iMac Pro : aperçu du support HiRise Pro de Twelve South

Anthony Nelzin-Santos |

En attendant l’iMac Pro, voici… le support réglable HiRise Pro, on se console comme on peut. Cette nouvelle version du support fabriqué par Twelve South vise à corriger un défaut de l’iMac Pro, son manque de réglage en hauteur. Le support HiRise Pro le surélève de quelques centimètres, tout en ajoutant quelques rangements.

Le support HiRise Pro et un iMac pas pro. Images MacGeneration.
Le support HiRise Pro et un iMac pas pro. Images MacGeneration.

En quoi ce nouveau support est-il plus « pro » que le précédent ? Parce qu’il est assorti à l’iMac Pro, pardi ! Là où le support HiRise jouait la carte industrielle en rappelant le profil du Power Mac G5, le support HiRise Pro jouait la carte du luxe avec un plateau « matelassé de cuir » et une façade réversible plaquée noyer.

Un luxe superficiel : alors que le support HiRise offrait six niveaux de réglage en hauteur, le support HiRise Pro n’en propose que quatre. Au moins est-il plus large et long, et offre donc un plus grand volume de rangement, et surtout presque deux fois plus lourd, ce qui lui confère une stabilité à toute épreuve.

Derrière la façade magnétique, tout ce qui traînait sur le bureau.
Derrière la façade magnétique, tout ce qui traînait sur le bureau.

Il faut bien cela pour justifier le prix de 164,95 €, 85 € de plus que le support original, toujours commercialisé. Pas convaincu ? Twelve South a un autre argument : la lourde boîte dans laquelle est livré le support peut être remplie de sable pour fabriquer un jardin zen ! (Non, ce n’est pas une blague, c’est vraiment écrit dans le guide d’utilisation du produit.)

La taille de la boîte est trompeuse : le support doit être assemblé. Les deux moitiés imbriquées, vous devrez déterminer la hauteur de l’iMac et la partition du volume intérieur en glissant le plateau dans la rainure adaptée. Une fois l’iMac posé, il ne reste qu’à glisser la façade arrière pour verrouiller le tout, puis déposer la façade avant magnétique.

Le support peut accueillir sans peine une station d’accueil Thunderbolt et un disque de sauvegarde, ou pourquoi pas un Mac mini. Remarquez les quatre rainures, la plus basse n’étant pas particulièrement utile.
Le support peut accueillir sans peine une station d’accueil Thunderbolt et un disque de sauvegarde, ou pourquoi pas un Mac mini. Remarquez les quatre rainures, la plus basse n’étant pas particulièrement utile.

La large ouverture à l’arrière, nécessaire à l’introduction de l’iMac, assure que l’ensemble finira en nid à poussière. Mais il faut reconnaître que le support permet de faire de la place sur le bureau : on pourra y glisser sans peine une station d’accueil Thunderbolt, un disque de sauvegarde Time Machine, et encore quelques accessoires.

Rien n’interdit d’utiliser le support HiRise Pro avec un iMac tout court, voire un Mac mini et son écran, auquel cas les larges évents assureront un flux d’air suffisant. Les deux ouvertures à l’arrière permettent de faire passer les câbles d’alimentation et de données de manière ordonnée, alors que l’ouverture à l’avant permet de faire passer le câble d’un clavier ou d’un casque.

La large ouverture à l’arrière, par laquelle passe le pied de l’iMac… et la poussière. Le plateau supérieur est recouvert de cuir, et peut accueillir une souris et un grand smartphone. L’ouverture du bas permet de faire passer les câbles.
La large ouverture à l’arrière, par laquelle passe le pied de l’iMac… et la poussière. Le plateau supérieur est recouvert de cuir, et peut accueillir une souris et un grand smartphone. L’ouverture du bas permet de faire passer les câbles.

Le support HiRise Pro ne résout pas tout à fait les problèmes ergonomiques posés par l’iMac, mais les utilisateurs les plus soucieux de leurs cervicales se tourneront sans doute vers le kit de montage VESA et une monture adaptée. Les utilisateurs désargentés, eux, continueront d’utiliser leur bonne vieille pile de bouquins.

avatar roccoyop | 

Donc, en plus d'être moche, en plus d'être très cher, ils se moquent de nous ouvertement. Je pense que ça peut marcher, le culot ça payer souvent.

avatar remids | 

Un écran Thunderbolt Display, ça passe MacGé?

avatar Nicolas Furno | 

@remids

Oui, c’est le même format que l’iMac donc il n’y aura aucun problème.

avatar guymauve | 

C’est vraiment laid. Le prix est moche aussi

avatar fte | 

Je le trouve hideux, et ça vaut le prix d’une potence VESA finement articulée bien plus pratique et bien moins moche.

Si l’iMac avait une ergonomie convenable ce machin n’existerait pas...

avatar roccoyop | 

@fte

Je suis d’accord avec toi, mais là je préfère encore ressortir les vieux Playboy et les mettre sous l’écran plutôt que d’avoir ce truc.

avatar dtb06 | 

affreux.

avatar jeanba3000 | 

Ça met surtout l'écran trop haut : la bonne hauteur d'un écran est lorsque le haut de la dalle arrive au niveau des yeux. Les iMac sont généralement déjà trop hauts par défaut, alors les surélever, c'est une aberration ergonomique.

Une fois j'ai du bosser chez un client avec un écran surélevé, et ce n'était à l'époque qu'un 17" cathodique ; au bout de deux heures la nuque bien douloureuse, j'ai obtenu qu'il soit posé sur le bureau.

avatar Picaweb | 

@jeanba3000

Je suis tout à fait d’accord avec ton avis. Pour moi aussi (il suffit de regarder les brochures chez les ophtalmologistes si vous ne connaissez pas un ergonome dans votre entourage), le bon réglage c’est le haut de l’écran à la hauteur des yeux...

Jamais compris vos besoins chez MacGé pour les surélever encore...? (Peut-être lié à une position trop « allongée » sur la chaise ?)

avatar fte | 

@jeanba3000

Les recommandations varient un peu.

Je recommande généralement la hauteur de l’écran de sorte que les yeux soient au tiers ou quart supérieur. Par complètement en haut de la dalle, mais clairement au dessus du milieu de la dalle.

Après, c’est la théorie. En pratique, il faut tenir compte de ce qu’il y a derrière l’écran, et des reflets. Et ces merdes d’iMac reflètent à mort c’est une putain de galère dans des environnements lumineux. Si, même les derniers modèles supposés moins brillants.

Les écrans mats réglables en hauteur sont tellement plus agréables... pfff.

avatar jeanba3000 | 

Oui tout à fait, j'aurais pu écrire la zone supérieure de l'écran, à la louche dans les 10 cm du haut d'un 27". Mais sur le principe nous sommes d'accord : surélever encore un iMac est une idiotie.

avatar bonnepoire | 

Le jardin zen c’est pour ceux qui aiment pisser dans l’herbe et/ou dans des toilettes sèches. Il faut mettre en avant tous les argument visant la cible de ce produit.

avatar Mac Hiavel | 

Je cherche plutôt moi aussi à faire baisser mon écran 27’ qu’à le surélever. Avec l’âge on a souvent besoin de relever la tête pour compenser la perte d’acuité visuelle de près. Donc la nuque est sollicitée, alors si en plus on surélève son iMac...

avatar BLM | 

Mais qu'est ce que vous avez à vouloir surélever vos iMac ?
Vous faites 2m ou quoi ?
Ils sont trop hauts !

CONNEXION UTILISATEUR