Les spécifications du netbook de Google

Christophe Laporte |
Google est actuellement en négociations avec plusieurs fabricants informatiques concernant la commercialisation de netbooks équipés de son système d’exploitation. Le premier modèle serait vendu moins de 300 $ et aurait des caractéristiques techniques assez intéressantes.

Le portable disposerait d’un écran multi-touch 10,1’ d’une résolution de 1280*720. Il comprendrait un processeur ARM (la nouvelle ne devrait pas faire plaisir à Intel). La partie graphique serait confiée à NVIDIA et sa plate-forme Tegra. On ignore pour l’heure s’il s’agit de la première ou seconde génération.

Il inclurait également 2 Go de RAM, un SSD de 64 Go, une webcam, une sortie audio, un lecteur de cartes mémoire, des ports USB ainsi qu’une batterie de 4/6 cellules. Au niveau de la connectivité, l’appareil serait extrêmement complet : Bluetooth, Ethernet, WiFi et 3G. Enfin, le GPS serait disponible en option.

Concernant son netbook, il semble que le géant de l’internet soit tenté d’adopter la même stratégie que pour le Nexus One : elle sous-traiterait la fabrication de son ordinateur à une société tierce, mais le vendrait en direct sous sa propre marque (lire : Un netbook Google en 2010 ?). Cependant, dans certains pays, elle pourrait le commercialiser en partenariat avec certains opérateurs de téléphonie mobile afin de le vendre encore moins cher.

avatar RampMan | 

Ce n’est pas le Nokia Booklet 3G sur la photo illustrant l'article...? Belle bête, mais cher...

avatar pseudo714 | 

toutes ces caractéristique pour moins de 300 euros? je ne pense pas sauf avec abonnement peut être.

avatar voz | 

300$ !!!
Voir même 200€...
Avec de l'ARM pour fin 2010 (prix le l'écran) c'est possible...

avatar AAleXX | 

[quote]Il comprendrait un processeur ARM (la nouvelle ne devrait pas faire plaisir à Intel). [/quote]

Qui a envie de se retrouver "prisonnier" d'un fournisseur ?
Ils ont le choix, ils ont raison.

avatar sf1989 | 

Non Chrome est développé grâce aux technologies de l'HTML 5 donc pas besoin d'être online. Pour le coup des SSD, les prix vont chuter certes, mais de là à être amortissables pour un appareil à moins de $300 dans les six mois... Fin 2010 pourquoi pas, on peut anticiper ces prix assez simplement puisqu'ils répondent très bien à la loi de Moore.

CONNEXION UTILISATEUR