Apple assignée en référé par la Licra

Florian Innocente |
La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a annoncé avoir assigné Apple en référé. En cause, l'app "Juif ou pas Juif ?" diffusée un temps sur l'App Store et retirée de la section française le 15 septembre.

Elle figure toujours en vente dans les stores étrangers, mais en France sa nature contrevenait à la législation sur la constitution de fichiers en raison de l'origine des personnes. L'application se propose en effet de recenser les personnalités juives devenues célèbres. Sortie début août elle n'avait été remarquée que début septembre et profitant d'une soudaine et large couverture médiatique, elle s'était hissée à la toute première place des apps payantes - passant de 0,79€ à 1,59€ au passage - avant d'être retirée en France.

L'action de la Licra vise à obtenir d'Apple qu'elle empêche les clients français qui ont acheté l'application de continuer à l'utiliser « La LICRA a constaté que cette application demeure toutefois accessible pour les utilisateurs qui l’avaient déjà téléchargée. En conséquence, la LICRA a assigné Apple devant le juge des référés du Tribunal de Grande Instance de Paris afin que la marque à la pomme soit contrainte de mettre fin sous astreinte au trouble manifestement illicite généré par ce qui demeure un « fichier juif ». » L'audience est prévue le 6 octobre prochain.
 
Ce qui s'apparente de toute évidence à une demande de suppression à distance d'une application sur les terminaux des utilisateurs n'a jamais été mis en oeuvre par Apple.

On connaît néanmoins des précédents sur d'autres plateformes. Amazon par exemple, en 2009 et en 2010, a supprimé à distance sur des Kindle, et sans alerter leurs propriétaires, différents ouvrages (parmi eux 1984…). Tantôt car le libraire s'était rendu compte a posteriori qu'ils ne disposaient pas de droits d'exploitation, tantôt parce qu'il a estimé que ces lectures n'étaient pas adéquates (les autres ouvrages abordaient la question de l'inceste).

Google a également effacé des apps à distance sur des téléphones Android.

Apple peut compter sur ce type de fonction dans iOS, un "Kill Switch". Steve Jobs l'avait confirmé il y a trois ans, en soulignant qu'il s'agissait d'une fonction de précaution. “ J'espère que nous n'aurons jamais à utiliser ce levier, mais ce serait irresponsable de ne pas en disposer ».
avatar bompi | 
Voilà un intéressant problème juridique, posé de manière bien française...
avatar johnlocke2342 | 
Je trouve ce tollé médiatique vraiment ridicule. Le développeur est juif et a dit vouloir répondre à la question de qui est juif ou pas, question très souvent posée dans la communauté (je peux le confirmer, je suis juif moi-même). Après, on a souvent critiqué des avancées comme le passeport biométrique car on a estimé que si Hitler avait eu cette technologie, il y aurait beaucoup moins de juifs vivants aujourd'hui. Voilà, c'était mes 2 cents.
avatar Mark Twang | 
Il faudrait interdire les moteurs de recherche alors.
avatar Hello. | 
Je trouve aussi cela ridicule. L'application, et la réaction excessive de la Licra. Mais bon, les deux ont été demandé apparemment.
avatar Yohmi | 
La Licra devrait faire interdire les noms de famille, parce que y’en a qui dénoncent grave. Ah, et puis jdream.fr, e-mazal.com, feujworld.com, leakir.fr, jdate.fr, shalom-on-line.com, rencontre-juive.org, proximeety.com, parce que là, on a juste le choix entre Juif et juif. J’ai presque envie de sommer la Licra d’être plus souple, mais c’est un peu coton, et je pense qu’on vous l’a déjà faite
avatar GaelW-Mac | 
Et qu'attend la Licra pour attaquer l'auteur de l'application pour antisémitisme ? Ah bein merde, il est sémite. C'est con ça
avatar USB09 | 
C'est un peu ridicule cette affaire. Mais Apple est dans son tord car elle n'a pu respecter ses propres lignes de l'appstore.
avatar wagamuffin | 
@ johnlocke2342 que l'auteur soit juif ou non et alors ? On peut aussi prendre le problème à l'envers et considérer que le fait de ne pas être répertorié comme juif est une discrimination non ? La loi française interdit les discrimination ou les fichiers religieux, cela va dans les deux sens.
avatar jfmagnard | 
Et interdire la Licra qui trop souvent vole au secours du juif, mais reste muette sur les exactions d'Israël ! D'ailleurs, ce sont toutes les religions qu'il faudrait interdire puisque toute, sans exception, portent atteinte à la dignité humaine !!! Maintenant, une telle iApp peut s'avérer extrêmement dangereuse selon l'idéologie des yeux qui la consultent ! Il faudrait alors interdire FaceBook, et autres sites communautaires qui d'une façon ou d'une autre listent les opinions religieuses ou politiques des membres qui les composent. Interdire même, l'administration ! Sous un régime démocratique, les informations qu'elle collecte sont anodines, mais sous un régime autoritaire ou tyrannique, elles constituent une base de données illicites qui pourrait servir à des fins idéologiques néfastes ! Tout est donc question de point de vue !!!
avatar Photo | 
La limite entre la lutte contre le racisme et l'extrémisme devient parfois très floue... Et demain, si un livre est interdit après sa mise en vente, l'éditeur sera-t-il obligé de récupérer au domicile des acheteurs chacun des exemplaires vendus ?
avatar Funigtor | 
Cydiiiiaaaa !
avatar naas | 
Jaime pas le lycra ça gratte.
avatar jfmagnard | 
@photo C'est justement là que par excès de zèle on devient à son tour intolérant ! Ici, la Licra outrepasse ses prérogatives. Demain, elle demandera l'arrestation ou l'interdiction de tout ce qui ne fait pas la promotion du juif ! À vouloir lutter contre l'antisémitisme et le racisme, on finit par devenir soi-même raciste et antisémite, en fait humanophobe... Question de point de vue !
avatar Wolf | 
Et avec une application Palestine oui ou non, la LiCRA elle va aussi portée plainte ?
avatar 406 | 
La licra, elle connait pas cydia ? ils doivent encore avoir des disquettes =))
avatar Liloul | 
Ras le bol de ces associations. Vivement que l'on retire leurs subventions ! C'est vraiment n'importe quoi.
avatar Fars | 
On s'en branle....Apple connait les règles, elle a l'habitude d'imposer les siennes .... Elle encaisse, elle assume....
avatar notasa | 
Super les posts de liloul et Fars. Si ce n'est pas de l'humour, il faut vite créer une association pour les décérébrés, vous allez en avoir besoin.
avatar LaurentR | 
Apple peut supprimer l'appli à distance, mais est-ce-qu'elle peut empêcher de réinstaller une sauvegarde ?
avatar michaelprovence | 
Nul la licra ! Ok cette appli Etait nul aussi mais y'a pas de quoi en faire une salade puisque apple l a viré
avatar accordina | 
Supprimer à distance, c'est bien gentil... mais va-t-elle rembourser l'appli à distance ?
avatar Stanley Lubrik | 
Après "Juif ou pas juif", j'aurais bien vu " Musulman ou pas" "Catholique ou pas" "Protestant ou pas" "Scientologue ou pas" "Franc-maçon ou pas" "Extremiste ou pas" "Françaisdesouche ou pas" "Fanboy ou pas" Apple nous prive d'une bien belle collection qui aurait clarifié qui fait quoi dans les affaires, la poitique, le show-bizz et les médias... Il reste à l'auteur à nous remettre son travail en ligne à portée de navigateur.... Ah la la... Vive la société laïque et des esprits libre-penseurs...
avatar Francis Kuntz | 
Elles commencent à gaver toutes ses associations de merde. Si elles avaient existé plus tôt, Desproges aurait eu un tas de procès ...
avatar Stanley Lubrik | 
Zut, j'ai oublié en écho aux valises africaines et aux frégates de Taïwan... "Politicien crapuleux ou pas"
avatar Fars | 
@notasa tu veux faire quoi? Défendre Apple? La licra?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR