dotApp : bientôt des sites en .app ?

Anthony Nelzin-Santos |
macg-appL'ICANN, autorité de régulation de l'Internet, a voté l'ouverture des noms de domaine génériques (gTLD) il y a quelques semaines : en plus des .com, .org, et autres .info bien connus, on pourra bientôt voir apparaître des .google, .apple, et autres joyeusetés. Comme un .app ? C'est ce qu'espère le dotApp Project.

Les règles d'acquisition de ces nouveaux gTLD sont bien différentes de celles de l'attribution des différents noms de domaines. Pour le .com par exemple, Verisign, par délégation de l'ICANN, attribue les noms de domaine : plusieurs prestataires les vendent au tout-venant, généralement pour une dizaine d'euros l'année. Dans le cas du .apple par exemple, Apple va devoir déposer 131 527 € (185 000 $) et un dossier de candidature. Si celle-ci est acceptée, il lui faudra ensuite débourser 25 000 $ par an pour conserver le bénéfice du .apple, qu'elle pourra décliner en support.apple, imac.apple, iphone.apple, etc.

Le dotApp Project ambitionne de réunir la somme de plus de 130 000 € pour déposer son dossier de candidature dans un premier temps, puis de lever 250 000 € pour couvrir les coûts opérationnels dans un deuxième temps. L'idée est ensuite de s'organiser en prestataire pour proposer aux développeurs — et uniquement aux développeurs — les noms de domaine associés à leur(s) application(s), selon un processus qui limiterait le cyber-squatting. De quoi éviter aussi aux nombreux développeurs de multiplier les noms de domaine du type marqueapp.com.

avatar cedcrow | 
On transforme donc le cyber-squatting en cyber-racketting. Pas con...
avatar thierry37 | 
Bonne remarque. J'allais justement demander comment on est sur que cette "organisation" limitera le squattage ? Du genre dooddle.app je le donne à quel jeu ? Etc...
avatar bugman | 
@ thierry37 : Ils fournissent juste le .app, ce sera a Apple de gerer les domaines ensuite (je suppose)
avatar Dv@be | 
Le .com a 2€ a encore de beaux jours devant lui.
avatar nayals | 
@bugman Qu'est-ce qu'Apple vient faire dans ton histoire ? dotApp Project est indépendant d'Apple, et Apple n'est pas Verisign...
avatar Armas | 
Je désapprouve fortement, il y avait une certaine cohesion dans les noms de domaine jusque la, ca risque de devenir un joyeux bordel. Ca risque également d'accentuer de manière importante les risques de pishing grace à la creation de sites aux similarités encore plus proches de celles des sites commerciaux.
avatar Mathias10 | 
Http://www.store.app ... Et les ivoiriens pirates vont encore gagner des sous ^^
avatar bugman | 
@ nayals : Au ralenti : "Dans le cas du .apple par exemple, Apple va devoir déposer 131 527 € (185 000 $) et un dossier de candidature. Si celle-ci est acceptée, il lui faudra ensuite débourser 25 000 $ par an pour conserver le bénéfice du .apple, qu'elle pourra décliner en support.apple, imac.apple, iphone.apple, etc." Plutôt que de te louer un domaine (comme a nous), sur lesquels nous pouvons y ajouter nos sous domaines, ici on loue un domaine générique ou le propriétaire pourra y ajouter domaines et sous domaines. (J'ai juste mis ".app" dans mon premier message au lieu "d' .apple"... une erreur) Ce que je voulais dire c'est que c'est le "propriétaire" qui gérera ses domaines. Sinon, je suis contre aussi ce genre de pratique. A première vue, ni Google, ni Apple n'ont demandé à avoir un domaine générique (vu qu'ils doivent fournir un dossier de candidature). Que ce passe t'il si google (par exemple) n'est pas intéressé ? Nous sommes d'accord, Google est une marque déposé, comment l'ICANN peut elle louer à quelqu'un (d'autre qu'a son propriétaire) une marque ne lui appartenant pas ?
avatar Liam128 | 
[quote]Nous sommes d'accord, Google est une marque déposé, comment l'ICANN peut elle louer à quelqu'un (d'autre qu'a son propriétaire) une marque ne lui appartenant pas ? [/quote] Elle ne le fera pas, d'où le dossier de candidature. Il faudra sans doute prouver qu'on a des droits ou un intérêt particulier à enregistrer un tld. Et le prix du tld devrait limiter les tentatives de squattage farfelues. Vous vous imaginez dépenser 185 000$ pour acheter une marque qui ne vous appartient pas dans l'espoir que le propriétaire légitime ne porte pas plainte et n'oblige pas à vous la céder gratuitement ? C'est faisable sur des noms de domaine en .com à 10$, on en achète 200, ça coûte 2000$, on est ptèt obligé d'en rendre 10, ça en laisse 190 de monétisables. Mais à 185 000$, l'affaire a peu de chances d'être rentable. Il pourra y avoir quelques conflits sur des tld plus génériques, ou quand deux marques ont un nom proche, ou quand il existe deux marques au nom identique (et si l'Apple Corp des Beatles décide elle aussi d'avoir son .apple ?), mais pas plus qu'à l'époque des .com En revanche, là où on aura une multiplication potentielle des squattings et des fraudes, c'est sur l'utilisation de nouveaux TLD "génériques". Il faudra que l'ICANN veille à ne pas lâcher des TLD trop proches de TLDs déjà existants (pas de .0rg, pas de .conn), à ne pas laisser des boîtes acheter de TLDs trop proches d'une autre sans bonne raison (celui qui voudra acheter le .aple aura intérêt à s'appeler vraiment Aple et à avoir un dossier solide), etc. Cela est toutefois peu de choses par rapport aux dangers que représentent les noms de domaine internationaux en UTF-8 (en achetant appʟe.com ou applɘ.com, c'est quand-même facile de faire du phishing).

CONNEXION UTILISATEUR