OS X Yosemite : les vidéos Netflix dans Safari plus économes

Mickaël Bazoge |

Avec OS X Yosemite, Apple met à niveau Safari non seulement en matière de design, mais aussi en y intégrant bon nombre de technologies comme l'activation par défaut de WebGL (lire : WebGL activé par défaut dans Safari et les WebView d'iOS 8). Le navigateur intègre aussi la balise vidéo HTML5 dont Netflix va tirer parti. Le service de vidéo à la demande sur abonnement a planché avec Apple afin d'implémenter dans le navigateur les extensions Premium Video, trois spécifications du W3C qui protègent les vidéos. Jusque-là, il fallait utiliser un plug-in comme le Silverlight de Microsoft, ce qui était plus contraignant et gourmand.

Cliquer pour agrandir

Ce faisant, Safari suit les traces de Mozilla qui, le mois dernier, a annoncé de guerre lasse et à contre-coeur l'implémentation d'EME (Encrypted Media Extensions) au sein de Firefox. EME fait justement partie de ces spécifications du W3C (lire : DRM dans Firefox : « ce n'est pas un jour heureux pour le web »). Il s'agit d'un outil de gestion des droits numériques (DRM) pour les contenus vidéo. En plus d'EME, Apple a implémenté dans la version Yosemite de Safari, Media Source Extensions (MSE). Enfin, le support de l'API WebCrypto (Web Cryptography) permettra de chiffrer et déchiffrer les communications entre l'application Javascript de Netflix et les serveurs de l'entreprise.

Dans le cas de Netflix, promoteur de cet ensemble d'extensions avec Google et quelques autres, ce que l'utilisateur perd au niveau du contrôle, il le gagnera (façon de parler) au niveau de l'autonomie. L'utilisateur d'un MacBook Air peut ainsi s'attendre à gagner deux heures d'autonomie sur la lecture de films diffusés en 1080p sur Netflix, à condition de regarder le film dans son navigateur à jour.


avatar nicolas | 

Y a t il des DRM sur les films/séries iTunes?

avatar Spiconnier | 

Oui, il y en a même si par le passé j'avais trouvé un outil pour les faire sauter et réencoder mes vidéos achetées pour plus d'universalité. Je ne me rappelle plus le nom de l'outil et je ne sais plus s'il marche aujourd'hui.
Après les DRM avec une offre comme Netflix, on s'en moque un peu, tu paies ton abonnement et tu vois presque ce que tu veux et adieu les sites obscures pour contenter ta soif de contenu. Quel abonné Spotify télécharge illégallement de la musique avec une telle offre? Ce sera pareil avec des services comme Netflix.

avatar chmox | 

Netflix propose son catalogue, et pas toutes les séries.
Or Netflix produit peu de séries, donc doit en acheter à d'autres producteurs (pas HBO par exemple).

Là où ils sont forts c'est pour recycler du vieux fond de catalogue avec leur algorithme de recommandation.

avatar nicolas | 

ok
réencoder les vidéos???? le h.264 ne te satisfait pas où est-ce le format AAC (ou AC3) parce que tout ceux-là sont des standards!
perso, il n'y a que l'encodage des sous-titres qui peut poser problème sur des appareils autres qu'Apple, mais pour le reste, jamais besoin d'y toucher.

avatar Dimitri64500 | 

Quand j'essaie de regarder myCanal sur mon Mac, il me lâche au bout de 1h20…

avatar onclebobby | 

Ah, silverlight sur mac os x...installé par curiosité, vite désinstallé car n'y voyant pas d'intérêt. Depuis, je n'ai que rarement eu des sites me disant "silverlight n'est pas installé, chargement impossible". Franchement, à quoi sert silverlight?

avatar PierreSame | 

CanalPlay utilise aussi Silverlight malheureusement, donc je l'ai gardé :-(

avatar jays931 | 

C'est vrai qu'il n'y a que silverlight sur le web qui fait chauffer (et entendre) véritablement mon MacBook Air! J'ai l'impression que c'est du même acabit que Flash... Vivement que mycanal change aussi de techno...

avatar iRobot 5S | 

Plus besoin de Silverlight ? Magnifique !

avatar Spiconnier | 

@nicolas, oui tu as raison, le but était surtout d'enlever mon nom sur ma copie lorsque j'ai viré les DRM.

avatar Spiconnier | 

@chmox Netflix a de plus en plus de séries et produits ses propres séries maintenant (house of cards par exemple) oui des vieux fond de catalogue mais l'ancienneté dépend de la chronologie des médias de chaque pays. Malheureusement en France, nous sommes très contraint. En tout cas, c'est les rois du Big Data pour les recommandations.

CONNEXION UTILISATEUR