Le smartphone remplace peu à peu l'ordinateur en France

Stéphane Moussie |

73 % des Français ont un smartphone (+ 8 points en un an). Ce n’est pas encore autant que le pourcentage de possesseurs d’ordinateur (81 %, - 1 point), mais ce pourrait bien être la dernière année où l’ordinateur est devant.

Ce sont deux chiffres issus du très épais Baromètre du numérique 2017 publié par l’ARCEP. Ce panorama de l’équipement et des usages numériques en France nous apprend aussi que le smartphone est dorénavant l’appareil le plus utilisé pour accéder à internet (42 %), devant l’ordinateur (38 %) et la tablette (7 %).

Cliquer pour agrandir

Le taux d’équipement en tablette progresse de 4 points, pour s’établir à 44 %. Les catégories de la population les plus équipées en tablette sont les personnes de 25–39 ans (55 %), celles vivant dans des foyers de trois ou quatre personnes (57 % et 60 %), les diplômés du bac et plus (52 %) et les classes moyennes supérieures et hauts revenus (51 % et 53 %).

Alors qu’Apple présente l’iPad comme le nouvel ordinateur personnel, la tablette est encore moins utilisée que l’ordinateur traditionnel. 45 % des possesseurs de tablette déclarent l’utiliser quotidiennement, contre 63 % d’utilisation quotidienne pour l’ordinateur à domicile et 84 % pour le téléphone mobile.

Cliquer pour agrandir

L’équipement le plus répandu dans la population est le trio ordinateur + smartphone + tablette (36 %, + 6 points). Le second est le duo ordinateur + smartphone (29 %). Le couple smartphone + tablette est beaucoup moins répandu (3 %). Il est d’ailleurs devancé par les personnes qui possèdent uniquement un smartphone (5 %).

88 % des Français se connectent à internet au moins une fois par semaine. Qui sont les 12 % restants ? Parmi eux, huit personnes sur dix ont 60 ans ou plus, et il s’agit essentiellement de retraités. Dans ce groupe, les femmes sont surreprésentées (60 %), tout comme les personnes seules (61 %), et les non diplômés (59 %).

Alors que le gouvernement veut dématérialiser 100 % des démarches administratives d’ici 2022, le secrétaire d’État au Numérique compte sur une coordination entre acteurs publics et privés pour apporter une solution aux personnes à l’écart d’internet.

avatar ValentBay | 

Et les ordinateurs remplacent peu à peu les humains. À la fin, il n’y aura que les Smartphones sans personne pour les utiliser ?

avatar tibcheshire | 

Si ce sera les ordinateurs qui utiliserons des smartphones

avatar Anakin | 

Les tableau de valeur ne sont pas complet. Pour l'accès a internet il menque 13%

avatar chmox | 

C'est juste que le trio ordinateur + smartphone + tablette représentent 87% des accès à internet. Faudrait regarder dans le détail ce qu'il y'a dans les 13% restants.

Le questionnaire est ici = https://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/barometre_du_numerique-201... -> voir la question 24

avatar Jacti | 

Les tableauX de valeur ne sont pas completS. Pour l'accès (à) internet il mAnque 13%.
Bravo, 4 fautes en même pas une ligne !

avatar occam | 

Exemple fascinant de courbes de croissance logistique superposées.
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0040162599000219
À analyser en ligne grâce au Loglet Lab, où l'on trouve aussi foule d'exemples et d'applications :
https://phe.rockefeller.edu/LogletLab/

Il est amusant de voir que les modèles multi-logistiques de Jesse Audubel et de son équipe confirment en principe les intuitions de Cesare Marchetti sur l'évolution technologique, intuitions qui semblaient farfelues il y a quelques décennies.

avatar jackhal | 

Si tu veux comprendre le sens du mot "amusant", tire sur mon doigt.

avatar frankm | 

Le clavier écran trackpad sera une coque « vide » connectée au téléphone. L’iPhone monte en prix, n’évoluera plus, la capacité augmente, la puissance égale aux ordinateurs, c’est bien lui l’ordinateur du futur.
On le changera moins souvent à cause du prix et de la faible évolution

avatar françois bayrou | 

C'est l'ordinateur du présent.

L'ordi du futur, lui, sera sous la peau.
En tout cas, si on extrapole la tendance.
dans la salle serveur > dans le salon > dans le sac à dos > dans la poche > collé à la peau > ...

avatar frankm | 

Sous la peau dès que l'interface humain n'aura plus besoin de la vue et du touché pour interagir...

avatar CountDown | 

On pourra interagir avec la voix, ou la pensée. Les équipes de Zuckerberg et Musk entre autre travaillent pour relier le cerveau à la machine. Bientôt pour avoir des réponses à nos questions il suffira d'y penser.

avatar alan1bangkok | 

on sera tous crevés
en attendant , vivons

avatar whocancatchme | 

bien dit !

avatar Bruno de Malaisie | 

@alan1bangkok

Bien dit!!!

avatar occam | 

@alan1bangkok

Bien dit, mais la primauté de cette notion, avec une accentuation moins existentialiste et plus pragmatique, appartient à John Maynard Keynes :
« The long run is a misleading guide to current affairs.
In the long run we are all dead.
Economists set themselves too easy, too useless a task if in tempestuous seasons they can only tell us that when the storm is past the ocean is flat again. »

avatar headoverheel | 

@occam

Puis Henry Ford est arrivé et il a dit « si le bout du chemin c’est la mort, autant que tout le monde y aille en voiture »

avatar françois bayrou | 

Heu !
L'humanité n'a pas attendu Keynes pour faire ce genre d'observation !

avatar iPop | 

Donc le monde est en train de troquer Windows pour Android, autrement dit Linux.
J'aurai jamais cru voir ça un jour.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ iPop "Android, autrement dit Linux"
bof.
Si l'on compte aussi Mac OSX et IOS comme des unix, Quelle victoire.
Si ce n'est que les logiques d'Androïd (Google) et d'Apple n'ont rien à voir avec les différents os libres à base d'Unix.
Bref c'est un échec de windows certes mais aussi des Unix libres.

avatar fanchig | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

C’est clair. C’est un échec des logiciels libres. :-/
Bien dommage. J’attends vivement un téléphone sans traceur dans tous les sens... les apps en sont bourrées. On est un peu plus tranquille avec un ordinateur.

avatar Jacti | 

On peut dire hélas mais les Unix libres sont loin de satisfaire les utilisateurs. Moi-même informaticien (ingénieur de développement et consultant expert en systèmes industriels) retraité, je n'ai jamais pu utiliser un Unix pour mes besoins personnels. Je fais de la musique et les environnements sont nuls. Je suis désolé de le dire mais Mac OS X est le meilleur Unix que je connaisse et j'ai utilisé tous les Unix y compris Ultrix et AIX d'IBM.

avatar reborn | 

Et cr1.. va venir nous dire que le mac doit rester le produit numero 1 d'Apple. Et en particulier les mac de bureau..

avatar - B'n - | 

Du point de vue de tous ceux qui utilisent leur machine pour aller bien plus loin que de la consultation (internet, mail, réseaux sociaux…), oui !

Alors certes on peut faire certaines choses sur un smartphone/tablette, mais c'est encore tellement loin des possibilités et surtout de l'efficacité que l'on a sur un poste fixe.

avatar reborn | 

@- B'n -

Bien sur, mais les faits sont là. Les PC attirent moins qu'au debut des années 2000 car ils sont renouvelé beaucoup moins souvent.

avatar Bigdidou | 

@- B'n -

"tellement loin des possibilités et surtout de l'efficacité que l'on a sur un poste fixe."

Ben oui, pour lire une bd dans le métro ou un plan de chantier sur site, c'est vachement plein de possibilités et d'efficacité, un poste fixe.

Juste un indice : et si ça dépendait de la tâche et de l'usage ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR