Quels changements pour Steve Jobs ?

Arnaud de la Grandière |
Alors que beaucoup s'émeuvent de la démission de Steve Jobs de son poste de CEO, les choses ne devraient pourtant pas changer particulièrement dans la pratique : selon Walt Mossberg du Wall Street Journal, qui cite des sources particulièrement bien informées, Steve Jobs a "bien l'intention de rester impliqué dans le développement des futurs produits et stratégies majeurs, et compte bien être un président du directoire actif".

De son côté, Bloomberg indique que Steve Jobs restera également au conseil d'administration de Walt Disney Co., un poste qu'il occupe depuis 2006 après le rachat de Pixar pour 7 milliards de dollars, qui a fait de lui le plus gros actionnaire individuel de la maison de Mickey avec 138 millions d'actions, soit 7,4 % de ses parts. Disney avait indiqué dans ses rapports trimestriels que les soucis de santé de Steve Jobs l'avaient parfois empêché d'assister aux réunions du conseil en 2009 et 2010. Etant le seul membre du conseil à avoir manqué plus de 25 % des réunions, il a souhaité ne pas percevoir de compensation financière.

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202011-08-25%20%C3%A0%2011.34.54

avatar demenla971 | 

il faut arrêter Jobs n'est pas mort, et puis je pense que le monde de l'informatique abrite quelques génies dont Apple fera appel si c n'est pas déjà fait.

Je pense que Tim COOK a été imprégné dans l'esprit JOBS c'est une marque de fabrique le CA le sait et n'aura surtout pas envie de tuer la poule aux oeufs d'or.

Je souhaite longue vie à Steeve JOBS et un prompt rétablissement et à tous ceux qui sont dans son cas. Si seulement on arrivait à éradiquer ces putains de cancer!!!

avatar jgodin03 | 

@zouba:

Pour OSX d'accord
Pour le ipod d'accord
Pour le iPhone il a été un succès dès le tout début(pas autant qu'aujourd'hui mais il a recu un très bon accueuil)
pour le iPad tu es completement a coté de la plaque, il a été un succès montre dès le lancement et vendu a plusieurs million d'exemplaire en quelques semaines. Certains blog l'ont critiqué(ipod géant) mais les ventes étaient largement au dessus des attentes, et le sont toujours. On a eu du mal a en trouver pendant presque 2 ou 3 mois! Si les financiers auraient eu les rènes ils auraient jamais abandonné le ipad et le iphone. OSX, peut être. Pour ce qui est du ipod, j'en doute fortement. Apple n'allait pas très bien quand le iPod est sortit et il a eu des chiffres corrects(sans être exeptionels). Dans l'état ou la compagnie était je ne crois pas que les financiers auraient pu se permettre de couper ca. En plus ca ouvrait une porte encore plus grande sur le marché grand publique.

avatar JoKer | 

Si Mac OS X avait été abandonné à la première version, Apple n'aurait plus eu de système d'exploitation pour les Mac (Mac OS 9 n'étant plus une option, il serait rester BeOS et Windows).

avatar thauron | 

Réécoutez le discours de jobs devant les étudiants de l'université de standford... Tout y es dit !

avatar TequilaPhone | 

Voilà une info qui va rassurer ceux qui pleure la mort de steve jobs qui n'a fait que démissionner de son post de CEO.

avatar Powerdom | 

Le "Steve" de Disney est beaucoup plus jeune que celui de chez Apple...

avatar Malou87 | 

Sauf que s'il démissionne de son poste de CEO c'est que sa santé ne doit pas aller en s'améliorant donc je crains que son poste en tant que chief of board ne soit pas si "actif" que ça.
Même si je pense aussi qu'en réalité la situation n'a pas beaucoup changé avec l'annonce de cette nuit sauf qu'il ne présentera plus les keynotes?

avatar elamapi | 

Ou alors il a fait comme son copain Billou quelques année avant. Il a decider de s'éloigner petit à petit de la boite sans que ce soit forcement pour aller mourrir dans un coin ...

avatar arowbase | 

Ouais ben lorsque Bill Gates ne s'est plus occupé de microsoft je suis désolé de le dire mais Balmer a vraiment fait de la merde...

Alors steeve qui démissionne j'ai un peu peur que cela fasse la même chose ..

avatar Malou87 | 

@arowbase :
sauf que Tim cook n'est pas Ballmer!

avatar Jimmy_ | 

Jobs au poste inédit de Président, c'est juste pour rassurer en assurant la transition de son vivant, mais sans vouloir faire dans le funeste, cette démission n'augure rien de bon quand à sa survie.

avatar sopcaja | 

Commentaire interresent sur un forum
Jobs, c'était le mec qui tenait les milieux financiers par les couilles pour que la qualité des produits prime sur les objectifs de rentabilité à court terme auxquels sont soumis toutes les autres boîtes qui lancent le plus de produits possible au lieu d'en faire 1 seul de grande qualité.

Si Tim Cook a autant de couilles, Apple continuera, mais dans le cas contraire, elle deviendra une boîte comme toutes les autres pilotée d'abord par la finance.

Le pire c'est que l'histoire donne raison à Jobs quand on voit le succès de ses produits, et une des choses qui m'étonnera toujours, c'est l'incapacité presque générale à le constater (milieux financiers, haters, etc...).

Pour ceux qui disent "ah enfin des produits ouverts", je répond : l'ensemble de toutes les autres marques sont ouvertes, pourquoi ne pas laisse Apple fermé si ça répond au besoin de millions de personnes ? Vous ne voyez que votre nombril égoïste ? Vous voulez normaliser le monde à votre image ? Pourquoi ce besoin de ramener Apple au niveau des autres boîtes ? Pourquoi tant de haine ?

Observez, apprenez, et ne vous comportez pas en moutons qui détestent avant d'avoir réfléchi, car c'est l'essence même de la stupidité. Soyez humble et tirez des leçons de ce que vous observez, sinon vous vivrez votre vie enfermé dans votre prison dorée.[/quote]

avatar flette | 

@ sopcaja

100% d'accord, et 100% de plus sur la partie "couilles".

avatar loukonmac | 

Quand j'ai lu il y a peu que la bio de Steve qui devait initialement sortir mi 2012 était avancée avant la fin de cette année, j ai pense que cela n augurait rien de bon. Et puis maintenant cette démission.... Tout cela ne peut faire penser que la fin doit être proche..... Putain de cancer

avatar iouze | 

Si tous les administrateurs (et les élus par exemple) qui ne siègent pas plus de 75% de leur temps, ne percevaient pas de compensation financière, on pourrait ajouter un peu au pot commun de résorbtion des dettes (enfin je dis ça hein...).
Sur le reste je pense également que si Tim Cook est aussi couillu (et visionnaire) que Jobs, tout ira bien.
Il ne faut pas oublier que Jobs est le genre de personnage qui est capable de retourner une assemblée de vieux requins de l'industrie musicale (le succès d'iTunes ne va pas sans des négos avec les maisons de disque), de faire fantasmer des développeurs (AppStore). Il a eu plus de mal avec l'industrie du film (peut être du à sa double casquette Apple / Dysney)
Bref, si Cook s'est résister à la pression des actionnaires et du conseil d'administration (il n'est pas le co fondateur de la boite), s'il a la "vista" d'un Jobs (prendre le temps d'utiliser le produit et/ou le service qu'il veut mettre au point afin d'avoir le véritable avis d'un utilisateur) et plus encore (car les concurrents vont ne pas laisser le train continuer de rouler sans encombres par pur respect pour l'ancien capitaine).

Bref, ce n'est peut être qu'après la disparition de Jobs que nous pourrons le savoir. Espérons d'ici là, qu'il joue désormais le rôle de mentor de son dauphin et que ce dernier n'aura pas trop de bâtons dans les roues en interne.

avatar GerFaut | 

Je pense que Steve Jobs a bien préparé sa sortie et que, tant que sa santé le lui permettra, il gardera un œil sur Apple, surtout les grands axes.
Maintenant, quand à vérifier les moindres détails de ses innovations, il a du laisser ça à qui de droit.
Reste surtout à espérer qu'il a su insuffler son « esprit » à ses successeurs et qu'ils sauront le perpétuer.

avatar elamapi | 

"jobs, c'était le mec qui tenait les milieux financiers par les couilles pour que la qualité des produits prime sur les objectifs de rentabilité à court terme auxquels sont soumis toutes les autres boîtes"

Je suis un peu mort de rire la.

Apple est LE CHAMPION toutes catégories des entreprises à rentabilité à court terme. Il n'y a aucune boite, ces 20 dernières années, à être devenu aussi rentable, et à sortir des produits aussi rapidement rentable.

Jobs ne tient personne autre que ses employés par les bubles.

avatar elamapi | 

Et ses fournisseurs bien sur

avatar Vouzemoi | 

va t il reverser 95% de sa fortune à une fondation, ou bien allons nous voir le véritable visage de SJ, ou seule sa fortune personnelle compte ?

avatar elamapi | 

Parce que tu crois que Billou a balancé 48 Milliards de $ cash à son asso ... un peu naif non ?

avatar floyd981 | 

@sopcaja
Le plus fou c'est qu'en écoutant pas les milieux financiers c'est devenu l'entreprise la plus rentable.

Pour ce qui est des produits ouverts je suis ausssi d'accord y'en a partout ailleurs, de plus très peu de gens savant ce qu'est un produit ouvert...

avatar virgilerl | 

Etant le seul membre du conseil à avoir manqué plus de 25 % des réunions, il a souhaité ne pas percevoir de compensation financière.

Ho! Il est bénévole pour l 'association Mickey ! C'est émouvant ,c'est beau

avatar nooty | 

@Malou87 :
Et que Steve Jobs n'est pas Bill Gates...

avatar JoKer | 

@ Vouzemoi : Juste par curiosité, toi tu donnes de l'argent à une association, pour une cause ou pour une fondation ?

avatar macosZ | 

Ok on parle de tim cook. C'est un bon.

Mais je crois que le poids de Ive, qui n'est déjà pas négligeable, sera peut être plus important.

Qui d'autre que lui peut se rapprocher le plus de Jobs en terme d'idée sur le design et l'approche user ?

L'amalgame business/creativité, personnifié par un tandem cook/ive c'est ça qui maintiendra apple au niveau

avatar eden-eden | 

Il va donc y avoir de grosses nouveautés niveau produits alors.

Parce qu'après une telle annonce, il va falloir rassurer les marchés et démontrer qu'Apple innove et enchante, même sans Steve Jobs.

Et à mon avis, les annonces sont pour très bientôt : septembre ! Faut pas laisser les marchés hésiter trop longtemps.

avatar Trillot | 

@ ireactor

A ma connaissance, Steve Jobs n'est pas actionnaire majoritaire car il ne possède "que" 0,6% des actions qui valent cependant environ 2 milliards de $.

avatar Zouba | 

@ elamapi

Je pense que vous avez tout faux. Il a fallu du temps pour arriver à la maturité actuelle de Mac OS X, dans n'importe quelle autre boite, le projet serait passé aux oubliettes vu la version 10.0 qu'ils nous ont pondu. C'est exactement la même chose pour l'iPod qui a démarré très lentement et qui aurait été tué comme la TouchPad si un homme comme Jobs n'était pas aux commandes, la même chose pour l'iPhone et les très nombreux mois de développement sans qu'une version n'arrive sur le marché alors qu'Apple n'est pas du tout dans la téléphonie et encore sans 3G ni MMS, de même c'est une nouvelle fois le cas avec l'iPad auquel aucun analyste ne croyait, même plusieurs semaines après la sortie (le netbook était roi), bref si des financiers avaient les rênes d'Apple, aucun de ces produit n'aurait vu ne le jour, et si ca avait été le cas, il aurait été poubellisé dans les 2 mois de la sortie.

avatar ppj505 | 

sopcaja

Bien dit ! Remarques très pertinentes !

J'ajouterai que si la mondialisation nous a fait avancer, elle nous impose de plus en plus de mettre en avant notre personnalité unique, originale pour équilibrer ses effets pervers (uniformisation entre autre). C'est bien ce qu'a fait Apple depuis que cette société existe.

Et puis pour reprendre cette idée de système fermé : est-ce qu'on peut considérer comme fermé un système utilisé par des millions d'individus à travers le monde.
Je sais que je joue avec les mots, mais c'est pour mieux nous dégager de ce fameux point de vue qui nous détourne ce ce qu'il y a de plus important : l'innovation qui va dans le bon sens. Pour moi, je me répète, le véritable danger c'est l'uniformisation.

La véritable erreur des concurrents est d'avoir voulu seulement “suivre“ la tendance en imitant, copiant. Apple d'ousider, se retrouve aujourd'hui en leader et c'est ce qui peut causer son déclin, si, au lieu de continuer à prendre des risques, elle se contente d'innover pour seulement rester devant. Ce qu'elle n'a jamais fait jusqu'à présent mais qu'elle pourrait être tentée avec le départ de son “génie/géniteur“, homme intransigeant par excellence.

Depuis que je travaille sur ordi, j'ai toujours préféré l'interface Mac pour son coté intuitif, simple et naturel d'accès comparé à Windows que j'ai toujours trouvé ennuyeuse et trop technique. Depuis Léopard ce pendant, je trouve que Mac s'est aussi pas mal complexifié et nécessite de connaître un peu plus en profondeur le système qu'auparavant. Alors que Vista c'est un peu éclairci.
iOs a donc donné la voie en épurant l'interface qui se concentre sur des icones sur un fond, mais Windows Phone, à mon humble avis, est allé plus loin en fusionnant icones et fond avec son système de tuiles poussant l'épuration à son maximum pour ce type de système.

avatar ppj505 | 

suite et fin : Même si le succès de windows phone n'est pas totalement au rendez vous, du moins comme espéré par Microsoft, cela illsutre bien qu'on peut (et on doit) toujours se différencier un minimum.

A plus

CONNEXION UTILISATEUR