Mails de Steve Jobs : Foxconn et App Store

Anthony Nelzin-Santos |
Un lecteur de MacStories a contacté Steve Jobs au sujet de l'affaire des suicides chez Foxconn, un des fournisseurs d'Apple, lui transférant le communiqué d'un collectif de syndicalistes, LabourStart.

Le patron d'Apple lui aurait répondu « Si tous les suicides sont tragiques, le taux de suicides chez Foxconn est en-dessous de la moyenne chinoise ». « [Ce problème] a toute notre attention », a-t-il ajouté, utilisant une expression typiquement américaine, « we are all over this », que le lecteur n'a pas compris.

skitched

S'en est suivi une discussion où Jobs a insisté sur le fait qu'Apple prend le problème à cœur : « nous faisons plus que toute autre compagnie dans le monde », explique-t-il, pointant vers le rapport annuel d'Apple sur la responsabilité sociale de ses fournisseurs (lire : Apple publie son rapport annuel sur ses fournisseurs). Le patron d'Apple a fini par expliquer cette fameuse expression, réitérant que le problème Foxconn « avait toute son attention ».

Dans un tout autre domaine, Steve Jobs a répondu à un courriel d'un développeur de Groundhog Software, dont l'application My Frame va être retirée de l'App Store, alors qu'elle avait été validée lors de sa première soumission, et encore à chaque mise à jour.

iTunes

Le problème vient du fait que l'application est un environnement en elle-même, affichant des informations (météo, heure, contrôles musicaux, etc.) sous la forme de widgets par-dessus des images. Le genre de choses qu'Apple n'aime pas vraiment, elle qui a déjà refusé des applications imitant Dashboard. Le développeur s'en est ému auprès de Steve Jobs, expliquant qu'Apple a « franchi une ligne invisible ». Son application ne ferait rien d'autre que « d'afficher des choses utiles autour de photos », le membre de l'équipe de validation App Store qui a appelé pour prévenir de la décision n'ayant même pas été capable de préciser les choses qui pouvaient être modifiées pour éviter la suppression de l'application.

Le patron d'Apple s'est contenté d'un simple : « nous n'autorisons pas les applications qui créent leur propre environnement de bureau », envoyé depuis son iPad. L'application est pour le moment encore sur l'App Store.

Suicides chez Foxconn, validation App Store, réponse aux courriels de la communauté Apple, voilà des questions auxquelles Steve Jobs aura certainement à répondre lors de son interview lors de la 8e édition de la D:All things digital, qui commence aujourd'hui (lire : Steve Jobs ouvrira la conférence D8).

avatar parafsuo54000 | 
"Ton appli tu te la gardes Envoyé depuis mon ipad." ça, c'est fait! A force, les produits Apple vont de plus en plus être destinés au gogole de l'informatique. J'aime bien le mac et OSX, mais à force de voir les limitations iphone, ipod et ipad, ça donne la gerbe. Edit je ne dis pas que l'ipad est inutile mais seulement que ces appareils ont un potentiel inexploité à cause d'Apple. Et dans un systeme bien verrouillé comme ça, à un moment donné, on se fait yeche, ça lasse!
avatar fluxus | 
En effet "We are all over this " peut à la fois signifier "on en a fini avec cette histoire" comme elle peut signifier "On est à fonds dans cette histoire". Je peux comprendre la confusion et l'énervement du mec qui a envoyé ce mail..
avatar MacGyver | 
ah, bah alors si on est dans la moyenne.. ca va. envoyé depuis mon PC
avatar MacGyver | 
« Si tous les suicides sont tragiques, le taux de suicides chez Foxconn est en-dessous de la moyenne chinoise » normal, quand on les embauche, Foxconn leur fait signer une lettre comme quoi ils ont pas le droits de se suicider (alors que quand ils naissent chinois, on leur fait rien signer du tout) envoyé depuis ma 2CV
avatar RDBILL | 
Appli telechragee illico : bientôt collector ! Et en fait elle est super sympa !
avatar Gimli fils de Gloin | 
Suicide is not a good thing. Sent from my iPad.
avatar Florent Morin | 
La poubelle, c'est Android. (avec le porno) Envoyé de mon iPad.
avatar igrec | 
My Frame est encore sur l'AppStore ?! Ceux qui ne sont pas d'accord avec la politique d'Apple à son encontre peuvent déjà la télécharger puis souligner, dans les commentaires, qu'elle mérite de rester sur l'AppStore.. Juste pour se faire entendre.
avatar Tshaolin | 
Elle est peut-être sympa cette apli mais on voit la dérive quelle soutend. Après pourquoi pas refaire un systeme d'exploitation dans le système d'exploiation ?! Sent from my iTouch
avatar Cratès | 
Je vais me faire encore l'avocat du Diable, mais le monde réel est un peu moins simple que ne l'imaginent les gens de LabourStart. En France, le taux de suicide atteint son maximum pour les hommes de plus de 70 ans veufs ou divorcés. Quelle conclusion en tirer sur le lien entre suicide et conditions de travail ? Un faible taux de suicide est manifestement corrélé avec la stabilité de l'emploi, et un niveau d'éducation élevé, ce qui explique a contrario le nombre élevé de suicides chez les ouvriers agricoles. Cependant, le taux de suicide des instituteurs et des cadres est supérieur à ce qu'il devrait être en fonction de ces deux critères (cf. Nicolas Bourgoin, "Suicide et activité professionnelle", Population, 54e année, n°1, 1999 pp. 73-101)... Là aussi le rapport entre suicide et conditions de travail ou niveau de revenus apparaît pour le moins complexe. Le suicide affecte particulièrement les individus et les groupes dont les repères sociaux ont été affectés et qui se trouvent coupés des structures de solidarité qui les encadraient. Le simple fait de ne pas se sentir reconnu et soutenu se révèle plus souvent décisif que le niveau de rémunération. La culture d'entreprise et la rigidité des rapports hiérarchiques au sein de Foxconn ou de France Télécom expliquent certainement mieux les suicides qu'on y remarque que le niveau de rémunération ou le stress lié à une trop grande charge de travail. Quand une institutrice française, enceinte de 6 mois, se suicide à la suite d'une cabale absurde menée par quelques parents d'élèves, et que le seul commentaire d'une bureaucratie rectorale embarrassée consiste à faire savoir à la presse qu'elle avait des "problèmes relationnels", on ne se demande même plus pourquoi elle s'est suicidée...
avatar lifenight | 
Bah, cette appli tente de combler certains manques de l'os. Sent from Google chrome. My Nexus One is coming.
avatar eseldorm (non vérifié) | 
It's all over now. Sent from my Krisprolls
avatar ELC FX | 
Moi je pense que apple devrait donner le choix au consommateur et en plus sa leur fera que tu bien puisque sa attirera une nouvelle clientèle réfractaire à la politique d'apple
avatar Sylvain ALLAIN | 
Application achetée à l'instant histoire de soutenir le développeur. Je vois pas trop ce qui peut gêner Cupertino... Ca devient un peut trop "made by Apple" l'Appstore (Bon j'exagère un peu...)
avatar OliveRoudoudou | 
Bon ben moi je crois que je vais la récupérer avant qu'elle disparaisse cette appli renégate… Envoyé de ma Gameboy Advance
avatar divoli | 
Encore une victime du diktat d'Apple. Ce qui est complètement dingue, on le voit ici, c'est que les censeurs d'Apple peuvent valider une application, valider ses mises à jour successives, et tout d'un coup paf ils la suppriment sine die, en se tamponnant allègrement de ce que des utilisateurs peuvent en penser et le fait qu'ils peuvent l'apprécier, et bien sûr au mépris du développeur. Je trouve une telle ingérence et de telles méthodes vraiment rédhibitoires. Apple donne un large boulevard à la concurrence, et il ne faudra pas s'étonner si de plus en plus de monde fuira vers Android (notamment), utilisateurs comme développeurs.
avatar Mabeille | 
Soyons séieux un ipad sans webcal c'est une farce enfin une blague pour nous vendre n v2 dans 6 mois. Perso je ne comprend même pas qu'ils puissent vendre un truc comme l'iPad sans webcam. Je me contenterai de la concurrence. Ils ont tous prévu une webcam quel manque de bon sens. La visio conf c'est un mini... idem pour l'iphone.
avatar fabricepsb | 
la pub de 1984 est bien loin par rapport à tout ça. Big Brother n'est plus en costard sombre mais a perdu 30 kilo et porte un jean. Envoyé de mon imac qui attend des pilotes graphiques décents et aimerait que le développement de Mac OS X continue.
avatar alargeau | 
@ fluxus : Tout à fait vrai mais pas dans ce cas. Ici, on comprend bien qu'il s'agit de s'occuper de quelque chose. La personne qui a écrit n'est donc pas américaine, on peut en moins en déduire ça.
avatar shenmue | 
Bizarre, j'ai un peu l'impression que la news My frame c'est de l'enfumage pour faire mousser et pousser les ventes de l'appli en laissant croire que bientôt c'est fini. L'appli est toujours là.
avatar oomu | 
C'est simple. Apple veut que les apps soient le plus représentatifs de ce que doit être l'ipad et pas tenter de recréer un petit Mac avec un petit bureau et des petits programme. Ce n'est pas la première du genre à être remarquée. Une tentative de recréer un dashboard avec des widgets optionnels fut refusées (des la première version) Ici, il est clair qu'apple a fauté. L'app aurait du être refusée des la première version. Pas plusieurs versions plus tard. - Dans le même genre : En 84, le Macintosh est mis en vente, sans aucune émulation de terminal texte. C'était un choix délibéré d'Apple. Pour forcer les auteurs de programmes à utiliser les nouveaux concepts d'interface graphique et la souris. Rendre impossible le portage de logiciels dos et cpm. Apple voulait des programmes comme jamais vu avant. (et ce fut le cas avec excel et photoshop) Mon point : oui c'est Apple. Apple n'a pas changé, 25 ans plus tard vous voyez le même esprit. Avec plus de rigueur et d'expérience derrière (cette fois Apple a de bons outils de développement, une documentation complète et un canal de distribution robuste). Mais encore quelques gaffes. Apple devrait accepter des dossiers de projets et valider avant la conception si ça sera accepté ou non dans le magasin et donner un engagement ferme. Cela se fait pour les consoles de jeux.
avatar oomu | 
Effectivement, l'app est toujours en vente.
avatar laurange | 
Mais allez sur Android et arrêtez de poster ici si vous n'aimez pas la politique d'Apple. @Mabeille : personne ne fait de visio sur un appareil portatif : ça dépend des opérateurs car les débits sont plus importants et comment veux-tu continuer à taper sur la surface en ne faisant pas vomir ton correspondant qui regarde l'image bouger... Faire de la visio demandera un placement particulier des appareils et ça ne va pas servir en mobilité et donc le marché est très réduit par rapport au grand public.
avatar Brewenn | 
Comme il est si bien écrit dans le dernier "Avosmac" de juin : "Nous ne pouvons réprimer nos craintes, immenses, à l'égard de sociétés qui comptent s'installer comme diffuseurs de contenus à l'instar des kiosques à journaux, tout en contrôlant ces mêmes contenus." Et je peux comprendre leurs inquiétudes, ça la foutrait mal de voir le propriétaire d'un kiosque à journaux supprimer des étalages un journal sous prétexte qu'il y est écrit des propos critiques envers son équipe de football préférée. A première vue c'est ce qui se passe pour les applications, voir aussi un journaliste qui n'a vu son salut que grâce à un "Pulitzer" remporté. Ma foi des daito, shenmue et consort devraient se lancer dans la presse Mac en ligne sur le store d'Apple, vu leur objectivité ils ne craignent aucune censure de la part d'Apple, voir même espérer un trophée "Pomme d'or" remis en main propre par $teve.
avatar OliveRoudoudou | 
Hé ben l'appli n'est plus sur l'appstore. Voilà c'est fini! Ouf j'ai bien fait de la récupérer hier soir, elle est plutôt sympa. Envoyé de ma Senseo.
avatar HImac in touch | 
De toute façon, vu le tintouint que ca a fait, l'app est surement sur le net si vous voyez ce que je veux dire... Sent from my Steve Ballmer
avatar Halx | 
Encore un écart d'Apple… L'histoire va-t-elle se répéter ?
avatar ironseb | 
Y a plus qu'à attendre les tablettes sous Android.
avatar ironseb | 
[quote=shenmue [02/06/2010 01:50] ] Bizarre, j'ai un peu l'impression que la news My frame c'est de l'enfumage pour faire mousser et pousser les ventes de l'appli en laissant croire que bientôt c'est fini. L'appli est toujours là.[/quote] Alors Shenmue… on t'entend plus…
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bref, à paraphraser Steve Jobs, "We're all over this". Autrement dit, selon ce que l'on peut comprendre de ces soi-disant expressions américaines passe-partout intraduisibles, quelques chinois qui se jettent dans le vide : "Aucune importance". Pourvu que notre iPad/iPhone ne nous coûte pas trop cher et qu'on continue à toucher des applis gratos !. Justifions cela par des taux nationaux et des pratiques des concurrents, peu importe, quelques dollars de remise sur le prix de mon iPhone, ça justifie tout, même des suicides. Seul Cratès a une approche intellectuelle. Mais encore, on ne peut pas raisonner à l'occidentale. Les organisations syndicales chinoises et internationales reprochent à Foxconn (comme les autres usines sous-traitantes - voir Honda) de réduire ces ouvriers au suicide comme seule mode de la liberté d'expression. Il appartient au consommateurs d'afficher clairement leurs voeux. Pour ma part, je n'acheterai jamais aucun produit iApple tant que cette compagnie mondiale ne prennent un minimum de précautions et de garanties concernant le respect des normes fondamentaux du travail édictés par l'OIT. Heureusement qu'il existe des organisations comme LabourStart pour faire passer ce message à Steve Jobs. "He'll get over that".

CONNEXION UTILISATEUR