Les Français adeptes d’Internet (et d’Amazon)

Christophe Laporte |
Alors que certains tentent parfois de diaboliser Internet, les Français y sont très favorables. C’est ce qui ressort d’une étude Ifop réalisée pour les Echos.

93 % des personnes interrogées estiment qu’Internet est un symbole de la mondialisation, 83 % trouvent qu’Internet fournit une information de bonne qualité, 78 % pensent que c’est une bonne chose pour l’économie française et 75 % jugent qu’Internet crée des emplois. À noter que 95 % des Français estiment qu’Internet est quelque chose d’indispensable au quotidien.

Quelle est la société qui incarne le mieux le développement Internet ? C’est peut-être l’aspect le plus intéressant de l’enquête. Sans surprise, Google arrive très largement en tête avec 49 % des voix et creuse littéralement l’écart avec ses concurrents. Apple arrive en seconde position avec seulement 6 % des voix. Derrière, on trouve Amazon (4 %), Facebook (4 %), Orange (3 %), et Free (2 %).

Cette étude comporte également un clin d’oeil par rapport à l’actualité récente. Alors qu’Aurélie Filippetti jurait que les Français en avaient assez d’Amazon, il semble que cela ne soit pas le cas.



En effet, ils sont 36 % à penser que le géant du commerce électronique est une bonne chose pour l’économie française. C’est le meilleur score parmi les géants du secteur. Les Français sont 11 % à estimer que c’est quelque chose d’indispensable, 40 % que c’est un symbole de la mondialisation et 13 % “seulement” à être inquiet de son développement.

En ce qui concerne Apple, c’est avant tout un symbole de la mondialisation (69 % des voix). Son développement n’inquiète que 12 % des personnes interrogées. Il est à noter que ce sont “les petits derniers” à savoir Facebook (57 %) et Twitter (51 %) qui inquiètent le plus les Français.

avatar debione | 
95% estime que c'est INDISPENSABLE au quotidien??? Pauvre monde captif...^^(non sérieux, INDISPENSABLE?)
avatar Yohmi | 
Vous arrivez à choisir entre ces quatre réponse qui n'ont aucun lien entre elles, vous ? Pour moi c'est aucun des quatre… Ce n'est pas bon pour l'économie française à cause des niches fiscales, ce n'est pas indispensable car il y a (et aura) toujours des alternatives, c'est pas un symbole de la mondialisation (ou alors toute entreprise étrangère l'est, de Lego à Nintendo), et son développement ne m'inquiète pas du tout. Et c'est valable pour Amazon, Facebook et Apple. Après, pour Google, son développement m'inquiète, et celui de Twitter aussi… car l'un pourrait aller un peu trop loin (avec ses Google Glass par exemple) et l'autre cristallise le non-respect de la langue française. Il n'y a qu'à voir les messages des membres du gouvernement. À l'époque, François Mitterrand reprenait un journaliste qui lui disait « ok » car ce n'était pas français. Aujourd'hui, nos ministres écrivent en abrégé, ne ponctuent plus leurs phrases… bref, vive Twitter. Un mode de communication exemplaire.
avatar iPekka | 
@Christophe Laporte Je ne crois pas qu'Aurélie Filippetti parlait de "tous les français" mais plutôt des acteurs économiques du marché du livre. Ou alors, quitte à la prendre au mot, c'est pour elle la planète entière qui en a assez d'Amazon, non ?
avatar Tonio the best | 
Les français ne voient que la surface des choses... Certes amazon propose un service exemplaire et des tarifs imbattables parfois. Mais quand ils auront réussi leur dumping et qu'ils seront en situation de monopole, les français viendront pleurer que l'entreprise qu'ils ont tant plébiscitée les a en fait roulé dans la farine... On trouve beaucoup de contrefaçons sur amazon et il n'y a aucun contrôle. Un peu de régulation ne ferait pas de mal. Et c'est un adepte du libéralisme qui parle !
avatar Tonio the best | 
Les français ne voient que la surface des choses... Certes amazon propose un service exemplaire et des tarifs imbattables parfois. Mais quand ils auront réussi leur dumping et qu'ils seront en situation de monopole, les français viendront pleurer que l'entreprise qu'ils ont tant plébiscitée les a en fait roulé dans la farine... On trouve beaucoup de contrefaçons sur amazon et il n'y a aucun contrôle. Un peu de régulation ne ferait pas de mal. Et c'est un adepte du libéralisme qui parle !
avatar Mactot18 | 
@ debione, En ce qui me concerne, l'utilisation d'internet m'évite juste de prendre systématiquement ma voiture pour livrer mes visuels, m'évitant au passage de nombreux frais kilométriques et une perte de temps inutile. et des exemples j'en ai encore pleins d'autres. Donc oui ça peut être indispensable et je ne me considère pas comme une victime de ce "Pauvre monde captif..." comme tu le dis si bien. Et je ne suis pas un cas isolé non plus, loin de là. D'ailleurs on notera au passage que pour une news postée à 10H30, tu réagis moins de 8 mn après. .. C'est bien de critiquer mais là tu te tires quand même une balle dans le pied...
avatar FLGB | 
De toutes façons pour 75% des français, tout ce qui est plus avancé techniquement qu'une bougie est mauvais.
avatar puff | 
Souvent a lire mails, infos, oui normal tout est connecté auj. Amazon jamais par contre, n'en connait pas bcp qui y vont régulièrement, voire jamais
avatar flette | 
@Tonio the best L'adepte du libéralisme parle, mais en plus il bégaie ;-) +1 @ FLGB Sans aucune exagération ?
avatar bugman | 
@ debione : ...Et j'assume totalement (pas besoin de me plaindre).
avatar poulpe63 | 
Amazone fait du dumping (en France) => des preuves ? En tout cas, depuis que je m'achète des livres en VO (et d'occasion, souvent), je dit bravo Amazon. Et les prix ne sont pas fixé par Amazon, mais par le revendeur du marketplace (la moitié des mes commande, environ). Avant, c'était galère, voire impossible : donc oui, l'écosystème Amazon (ils font aussi de l'hébergement du fichier, etc...) est une bonne chose, tout comme l'est (relativement) celui d'iTunes.
avatar Tomn | 
Attendez, Google n’inquiète presque personne et les Français sont plus inquiets par Apple ?! Amazon une bonne chose pour l’économie française ? Je ne vois pas trop comment les Français peuvent être inquiets par Twitter, la plupart ne l’utilise pas ou ne le connait pas (ou ne le comprend pas car aux premiers abords c’est obscur). @ Yohmi : J’utilise Twitter au quotidien et dans ma Timeline je ne vois jamais de problème de français. Peut-être que je suis l’actualité et des amis plutôt que des « kikoos » (y en a partout, c’est pas Twitter le problème, tout le monde utilise aussi les SMS — et non le langage SMS) …
avatar MachX | 
L'Internet aujourd'hui, c'est le Pérou parce que ça simplifie énormément les démarches administratives. L'Internet demain, ce sera l'enfer parce que ce sera obligatoire pour ses démarches administratives…
avatar Mathias10 | 
Sans internet je n'aurais pas de travail, pas crée ma boite. Surement pas trouvé ma fac. Je n'aurais jmais trouvé tout les bons plans que j'ai et je n'aurais jmais crée des dizaines d'e-commerce et permis des dizaines de création d'emploi grâce à mon travail.(logisticiens, préprateurs etc ..) Avec amazon marketplace beaucoup s'enrichissennt et mes clients ne perdent pas de pognon avec cette plateforme loin de là! Avec google ce sont des visiteurs/acheteurs à gogo via adwords et le SEO
avatar debione | 
@Mactot 18: Permettre certaines économies te concernant je le conçois tout à fait, mais cela n'a rien d'INDISPENSABLE au quotidien... Petit rappel de ce que veut dire indispensable selon le Larousse: "Dont on ne peut se dispenser, qui est obligatoire" L'eau est indispensable au quotidien, pas internet... Quand à ton attaque personnelle sur le fait que je réponde 8 min après, et le fait que cela me fait me tirer une balle dans le pied, non je ne vois pas... Ah ouais parce que j'étais connecté au moment ou la news est tombée, donc cela me fait me tirer une balle dans le pied? Tu confonds très facilement les mots il me semble, ce n'est pas parce que quelqu'un se connecte tous les jours à internet que cela lui est INDISPENSABLE... Pratique, oui, facile, oui, permettant certaines économies, entièrement d'accord... Tu m'expliques ou cela est INDISPENSABLE??? Je pense que tu ne connais tout simplement pas ce mot! @mathias10: Je conçois tout à fait que dans ton cas précis cela soit devenu indispensable, mais à en croire ce sondage, 95% des Français auraient ton job...
avatar Mathias10 | 
Mais toute chose a ses limites Le dumping d'amazon L'insécurité de twitter et fb Maintenant à chacun de s'adapter aux risques
avatar Mathias10 | 
@debione : Oui j'ai oublié. 95% indispensable c'est une confusion entre "confortable et indispensable". Je ne comprend pas nonplus comment cela puisse être indispensable à autant de monde(l'eau, l'air et la nourriture à la rigueur)
avatar sams | 
@iPekka +1 "[...]les Français en avaient assez d’Amazon [...]" + "Les gens en ont-ils assez d’Aurélie Filippetti ?" Macgé, site d'opinion politique, si, si. Cela dit, c'est plutôt de bonne guerre.
avatar Yohmi | 
@ Tomn Le langage SMS existait quand il y avait des limitations. Il est resté ancré pour certains, mais aujourd'hui beaucoup ne l'utilisent plus car il n'y a plus de limitations, tout simplement. Tandis que Twitter ne change pas. Twitter a été conçu par des anglophones, pour des anglophones, pour une langue qui nécessite un faible nombre caractères. Ce n'est pas conçu pour une langue comme le français, dont les mots et les phrases sont construits différemment (même les espaces de ponctuations jouent). Je ne regarde quasiment jamais ma « Timeline » comme tu l'appelles, alors je vais faire un tour sur Twitter, et je tape un nom d'un membre du gouvernement… tiens, Jean-Marc Ayrault par exemple. • Premier message : Je me connecterai depuis Matignon pour participer quelques minutes au #ppnum de @najatvb http://www.gouvernement.fr/porte-parole/numerique … [incompréhensible] • Deuxième message : FF @airlavillenie @soub06 @Dalmeida_M @sailingdamien @GwladysEpangue @AssiaElHannouni @TonyESTANGUET avec qui je dîne http://j.mp/1aghXga [incompréhensible] • Troisième message : Je suis très ému par la disparition de Georges Moustaki, dont les chansons ont accompagné les Français - et moi aussi - depuis des décennies [pas de point final] Allez, je vais voir le ministre de la culture, Aurélie Filippetti. • Premier message : Je serai l’invitée de Jean-Michel Aphatie pour l'émission "L’invité de RTL" demain à 7h50 sur @RTLFrance [pas de point final, faute dans le nom, guillemets anglais] • Deuxième message : Inauguration du MUCEM à Marseille avec le président de la République pic.twitter.com/Jgp01xhoCD [pas de ponctuation] • Troisième message : Ouverture des Rencontres Nationales de la Librairie à Bordeaux . [espace avant le point final] Youpi youpla. Oui, ça chipote, ça chipote, mais un coup il manque les apostrophes, un coup il manque des espaces, un coup on abrège, on se force à faire des fautes pour que ça rentre dans les 140 caractères qui sont tout juste bons pour écrire le titre d'un message. On normalise les « hashtags », on formate son texte non plus en fonction de la langue mais en fonction des exigences du système incapable de faire un lien convenable. Et comme on a pas de place, on fait des raccourcis, des amalgames ; comme on a besoin de sur-communiquer pour montrer qu'en bon arriviste on est sur tous les fronts, on réagit à chaud à une actualité pas encore décryptée (les événements violents d'hier par exemple). Selon moi, ça participe activement à la lente érosion de la langue, qui n'en a franchement pas besoin. Et sa généralisation dans la communication des politiques pousse les réactions à l'emporte-pièce, ce qui nuit à l'exercice du pouvoir. La sur-communication mène à l'incommunication.
avatar iPekka | 
@sams (et @MacGé au passage) Vu le ton général, je me demande même si y'a pas un copain ou un beau-frère en poste chez Amazon... Le titre et cette petite phrase ne servent qu'à influencer le lecteur... et on a vite fait de comprendre qui diabolise Internet. Ce n'est effectivement plus du journalisme mais de la vraie fausse propagande politique. Pas bien MacGé, pas bien.
avatar Mactot18 | 
@ debione Je trouve que tu es un excellent donneur de leçons qui ne supporte aucune critique. je n'irai pas plus loin.
avatar Christophe Laporte | 
@ iPekka c'est surtout juste un clin d'oeil. Que la ministre ait un souci avec Amazon, why not, je peux le comprendre. Mais dire que les français en ont assez d'amazon, quand même. Je crois que ce pays a des soucis bien plus importants… Sinon, je n'ai ni famille ni copains qui bossent chez amazon. Par contre, je suis un client assez régulier et ce qu'ils font est remarquable. Et leur développement sur d'autres marchés est assez bluffant (S3, Kindle…)
avatar iPekka | 
@cl97 J'avoue y avoir été un peu fort sur votre supposé rapprochement sentimental d'avec Amazon. Vous aurez compris que c'était sur le ton de l'ironie. Toutefois je trouve votre clin d'œil un peu "manipulateur", tout du moins dirigé. Même si je trouve moi aussi A.F. bien maladroite sur ce sujet, il n'en reste pas moins crucial et inquiétant pour les acteurs du livre aujourd'hui et pour le consommateur demain.
avatar Macmmouth | 
@mathias10 "Je ne comprend pas non plus comment cela puisse être indispensable à autant de monde(l'eau, l'air et la nourriture à la rigueur)" Comment ça "à la rigueur" ? C'est pas parce qu'autrefois on vivais de telle ou telle manière qu'on peut le faire aujourd'hui. Oui on peut vivre en autarcie, mais il y a aussi un truc qui s'appelle la société. Tu peux toujours essayer de te déplacer en carriole à cheval, mais tu ne trouvera pas de routes adaptées ni de quoi nourrir tes chevaux. Tu peux toujours essayer de trouver du boulot sans internet, mais tu seras complètement désavantagé. (et ce n'est qu'un exemple parmi des milliers ) La société évolue et on est obligé de s'y adapté que ça te plaise ou non. Et donc oui, Internet est aujourd'hui indispensable.
avatar Silverscreen | 
51% des gens s'inquiètent du développement de Twitter, mais seulement 11% de celui de Google… C'est bon, nos données personnelles sont entre de bonnes mains…
avatar Silverscreen | 
@ Macmmouth Internet est utile, irremplaçable et, dans une certaine mesure, indispensable pour un accès facile à la connaissance et à l'information. Google, Apple, Facebook, Twitter et Amazon, non… Il y a des dizaines de moteurs de recherches concurrents, de service d'hébergement ou d'e-mail gratuits qui pourraient même être gérés par les états, pour leurs citoyens (comme le programme scolaire qui filait pendant des années une adresse e-mail laposte.net aux élèves de CM1). Des OS mobiles peuvent être développés à partir de système open source comme Android l'a été ou, du moins, la concurrence encouragée. Les medias sociaux ne sont pas plus indispensables que ne sont les infos de 13h (par rapport aux quotidiens imprimés). Et remplacent très imparfaitement le communautarisme des anciennes listes de diffusion, serveurs hotline ou canaux IRC et consistent à 90% en publications nombrilistes et dénuées d'intérêt pour la collectivité. Twitter n'est qu'un système RSS bicanal un peu hype où la pensée doit se réduire à 140 caractères. J'utilise les services de toutes ces sociétés et, à l'exception du système d'exploitation de mon ordinateur, oui, je pourrais m'en passer… Internet est bien plus que gmail+facebook+twitter+itunes… Et heureusement.
avatar phantoom | 
@mathias10 Tien c'est pour toi, très instructif sur les changements de notre société liés à internet : http://www.france24.com/fr/20130503-peut-on-vivre-an-internet-paul-miller-the-verge-experience
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Achetons tous sur Amazon pour économiser 0,10€! Comme ça nous n'aurons plus la FNAC et des magasins réels (avec des produits "sensibles"). Puis Amazon sera en monopole! (Quid d'une remontée des prix?) Cool non?
avatar DickyPoo | 
@ Alméti J'achète sur Amazon pour trouver ce que je ne peux pas et jamais pu trouver en magasin. J'habite plein centre de Paris. Bon, je suis un peu atypique. Je fais beaucoup d'achats de livres en anglais mais pas que ça. Très pratique pour acheter les livres d'école par correspondance pour mes enfants. Plus besoin de faire la queue chez Gibert à St. Michel.
avatar ThurstonMoore | 
Internet fait chier l'Etat et les fonctionnaires et rien que pour ça c'est priceless!
avatar go2ad | 
Amazon est probablement le plus sérieux des sites de vente en ligne...Voilà pourquoi il a du succès...Les autres n'ont qu'à être plus consciencieux ! En respectant les délais de livraison et Cie...
avatar Mecky | 
Qu'est-ce qui inquiète ? C'est la colonne qui m'intéresse le plus dans le tableau. Et là, je suis sidéré. Heureusement, la réaction de Silverscreen vient un peu me rassurer. Google réussit vraiment bien son coup. Ils parviennent par la qualité et l'exhaustivité de leur approche a aveugler le bon peuple. Car le problème est là : ils ont réussi à se rendre indispensable et à verrouiller des pans entiers de notre monde communiquant ! Danger ! Contrairement à Facebook ou Twitter qui n'incluent (pas tout à fait) l'entièreté de la planète, Google voit passer dans son giron presque l'ensemble des données que nous utilisons. Et cette hégémonie commence à faire ressentir ses effets. L'Histoire se répète. L'humanité ne prend pas leçon de ses expériences passées : IBM, Microsoft. Google décide pour vous ce qui est bon : dans les fonctionnalités Gmail, dans les services proposés comme Google Reader supprimé au grand dam de milliers d'utilisateurs, dans les résultats de recherches optimisés en fonction des rentrées publicitaires, etc… Danger ! Google est la caricature de l'emprise des technologies sur la gestion de la société et du business sur le politique. Danger ! Non à la libre entreprise incontrôlée.

CONNEXION UTILISATEUR