quid lorsque l’on est en vacances ?

avatar eastsider | 

@gemrosh

Détend toi ça va aller!

avatar RemyW (non vérifié) | 

@eastsider

Tu lances des petits pics un peu partout mais en attendant as-tu un avis constructif ?

avatar eastsider | 

@RemyW

Spotify is the best. Et ils le savent .
Ils savent naturellement aussi que ce n'est pas en frustrant l'user qu'on crée de l'abonné. Donc petes un coup il ne se passera pas grand choses cela est juste dissuasif.

avatar wontollax | 

S’ils font ça, je passe à Apple Music! 😤

avatar ditek | 

@wontollax

La meme

avatar matthew3321 | 

Je paye pour ma mère et ma sœur avec qui je ne vis plus, si ils la jouent comme ça, ce sera ciao bye.
J’irais voir ailleurs.

avatar JoeGillian | 

Je comprends vos points de vue mais autour de moi bcp de personnes se partagent les abonnements (Spotify, Netflix, etc...).

avatar sambucus | 

OK, cela semble raisonnable. En contrepartie, quelle garantie est offerte relativement à la protection des données personnelles, notamment en terme de retransmission à des tiers ?

avatar sambucus | 

@sambucus

J’ai manqué de précision. L’article précise bien que les données personnelles seront chiffrées et que les données de contrôle ne seront pas conservées.

Tout cela est bien joli, mais tous les fournisseurs disent la même chose : « Nous garantissons la protection de vos données… ». Or si le discours montre les (bonnes) intentions, dans la pratique tel grand groupe a « oublié » de protéger les données personnelles de ses clients par un mot de passe; Apple écoute à leur insu ses utilisateurs pour développer Siri; etc., etc.

De plus, les questions pratiques dans les autres commentaires ne sont pas explicitées.

L’initiative autours d’un Centre International qui réfléchira les questions éthiques du numérique en vue de conclure une Convention internationale semble devenue indispensable. L’initiative privée a montré ses limites avec le pillage qui s’en est suivi. Il était temps de refixer des règles. Il faut maintenant veiller à leur application.
https://www.24heures.ch/suisse/suisse-romande/centre-ethique-numerique/story/31895278

En attendant, comment faire confiance maintenant ?

avatar IceWizard | 

@sambucus
"L’initiative autours d’un Centre International qui réfléchira les questions éthiques du numérique en vue de conclure une Convention internationale semble devenue indispensable. L’initiative privée a montré ses limites avec le pillage qui s’en est suivi. Il était temps de refixer des règles. Il faut maintenant veiller à leur application."

Absolument, mais pour garantir l'éthique il faut des personnes avec une totale probité. Donc je me propose pour devenir président à vie de ce projet. Eventuellement, je te refile la direction de la section Corée du Nord pour leurs expliquer à quel point c'est important.

avatar Bigdidou | 

@sambucus

“En attendant, comment faire confiance maintenant ?”

En respirant pas le ventre.

Pour le moment, personne n’est mort ni même devenu gravement handicapé en confirmant son adresse à Spotify.
On verra quand on sera face à l’épidémie.

avatar warmac33 | 

je suis pas sûr de comprendre comment ça peut marcher.
comment il localise ? adresse IP ? déclaratif ?
Comment ça se passe moi qui vais régulièrement à l'étranger s'il me demande la localisation à cet instant ?
ça risque de me crisper...
pour info messieurs de chez spotify, j'ai un abonnement chez vous surtout par soucis d'honnêteté et pour le soutien de ce type d'accès à la musique. S'ils me gonflent trop je reviens aux versions mod de spotify et j'arrête l'abonnement pour moi, ma compagne et mes gosses

avatar pim | 

@warmac33

J’ai l’impression que c’est du déclaratif. Je vois mal ce qu’ils peuvent bien faire comme vérification sur une famille, à part si ils exigent un test ADN - et encore, certains auraient de sacrés surprises !

avatar CorbeilleNews | 

@warmac33

Je ferais pareil étant presque dans le même cas !!! Et client fidèle depuis de nombreuses années

C'est a se demander si les solutions moins honnêtes ne sont pas les meilleurs.

En tout cas ce n'est pas ce qui va encourager ceux qui hésitent à passer au payant, j'ai plus peur que cela renforce leur positions, déjà qu'il faille un player spécifique pour lire la musique, ce qui est suffisamment contraignant à mon gout, problème inexistant quand on ne paie pas...

A bons entendeurs : majors et distributeurs, si vous ne voulez pas encore inverser la pente de la courbe de vos revenus puis venir pleurer, vous savez comment agir !!!

avatar alan1bangkok | 

pas concerné puisque je suix tout seul , mais la politique de traçage surveillance de Spotify ne me plait pas .
compte annulé et abonnement Deezer depuis peu . Playlists migrées facilement avrc l'aide de Songshift et RIP Spotify
( je toujours allergique à  Music )

avatar ifranz67 | 

Ce principe n’a aucune chance de pouvoir exister ! Ils ont cas contrôler par nom de famille (ou autre pièce justificative) !!

avatar eastsider | 

.....bin moi si ils font ça je bois 1L de javel !

avatar Khrys | 

Prochaines étapes:

- fournir une adresse IP fixe et unique pour un foyer depuis laquelle Spotify sera utilisé,
- fournir le livret de famille prouvant les liens de filiation entre les membres de la famille qui auront accès à Spotify,
- pour les familles comptant plus de 6 personnes sous le même toit, fournir les empreintes digitales des 6 membres de la famille qui auront accès à Spotify,
- possibilité d'écouter uniquement Spotify avec un casque ou des écouteurs.

avatar vladimir | 

Bravo Spotify ! J'applaudis des deux mains ! D'ailleurs il serait de bon ton que Netflix et consorts fassent de même.

Il faut mettre un terme à ces pratiques. Sans ça, pour compenser ces abus le risque c'est que au final ce soit des abonnements qui augmentent en terme de tarifs.

Et payer pour les autres parce qu'ils abusent -bien que ça devienne une habitude en France- merci mais non merci !

avatar Zara2stra | 

+ 1000000000

avatar rua negundo | 

@vladimir

Je suis d’accord. Si on ne fait pas ça, ce sont les abonnés honnêtes qui paieront plus cher pour compenser le manque à gagner. De même que dans le commerce, une partie du prix de vente sert à payer les pertes occasionnées par les voleurs.

Soit on joue le jeu, soit on assume qu’on fait du piratage et va directement sur les plateformes de téléchargement pirates.

avatar Minileul | 

Et les gens sous spotify++ bah ils auront rien à faire 😂 bravo ça incite bien les gens à être honnête et rester sur des logiciels légaux

avatar mobigeek | 

Pas sûr que la CNIL l’autorise. Mais c’est clair qu’ils vont perdre en PDM s’ils mettent en pratique leurs intentions.

avatar JohnS2B | 

A l’heure de la mondialisation, un monde hyper-connecté et en mouvement, cette clause du contrat « vivant sous le même toit » est ridicule.

Je vis en Guadeloupe, ma sœur en Belgique et ma mère en France métropolitaine.

Ça veut dire que dans notre cas, nous sommes condamnés à ne jamais pouvoir profiter de ce type d’offre.

Qu’ils n’appellent pas cela un « forfait famille », mais plutôt « forfait maison », « forfait local ».
C’est plus cohérent.

avatar corben | 

Dans ma boîte j’ai des commerciaux qui sont 2-3 jours par semaine loin de chez eux et même au sein d’une journée ils peuvent couvrir des départements différents. Ce contrôle par la localisation est ridicule, il se passe quoi le jour où ils contrôlent le gars qui dit qu’il vit à Lyon et que le même jour il se connecte à 100km de chez lui ?

De toute façon comme dans tout il faut bien un peu de darwinisme.

Adieu Spotify, repose en paix

avatar juliuslechien | 

Ils ont sans doute prévu le coup en cas de vacances ou présence à l’étranger le jour de la vérification.
Sans doute en faisant de multiples relevés:
Relevé 1 : localisation ok ==> pas de soucis
Relevé 1 : localisation différente de l’adresse ==> nouvelle tentative de relevé dans 6 heures.
Relevé 2 à h+6 : localisation ok ==> l’utilisateur était sans doute au travail, donc au final pas de soucis.
Relevé 2 à h+6 : localisation toujours erronée ==> nouvelle tentative à J+1
Relevé 3 à J+1 : localisation finalement ok ==> pas de message auprès de l’utilisateur.
Relevé 3 à J+1 : localisation toujours problématique ==> envoi d’un avertissement à l’utilisateur.
Ils enverront un message indiquant qu’ils ont remarqué une différence entre l’adresse fournie et celle où l’on se trouve, que cela peut-être dû à un changement d’adresse non communiqué, des vacances ou un déplacement professionnel, et qu’ils laissent une semaine (ou plus) à l’utilisateur pour valider sa position à l’adresse indiquée lors de l’abonnement.
Cela laisse le temps à l’utilisateur d’être chez lui et de ne pas avoir l’abonnement coupé.

avatar CorbeilleNews | 

@juliuslechien

Et quand on est commercial et quasiment toujours en déplacement national voir international ou frontalier avec des enfants qui étudient à quelques dizaines de kms à l'étranger ???

La mondialisation c'est quand cela les arrange ???

avatar juliuslechien | 

Je suppose que même en étant un commercial parcourant le monde entier, tu rentres régulièrement chez toi.
La logique voudrait que Spotify laisse un délai à l'utilisateur pour prouver sa bonne foi, donc il n'y aura pas de soucis.
Concernant le cas de l'étudiant qui n'est pas chez ses parents, malheureusement il va falloir changer de service puisque Spotify indique dans ces CGV que pour eux famille = même adresse. Ce qui veut donc dire que pour Spotify une coloc de 6 personnes = une famille, mais une famille avec le fiston en ERASMUS en Espagne et la fille en pension à 500km ce n'est pas une famille.
Je ne suis pas en train de cautionner les choix de Spotify, je dis juste que désormais les utilisateur de spotify savent à quoi s'en tenir sur cette formule et donc de choisir de rester chez eux ou d'arrêter d'utiliser ce service.

avatar mouahaha | 

Donc le nom de l'offre "spotify famille" est bidon. Ca tiendrait pas plus de quelques secondes devant un juge.

Ils veulent juste faire peur aux gens, ils ne feront rien. Entre ceux qui vont partir chez un concurrent et ceux qui vont tipiaker l'application, ils ont plus à perdre qu'à y gagner.

avatar lmouillart | 

- C'est une offre par foyer et non par famille étendue.
- J'imagine que c'est surtout une demande des ayants droit compte tenu du manque à gagner certain dans le cadre des abus. 5*10 > 1*15, donc la marge et la rémunération sur le long terme des artistes / ayants droit n'est pas la même.
- Techniquement c'est facile de voir si l'ip de connexion est de temps en temps dans le périmètre de l'adresse de déclaration (au moins sur un quartier).
- J'imagine que c'est un test et de toute manière s'il est concluant les autres fournisseurs seront très incités (obligés) à faire de même.
- De toute façon ce n'est qu'une question de temps, actuellement ce manque a gagné est compensé par la croissance de ce types de services (jeux, films, livres, musiques), quand la croissance va être limité, la vis technique et la contractuelle seront resserrées et les tarifs augmentés).

avatar irishboy | 

Moi c’est fini ! Fervent défenseur d’une offre légal et flexible pour la musique ! Je quitte Spotify pour tidal qui n’a pas encore de restrictions semblables !

Btw: vous pouvez avoir tidal pour 5€/mois pour un compte famille ! ^^

avatar RemyW (non vérifié) | 

L’idée d’une famille qui vit sous un même toit était peut être une réalité il y a 50 ans mais aujourd’hui, elle ne fait plus aucun sens. Entre les enfants qui vivent en garde partagée, les enfants qui étudient en pension ou simplement les jeunes qui font des stages à l’étranger ou carrément des semestres... bref il y a des tas de raisons qui font qu’un jeune peut aller vivre sur des périodes prolongées ailleurs qu’à son domicile familiale (y compris des non étudiants). En fait cette règle se permet de redéfinir la famille et ça va rendre l’accès à Spotify famille discriminatoire, seules celles qui respecteront bien les critères seront concernées, bref moche.

avatar mouahaha | 

Sans parler des gosses, un couple d'adultes mariés est une famille même si l'un est absent du domicile 5jrs/7 à cause de son taff.

Si en plus l'absent est celui qui a l'abo à son nom pour son domicile principal, ça va être amusant d'avoir le service client qui doit expliquer à celui qui paie chaque mois qu'il est un parasite qui vol les pauvres sans le sous de spotify parce qu'il se sert du service qu'il paie bien trop souvent ailleurs qu'à l'adresse qu'il a indiquée au moment où il a soucrit à l'offre payante. :)

avatar Nesus | 

La solution d’Apple reste la meilleure. Une famille ? Ce sont les personnes qui ont directement accès à la carte bleue. Faites ce que vous voulez après ça.

avatar rimshot | 

Lol. Désabo en masse à espérer pour que ça ne donne pas des idées ridicules aux autres. Les familles qui vivent aux 4 coins du monde... on donne quelle adresse. Fuck off Spotify.... de toute façon comparer à Apple Music les mecs quitter ces nases.

avatar Fouzzzz | 

Il suffira alors de refuser l’accès à la géolocalisation pour l’app spotify

avatar anonx | 

Payer vous un vpn et prenez ça à l’étranger non? 😁

En cumulant avec les svod ça devrait valoir le coup à la fin du mois..

En tout cas, me concernant, je cumule les offres spotify premium gratuit 3 mois plusieurs fois dans l’année et ça me va 😋 (bon je me contrefiche des faire des playlist aussi..)

avatar Crunch Crunch | 

Haaaaa 😍
Dingue ! Ainsi le monde n'est pas fait de nounours roses et de licornes ?!?

Quel méchant Spotify !!!
Moi qui croyait que seul Apple était méchant (enfin, à lire les commentaires… 😅)

avatar gwen | 

Ce que je remarque c’est qu’il y a des personnes qui payent Spotify. Wahooo.

avatar Tagada | 

il arrive que mon chien et mes chats ecoutent spotify que je laisse en fond sonore lorsque je m’absente brievement .....
que faire dans le cas d’un controle ?

avatar nicopulse | 

Quelle idée de payer spotify aussi.......

avatar irishboy | 

@nicopulse

Clairement ! Il faut être très con pour essayer de récompenser le travail des artistes !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR