DragonFireSDK : pour développer des applications iPhone sur Windows

Christophe Laporte |
Zimusoft commercialise un environnement de développement complet offrant la possibilité de concevoir des applications pour iPhone en C/C++ à partir de Windows. DragonFireSDK comprend tout ce qu'il faut pour concevoir un logiciel pour iPhone, y compris un simulateur. Le tout pour 99,95 $.

L’éditeur de cette solution annonce clairement son ambition, réussir là où Adobe a failli : proposer un produit permettant de développer sur l'iPhone sans maîtriser l'Objective-C et sans avoir un Mac.

La société estime être en règle avec le contrat développeur iPhone. Les langages de programmation qu'elle supporte sont acceptés par Apple. Toujours pour être en accord avec les règles imposées par la firme de Cupertino, la compilation finale est assurée par un Mac. Vous déposez votre archive sur le DragonFireSDK Build Center, lequel se charge de créer un exécutable depuis un ordinateur Apple.

avatar oomu | 

Je paries 10 baril de nutella qu'apple cherchera à repérer ces apps à leur soumission et les refusera. Et si on rétorque que c'est pas dit dans le contrat de l'app store, Apple amendera.

Impatient d'en savoir plus.

avatar sebastiano | 

J'espère pour eux qu'Apple va pas s'amuser à refuser leurs applis. C'est déjà cher payé de rajouter 100$.

avatar fred78 | 

Dis donc... les mecs ont du temps à perdre...
Ça m'étonnerait qu'Apple laisse faire, et c'est facile pour eux de simplement ajouter une clause dans leurs règles...

avatar Zed-K | 

Leur SDK a l'air vachement limité à première vue (je me trompe peut être, je n'ai jeté qu'un coup d'oeil rapide).
A voir, parc'que l'Objective C ayant tendance à me rebuter, j'aurais bien aimé un SDK orienté jeu (ou multimédia pour voir plus large) full C++.

Mais comme le dit oomu, le développement a beau être dans un des langages autorisés par Apple et la compilation se faire sur Mac, l'utilisation de Windows et le fait de ne pas passer par Xcode va probablement résulter en une nouvelle clause encore plus restrictive pour y faire barrage ;)

avatar françois bayrou | 

c'est quoi l'interêt ? c'est éviter l'achat d'un mac ?

avatar Zed-K | 

@françois bayrou:
Ça et développer en C++ et non en Objective-C à priori.

avatar françois bayrou | 

@Zed-K
Xcode permet de developper en c++

avatar Zed-K | 

@françois bayrou:
C'est pour ça que j'ai précisé "[b]full[/b] C++" dans mon premier message =)
Je ne crois pas (mais je me trompe peut être, n'hésite pas à me corriger si je dis une bêtise), qu'il soit possible de développer une application iPhone en n'utilisant que du C++ (et idem pour une application Mac "bureau" il me semble).
A ce que j'en ai compris, tout ce qui concerne l'affichage doit être rédigé en Objective C, de part le fait que c'est le langage utilisé par Cocoa/Cocoa Touch.

avatar Macleone | 

@Zed-K: Non il n'est pas possible de faire uniquement du C++, mais comme on peut mélanger Obj-C et C++ facilement, ce n'est pas un problème. On peut faire une appli à 95% en C++ si on veut.

Payer 100$ et se taper Windows comme machine de dev pour éviter les 5% qui reste, très peu pour moi, merci.

avatar ErGo_404 | 

[quote]Macleone [21/05/2010 14:42]

@Zed-K: Non il n'est pas possible de faire uniquement du C++, mais comme on peut mélanger Obj-C et C++ facilement, ce n'est pas un problème. On peut faire une appli à 95% en C++ si on veut.

Payer 100$ et se taper Windows comme machine de dev pour éviter les 5% qui reste, très peu pour moi, merci.[/quote]
Pour toi peut être, mais pour beaucoup de développeurs, c'est plutôt "payer 1000+ euros pour pouvoir développer en Objective C sur iPhone alors que je ne connais ni l'environnement mac, ni l'objective-c, très peu pour moi".
Si ça permet d'avoir plus de programmes sur l'iphone, tant mieux pour tout le monde, non?

avatar BeePotato | 

@ Zed-K : « Je ne crois pas (mais je me trompe peut être, n'hésite pas à me corriger si je dis une bêtise), qu'il soit possible de développer une application iPhone en n'utilisant que du C++ (et idem pour une application Mac "bureau" il me semble). »

En fait, si, on doit pouvoir : en remplaçant tout le code Objective C par des appels directs en C au runtime Objective C.

Mais, outre le fait que ce serait très lourd, c’est complètement tordu de vouloir se priver de ce superbe langage qu’est l’Objective C, surtout accompagné des très agréables frameworks Cocoa.

« pour beaucoup de développeurs, c'est plutôt "payer 1000+ euros pour pouvoir développer en Objective C sur iPhone alors que je ne connais ni l'environnement mac, ni l'objective-c, très peu pour moi". » 

Ben voilà, ces développeurs ne veulent pas développer pour iPhone. C’est tout simple.
Ils veulent juste pouvoir vendre sur iPhone une application développée pour autre chose.
Cette limitation est donc une bonne chose, puisqu’elle permet de filtrer un peu (mais un peu, c’est loin d’être parfait) les développeurs selon leur niveau de motivation.

Et au fait, un Mac mini suffit largement pour se lancer dans le développement pour iPhone, pas besoin donc de sortir plus de 1000 €.

« Si ça permet d'avoir plus de programmes sur l'iphone, tant mieux pour tout le monde, non? »

Non, plus de programmes n’est pas systématiquement une bonne chose. Surtout sur une plateforme pour laquelle existent déjà énormément de programmes. Plus besoin de faire du chiffre, mieux vaut essayer de privilégier la qualité.
Et les développeurs qui n’ont pas envie de faire le moindre effort pour se mettre à développer sur iPhone sont en général peu susceptibles d’apporter quelque chose de nouveau et de qualité à cette plateforme (en général seulement, car il y a évidemment des exceptions).

avatar Ryuuga | 

[quote=ErGo_404]... Si ça permet d'avoir plus de programmes sur l'iphone, tant mieux pour tout le monde, non?[/quote]

Oui, à condition d'être accepté par Apple... Et ces derniers temps c'est pas chose facile...

avatar Zed-K | 

@Macleone :
Oui, c'est ce que j'avais lu pour le développement de jeu notamment (à savoir qu'il était possible de coder tout le moteur en C/C++ et de ne déléguer que l'affichage -et j'imagine plus généralement tout ce qui touche aux I/O- à des classes Obj-C).

Les 2 plus gros "avantages" de cette solutions sont donc la possibilité de développer sous Windows, et un SDK qui semble être très (trop ?) simple à utiliser, du moins si j'en crois les exemples sur le site.

avatar BeePotato | 

Tiens, je me rends compte que je me suis bien raté dans l’attribution à leurs auteurs des passages que j’ai cités. Désolé pour le mélange, MM. Zed-K et ErGo_404.

avatar outadoc | 

Hackint0sh rules :D
(ah merde, je suis sur un blog mac, j'vais me faire défoncer)

avatar ironseb | 

De toute façon Apple pourra tranquillement se débarrasser de ces applis en ne les validant pas.

avatar Zouba | 

[quote]Oui, à condition d'être accepté par Apple... Et ces derniers temps c'est pas chose facile...[/quote]
Et c'est reparti pour le troll… Avec 200 000 applications sur le Store, vous croyez vraiment que c'est un problème de se faire accepter sur le magasin d'applications d'Apple ? A ce niveau, le problème serait plutôt du nombre trop elevé d'apps.

[quote](ah merde, je suis sur un blog mac, j'vais me faire défoncer)[/quote]
Oui, mais pour les raisons prévues. D'abord MacGeneration n'est pas un blog (relisez la définition de weblog). Ensuite, les utilisateurs de Mac ne sont pas sectaires, les plus anciens ont eu l'occasion d'utiliser des clones avant 1997 et les ptits jeunes s'amusent bien à installer Mac OS X sur des PC qui n'ont pas de pomme sur la coque. Bref que des a priori.

avatar arsinoe | 

[quote=ironseb]De toute façon Apple pourra tranquillement se débarrasser de ces applis en ne les validant pas. [/quote]

Bien sûr.
Le risque pour un dév n'est pas d'investir dans un soft à 100 €, ni même dans l'achat d'un mac.
Le risque c'est de voir des semaines de travail réduites à néant par une décision unilatérale d'Apple.
Android est de ce point de vue une valeur sûre.

avatar NicolasO | 

Qui va utiliser 100$ et du temps de dev (bcp bcp plus cher que cela) pour un truc qui va etre interdit par la 3.3.1.b dans 5 semaines?

Vu l'ouverture d'Apple, ca ne marchera pas.

avatar françois bayrou | 

"Le risque c'est de voir des semaines de travail réduites à néant par une décision unilatérale d'Apple.
Android est de ce point de vue une valeur sûre."

Ca c'est sûr. Développer et devoir tout recommencer parce qu'une nouvelle version des framework sort chaque semaine, avec leur lot de "ca ca marche plus comme ca" et de "maintenant faut faire comme ca" ,c'est beaucoup mieux.
Sans parler des différentes versions actuellement utilisées. Tu préfères perdre du temps sur laquelle ? la 1.5 ? la 1.6 ? la 2.0 ? la 2.0.1 ? la 2.1 ? La 2.2 ?

avatar codeX | 

[quote]j'vais me faire défoncer[/quote]
Pourquoi faire ? C'est, apparemment, déjà fait depuis longtemps.

avatar Domsou | 

Avant de se lancer dans le développement et de se voir bouler à la validation et de "perdre" ainsi des semaines de développement il vaut mieux prendre 5 mn de réflexion . 400 $ d'achat d'un mac mini contre une somme beaucoup plus importante en développement inutile : le choix est vite fait.

Sur le coup c'est vraiment chercher les ennuis.

À moins que ce ne soit l'occasion de couiner au scandale, d'invectiver SJ par mail et de publier une réponse sur un blog.

avatar Fred. | 

Excelllllente contribution BePotato!!
Rien à redire, seulement 1

---

@ Zed-K : « Je ne crois pas (mais je me trompe peut être, n'hésite pas à me corriger si je dis une bêtise), qu'il soit possible de développer une application iPhone en n'utilisant que du C (et idem pour une application Mac "bureau" il me semble). »

En fait, si, on doit pouvoir : en remplaçant tout le code Objective C par des appels directs en C au runtime Objective C.

Mais, outre le fait que ce serait très lourd, c’est complètement tordu de vouloir se priver de ce superbe langage qu’est l’Objective C, surtout accompagné des très agréables frameworks Cocoa.

« pour beaucoup de développeurs, c'est plutôt "payer 1000 euros pour pouvoir développer en Objective C sur iPhone alors que je ne connais ni l'environnement mac, ni l'objective-c, très peu pour moi". »

Ben voilà, ces développeurs ne veulent pas développer pour iPhone. C’est tout simple.
Ils veulent juste pouvoir vendre sur iPhone une application développée pour autre chose.
Cette limitation est donc une bonne chose, puisqu’elle permet de filtrer un peu (mais un peu, c’est loin d’être parfait) les développeurs selon leur niveau de motivation.

Et au fait, un Mac mini suffit largement pour se lancer dans le développement pour iPhone, pas besoin donc de sortir plus de 1000 €.

« Si ça permet d'avoir plus de programmes sur l'iphone, tant mieux pour tout le monde, non? »

Non, plus de programmes n’est pas systématiquement une bonne chose. Surtout sur une plateforme pour laquelle existent déjà énormément de programmes. Plus besoin de faire du chiffre, mieux vaut essayer de privilégier la qualité.
Et les développeurs qui n’ont pas envie de faire le moindre effort pour se mettre à développer sur iPhone sont en général peu susceptibles d’apporter quelque chose de nouveau et de qualité à cette plateforme (en général seulement, car il y a évidemment des exceptions).

avatar USB09 | 

Aie ça fait mal ça.
@ oomu 1 et moi 30 barrils

avatar Ryuuga | 

Tout le monde se lâche sur le mot troll ces temps, est-ce que ressortir son impression sur ce qu'on a retenu des dernières news relatives au sujet (pas forcément de façon correcte ou bien comprise) fait automatiquement un troll?

Ce que je voulais dire, c'est que Apple refuse certaines applications qui ont beaucoup de potentiel pour des raisons absurdes, alors que sur 200'000 applications, il doit bien en avoir 50'000 dédiées à émettre un son de pet, à montrer qu'on fait semblant de boire ou autre truc complètement inutile, mais qu'ils gardent pour la statistique, mais c'est un autre problème.

Il existe de nombreuses applications qu'Apple rejette sur le store officiel et qui finissent sur Cydia ou autre App Store Jailbreak, c'est le problème que je soulevais. Si Apple veut faire le ménage grand bien lui fasse, durcir ses défenses pour éviter que d'autres apps useless ou mal faites débarquent pareil, mais il ne faut pas se voiler la face, parfois les décisons d'acceptation de la pomme n'ont pas de sens.

CONNEXION UTILISATEUR