ARM : dans les netbooks, avec ou sans Windows

Anthony Nelzin-Santos |
arm-logoPour Warren East, le directeur général d'ARM, la plateforme de processeurs la plus utilisée dans les produits mobiles, et que l'on retrouve par exemple dans les iPod touch et iPhone, les netbooks sont appelés à représenter jusqu'à 90 % du marché des PC. Sur ces machines, ARM fournit plusieurs microprocesseurs, comme ceux que l'on trouve dans les puces WiFi, Bluetooth, le module webcam, etc., mais East veut reprendre des parts sur le marché du processeur central, aujourd'hui dominé par Intel avec sa plateforme Atom.

Un des problèmes auxquels va être confronté ARM est le fait que ses processeurs (ou plutôt ses modèles de processeurs qu'elle licencie ensuite à des fabricants) ne sont pas officiellement supportés par Windows. « Microsoft nous connaît très bien, a travaillé avec nous ses douze dernières années, et tous ses produits mobiles sont basés sur ARM », déclare le directeur général d'ARM, mais la firme de Redmond aurait fait le choix de ne pas supporter ARM avec Windows alors qu'il n'y aurait « aucune barrière technique majeure ».

Pas de quoi l'empêcher de dormir, cependant : « la trajectoire du progrès de Linux est très, très impressionnante. Je pense que n'est plus qu'une question de temps avant qu'ARM ne gagne des parts de marché, avec ou sans Windows ». A une « petite » difficulté près : « ce qui retient [l'adoption massive d'ARM sur ces machines] est l'amour des gens pour le système d'exploitation de Windows, qui leur est si familier ». On pourra peut-être le contredire sur l'« amour » porté à Windows, un peu moins sur la force des habitudes.

Tags
avatar Wochouu | 
[i]On pourra peut-être le contredire sur l'« amour » porté à Windows, un peu moins sur la force des habitudes.[/i] Il me semble que c'est bien ce qu'il entend par le mot "amour" non ? Du moins à en lire sa citation telle qu'elle est tournée : "[i]... l'amour des gens pour le système d'exploitation de Windows, qui leur est si familier[/i]" SInon, j'ai l'impression que ses deux dernières idées se contredisent : 1 - Linux progresse bien, et peu importe Windows, ARM gagnera des parts de marché tôt ou tard. 2 - Problème : les gens sont trop ancrés à Windows. Cherchez l'erreur...
avatar Newton Pippin | 
euh j'ai de l'amour pour ma famille, mes amis, ma copine, le jour ou j'en eprouverais pour un OS ou une machine je pense me tirer une balle dans le crâne sans passer par la case Saint-Anne.
avatar antoninGR38 | 
Wochouu, à minuit passé on ne cherche pas, on dort :p On verra bien combien de switcheurs abandonneront leur "amour" porté à Windows en 2010...
avatar Damtux | 
Il y a une faute dans le titre c'est "avec" et non "avant". :) Sinon, bonne news ! Je pense que ARM prendra énormement de parts de marché sur ce terrain, d'autant plus après qu'Apple montrera ce qu'il est possible de faire avec le processeur A4 de l'iPad (basé sur l'architecture ARM). Edit: Pour l'amour, arrêter de chialer/troller, le nécessaire à été dit dans la news. Pas la peine de le répéter 10 000 fois ^^.
avatar oomu | 
"SInon, j'ai l'impression que ses deux dernières idées se contredisent : 1 - Linux progresse bien, et peu importe Windows, ARM gagnera des parts de marché tôt ou tard. 2 - Problème : les gens sont trop ancrés à Windows. " non il se contredit pas, simplement le temps joue contre ARM. Linux progresse partout où on est pas ancré à windows, là où apple a pas créé son propre marché. Mais pour provoquer VITE la bascule de l'ordinateur généraliste (netbook, pc, etc, peu importe, ce qui permettra de justifier du ARM) à linux, il faut faire l'équivalent de ce qu'a fait Apple. et là... y a personne. (hormis comme je dis souvent : lentement, Nokia) donc, oui linux progresse, mais c'est pas assez vite sur le terrain qui est urgent pour arm : là où windows justifie à mort intel. - Le jour où windows meurt, intel se retrouve dans un marché où toutes les plateformes logicielles connues peuvent passer à ARM ou autre, sans panique. Apple pourrait reprovoquer un switch, os x est portable, il a été maintes fois porté et apple sait gérer les transitions Nokia peut faire un énième téléphone sur n'importe quoi, ils ont le code sony peut sortir une console sur n'importe quoi , un intel, un ibm un arm, peu importe, ils feront faire les jeux qu'il faut et les constructeurs de netbook proposeraient du netbook arm/intel/autre avec le linux compilé pour, et leurs catalogues d'applications recompilées Hormis microsoft, le reste de l'industrie a montré qu'elle peut utiliser et fournir un os complet (google android par exemple) avec n'importe quel processeur. Microsoft n'en est pas incapable (la xbox utilise windows, sur du powerpc, windows NT 4 existait pour sparc, etc), simplement ils ne veulent pas fournir cette liberté à l'industrie. Jusqu'à présent, microsoft a jamais géré une transition. prenez pas le mot "amour" au pied de la lettre, rohlalala, ce mOssieur a l'air tout à fait capable d'avoir du bon sens, il a fait court pour le zournaliste, qui lui aussi a pigé
avatar Hindifarai | 
Atmel aurait pu être cité dans l'article, un peu de chauvinisme ne fait pas de mal :) . A l'heure actuelle les principaux acteurs sur le marché des arm sont GNU/Linux qui est le plus connu du grand public et qui peut tourner sur des routeurs par exemple, ensuite ce sont des systèmes proprios optimisés pour un modèle de processeur ou bien des machines virtuelles. Avec dans les deux derniers cas parfois la prise en charge de temps réel ou temps réel dur (ce qui n'est pas utile sur un netbook bien entendu) . Avec le retour de la mode du cloud computing, arm se doit de communiquer il faut battre le fer tant qu'il est chaud. Microsoft est out sur ce marché(à moins qu'ils aient un windows CE pour arm, il est temps réel donc qui sait...), Cupertino est un débutant(bien qu'ils aient du débaucher des ingénieurs du fondeur racheté), la voie est libre pour le système leader sur ce marché.
avatar Fid | 
L'amour porté à Windows, c'est un peu comme un septuagénaire avec sa femme : elle est plus bien belle, pas très rapide, un peu chiante sur les bords, mais ça fait tellement longtemps qu'on connait ses défauts...
avatar arsinoe | 
Il ne faudrait tout de même pas escamoter le fait que plus d'un millier de développeurs travaillent sur Windows Mobile 7 qui va sortir dans quelques mois. Et que des Smartbook à processeur arm tournant sous Windows Mobile (vieillot certes), ça existe déjà : http://www.youtube.com/watch?v=2t53tvWtV3Y
avatar torxxl | 
Je pense que Linux loupe une occasion d'être devant les autres OS en proposant une version OS Tablette. Car actuellement, rien n'existe en dehors de MAC. Mais hélas Linux est le wagon qui court après le train.
avatar McRoger | 
@torxxl: [url=http://www.generation-tactile.com/logiciels-multi-touch/du-multitouch-sous-linux-avec-le-slate-pc-de-stantum-12215]En es-tu si sûr ?[/url]
avatar arsinoe | 
[quote=torxxl]Je pense que Linux loupe une occasion d'être devant les autres OS en proposant une version OS Tablette. Car actuellement, rien n'existe en dehors de MAC. Mais hélas Linux est le wagon qui court après le train. [/quote] Un blog parmi tant d'autre qui suit un peu l'actualité des SmartBook et Tablettes. Histoire de ne pas mourir idiot http://www.blogarm.net/
avatar Nicky Larson | 
@ McRoger looool. Après avoir vu ta vidéo, j'en suis encore plus convaincu. Rien est pensé pour le tactile, les doigts remplacent simplement la souris, bref, une belle merde. En même temps, vu que Linux est un OS générique qui se contente d'implémenter *mal* et en retard les avancées du monde propriétaire, fallait pas s'attendre à autre chose...
avatar Hindifarai | 
@ Nicky Larson Le multi-touch est géré par xorg...je ne vois pas ce que peut gérer de plus un OS en terme de tactile! Si vous pensez à tous les effets cheap pour utiliser le multi-touch c'est aux développeurs d'applications de les porter, pas aux système d'exploitation, la vision tout en un d'Apple vous a liquéfié la matière grise. Pour le reste de vos propos représentatif d'un bon troll du vendredi : [quote] vu que Linux est un OS générique[/quote] Euh...je ne sais pas ce que vous entendez par générique, multi-plateforme? oui ça dépend des distribs, plusieurs distributions justement? oui c'est le principe du libre : le choix. [quote] qui se contente [/quote] Rarement les développeurs de GNU/Linux ne se "contentent", c'est un aveux de votre ignorance de ce monde vu qu'ils font plutôt le contraire et parfois à l'extrême :) . [quote] d'implémenter *mal* et en retard les avancées du monde propriétaire[/quote] Mouais...j'aimerais des exemples là. Le multi-touch a été implémenté sur aqua avant de l'être sur xorg effectivement, celà étant l'idée était bien présente depuis longtemps. Tout le monde s'accordait sur le fait que ça ne servait à rien, l'effet mode de l'iphone les a poussé à le faire, pour ma part je trouve ça inutile sur ce genre de plateforme mais c'est un autre débat. Pour le reste je rappellerai que plusieurs killer-features d'Apple à la sortie de leurs OS étaient juste des copies du monde libre, dans l'autre sens je cherche en-dehors du multi-touch mais j'attends vos avis d'expert cher Nicky Larson

CONNEXION UTILISATEUR